Вы находитесь на странице: 1из 112

Les carburants du futur

(3/4)
Paris Sud

Dr. Xavier Montagne

Année Universitaire 2010 - 2011

(1/2) : Contexte, essence, gazole et additivation


(2/2) : Biocarburants et autres alternatives
© IFP

X. Montagne, Paris 11 – 2010-2011 _ MPIE


USA

Caracas,
Venezuala
© IFP

2 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les biocarburants : depuis quand?

Filière essence : l’éthanol


1902: proposition d ’utilisation d’éthanol dans les moteurs
(betteraves) pour valoriser les excédents agricoles et se placer
dans un contexte de pénurie, mais ........ problème de coût.
1920 - 1950 : utilisation significative de l’éthanol : gasohol, Super
Triazur
............... puis l'oubli
Filière gazole : huiles végétales
1912 : Rudolf Diesel
1920 : utilisation d’huile de palme en Afrique
1945 : 1ere expérience de méthanolyse
© IFP

3 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Contexte énergétique : Les enjeux du secteur des transports

Réduire la dépendance énergétique vis à vis du pétrole

Réduire la pollution globale : gaz à effet de serre (CO2, CH4, N2O)

Réduire la pollution locale : CO, HC, NOx, fines particules, O3

Réduire les nuisances : bruit, .....

… dans des conditions économiques acceptables…


Quels impacts sur les technologies et sur
la formulation des carburants ?
Les biocarburants,
une solution répondant à ces enjeux
© IFP

4 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


The context
Europe :
the 3x20 regular for 2020
reduction of 20% of GHG
reduction of 20% of energy consumption
20% of renewable energy

2003/30/CE directive : 5,75% energy of biofuel in 2010

2009/28/EC directive : 20% of renewable energy in 2020,


10% for the transport
Pollutants régulation : Euro 5, 6 and FQD

regulation on CO2 emission of vehicles


120 g CO2/km in 2012 (130 -10)
© IFP

95 g CO2/km in 2020
5 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
The context

France :
"faveur 4" for 2050
to divide by à factor 4 the GHG emission in 2050

2003/30/CE directive modified : 5,75% energy of biofuels


in 2008, 7% energy in 2010
© IFP

6 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les energies alternatives
Le GPL, le GNV

Les biocarburants

Le DME

Les carburants synthétiques

L'Hydrogène

Autres : butanol, ....


© IFP

7 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Énergie dans les transport :
quasi-exclusivement sur base pétrole
Consommation mondiale d'énergie dans le transport routier en 2006
1,7 GTEP
37,7%
Au niveau mondial, le secteur 49,5 MTEP
transport :
1,5%
-dépend du pétrole à 96% 3,7%
1,1%
-représente plus de 50 % de la 1,1%
consommation de pétrole
Essence
58,6%
Gazole
Production mondiale d'éthanol carburant en 2006 : Biocarb.
31,3 Mt (90% Etats-Unis et Brésil)
GPL
Production mondiale d'EMHV
en 2006 : 6 Mt (85% Europe) GNV
© IFP

8 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Alternative fuels in
road transportation : worldwide consumption
Worldwide energy consumption in the road transport sector in 2006

37,7% 1,7 Gtoe


In 2006, the worldwide road
63.2 Mtoe transport sector :
• was dependent on oil at 97%
1,5%
• represented 42 % of the crude oil
3,7%
1,1% primary consumption
1,1% • represents about 21 % of the final
energy consumption
Gasoline • follows an annual average growth
58,6%
Diesel Oil rate of more than 2%/y
Biofuels
2009 > 2%
LPG
Sources : IFP/OCDE/FO Licht/World LPG
NGV
© IFP

Association/The GVR

9 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


GPL – GNV
retour

Émissions comparées de CO2 calculées pour une combustion


stoechiométrique

masse
masse CO
CO22 GAIN
GAIN PCI
PCI masse
masse CO
CO22 GAIN
GAIN
émis
émis masse
masse CO
CO22 (kJ/kg)
(kJ/kg) émis
émis masse
masse CO
CO22
3
(g/g
(g/g carb.)
carb.) (g/kJ) 103
(g/kJ) xx 10

GNV
GNV 2,75
2,75 -- 13,5
13,5 %
% 48444
48444 56,8
56,8 -- 23,7
23,7 %
%

GPL
GPL 3,03
3,03 -- 4,7
4,7 %
% 46055
46055 65,8
65,8 -- 11,7
11,7 %
%

Gazole
Gazole 3,17
3,17 -- 0,3
0,3 %
% 42769
42769 74,1
74,1 -- 0,5
0,5 %
%

Supercarburant
Supercarburant 3,18
3,18 00 42690
42690 74,5
74,5 00
© IFP

10 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Worldwide Biofuel Production: 2008 data
Fuel Ethanol: 52.6 Mt Biodiesel: 13.0 Mt
~ 33.7 Mtoe ~ 11.7 Mtoe
Europe
Asia 4% Central Othe r Ge rm any
4% and 15% 19%
Southern Arg.
America 3% France
38% 14%
Brazil
Italy
8%
5%
Aus tria
Unite d Othe r 2%
State s Europe
Northern 18% 13%
America
54%
© IFP

Sources: IFP/FO Licht/European Biodiesel Board


11 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
World Biofuels Production
Million toe (tons oil equivalent)
50,0
45,0 Fuel ethanol
40,0 Biodiesel
35,0
30,0 2008 versus 2007 :
25,0 + 12 % for ethanol
+ 54 % for biodiesel
20,0
15,0
10,0 Source :
IFP based
5,0 on FO Licht

0,0
1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005
© IFP

12 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biocarburants : définitions
(source : European Directive 2003/30/EC "Promotion of the use of biofuels or other renewable fuels for transport" 8-5-03)

a) ‘bioéthanol’: éthanol produit à partir de biomasse et/ou de la partie biodégradable des déchets et destiné à être
utilisé comme biocarburant ;
b) ‘biodiesel’: ester méthylique produit à partir d'
huile végétale ou animale, de qualité diesel et destiné à être utilisé
comme biocarburant ;
c) ‘biogaz’: gaz carburant produit à partir de la biomasse et/ou de la partie biodégradable des déchets, qui peut être
purifié pour atteindre la qualité du gaz naturel et destiné à être utilisé comme biocarburant , ou du gaz ex-bois ;
d) ‘biométhanol’: méthanol produit à partir de la biomasse et destiné à être utilisé comme biocarburant ;
e) ‘biodiméthyléther’: diméthyléther produit à partir de la biomasse et destiné à être utilisé comme biocarburant ;
f) ‘bio-ETBE (éthyl-tertio-butyl-éther)’: ETBE produit sur la base de bioéthanol. Le pourcentage en volume de
bio-ETBE considéré comme biocarburant est de 47 % ;
g) ‘bio-MTBE (méthyl-tertio-butyl-éther)’: MTBE produit sur la base de biométhanol. Le pourcentage en volume
de bio-MTBE cobnsidéré comme biocarburant est de 36 % ;
h) ‘biocarburants de synthèse’: hydrocarbures de synthèse ou mélanges d'
hydrocarbures de synthèse, produits à
partir de biomasse ;
i) ‘biohydrogène’: hydrogène produit à partir de la biomasse et/ou de la partie biodégradable des déchets et destiné
à être utilisé comme biocarburant ;
j) ‘huile végétale pure’: huile produite à partir de plantes oléagineuses (trituration, extraction ou autre procédé),
brute ou raffinée mais chimiquement non modifiée, si compatible avec les types de moteurs envisagés et les
règlements sur les émissions correspondants.
© IFP

