Вы находитесь на странице: 1из 2

Spotlight on health workforce statistics

estatísticas da força de trabalho em saúde


estadísticas de la fuerza de trabajo en salud
Numéro 6, novembre 2008 statistiques sur le personnel de santé

Mettre en place et suivre des normes générales en matière de ratio


du personnel à la population: l’approche dite de densité du personnel
L’identification des points de Cependant, cette approche ne prend pas en compte
référence et des indicateurs du L’évaluation d’autres variables, mis à part la taille de la population,
suivi de la main-d’œuvre en des références pour les qui peuvent expliquer l’impact de la performance des
besoins en personnels de
santé, ainsi que la façon de RHS sur le niveau de santé dans un contexte donné.
santé peut être décrite comme
les calculer, sont essentiels une approche permettant de Parmi ces autres variables, on retrouve la structure de
au suivi et à l’amélioration comparer les indicateurs de la population ; l’épidémiologie et la charge de morbidité ;
de la performance des sys- performance de la main-d’œuvre les schémas de services et leur utilisation ; l’efficacité
tèmes de santé. Différentes avec ceux des autres pour organisationnelle ; les politiques, réglementations et
approches ont été dévelop- ainsi tenter d’identifier les standards de santé ; la capacité technologique ; la dis-
pées et utilisées pour améliorations. tribution des RHS par occupation, lieu de travail et
évaluer la capacité des res- caractéristiques sociodémographiques ; la performance
sources humaines pour la santé au niveau individuel du fournisseur des services de santé ;
(RHS) à rencontrer les objectifs des systèmes de santé. les demandes et attentes du public ; et la disponibilité
Chaque approche a ses avantages et ses limites. et les moyens du financement. Les approches pour évaluer
Choisir celle qui est la plus appropriée dans un contexte les performances de la main-d’œuvre en santé qui prennent
donné dépendra souvent de la disponibilité des données, en compte certaines ou toutes ces variables exigent beau-
de la capacité technique et des priorités politiques et coup plus de données et des modèles plus développés.
programmatiques.
Stratégies de mesure
Le ratio personnel-population comme
Différentes sources de données peuvent être utilisées pour
méthode d’évaluation des performances RHS mesurer le ratio personnel–population. Elles comportent :
les recensements et les enquêtes auprès des ménages
Le ratio personnel de santé–population est une méthode
comprenant des questions sur l’activité économique et la
couramment utilisée pour évaluer les performances des
profession ; les évaluations des centres de santé ; et les
ressources humaines en santé. Ce ratio est une estimation
registres administratifs (tels que ceux sur les salariés
de la densité ou l’offre de main-d’œuvre (par exemple,
de la fonction publique et les licences profession-
le nombre de médecins pour 1000 habitants ou le
nelles). Selon les sources disponibles, le nombre de
nombre de professionnels de la santé pour 1000 habitants).
travailleurs de la santé peut être estimé en termes de
Le ratio peut ensuite être comparé à un seuil considéré
nombre de personnes ou de nombre de postes (le nombre
comme correspondant à la capacité du système de santé
de postes étant ramené en équivalence plein-temps sur
de fournir des services essentiels.
la base des heures travaillées).
Le ratio personnel–population comme outil pour évaluer
la performance de la main-d’œuvre a comme avantages À noter qu’étant donné la diversité des
d’être simple et rapide à appliquer, de permettre des sources d’information et de mesures,
comparaisons entre pays et dans le temps, et d’être suivre les tendances de la densité des RHS par pays et
facile à comprendre, même pour les personnes moins dans le temps exige une standardisation des
familières avec les techniques avancées de modélisation définitions et des classifications. Plusieurs pays
statistique. Les ratios personnel–population ont été ayant une faible densité de main-d’œuvre
utilisés, par exemple, auprès des gouvernements et ont aussi des systèmes d’information déficients.
partenaires au développement dans le but d’attirer Les données sur les ressources humaines en santé qui
l’attention sur les défis en terme de RHS nécessaires à ne travaillent pas ou qui travaillent ailleurs que dans les
l’amélioration des taux de couverture en services de santé centres de santé gouvernementaux sont incomplètes ou
essentiels par exemple les Objectifs du Millénaire pour le manquantes et il peut y avoir un sous-dénombrement.
développement. Ils ont aussi été utilisés dans l’établissement D’un autre côté, le nombre de travailleurs de la santé
des cadre nationaux de suivi et évaluation de la planification peut être surestimé si les données ne tiennent pas
stratégique des RHS. compte des personnes ayant plus d’un emploi
(par exemple à la fois dans le privé et le public),
L’utilisation du ratio personnel–population suppose que de l’attrition du marché de travail (par exemple suite à
la proportion relative des travailleurs de la santé, à une la retraite ou l’émigration internationale) ou des changements
période et un endroit donné, est le déterminant le plus de profession hors du secteur de la santé.
important de la capacité du système de santé à fournir
des services de santé. Cette approche suppose également
que l’extrapolation du ratio dans une région ou un pays de
référence peut-être raisonnablement utilisée aux fins de
comparaison.

