Вы находитесь на странице: 1из 5

Niveau 

: 1ère AS
Projet I : Réaliser une campagne d’informations à l’intention des élèves du lycée
Intention communicative 01 : Exposer pour donner des informations sur divers sujets.
Objet d’étude 01 : La vulgarisation scientifique
Séquence 01 : Contracter des textes

COMPREHENSION DE L’ECRIT
Support : Le langage de l’image, Yves Agues & Michel Croissandeau, Lire le journal, éd.
F.P.Lobies (P.18)

Observation :

1-Quels sont les éléments qui composent le texte ?


 Un titre
 Deux paragraphes
 Une ponctuation particulière :
o Les deux points superposés (annoncent une énumération)
o Les tirets (introduisent une énumération)
o Les références du texte (Lire le journal, éd. F.P.Lobies)
2- Quel sens donnez-vous au titre ?
 Le mot « langage » signifie :
o Faculté propre à l'homme d'exprimer et de communiquer sa pensée au moyen d'un
système de signes vocaux ou graphiques ; ce système.
o Système structuré de signes non verbaux remplissant une fonction de
communication. Langage gestuel.
3- Quelle est la visée du texte ?

 Informer sur le pouvoir évocateur de l’image


4- Quel est le type du texte ?

 Texte expositif.

Lecture silencieuse
Vérification des hypothèses
Lecture magistrale
Lecture analytique
1- Par quel mot pouvez-vous remplacer « on » dans ce texte ?
a. Tout le monde, nous
2- Par quoi pouvez-vous remplacer « ainsi » dans le dernier paragraphe ?
a. Par exemple
3- A quels moments peut-on déformer la réalité ?
a. Au moment de la prise de vue
b. Au moment du traitement de la photo
4- Retrouvez le passage dans lequel les auteurs utilisent la typographie comme procédés
d’énumération. Remplacez ce procédé par des nombres, puis par des adverbes.
a. Nombre :
i. 1
ii. 2
iii. 3
b. Adverbes :
i. Premièrement (d’abord)
ii. Deuxièmement (ensuite)
iii. Troisièmement (enfin)
5- Quels sont les moyens utilisés pour expliquer les techniques de traitement de la
photographie ?
a. Le cadrage
b. La retouche
c. La légende
6- Le texte se contente-t-il de donner des informations ? Quelle est sa visée ?
a. Le texte a une visée argumentative. L’auteur veut nous convaincre de nous méfier
du langage de l’image.

Synthèse
Faites le plan du texte et donnez un titre à chaque partie
1- Le traitement de l’image, moyen de déformation de la réalité
2- Les techniques de traitement de l’image :
a. Le cadrage
b. La retouche
c. La légende
3- L’image de presse, outil important de communication
LEXIQUE
Retrouvez le mot clé du texte son champ lexical
Photographie

 Pellicule
 Prise de vue
 Cadrage
 Retouche
 Cliché
 Légende
 Photo
 Image
 Image de presse

VOCABULAIRE

Quelles sont les progressions thématiques utilisées dans ce texte ?

Introduction à la progression thématique

Essai de définition :

La progression thématique correspond à la manière dont s’enchaînent les phrases dans un


texte.
Un texte doit faire progresser l’information de phrase en phrase. Pour être compréhensible,
l’énonciateur doit faire passer les informations sans rupture trop brutale entre thème et propos
pour équilibrer informations connues et informations nouvelles.

Analyser la progression thématique d’un texte revient à décrire le rapport qu’entretient le


thème d’une phrase avec les éléments de la phrase qui la précède, et ainsi de suite pour toutes
les phrases du texte.

Chaque phrase comporte :


Un thème = c’est ce dont on parle
Un propos = c’est ce qui est dit à propos du thème

Exemple : cet enfant (thème) joue du piano (propos)

Les textes s’organisent selon trois formes de progression :

1- La progression à thème constant : le même thème est repris de phrase en phrase


avec des propos différents.
Exemple:

Jean entra dans la forêt. Il fut très étonné de l’obscurité qui y régnait ; mais il n’eut pas peur.

Il continua son chemin comme si de rien n’était.

Schéma:
TH (1) PR (1)
TH (1) PR (2)
TH (1) PR (3)
TH (1) PR (4)

2- La progression à thème linéaire: le propos de la première phrase devient le thème de


la phrase suivante.

Exemple :

Pour voyager dans le sang, l’oxygène utilise un formidable transporteur : le globule rouge.

Le globule rouge fixe l’oxygène sur un pigment, l’hémoglobine. Celle-ci transporte aussi le
gaz carbonique.

Schéma:
ph (1): th (1) pr (1)
ph (2): th (2) pr (2)
ph (3): th (3) pr (3)

3- La progression à thème dérivé (éclaté) : un thème (hyperthème) est détaillé par une
suite de sous-thèmes.

Je découvris un château extraordinaire qui m’enchanta. Ses pierres étaient de grès. Ses

tuiles semblaient de marbre. Ses fenêtres paraissaient d’eau ruisselante.

Exemple :

Schéma :
Thème principal (hyperthème) + propos
TH (1) PR (1)
TH (2) PR (2)
TH (3) PR (3)
Application :

Identifiez les types de progressions thématiques dans les passages suivants :

Thème éclaté

Cette salle était garnie d’un riche mobilier. A droite en entrant, se trouvait un fauteuil style
Napoléon III. Au-dessus, était accroché au mur un tableau représentant une scène de chasse à
courre. Sur la gauche, un meuble en bois vernis, très imposant, laissait un faible passage pour
accéder à la pièce suivante.

Thème constant

Jean Valjean sortit de la ville. Il se mit à marcher en toute hâte dans les champs, prenant les
chemins et les sentiers qui se présentaient. Il erra ainsi toute la matinée.

Thème constant

Jean Jacques Rousseau est né le 28 juin 1712, à Genève. Il perd sa mère le 7 juillet de la
même année. Le jeune garçon est confié à un parent pasteur à Bossey, près de Genève. Il garde
de très bons souvenirs de cette campagne genevoise. Il la quitte en 1724 pour retourner à
Genève. Il entre en apprentissage chez un greffier puis chez un graveur.

Thème linéaire

L’unité élémentaire du fonctionnement cérébral est le neurone. Chaque neurone est constitué
d’un corps cellulaire, d’une ou plusieurs dendrites et d’un seul axone. Ces deux éléments
forment les fibres nerveuses. Dans chaque fibre circule un « mini » courant électrique : c’est
l’influx nerveux. L’influx nerveux, arrivé à l’extrémité d’un premier neurone, se trouve face à un
espace qu’il ne peut pas franchir. Cet espace entre deux neurones est appelé synapse.

D’après Mémo Larousse, P. 950

Thème éclaté

Multiples sont les motifs que nous avons de protéger la nature.

Il y a d’abord le point de vue des écologistes. En défendant la nature, l’homme défend


l’homme : Les innombrables agressions dont il se rend coupable envers le milieu naturel ne vont
pas sans avoir des conséquences funestes pour sa santé

Mais il y a, en outre, le point de vue des biologises, qui, soucieux de la nature pour elle-
même, n’admettent pas que tant d’espèces vivantes s’effacent de la faune et de la flore terrestre.

Enfin, il y a les artistes et les poètes qui, simples amoureux de la nature, entendent la
conserver parce qu’ils y voient un décor vivant et vivifiant (…)

D’après Jean Rostant