13 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Production mondiale de biocarburants
Production mondiale de bioéthanol en Production mondiale d'EMHV en
2005 (estimation) : 37 Mt, 80% utilisé 2005 ~ 4 Mt.
comme carburant
2% 3%
7%
2% 10%
15%

17%
46%

36%
11%

37%
14%
South Am. (Brazil) Asia Others France Italy USA
Others
North Am. (USA) Europe Germany Brazil others
Europe
© IFP

Consommation mondiale de carburants pour le transport routier : 1,6 Gtoe


14 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
La production de biocarburants : une croissance rapide
t
3 000 000

+65% entre 2004 et 2005 2 000 000

en Europe
1 000 000

EMHV 0
1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004

x 1000 t
50 000
Growth rate 2000/2005
Drink -3%
Industry -3%
40 000 fuels + 15%

+15%/an entre 2000 and 2005 30 000

dans le monde
20 000

10 000

Ethanol 0
© IFP

75

77

79

81

83

85

87

89

91

93

95

97

99

01

03

05
19

19

19

20
19

19

19

19

19

19

19

19

19

19

20

20
15 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
Le marché européen des carburants routiers
Mtoe

200,0

Gasoline Diesel
160,0

120,0

80,0

40,0

0,0
1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004
© IFP

16 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les biocarburants : quel spectre aujourd'hui ?
Les principales options possibles

Les biocarburants liquides


Éthanol / ETBE
Huile végétale Pure
Biodiesel : Esters d'acides gras
HVO (NexBtl, ....)
BtL
Autres produits (biobutanol, DES, ....)
Les biocarburants gazeux
Biogaz
DME,
H2
© IFP

17 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biocarburants de 1ère génération
Un volume limité et une concurrence avec le marché de l’alimentaire
CH3CH20H

C18H36COOCH3
EMHA
EEHV
EMHV

CnH2n+2
HDO : NexBtL, Green Diesel
© IFP

18 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les filières biocarburants de deuxième génération (G2)

1 t de M.S.
~ 0,2 tep

Voie thermochimique :
différents produits possibles à partir du gaz de synthèse (y compris carburants
d'aviation)

Voie biochimique :
moins de contraintes de taille d'installation
possibilité d'une ligne dédiée au sein d'une éthanolerie G1
© IFP

19 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Principales filières de production de biocarburants en Europe
(actuelles et en développement)

EMHA,EEHV,EMHV

Ethanol/ETBE
© IFP

20 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Principales filières de production de biocarburants en Europe
(actuelles et en développement)

EMHA,EEHV,EMHV

et hydrotraitement
Ethanol/ETBE
de matières premières de type HV, HA
ex : NexBtL
© IFP

21 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Aujourd'hui : transport routier et off-road
Demain : route, air, fer, (mer)

Les biocarburants : quel mode d'utilisation


(Interchangeabilité)
Incorporation systématique de quelques %
Applications spécifiques et dédiées

Dans la limite Applications spécifiques :


des spécifications • B30,
CE : E5, B5, • FFV – E85 (F, S)
France : B7, E5, • Moteurs dédiés
E10, vers B10, E10 • CIDI et EtOH, DME
© IFP

22 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


La réglementation européenne

Directives et projets de directives


2003/17/EC (amendement 98/70/EC) : Qualité de l'essence et du
gazole
2003/30/CE : Promotion des biocarburants. Objectif 5,75% en
contenu énergétique dans le pool carburant européen en 2010. pas
d'obligation année 2005 2010
part des biocarburants 2% 5,75%
(contenu énergie)

2007/0019 (COD) (amendement 98/70/EC) proposition à appliquer en


2009:
soufre (10 ppm) et polyaromatiques (8%)
augmentation de la teneur maxi autorisée en oxygène pour permettre
d'atteindre 10% éthanol (3,7% maxi en oxygène). Affichage à la pompe.
suivi obligatoire des émissions de GES pour les carburants (cycle de vie)
à partir de 2009. De 2011 to 2020, réduction de 1%/an
© IFP

23 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les carburants alternatifs pour le transport
: un peu d'histoire
.Proposition de directive de la Commission Européenne 2001/265 (COD). Communication

10
10
biofuels
9
CNG 8
8
H2 7
7
6 5,75
5 5
5
4
3
2 2 2
2
1
0
1
2005 2
2010 3
2015 4
2020

Part des carburants alternatifs (% en contenu énergétique)


© IFP

24 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Futures évolutions en Europe

Plan d'
action Biomasse paru en Janvier 2007
"European Renewable Energy Policy Conference" 29 Janvier 2007
(cibles, obligations, certification) (au delà de la révision de la directive 98/70) :
• Rendre obligatoire la cible de 20% de "Renouvelables" dans tout le
Mix Energétique
• Fixer un minimum de 10% de biocarburants pour le transport routier
en 2020 (en contenu énergétique)
• Points à traiter :
• disponibilité et promotion des biocarburants de 2nde génération type BTL
et introduction de cultures forestières dédiées

• suivi de l'
impact environnemental WtW (GES, utilisation des terres,
biodiversité...) de la production et utilisation des biocarburants pour un
développement durable

• mise en place d'


un marché équilibré pour les biocarburants (WTO)
© IFP

25 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


La réglementation européenne (1)

Directives et projets de directives


2003/17/EC (amendement 98/70/EC) : Qualité de l'essence et du
gazole
2003/30/CE : Promotion des biocarburants. Objectif 5,75% en
contenu énergétique dans le pool carburant européen en 2010. pas
d'obligation
année 2005 2010
part des biocarburants 2% 5,75%
(contenu énergie)

2007/0019 (COD) (amendement 98/70/EC) proposition à appliquer en


2009:
soufre (10 ppm) et polyaromatiques (8%)
augmentation de la teneur maxi autorisée en oxygène pour permettre
d'atteindre 10% éthanol (3,7% maxi en oxygène). Affichage à la pompe.
relaxe pour la TVR des mélanges essence/éthanol (+8 kPa for 5%)
suivi obligatoire des émissions de GES pour les carburants (cycle de vie)
© IFP

à partir de 2009. De 2011 to 2020, réduction de 1%/an


26 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
Biocarburants
La directive 2003/30/CE
5, 75% PCI dans les carburants routiers en 2010
la France décide d'atteindre 7% PCI dès 2010 (5,75% en
2008)

La directive RED 2009/28/CE


atteindre 10% PCI d'énergie renouvelable dans le mix
transport (routier+aérien) à l'horizon 2020
les énergies renouvelables retenues doivent présenter
des critères de durabilité minimum
gain de 35% sur les GES en 2012
gain de 50 % sur les GES en 2017
© IFP

