Вы находитесь на странице: 1из 82

Semaine 6

Les limites des droits de l’homme

I. Introduction

University of Geneva
Introduction

Cas 1
Détention pour une durée indéterminée d’étrangers soupçonnés
de terrorisme

Inspiration : CourEDH, A. et autres c. Royaume-Uni, 19 février 2009

University of Geneva
Introduction

Cas 1
Détention pour une durée indéterminée d’étrangers soupçonnés
de terrorisme

Inspiration : CourEDH, A. et autres c. Royaume-Uni, 19 février 2009

Argument : inapplicabilité des droits de l’homme en temps de crise

University of Geneva
Introduction

Cas 2
Condamnation d’un membre d’un parti nationaliste pour avoir
exposé une affiche montrant les Twin Towers en flammes et
contenant l’inscription « Islam dehors - protégeons notre peuple »

Inspiration : CourEDH, Norwood c. Royaume-Uni, 16 novembre 2004

University of Geneva
Introduction

Cas 2
Condamnation d’un membre d’un parti nationaliste pour avoir
exposé une affiche montrant les Twin Towers en flammes et
contenant l’inscription « Islam dehors - protégeons notre peuple »

Inspiration : CourEDH, Norwood c. Royaume-Uni, 16 novembre 2004

Argument : propos non protégés par les droits de l’homme

University of Geneva
Introduction

Cas 3
Inspecteur de police menaçant de mauvais traitements un suspect
pour retrouver un enfant enlevé

Inspiration : CourEDH, Gäfgen c. Allemagne, 1er juin 2010

University of Geneva
Introduction

Cas 3
Inspecteur de police menaçant de mauvais traitements un suspect
pour retrouver un enfant enlevé

Inspiration : CourEDH, Gäfgen c. Allemagne, 1er juin 2010

Argument : menaces justifiées pour sauver la vie de l’enfant

University of Geneva
Introduction

Hypothèses pour les trois cas :

−  Ratification de la CEDH, antérieurement aux faits

University of Geneva
Introduction

Hypothèses pour les trois cas :

−  Ratification de la CEDH, antérieurement aux faits

−  Absence de réserves

University of Geneva
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

II. Questions préalables

University of Geneva
Questions préalables

1.  Le champ d’application personnel

2.  Le champ d’application matériel

University of Geneva
Questions préalables

1.  Le champ d’application personnel

2.  Le champ d’application matériel

University of Geneva
Questions préalables

Cas 1
Détention pour une durée indéterminée d’étrangers soupçonnés
de terrorisme

University of Geneva
Questions préalables

Cas 1
Détention pour une durée indéterminée d’étrangers soupçonnés
de terrorisme

Droit pertinent :

Art. 5 CEDH – Droit à la liberté et à la sûreté

1. Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa


liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales […].

University of Geneva
Questions préalables

Cas 2
Condamnation d’un membre d’un parti nationaliste pour avoir exposé une
affiche montrant les Twin Towers en flammes et contenant l’inscription
« Islam dehors - protégeons notre peuple »

University of Geneva
Questions préalables

Cas 2
Condamnation d’un membre d’un parti nationaliste pour avoir exposé une
affiche montrant les Twin Towers en flammes et contenant l’inscription
« Islam dehors - protégeons notre peuple »
Droit pertinent :

Art. 10 CEDH – Liberté d’expression

1. Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté


d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées
sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publiques et sans considération de
frontière. […]
University of Geneva
Questions préalables

Cas 3
Inspecteur de police menaçant de mauvais traitements un suspect
pour retrouver un enfant enlevé

University of Geneva
Questions préalables

Cas 3
Inspecteur de police menaçant de mauvais traitements un suspect
pour retrouver un enfant enlevé

Droit pertinent :

Art. 3 CEDH – Interdiction de la torture

Nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains


ou dégradants.

