Вы находитесь на странице: 1из 5

Sociologie…… Cours..

Master I

3. Définition et objectifs de la sociologie de l’éducation


La sociologie de l’éducation a pour objectif d’étudier les processus de socialisation scolaire,
les déterminants sociaux des résultats et des destins scolaires, les rapports pédagogiques, les
caractéristiques des institutions et du personnel éducatif, les relations entre les diplômes et
les postes.
Durkheim pionnier de la sociologie de l’éducation. Met en place les bases d’un programme
d’analyse sociologique du fait éducatif. Il distingue clairement sociologie de l’éducation et
pédagogie. La première repose sur des faits attestés, donc scientifiques, la seconde sur des
comportements encouragés.
Distinction entre le descriptif (la sociologie de l’éducation) et la prescription (la pédagogie).
« Tandis que les théories scientifiques ont pour but unique d’exprimer le réel, les théories
pédagogiques ont pour objet immédiat de guider la conduite. Si elles ne sont pas l’action
elle-même, elles y préparent et en sont toutes proches. C’est dans l’action qu’est leur
raison d’être » L’éducation morale 1925
Durkheim définit l’éducation comme un phénomène éminemment social. « L’éducation
c’est l’action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres
pour la vie sociale. Elle a pour objectif de susciter et de développer chez l’enfant un
certain nombre d’états physiques, intellectuels et moraux que réclament de lui et la société
politique dans son ensemble et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné »
Education et sociologie 1922
Pour Durkheim – Deux grandes fonctions à l’école : l’intégration sociale et politique des
futures générations ainsi que leur insertion dans la division sociale du travail.
Les orientations théoriques de la sociologie de l’éducation se divisent en 3 axes :
Sociologie…… Cours.. Master I

• Les théories des rôles et des interactions – relations entre enseignants, élèves, familles,
administration, économie….
• Les théories sur les institutions et les organisations scolaires – étude des structures (effet
classe, effet établissement)
• Les théories socioculturelles – étude des relations entre l’enseignement et le reste des
systèmes sociaux, tels que l’économie, la politique, l’administration.
Après avoir été macrosociologique pendant de longues années, la sociologie de l’éducation
se déploie aujourd’hui tant au niveau microsociologique (analyse des rôles et des
interactions), au niveau macrosociologique (analyse des relations entre le système éducatif et
le reste de la société) et mésosociologique (intermédiaire) constitué par l’analyse des
organisations et institutions scolaires (ex, un établissement).
En France, la sociologie de l’éducation est intégrée aux Sciences de l’éducation, mais elle
fait débat en Europe.

Les fonctions sociales de l’éducation selon Emile Durkheim


1. une approche spécifique du phénomène éducatif
Durkheim (1858-1917) – Contexte historique spécifique :
• 1870 : guerre avec la Prusse et défaite de la France – contexte de l’enfance de
Durkheim
• 1871 : tragédie de la Commune à Paris (mars à mai) a marqué Durkheim
Formation philosophique. Il souhaite pouvoir aider ses compatriotes à se frayer le chemin
vers une société unie et solidaire, souhaite contribuer à l’impulsion de changements sociaux
dans une cohésion qui permette à ses concitoyens de vivre « le bien par excellence » = la
communion avec autrui.
Contexte économique et culturel :
• Essor du capitalisme industriel
• Prise de conscience de plus en plus aigüe des classes ouvrières qui s’organisent – thèses
socialistes et marxistes.
• Montée de l’esprit « laïque » qui cherche à contrer la main mise sur l’éducation par
Sociologie…… Cours.. Master I

l’Eglise.
• Grands progrès des sciences physiques et naturelles qui renforcent le pouvoir de l’esprit
scientifique.
Durkheim se pose donc la question clé des rapports de l’homme et du groupe, du fondement
des sociétés et pense que pour édifier une sociologie scientifique, il est urgent de dépasser les
idéologies politiques et sociales. Il s’attache à définir les conditions d’existence d’une
société respectueuses des personnes et d’élaborer les modèles d’école et de pédagogie.
Précurseur incontesté de la sociologie. Premier sociologue de l’éducation.
Trois grandes publications posthumes :
• Education et sociologie (1922)
• L’éducation morale (1925)
• L’évolution pédagogique en France (1938)
Dans « règles de la méthode sociologique » (1895), on retouve son principe fondateur : « Les
faits sociaux doivent être considérés comme des choses »
Durkheim participera activement aux débats sur l’éducation de l’époque sous Jules Ferry et
les lois fondamentales entre 1879 et 1889.

2. Les fonctions de l’éducation dans la société


Afin de déterminer les fonctions d’un phénomène social, il faut avant tout « établir les
correspondances entre le fait considéré et les besoins généraux de l’organisme social ».
Durkheim invoque « l’observation historique » pour affirmer que : « Chaque société,
considérée à un moment déterminé de son développement, a un système d’éducation qui
s’impose aux individus ». Chaque société définit une représentation idéale de l’individu, de
ce qu’il doit être du point de vue intellectuel, physique et moral. Cet idéal du comportement
individuel défini par une société donnée est l’objectif éducatif que poursuivent les groupes
sociaux responsables de la socialisation. La société ne peut vivre sans ses membres et
l’éducation permet de perpétuer la société, de s’assurer sa pérennité en fixant dans l’esprit
les apparentements nécessaires à la vie en collectivité.
Ainsi par l’éducation, l’être individuel se transforme en être social. « L’éducation c’est
Sociologie…… Cours.. Master I

l’action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour
la vie sociale. Elle a pour objectif de susciter et de développer chez l’enfant un certain
nombre d’états physiques, intellectuels et moraux que réclament de lui et la société
politique dans son ensemble et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné »
Education et sociologie 1922
La socialisation s’opère dès la naissance, mais c’est cependant à l’école qu’elle est le plus
systématisée, de telle sorte que celle-ci devient le lieu central de la continuité sociale
lorsqu’il s’agit de la transmission des valeurs, normes et savoirs. Or chaque société
change. L’école au cours de l’histoire prend en charge des besoins émergents qui ne sont pas
encore institutionnalisés dans la société politique d’ensemble.
Trois interrogations pour Durkheim
• Comment l’école peut-elle remplir une fonction de conservation de l’ordre social dans
son ensemble et en même temps de changement ?
• De quelle manière les pratiques pédagogiques peuvent-elles être en même temps
déterminées par la société globale et s’inspirer du fonctionnement du système scolaire
dans ce qu’il y a d’autonome ?
• A quel modèle pédagogique recourir pour apprendre aux élèves, en même temps, le
sens de la communion avec autrui et des savoirs scientifiques et littéraires ?
Plus une société se différencie, plus les individus se spécialisent et dépendent davantage les
uns des autres. C’est la culture intériorisée par les individus qui assure leur intégration à la
société moderne et la cohésion de celle-ci. Ces périodes de fort changement social peuvent
provoquer un affaiblissement de la portée socialisante des institutions éducatives et entrainer
des situations d’anomie. (Affaiblissement des règles sociales qui laissent l’individu seul face
à ses affects et passions sans régulation provenant du groupe) – Durkheim – le suicide –
1897.
Sociologie…… Cours.. Master I