27 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Spécifications des biocarburants

Spécifications européennes
EN590 : gazole (5% EMHV max)
EN228 : essence (5% Ethanol max, 15% ETBE, 2,7% O2)
EN14214 : EMHV
EN15376 : Ethanol pur pour utilisation dans les mélanges à
5%
Etats Membres : applications spécifiques (B10, B30, B100,E85,
DME...)
France : B30 (en cours), E85
Allemagne : B100
Suède : E85 (SS155480)
© IFP

28 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Stratégie de réduction des émissions de CO2 des VP/VU vendus en Europe
IP/07/155 Communication de la Commission Européenne 7/02/07

Cadre législatif pour réduire les émissions de CO2 des véhicules neufs
d'ici mi-2008
Emissions moyennes pour les nouveaux véhicules vendus dans l'UE-27 :
120g CO2/km en 2012.
Améliorations des technologies véhicule : 130g/km,
Mesures complémentaires via les composants (pneus, systèmes de
climatisation), réduction progressive du contenu carboné des
carburants via une plus grande utilisation des biocarburants : - 10g/km
Émissions moyennes de CO2 pour les camionnettes 175g en 2012 et 160g
en 2015,(comparé aux 201g en 2002)
Cible pour la R&D : émissions moyennes de 95g CO2/km en 2020.
Mesures pour promouvoir l'achat de véhicules économes en énergie dans
les états-membres : affichage et taxes
Code UE de bonne pratique sur le marketing et la publicité pour
promouvoir des modes de consommation compatibles avec le
développement durable
© IFP

29 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Le cas français (2)
• Plan national plus ambitieux que celui de l'UE
− mise en application plus rapide
− cibles s'appliquent à l'essence et au gazole
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2015
Biofuel content (
1,20% 1,75% 3,50% 5,75% 6,25% 7% 10%
in energy )
equivalence in
FAME 1,3% 1,9% 3,8% 6,3% 6,8% 7,6% 10,8%
ETBE 3,1% 4,5% 9,0% 14,8% 16,1% 18,0% 25,7%
Ethanol 1,9% 2,7% 5,3% 8,8% 9,5% 10,7% 15,3%

• Révision de l'EN590 (gazole) en 2008 et de l'EN228 (essence) en 2009


• B7, décret publié le 27/04/07 pour une application début 2008
• SP95-E10 : 01/04/2009
• Discussions sur B10 et E10. E85 et FFV est le second moyen pour
© IFP

atteindre ces cibles


30 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
Biocarburants : les filières d'aujourd'hui
© IFP

31 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Allumage commandé : la filière
éthanol / ETBE
© IFP

X. Montagne, Paris 11 – 2010-2011 _ MPIE


Essence EN228 : Oxygène et composés
oxygénés spécifiés (1)
• Teneur en Oxygène < 2.7%m
• composés oxygénés des essences : alcools, éthers
• Teneur en alcools :
• méthanol < 3%v, exigence d'un co-solvant
• éthanol < 5%v
• alcool iso-propylique < 10%v
• alcool iso-butylique < 10%v
• alcool tert-butylique < 7%v
• Teneur en éthers à 5 atomes de carbone et plus : < 15%v

Révision envisagée :
- Passage au E10 (10% d'éthanol) ?
- Conserver la limite de 5% d'éthanol mais passer à 3.5%O ?
© IFP

33 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les essences européennes : composés oxygénés

• Oxygène et composés oxygénés – spécifications du SP95 – E10 :


Teneur en Oxygène < 3.7 % m/m
Teneur en alcools :
Teneur maxi autorisée EN228 : 2004
méthanol < 3 % v/v
éthanol < 10 % v/v
alcool iso-propylique (propanol) < 12 % v/v
alcool iso-butylique (iso-butanol) < 15 % v/v
alcool tert-butylique (tert-butanol) < 15 % v/v

Teneur en éthers à 5 atomes de carbone et plus : < 22%v


• ETBE : éthyl tertio butyl éther
• MTBE : méthyl tertio butyl éther
• TAME : tertio amyl-methyl éther

• Autres composés oxygénés < 15% v/v

Les composés oxygénés sont des bases incorporées aux essences


© IFP

34 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Constituants oxygénés des essences (2)

Utilisation principale du MTBE (Europe) et de l'ETBE


(France)
15%v MTBE <=> 2.7% O
avenir du MTBE ? Problématique californienne
Possibilité d'
utilisation du TAME ?

Justification d'une teneur en oxygène limitée:


interchangeabilité avec les essences hydrocarbonées
(réglage de richesse, principalement lors de la mise en
action).
© IFP

35 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Formulation des essences et utilisation des carburants alcoolisés

Problèmes liés à l'utilisation de carburants alcoolisés :

- Tolérance à l'eau

- Impact sur la PVR / Courbe de distillation

- Corrosion
© IFP

36 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


éthanol et eau
Cloud point : Température de démixtion eau / essence

(5% éthanol) (10% éthanol) (15% éthanol)

affinité éthanol / eau (polarité)


© IFP

sensibilité à la polarité essence (aromatiques)


37 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
Impact de l'ajout d'éthanol sur la volatilité

10 azéotrope

0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
variation de RVP (kPa)

-10

-20

-30

mélange de – en – volatile

-40

-50
teneur en éthanol
© IFP

38 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Impact de l'ajout d'éthanol sur la volatilité

Variabilité suivant la composition de l'essence de base


© IFP

39 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Impact sur la courbe de distillation

Teb éthanol
(78oC)
© IFP

40 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Formulation et utilisation des carburants
éthanolés

Tension de vapeur
l’introduction d’éthanol dans le carburant s’accompagne
d’un accroissement de la tension de vapeur (50 à 80 mb)
Azéotropes avec les constituants légers (C5, C6)
ajout d’éthanol dans un carburant à volatilité réduite
• Tolérance à l’eau
– démixtion à basse température en présence d’eau (TLSE)
– migration de l’éthanol vers le pied d’eau du réservoir ou
du bac de stockage
© IFP

41 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Voies d’accès aux éthers

Butane Isomérisation
FCC
Déshydrogénation

Isobutène

Gaz naturel Méthanol Éthérification


Biomasse Éthanol

MTBE
ETBE
Les coûts sont tributaires de ceux des matières premières
(butane, méthanol, éthanol)
© IFP

42 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Cas de l’ETBE
Ethyl Tertio Butyl Ether
CH3
H3C
H3C C O
CH2 + H3C CH2

H3C OH CH3 CH2 CH3

isobutène (C4H8) éthanol (C2H5OH) ETBE (C6H14O)

Masse molaire 56 g 46 g 102 g

5% vol d ’éthanol introduit : 0,86 mole / l (~5,2% masse)


10% vol d ’ETBE 0,76 mole d’EthOH / l (~4,6% masse EthOH)
15% vol d ’ETBE 1,1 mole d’EthOH / l (~6,8% masse EthOH)
© IFP

43 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Particularités des éthers (MTBE, ETBE)

Indices d’octane élevés


RON : 115 - 120
MON : 95 - 100
Pouvoirs calorifiques faibles, dus à la présence d'oxygène
réduction de 1,8% pour 10% de MTBE
Incidences sur les émissions de polluants
Contrairement aux alcools : pas d' effet sur les émissions par
évaporation
Rejets à l’échappement : impact favorable sur le CO, HC
mais émissions d'aldéhydes
effet NOx ?
© IFP

44 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Caractéristiques comparées de l’éthanol, de l ’ETBE et du MTBE

CARACTERISTIQUE ETHANOL E.T.B.E. M.T.B.E.