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
NON
Champs d’application personnel et matériel
oui

Pas de violation

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
Cas 1, 2 et 3 : OUI

Pas de violation

University of Geneva
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

III. La dérogation
Entretien avec Frédéric Bernard

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui

Pas de violation

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation

Limite dérogation

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
OUI
Dérogation valable?
non Pas de violation

Limite dérogation

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
Cas 1 : NON Pas de violation

Limite dérogation

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
Cas 2 et 3 : NON Pas de violation

Limite dérogation

University of Geneva
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

IV. La déchéance

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
Cas 2 : OUI
Déchéance ?
non

Limite dérogation

Limite déchéance

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
Cas 1 et 3 : NON

Limite dérogation

Limite déchéance

University of Geneva
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

V. Les restrictions : Notion et méthode d’analyse

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
OUI

Pas de violation

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
NON Pas de violation

Limite dérogation

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
NON

Limite dérogation

Limite déchéance

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui

Limite dérogation

Limite déchéance

Limite restrictions

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
ouiCas 1 et 3 : OUI

Limite dérogation

Limite déchéance

Limite restrictions

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
NON
Existence d’une ingérence ?
oui

Limite dérogation

Limite déchéance

Limite restrictions

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?

non oui

Limite dérogation

Limite déchéance

Limite restrictions

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?

non
NON oui

Droits absolus Limite dérogation

Limite déchéance

Limite restrictions

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?

non
NON oui

Droits absolus Limite dérogation

Limite déchéance
Violation
Limite restrictions

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?

non oui
OUI

Droits relatifs Limite dérogation

Limite déchéance

Limite restrictions

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?

non oui
OUI

Droits relatifs Limite dérogation

Limite déchéance
Suite du schéma
général d’analyse Limite restrictions
des limites
University of Geneva
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits relatifs

Motifs
limités

Limite restrictions

University of Geneva

non
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits relatifs

Ordre
public

Limite restrictions

University of Geneva

non
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits relatifs

Motifs Ordre
limités public
Toutes les
conditions de
restriction sont-
elles réunies ?

Limite restrictions

University of Geneva

non
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits relatifs

Motifs Ordre
limités public
OUI
oui
Toutes les
conditions de
restriction sont-
elles réunies ?

Limite restrictions

University of Geneva

non
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits relatifs

Motifs Ordre
limités public
oui
Toutes les
conditions de
restriction sont-
elles réunies ?

Violation
non
NON Limite restrictions

University of Geneva

non
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

VI. Les droits absolus et les droits soumis à des


motifs limités de restriction

University of Geneva
Les droits absolus

Cas 3
Inspecteur de police menaçant de mauvais traitements un suspect
pour retrouver un enfant enlevé

Droit pertinent :

Art. 3 CEDH – Interdiction de la torture

Nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains


ou dégradants.

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?

non
Cas 3: NON oui

Droits absolus Limite dérogation

Limite déchéance
Violation
Limite restrictions

University of Geneva
Les droits absolus et les droits soumis à des
motifs limités de restriction

Les droits soumis à des motifs limités de restriction

University of Geneva
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits relatifs

Motifs
limités

Limite restrictions

University of Geneva

non
Les droits soumis à des motifs
limités de restriction

Cas 1
Détention pour une durée indéterminée d’étrangers soupçonnés
de terrorisme

Droit pertinent :

Art. 5 CEDH – Droit à la liberté et à la sûreté

1. Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa


liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales […].

University of Geneva
Questions préalables

Cas 1
Détention pour une durée indéterminée d’étrangers soupçonnés
de terrorisme

Droit pertinent :

Art. 5 CEDH – Droit à la liberté et à la sûreté

1. Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut être privé de sa


liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales […].

University of Geneva
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits relatifs

Motifs
limités
Toutes les oui
conditions de
restriction sont-
elles réunies ?