Spotlight: statistiques sur le personnel de santé est une série de résumés techniques produite par le Département des Ressources humaines pour la Santé,
Organisation mondiale de la Santé. Visitez notre site web : www.who.int/hrh/statistics
Quelques statistiques
L’Organisation mondiale de la Santé n’a pas de norme universelle Densité des professionnels de santé nécessaire pour un
pour la densité minimum de RHS pour une région ou un pays accompagnement qualifié des accouchements
donné. L’OMS travaille avec les États Membres et autres par- 100

Proportion d’accouchements accompagnés par


tenaires pour améliorer les capacités de planification et
d’évaluation de la main-d’œuvre, afin de pouvoir obtenir des
points de références basés sur des évidences fiables, en tenant 80

accoucheuses qualifiées (%)


Niveau de couverture minimum souhaité
compte des objectifs des systèmes nationaux de santé et des
stratégies de développement. 60
Cependant, le Rapport sur la santé dans le monde 2006,
estime que les pays ayant une densité de moins de 40
2,28 médecins, infirmières et sages-femmes pour 1000 habitants Seuil estimé
(2.28)
n’atteignent en général pas la cible de 80% de couverture pour
20
les accouchements en présence de personnels qualifiés et Limite inférieur Limite supérieure
de vaccination des enfants. Ce seuil critique (avec une marge (2.02) (2.54)
d’erreur de plus ou moins 0,26 travailleurs pour 1000) a été 0
calculé en utilisant les meilleures données disponibles de 0 1 2 3 4
tous les États Membres de l’OMS et est fondé sur une analyse Médecins, infirmières et sages-femmes pour 1000 habitants
des progrès nationaux et régionaux vers la réalisation des partie de la stratégie globale de développement des ressources
Objectifs du Millénaire pour le Développement reliés à la santé. humaines dans les systèmes de santé. Étendue à d’autres
L’analyse a également tenu compte d’autres facteurs connus catégories professionnelles (dentistes, pharmaciens, assistants
pour leur influence sur les niveaux de couverture et les résultats médicaux, techniciens de laboratoire, etc.), le besoin global
sanitaires, y compris la pauvreté et les taux d’alphabétisation serait d’environ 4,3 millions de nouveaux travailleurs. Il est
des femmes. Mais elle n’a pas tenu compte de toute l’étendue également important de noter que certains pays auront
des services de santé (prévention, promotion, curatif et beaucoup de mal à atteindre les niveaux de couverture
réhabilitation) – ni des activités de gestion ou d’appui du système en terme d’interventions s’ils n’utilisent pas des stratégies
de santé que les RHS fournissent. complémentaires visant à réduire la pauvreté et à augmenter le
taux d’alphabétisation.
En se basant sur le seuil de densité de personnels de santé
calculé, gardant à l’esprit ses limites intrinsèques, on a estimé que De telles estimations et analyses de besoin en terme de travail-
plus de 2,4 millions de médecins, d’infirmières et de sages- leurs de la santé peuvent être utiles pour mobiliser les ressources
femmes sont actuellement nécessaires pour répondre aux financières de façon à améliorer les initiatives de développe-
objectifs de couverture universelle d’interventions essentielles ment des RHS, mais des approches plus complexes qui
(en tenant compte de l’intervalle de confiance, les limites prendraient en compte toute la dynamique d’offre et de
supérieure et inférieure des prévisions en besoins sont 3 et demande de la main-d’œuvre seront généralement nécessaires
1,7 millions), notamment dans les 57 pays qui se trouvent pour une planification stratégique et des investissements basés
en dessous du seuil. Faire face à ces besoins en nouveaux travail- sur les faits. Évaluer simplement la densité des RHS en fonction
leurs de la santé – dans les trois seuls groupes professionnels d’un seuil fixe ne tient pas nécessairement compte de tous les
sélectionnés pour lesquels les données ont tendance à être objectifs du système de santé, particulièrement l’accessibilité,
plus complètes et comparables internationalement – n’est qu’une l’équité, la qualité et l’efficacité.

Pays qui connaissent une pénurie alguë de prestateurs de services de santé dans le monde (médecins, infirmières, sages-femmes)

Cambodge
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Rép dém populaire lao

Angola Kenya
Bénin Lesotho
Burkina Faso Libéria
Burundi Madagascar
Cameroun Malawi
Rép centrafricaine Mali
Comores Mauritanie
Congo Niger El Salvador
Rép dém du Congo Nigéria Haïti
Côte d'Ivoire Ouganda Honduras
Erythrée Rwanda Nicaragua
Ethiopie Sénégal Pérou
Gambie Sierra Leone Bangladesh Indonésie
Ghana Tanzanie Bhoutan Myanmar
Guinée Togo Inde Népal
Guinée-Bissau Zambie Afghanistan Pakistan
Guinée équatoriale Zimbabwe Djibouti Somalie
Iraq Yémen
Maroc Pénurie aiguë

References and related resources


• Rapport sur la santé dans le monde 2006 – Travailler ensemble pour la santé. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2006
[www.who.int/whr/2006/fr/index.html].
• Tools and guidelines for human resources for health planning [site web]. Genève, Organisation mondiale de la Santé [www.who.
int/hrh/tools/planning/en/index.html].
• Speybroeck N et al. Reassessing the relationship between human resources for health, intervention coverage and health outcomes.
Background paper prepared for the World health report 2006. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2006 [www.who.int/
hrh/documents/reassessing_relationship.pdf ].
• Dreesch N et al. An approach to estimating human resource requirements to achieve the Millennium Development Goals.
Health Policy and Planning, 2005, 20:267–76 [heapol.oxfordjournals.org/cgi/content/full/20/5/267].
• Anand S, Bärnighausen T. Health workers and vaccination coverage in developing countries: an econometric analysis.
The Lancet, 2007, 369:1277–85.
Envoyez-nous vos questions et commentaires : hrhstatistics@who.int

Оценить