Masse volumique (kg/m3) 794 750 746
Température d’ébullition (°C) 78,3 72,8 55,3
Pression de vapeur* (bar) 1,5 0,4 0,55
Rapport stoechiométrique 8,95 12,1 11,7
Pouvoir calorifique inférieur (kj/litre) 21 285 26 910 26 260
RON* 120 117 118
MON* 99 101 101

* : comportement en mélange
© IFP

45 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Effet de serre

Les biocarburants participent à la réduction de l’effet de


serre :
proportionnellement à leur teneur dans les carburants
classiques
d’autant plus que la filière de production est économe en
énergie fossile (bilan énergétique)
© IFP

46 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Ajout d'
éthanol à l'
essence

Faible teneur
ajouter un peu d'essence à l'éthanol
+ : CO2, polluants
- : volatilité, tenue à l'eau E85 / "Superéthanol"

idée : fonctionner à l'éthanol pur


mais problème : démarrage à froid
© IFP

47 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Ethanol main properties

Ethanol Gasoline
(typical)
Molar mass (g/mol) 46.07 102.5
C (% wt) 52.2 86.5
H (% wt) 13.1 13.5
O (% wt) 34.7 0
Density (kg/m3) 794 735 - 760
Latent heat of vaporization 854 289
(kJ/kg)
Distillation (°C) 78.4 30 - 190
Net heating value (kJ/kg) 26805 42690
Net heating value (kJ/l) 21285 32020
Stoechiometric ratio 8.95 14.4
RON 111 95
MON 92 85
© IFP

48 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Le Superéthanol
Indice d'octane élevé (110)
possibilités d'optimisation moteur (AVA...)

forte teneur en éthanol


impact sur les émissions polluantes
réduction des émissions de gaz à effet de serre

Forte chaleur latente de vaporisation


impact positif sur le remplissage (suralimentation)
impact négatif sur le démarrage à froid
© IFP

49 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Impact of Chemical composition
high oxygen content (35%wt)
lower heating value => higher fuel consumption (for a constant
engine efficiency)
But : engine optimization (high RON) => limited fuel consumption
increase

60.0%
Gasoline Theoritical value
sp.gr. 0.750 Vehicle 1 - urban cycle
Fuel consumption (l/100 km) increase (%)

H/C ratio 1.85


50.0% LHV wt 42900 kJ/kg Vehicle 1 - Extra-urban cycle
LHV vol 32175 kJ/l Vehicle 1 - MVEG cycle
Vehicle 2 - Urban cycle
40.0% Ethanol
sp.gr. 0.794 Vehicle 2 - extra-urban cycle
H/C ratio 3 Vehicle 2 - MVEG cycle
O/C ratio 0.5 Vehicle 2 - real driving
30.0%
LHV wt 26805 kJ/kg
LHV vol 21283 kJ/l

20.0%

10.0%

0.0%
0 20 40 60 80 100
© IFP

Ethanol rate (%)


50 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
Impact of Chemical composition (2)
high O content (+ no aromatics + no sulfur)
impact on pollutant emissions (CO, HC)
cold start strategies and A/F ratio management to be checked
180
Non-oxygenated HC
160 aldehydes
ethanol ethanol and
140
acetaldehyde
emissions to be
HC emissions (mg/km)

120

100 checked, as well as


80
ozone formation
potential (engine
60
management
40
strategies (cold start),
20 catalyst light-off,
0 catalyst formulation...)
Gasoline E50 E80
© IFP

51 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Impact of E85 on vehicle conception
Combustion system Engine
• optimized static flow of • strengthened piston, piston rings,
valves and valves seats Fuel tank
injectors
• specific cold start strategies • check material compatibility
• chem. compatibility of
injectore • check fuel gauge compatibility
• Spark plugs optimization • fuel detection system ?

Engine Management System


• Cold start strategies
• ethanol rate detection Fuel filter
• engine running parameters • compatibility
optimization (spark advance, injection...) • change of filtering device
according to ethanol content Exhaust (water...)
Fuel line and pump • Material compatibility (turbine)
• compatibility • catalyst optimization ?
© IFP

• capacity • lambda sensor compatibility


52 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
Spécification produit
Principale difficulté : volatilité
constructeurs : nécessité de démarrage à froid
nécessité de conserver une volatilité suffisante
conservation des critères de volatilité EN228

− Pétroliers : nécessité de pouvoir fabriquer le produit en


dépôt
nécessité de pouvoir fabriquer le produit à partir d'éthanol
et d'essence EN228
pas de possibilité (simple) de produire une base à forte
volatilité

− Douanes : nécessité de pouvoir gérer la fiscalité du


produit
nécessité d'avoir une teneur en éthanol peu variable
© IFP

53 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Arrêté Français Superéthanol / E85
© IFP

54 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Arrêté Français Superéthanol / E85 (2)
© IFP

55 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


E85 : catégories de volatilité

évolution possible : conservation des classes de volatilité (60 – 90 kPa,


45 – 90 kPa, 45 – 60 kPa), mais élargissement de la plage de teneur en
éthanol (1 seule classe : 65 – 85% toute l'année) ?
© IFP

56 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


... mais quid de la filière éthanol en
application au moteur diesel?
Éthanol en mélange dans le gazole :
miscibilité très faible, flash point, eau, pouvoir lubrifiant,..
Éthanol sous forme d'émulsion
Éthanol pur avec forte additivation "procétane"
Optimisation système injection / Moteur : système d ’injection,
quantité injectée, avance, matériaux, réservoir, lubrifiant
Transformation éthanol en hydrocarbures
© IFP

57 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Diesel : la filière EMAG
© IFP

X. Montagne, Paris 11 – 2010-2011 _ MPIE


La filière HVD
La filière huile végétale directe est difficile à mettre en oeuvre directement
pour les moteurs diesel sauf pour certains moteurs « rustiques »

Viscosité des huiles trop élevée

Caractéristiques d'initiation de la combustion : Indice de cétane

Caractéristiques de distillation inadaptées

Caractéristiques à froid inacceptables

La solution : transformer les huiles végétales en Biodiesel


Europe : colza, tournesol
© IFP

59 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Caractéristiques physico chimiques de l ’huile
Densité à 20°C 0,916
Masse moléculaire ~900
Viscosité à 20°C 77,8 Cst
Viscosité à 50°C 25,7 Cst
Point éclair 285°C
Point de trouble - 11°C
Point d’écoulement - 21°C
T.L.F. + 20°C
Distillation
PI 160°C
10% 256°C
50% craquage
Indice de cétane 31,8 brute
36,4 raffinée
PCI
Massique 37 440 kJ/kg
Volumique 34 300 kJ/l
© IFP