Violation
non
Cas 1 : NON Limite restrictions

University of Geneva

non
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

VII. Les droits soumis à la réserve d’ordre public

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Art. 10 Liberté d’expression

1. Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la


liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir
ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n'empêche
pas les Etats de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un
régime d'autorisations.
2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à
certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des
mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité
territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la
protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui,
pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et
l'impartialité du pouvoir judiciaire.
Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) du 4 novembre 1950
University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Art. 10 Liberté d’expression

1. Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la


liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir
ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n'empêche
pas les Etats de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un
régime d'autorisations.
2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à
certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des
mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité
territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la
protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui,
pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et
l'impartialité du pouvoir judiciaire.
Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) du 4 novembre 1950
University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Art. 10 Liberté d’expression

1. Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la


liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir
ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n'empêche
pas les Etats de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un
régime d'autorisations.
2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à
certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des
mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité
territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la
protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui,
pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et
l'impartialité du pouvoir judiciaire.
Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) du 4 novembre 1950
University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Art. 10 Liberté d’expression

2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à
certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des
mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité
territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la
protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui,
pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et
l'impartialité du pouvoir judiciaire.
Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) du 4 novembre 1950

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Art. 10 Liberté d’expression

2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à
certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des
mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité
territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la
protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui,
pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et
l'impartialité du pouvoir judiciaire.
Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) du 4 novembre 1950

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Art. 10 Liberté d’expression

2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à
certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des
mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité
territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la
protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui,
pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et
l'impartialité du pouvoir judiciaire.
Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) du 4 novembre 1950

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Art. 10 Liberté d’expression

2. L'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à
certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des
mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité
territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la
protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui,
pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et
l'impartialité du pouvoir judiciaire.
Convention européenne des droits de l’homme (CEDH) du 4 novembre 1950

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

1.  La restriction est prévue par la loi


2.  Elle poursuit un but légitime

3.  Elle est nécessaire dans une société démocratique

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

1.  La restriction est prévue par la loi


2.  Elle poursuit un but légitime

3.  Elle est nécessaire dans une société démocratique

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

1.  La restriction est prévue par la loi


2.  Elle poursuit un but légitime

3.  Elle est nécessaire dans une société démocratique

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

1.  La restriction est prévue par la loi


2.  Elle poursuit un but légitime

3.  Elle est nécessaire dans une société démocratique

University of Geneva
Les droits soumis à la réserve d’ordre public

Illustration à l’aide d’un cas pratique

University of Geneva
Protection de la
Liberté
vie privée et
d’expression
familiale

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Liberté
Secret médical
d’expression

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Liberté Secret médical
d’expression Aspects intimes

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Secret médical
Aspects intimes
Liberté Respect de la
d’expression mémoire du
défunt

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Secret médical
Aspects intimes
Liberté Respect de la
d’expression mémoire du défunt
Chagrin des proches

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Protection de la
Restriction grave vie privée et
familiale

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Restriction grave Protection de la
Débat d’intérêt vie privée et
général familiale

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Restriction grave
Débat d’intérêt général Protection de la
Société vie privée et
démocratique familiale

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Restriction grave
Débat d’intérêt général
Société démocratique Protection de la
Adéquation de la vie privée et
mesure familiale

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Interdiction provisoire

de diffuser l’ouvrage

Liberté
d’expression
Secret médical
Aspects intimes
Respect de la
mémoire du défunt
Chagrin des proches

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Interdiction permanente

de diffuser l’ouvrage

Protection de la
vie privée et
Restriction grave familiale
Débat d’intérêt général
Société démocratique
Adéquation de la
mesure

CourEDH, Editions Plon c. France, 18 mai 2004

University of Geneva
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

VIII. La marge nationale d’appréciation

University of Geneva
Semaine 6
Les limites des droits de l’homme

IX. Conclusion

University of Geneva
Schéma général d’analyse des limites
non
Champs d’application personnel et matériel
oui
oui
Dérogation valable?
non Pas de violation
oui
Déchéance ?
non
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?

non oui

Droits absolus Droits relatifs Limite dérogation

Limite déchéance
Violation Voir le schéma relatif
aux restrictions Limite restrictions

University of Geneva
Suite du schéma général d’analyse des limites
non
Existence d’une ingérence ?
oui
L’ingérence peut-elle être justifiée ?
Pas de violation
non oui

Droits absolus Droits relatifs

Motifs Ordre
limités public
oui
Les conditions de
restrictions sont-elles
réunies ?

Violation
non Limite restrictions

University of Geneva

non

Оценить