60 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


La filière Biodiesel

• Bonne aptitude au mélange avec le gazole


- Europe : B5 distribué de façon banalisée
- France : B30 utilisé sur des flottes captives
- Allemagne : B100 (fiscalité adaptée)

• Effet de substitution positif


- absence de soufre et de composés aromatiques
- pouvoir lubrifiant

• Impact positif de la combustion sur l’environnement (local et global) en


comparaison avec la combustion de gazole
- diminution des émissions d’HC et de particules
© IFP

- bilan CO2 favorable


61 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
Principe de la transestérification
O
O

H2C OH R1
H2C O R1
O O R
O
HC O R2 + 3 R OH HC OH + R2
O
O R
O
H2C O R3 H2C OH
R3

O R
triglycérides alcool glycérol esters

TEMPERATURE 20 à 80 C
PRESSION 1 atmosphère
TAUX DE CONVERSION > 98%
MODE OPERATOIRE très simple
© IFP

62 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Caractéristiques comparées de l ’huile de colza et de l ’ester
méthylique correspondant
Caractéristiques Ester méthylique Huile de colza
de colza
Densité à 20°C 0.880 0.916
Masse moléculaire #300 #900
Formule globale CH1,84O0,11 CH1,80O0,10
Viscosité (cSt) à
20°C 7.52 77.8
50°C 3.75 25.7
Point d’éclair (°C) 188 285
PT (°C) - 3 - 11
PE (°C) - 12 - 21
TLF (°C) - 12 + 20
Carbone Conradson (% masse) 0.50 0.49
© IFP

63 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Caractéristiques comparées de l ’huile de colza et de l ’ester
méthylique correspondant
(suite)

Caractéristiques Ester méthylique Huile de colza


de colza
Distillation (°C)
PI 321 160
10% 336 256
50% 337 craquage
90% 342
PF 350
Distillat (%) 99 18
Résidu (%) 0.5 20
Pertes (%) 0.5 2
Indice de cétane 48.7 31.8 (brute)
36.4 (semi raffinée)
PCI massique (kJ/kg) 37700 37440
PCI volumique (kJ/l) 33175 34300
© IFP

64 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Spécifications des EMHV
(EN 14214)
Property Unit Limits Test Method
Minimum Maximum
Ester Content %(m/m) 96,5 EN 14103
Density at 15°C kg/m3 860 900 EN ISO 3675
EN ISO 12185
Viscosity at 40°C mm2/s 3,50 5,00 EN ISO 3104
Flash Point °C 120 ISO/DIS 3679
Sulfur Content mg/kg 10,0 PrEN-ISO/DIS
20846
PrEN-ISO/DIS
20884
Carbon residue (on 10% % (m/m) 0,30 EN ISO 10370
distillation residue)
Cetane number 51,0 EN ISO 5165
Sulfated ash content % (m/m) 0,02 ISO 3987
Water content mg/kg 500 EN ISO 12937
Total contamination mg/kg 24 EN 12662
Copper Strip Corrosion rating class 1 EN ISO 2160
(3h at 50°C)
Oxidation stability, 110°C hours 6,0 EN 14112
© IFP

65 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Spécifications des EMHV
(EN 14214)

Property Unit Limits Test Method


Minimum Maximum
Ester Content %(m/m) 96,5 EN 14103
Density at 15°C kg/m3 860 900 EN ISO 3675
EN ISO 12185
ImpactViscosity
sur les dépôts et vernis
at 40°C mm2/s 3,50 5,00 EN ISO 3104
sensibilité accrue avec moteur
Flash Point °C CIDI 120
"T"HP ISO/DIS 3679
Sulfur Content mg/kg 10,0 PrEN-ISO/DIS
20846
PrEN-ISO/DIS
20884
Idem gazole
Carbon residue (on 10% % (m/m) 0,30 EN ISO 10370
distillation residue)
Cetane number 51,0 EN ISO 5165
Sulfated ash content % (m/m) 0,02 ISO 3987
Water content mg/kg 500 EN ISO 12937
Total contamination mg/kg 24 EN 12662
Copper Strip Corrosion rating class 1 EN ISO 2160
(3h at 50°C)
Très forte sensibilité
© IFP

Oxidation stability, 110°C hours 6,0 EN 14112


Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
à l'eau des systèmes HP
66
Proposition de spécifications des EMHV
(EN 14214)

Property Unit Limits Test Method


Minimum Maximum
Acid Value mg 0,5 EN 14104
KOH/g
Iodine Value 120 EN 14111
Linoleic acid methyl ester % (m/m) 12,0 EN 14103
polyunsaturated (>= 4 % (m/m) 1
double bounds) methyl
esters
Methanol content % (m/m) 0,20 EN 14110
Monoglyceride content % (m/m) 0,80 EN 14105
Diglyceride content % (m/m) 0,20 EN 14105
Triglyceride content % (m/m) 0,2 EN 14105
Free Glycerol % (m/m) 0,02 EN 14105
EN 14106
Total glycerol % (m/m) 0,25 EN 14105
Group I metals (Na+K) mg/kg 5,0 EN 14108
EN 14109
Group II metals (Ca+Mg) 5,0 PrEN xxxx
Phosphorus content mg/kg 10,0 EN 14107
© IFP

67 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Risque d'
encrassement
Proposition de spécifications des EMHV
(EN
vernis 14214)
et instabilité
Property Unit Limits Test Method
Minimum Maximum
Acid Value mg 0,5 EN 14104
KOH/g Point d'éclair et
Iodine Value émissions
120 d'
EN 14111aldéhydes
Linoleic acid methyl ester % (m/m) 12,0 EN 14103
polyunsaturated (>= 4 % (m/m) 1
double bounds) methyl
esters
Methanol content % (m/m) 0,20 EN 14110
Monoglyceride content % (m/m) 0,80 EN 14105
Diglyceride content % (m/m) 0,20 EN 14105
Triglyceride content % (m/m) 0,2 EN 14105
Free Glycerol % (m/m) 0,02 EN 14105
Vernis, acroléine
EN 14106
Total glycerol % (m/m) 0,25 EN 14105
Group I metals (Na+K) mg/kg 5,0 EN 14108
Longévité post-traitement
EN 14109
Group II metals (Ca+Mg) 5,0 PrEN xxxx
© IFP

Phosphorus content mg/kg 10,0 EN 14107


68 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
© IFP

69 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Transestérification des huiles
Réaction chimique globale
R COO CH2 cat HO CH2
R COO CH + 3 CH3OH
3 R COOCH3 + HO CH
R COO CH2 HO CH2
BIODIESEL
vegetable oil methanol methyl esters glycerol

Huile C10 :0 C12 :0 C14:0 C16 :0 C18 :0 C18 :1 C18 :2 C18:3


caproique laurique myristique palmitique stéarique oléique linoléique linolénique
Colza
VegetableOil C10:0 C12 :0 C14:0 5 :0
C16 2 :0
C18 59
C18:1 21:2
C18 9
C18:3
caproique laurique Myristique palmitique dtéarique oléique linoléique linolénique
Tournesol
Rapeseed 6
5 5
2 18
59 69
21 < 90.5
Soja
Soybean 10 4 23 53 8
Palme
Palm 1 44 6 38 10
coprah
Coprah 6 46 18 9 3 8 2
© IFP

70 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Propriétés intéressantes des EMHV pour une
utilisation comme carburants ou combustibles

viscosité
intervalle de distillation
caractéristiques à froid
indice de cétane
pouvoir calorifique
© IFP

71 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Incidences de l’utilisation d’EMHV sur le
comportement des moteurs diesel

Injection et combustion peu modifiées


action bénéfique sur certains polluants
(particules), légèrement néfaste sur d’autres
(NOx)
effets de substitution (soufre, aromatiques)
© IFP

72 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Incidences de l’utilisation d’EMHV sur le
comportement des moteurs diesel (suite)

points satisfaisants :
réduction d’usure : lubrifiance des gazoles désulfurés
comportement en endurance
lubrification (absence de dilution)
points à surveiller :
stabilité au stockage (présence de liaisons oléfiniques)
comportement à basse température
niveaux de bruit
© IFP

73 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Incidences de l’utilisation d’EMHV sur le
comportement des moteurs diesel (suite)

Injection et combustion peu modifiées


Action bénéfique sur les rejets de particules, d'HC, de HAP
Impact légèrement négatif ou nul sur les NOx
Bilan CO2
Effets de substitution (soufre, aromatiques)
Points satisfaisants :
amélioration du pouvoir lubrifiant (gazoles désulfurés)
comportement en endurance
lubrification ( dilution)
Points à surveiller :
stabilité au stockage (présence de liaisons oléfiniques)
formation de vernis
comportement à très basse température
© IFP

74 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


stockage du biodiesel
Le biodiesel contient des insaturations rendant
instable le produit
des spécifications sont mises en place pour limiter
l'évolution du produit dans le temps (stabilité à
l'oxydation, additivation)

néanmoins :
stockage à long terme difficile
nécessité d'additiver dès la production : antioxydant
biodiesel + eau => possibilité de développements
bactériens, à surveiller (ou à additiver par biocide)
© IFP

75 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biocarburants

De la G1 à la G3
© IFP

76 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biocarburants de 1ère génération
Un volume limité et une concurrence avec le marché de l’alimentaire
CH3CH20H

C18H36COOCH3
EMHA
EEHV
EMHV

CnH2n+2
HDO : NexBtL, Green Diesel
© IFP

77 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les filières biocarburants de deuxième génération (G2)

1 t de M.S.
~ 0,2 tep

Voie thermochimique :
différents produits possibles à partir du gaz de synthèse (y compris carburants
d'aviation)

Voie biochimique :
moins de contraintes de taille d'installation
possibilité d'une ligne dédiée au sein d'une éthanolerie G1
© IFP

78 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Filières alternatives de type XtL , avec X=B,C,G

Gas GNV Coal


(CH4)

Biomass Acetic acid


SYNGAS Formaldehyde

(CO + H2) MTBE

Fuels/
Methanol Additives
FT Synthesis Hydrogen
GTL
Olefins
Ammonia Fuel Cells
Fuel Cells
Ultra-Clean Diesel
Green Fuels
DME
Jet Fuel Polypropylene
Lubricants Acrylonitrile
Urea Polyethylene
Alpha olefins Diesel Ethylene Glycol
Power LPG
Generation Substitute Fuel Alpha-olefins
© IFP

Enjeux: bilan GES avec ou sans CCS du CO2


79 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
les biodiesels de 2nde génération (BtL, HVO)

• très haut indice de cétane,

• pas de soufre ni de composés aromatiques

• faibles émissions de suie

• utilisable comme base à haute valeur ajoutée en mélange ou


comme carburant pur dans des moteurs dédiés.
© IFP

80 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les bases alternatives
le gazole Fischer-Tropsch (BTL, GTL, CTL)
propriétés Gazole FT1 FT2 FT3
conventionnel
Densité @ 15°C (kg/m3) 841.9 760.8 784.5 771.7
Indice de cétane 54.8 ~83 >74 >74
PCI (kJ/kg) 43114 44237 43885 44396
C % masse 85.87 84.6 84.91 84.70
H % masse 13.46 15.0 14.97 15.08
O % masse 0.35 0.3 < 0.20
H/C 1.88 2.113 2.11 2.136
Soufre (ppmmass) 250 < 10 <5 < 10
Viscosité cinématique @ 40°C (mm2/s) 3.731 1.770 3.57 2.409
Distillation:
Point initial (°C) 200.6 203.7 210 211.6
T5% (°C) 228.9 214.3 231.7
T10% (°C) 245.2 260 237.8
T50% (°C) 294 232.6 300 266.3
T90% (°C) 343.3 331 286.9
T95% (°C) 358.2 265.0 292.0
Point final (°C) 364.2 272.9 338 297.7
© IFP

81 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les bases alternatives

le gazole Fischer-Tropsch (GTL, CtL, BtL, WtL)


gazole de synthèse (inventé dans les années 20)
déjà utilisé pendant la seconde guerre mondiale (gazole ex-charbon)
développé principalement en Afrique du Sud pendant l'Apartheid
Principe
Combustion incomplète pour former du "gaz de synthèse": CO + H2
puis synthèse contrôlée pour former des paraffines de longueur
contrôlée CnH2n+2
Avantages :
compatibilité avec les bases pétrolières classiques
faible niveau de polluants : indice de cétane élevé, absence
d'aromatiques et de soufre,
coût d’accès en baisse
© IFP

82 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


les biodiesels de 2nde génération (BtL, NexBtL)
Fuel EN590 RME HVO GtL-Btl
Density @15°C[kg/m3] ~ 835 ~ 885 775…785 770…785

Viscosity @40°C[mm2/s]~ 3.5 ~ 4.5 2.9…3.5 3.2…4.5

Cetane number > 51 > 51 84…99 73…81


T10 (°C) ~ 200 ~ 340 260…270 ~ 260
T90 (°C) ~ 350 ~ 355 295…300 325…330
Cloud point (°C) ~ -5 ~ -5 -5…-30 0…-25
Lower heating value (MJ/kg) ~ 43 ~ 38 ~ 44 ~ 43
Lower heating value(MJ/litre) ~ 36 ~ 34 ~ 34 ~ 34
Polyaromatics (wt%) <11 0 0 0
Oxygen (wt%) 0 ~ 11 0 0
Sulphur (mg/kg) < 10 < 10 < 10 < 10
SAE 2005-01-3771
© IFP

83 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biofuels and use
Road transport Air Transport
Ethanol G1 and G2
BtL (XtL) and HVO-G3
Biogas
H2 ?
Biodiesel

HVO : G1 (G3)

BtL Rail and sea

Biobutanol, DME Biodiesel


H2

With a strong attention dedicated to LCA


© IFP

84 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Émissions du puits à la roue
des carburants alternatifs
(étude EUCAR/JRC/CONCAWE, 2005)
400
CO2/100km)

300

essence Gasoline
et gazole Diesel fuel
/ 100 km

LPG
200 CNG
CBG
ref gas.2002
2eq

EtOH ex SB
(g CO

EtOH ex wheat
emissions(g

EtOH ex cellulose
100 EtOH ex sugar cane
GHGWtW

MTBE/ETBE
GNC Bio-diesel
Syn-diesel ex NG
Syn-diesel ex coal
GES

0 Syn-diesel ex wood

Bio-diesel
EmissionsWTW

DME ex NG

BtL
DME ex coal

Ethanol DME ex wood


ref gas.2002

-100

-200
0 100 200 300 400 500 600
© IFP

Total WTW energy (MJ / 100 km)


Energie WtW (MJ/100km)
85 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
As a way to reduce CO2 emissions and use of
fossil energy, all biofuels are not equivalent

Blue bars show WTW fossil energy use


Pink bars show WTW GHG emissions

WTW Fossil Energy MJ/100km


300
WTW GHG Emissions g CO2eq/km
250

200

150

100

50

0
Gasoline EtOH EtOH EtOH, EtOH, Diesel RME Syn
PISI wheat NG wheat NG sugar farmed DICI diesel
boiler GT + CHP cane wood farmed
(Brazil) wood
Source: JEC WTW study 2005
© IFP

86 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les biocarburants liquides : synthèse
Impacts positifs sur les émissions de CO2 WtW

Type de Biocarburants de Biocarburants de


biocarburants première génération seconde génération
Applications (1G) (2G)

Moteurs AC et FFV Éthanol, ETBE Éthanol ex BLC (3)


Impact positif sur CO et HC
EtOH : TV et Aldéhydes

Moteurs Diesel Biodiesel BtL, HVO


(conventionnels ou EMHV, EEHV, EMHA, Bases gazoles à fort
dédiés) EEHA potentiel
Ethanol Éthanol
(HVP)
© IFP

87 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biofuels: the situation
Biofuels Spark Ignition Diesel
Engine Engine

G1: sugar, Ethanol Biodiesel =


cereals, Biogas FAE
vegetable oil Ethanol,
G2: wood, Ethanol, HVO
BtL, DME
SRC, waste Biobutanol,
Biogas, H2
© IFP

88 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les biocarburants liquides : synthèse
Impacts positifs sur les émissions de CO2 WtW
Type de Biocarburants de Biocarburants de
biocarburants première génération seconde génération
Applications (1G) (2G)

Moteurs AC Éthanol,ETBE Éthanol ex BLC (3)

Impact positif sur CO et


HC
EtOH : TV et Aldéhydes
Moteurs Diesel Biodiesel : (2) BtL (3),
EMHV, EEHV, EMHA BioHydrocarbures
Hydrocarbures paraffiniques
(HVD)
à fort potentiel (HVO)
Ethanol
Éthanol
© IFP

89 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les biocarburants liquides : synthèse

Impacts positifs sur les émissions de CO2 WtW

Type de Biocarburants de Biocarburants de


biocarburants première génération seconde génération
Applications (1G) (2G)

Moteurs AC et FFV Éthanol, ETBE Éthanol ex BLC (3)


Impact positif sur CO et HC
EtOH : TV et Aldéhydes

Moteurs Diesel Biodiesel BtL, HVO


(conventionnels ou EMHV, EEHV, EMHA, Bases gazoles à fort
dédiés) EEHA potentiel
Ethanol Éthanol
(HVP)
© IFP

90 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biocarburants : les prochaines étapes
La première génération La seconde génération
à partir de matière première à partir de biomasse ligno
aussi utilisée pour cellulosique et en utilisant
l'alimentaire toute la biomasse

plantes sucrières ou bois, paille


amylacées : Betteraves,
blé, maïs cultures dédiés : taillis à
rotation rapide
Huiles végétales : colza,
tournesol, soja, palme

Éthanol et Biodiesel Ethanol, BtL


et une génération intermédiaire :
production d'hydrocarbure par hydrotraitement
poussé des huiles végétales ou animales : HVO; HVA
© IFP

91 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


G1 to G3 biofuels

Rape Sunflower Soya Palm Jatropha

Yield (t/ha) 3.5 2.5 3 25 3.75

Oil content % 42 43 20 20 40

Oil production (t/ha) 1.5 1.1 0.4 5 1.5

World production
18.9 10.7 37.5 39 <1
estimate 2007 (Mt)

Production cost 0.83 0.70 (USA) / 0.66


EMHV (€/L) (Europe) 0;82 (China) (Malaysia)

Production cost: IFP estimates based on economic data published by Nexant,


© IFP

detailed for year 2006 and updated for the first half 2008
92 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
The alternative liquid fuels for Diesel engines
G3 biofuels?

Jatroph
Rape Sunflower Soya Palm Algae
a

Yield (t/ha) 3.5 2.5 3 25 Source: CEVA


3.75 60-240

Oil content % 42 43 20 20 40 50
Brown algae
Red algae

Oil production (t/ha) 1.5 1.1 0.4 5Green algae 1.5 30-120

World production
18.9 10.7 37.5 39 <1 0
estimate 2007 (Mt)

Production cost 0.83 0.70 (USA) / 0.66


EMHV (€/L) (Europe) 0.82 (China) (Malaysia)
© IFP

93 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


The alternative liquid fuels for Diesel engines
G3 biofuels?
1- Algae production
• Two types of algae:
• Autotrophic: Grow with light and inorganic carbon CO2
• Heterotrophic: Grow without light with any organic source of carbon
• Three types of growing processes:
• Open reactors: Raceway pond – lower yields
• Tubular photo bioreactors many existing shapes
• Fermentation (for heterotrophic algae) – best yields but only at lab scales
Fermentation
Raceway pond

Tubular photo bioreactors


© IFP

94 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


The alternative liquid fuels for Diesel engines
G3 biofuels?
2- Algae transformation
• Oil extraction:
• Esters (Most studied so far, but there are limits on the chain length and the
number of insaturation)
• HVO
• Gasification Fischer-Tropsch
C16:0 C16:1 C18:0 C18:1 C18:2 C18:3 C20:4 C20:5

Rape 5 2,5 59 21 9

Sunflower 6 5 18 69 <0.5

Soya 10 4 23 53 8

Palm 44 6 38 10 <0.5

Jatropha 16 8 41 34
Autotrophic
17-44 3-29 <2 6-8 2-22 <5 21-34
High
algae iodine
Heterotrophic
11-37 1-6 1-7 28-60 1-50 1-30 <5
algae index
© IFP

95 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les autres Bio-alternatives

Les composés oxygénés


Butanol, DME, méthanol,

H2
Moteur thermique, PAC
dans un avenir long terme
problématique matériaux, logistique, stockage,...
... et quel mode de production de l'
hydrogène
© IFP

96 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


G1 to G3 biofuels

Rape Sunflower Soya Palm Jatropha

Yield (t/ha) 3.5 2.5 3 25 3.75

Oil content % 42 43 20 20 40

Oil production (t/ha) 1.5 1.1 0.4 5 1.5

World production
18.9 10.7 37.5 39 <1
estimate 2007 (Mt)

Production cost 0.83 0.70 (USA) / 0.66


EMHV (€/L) (Europe) 0;82 (China) (Malaysia)

Production cost: IFP estimates based on economic data published by Nexant,


© IFP

detailed for year 2006 and updated for the first half 2008
97 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
The alternative liquid fuels for Diesel engines
G3 biofuels?

Jatroph
Rape Sunflower Soya Palm Algae
a

Yield (t/ha) 3.5 2.5 3 25 Source: CEVA


3.75 60-240

Oil content % 42 43 20 20 40 50
Brown algae
Red algae

Oil production (t/ha) 1.5 1.1 0.4 5Green algae 1.5 30-120

World production
18.9 10.7 37.5 39 <1 0
estimate 2007 (Mt)

Production cost 0.83 0.70 (USA) / 0.66


EMHV (€/L) (Europe) 0.82 (China) (Malaysia)
© IFP

98 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


The alternative liquid fuels for Diesel engines
G3 biofuels?
1- Algae production
• Two types of algae:
• Autotrophic: Grow with light and inorganic carbon CO2
• Heterotrophic: Grow without light with any organic source of carbon
• Three types of growing processes:
• Open reactors: Raceway pond – lower yields
• Tubular photo bioreactors many existing shapes
• Fermentation (for heterotrophic algae) – best yields but only at lab scales
Fermentation
Raceway pond

Tubular photo bioreactors


© IFP

99 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


The alternative liquid fuels for Diesel engines
G3 biofuels?
2- Algae transformation
• Oil extraction:
• Esters (Most studied so far, but there are limits on the chain length and the
number of insaturation)
• HVO
• Gasification Fischer-Tropsch
C16:0 C16:1 C18:0 C18:1 C18:2 C18:3 C20:4 C20:5

Rape 5 2,5 59 21 9

Sunflower 6 5 18 69 <0.5

Soya 10 4 23 53 8

Palm 44 6 38 10 <0.5

Jatropha 16 8 41 34
Autotrophic
17-44 3-29 <2 6-8 2-22 <5 21-34
High
algae iodine
Heterotrophic
11-37 1-6 1-7 28-60 1-50 1-30 <5
algae index
© IFP

100 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Biofuels :
The use in the future
Biofuels Spark Ignition Diesel Engine Aircraft
Engine

G1 : sugar, Ethanol Biodiesel : very limited


cereals, Biogas FAE availabilities
vegetable oil HVO

G2 : wood, Ethanol, BtL, DME BtL, H2,


SRC, waste, Biobutanol, Heavy
Biogas, H2 alcohols

G3 : Biodiesel HVO
µ algae, ..... HVO H2
© IFP

101 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


L'économie des biocarburants

Évolution comparée du prix d' huile de colza et du gazole en Europe

900
Evolution du prix de l'huile de colza
800

700

600

500

400

300

200
Evolution du prix du gazole
100

0
ao 90

ao 91

ao 92

ao 93

ao 94

ao 95

ao 96

ao 97

ao 98

ao 99

ao 00

ao 01

ao 02

ao 03

ao 04

ao 05

6
-0
t-

-
ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût

ût
û
ao
© IFP

102 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les enjeux des biocarburants

Les filières de 2ème génération ont un fort potentiel (>= 10 Mtep), mais ne
sont pas aujourd'hui disponibles. Leur bilan "GES" sont a priori les meilleurs.
La poursuite des travaux de R&D et la mise en place des conditions pour la
mise à disposition de la ressource est une nécessité.
Les filières de 1ère génération répondent au besoin à court terme.
La question des coûts de production reste un enjeu fort (compétition des
usages, fiscalité optimale...).
Les objectifs apparaissent plus accessibles en termes de surfaces agricoles
pour l'éthanol que pour le biodiesel.
Les bilans "GES" sont a priori favorables mais les "écarts" entre les études
sont sensibles en particulier pour l'éthanol. Besoins de travaux
complémentaires sur l'évaluation (méthodologie, données...) et élargir les
critères (eg: projet ANABIO/ANR)
La problématique du développement d'un marché international de l'éthanol et
des huiles végétales doit être prise en considération (disparition éventuelle
des droits d'importation)
© IFP

103 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Les perspectives

A court et moyen terme, optimiser la production de


biocarburants de 1ère génération et d'énergie provenant de
la biomasse :
enjeux économiques : coût, taxes, marché mondial,
enjeux techniques : harmonisation des spécifications et
l'adaptation des véhicules (FFV)
A long terme, assurer la disponibilité des ressources
actuelles en croissance et des nouvelles ressources :
évaluation de la disponibilité des matières premières,
comparison des filières et évaluation des technologies,
enjeux logistiques,
réduction des coûts

passer d'une situation de biocarburants utilisés comme


additifs (quelques %) à une situation de biocarburants,
© IFP

véritables composants du pool carburant (plus de 10%)


104 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE
La "roadmap" des carburants alternatifs

Risque hydrogen

CTL with CO2 C&S

Biofuel 2nd generation:


BTL

l
hydrotreated bio oil
rée
(NexBTL) e
GTL s ag
Biofuel 2nd generation: n u
n e
GNC Ethanol ex-straw, ti o
id a
Biofuel 1st generation:
biogas
val
,
&D
biodiesel
ethanol R
biogas

2000 2010 2020 2030 Année


© IFP

105 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Le DiMéthyl Ether (DME)
© IFP

X. Montagne, Paris 11 – 2010-2011 _ MPIE


Le DiMéthyl Ether (DME)

le carburant gazeux du cycle Diesel


Avantages :
bon indice de cétane (conservation du cycle Diesel)
carburant gazeux => mélange air / carburant facilité
=> très bas niveaux d'émissions de particules

Inconvénients :
carburant gazeux => problèmes de stockage et de
distribution (idem GPL)
nécessité d'une adaptation moteur
© IFP

107 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Le DiMéthyl Ether (DME)

le carburant gazeux du cycle Diesel


Avantages :
bon indice de cétane (conservation du cycle Diesel)
carburant gazeux => mélange air / carburant facilité
=> très bas niveaux d'émissions de particules

Inconvénients :
carburant gazeux => problèmes de stockage et de
distribution (idem GPL)
nécessité d'une adaptation moteur
© IFP

108 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Principales caractéristiques du DME
Formule chimique CH3-O-CH3
Masse molaire (g/mol) 46
Teneur en oxygène (% masse) 34,8
Température d’ébullition (°C) - 24,9
Pression de vapeur à 20°C (bar) 5,1
Point d’éclair (°C) - 41
Masse volumique du liquide (kg/m3) 668
PCI massique (kJ/kg) 28430
Indice de cétane ~50-55
© IFP

109 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Voies de production du DME
© IFP

110 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


Utilisations du DME

production électrique (centrale thermique Japon)

carburant pour le transport


adaptation moteur pour
véhicules particulier
poids lourds

"gaz de ville" en mélange dans butane et/ ou propane


© IFP

111 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE


www.ifp.fr
© IFP

112 Dr. Xavier Montagne -2010_2011, MPIE

Оценить