Вы находитесь на странице: 1из 7

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Université d’es-senia ORAN

Faculté de médecine d’Oran

Département de médecine

Service d’anatomie générale

Généralités sur le système


musculaire

Préparée par : Dr .MESSAOUDENE S – Dr TAIBI A

Année universitaire : 2020-2021

1ére année de chirurgie dentaire

1
2
I-Introduction:

 Le système musculaire constitue l'élément actif du mouvement.

 Les muscles contribuent à plusieurs fonctions essentielles à la vie de l’organisme (tel que la
respiration, la digestion ...) et à son adaptation au milieu environnant (locomotion,
thermorégulation..).

 La science qui étudie les muscles est la myologie.

II- Caractéristiques des muscles :

 Propriétés :

Excitabilité.

Contractilité.

Élasticité.

Tonicité.

 Nombre :

Il existe plus de 600 muscles constants (muscle squelettiques) ce qui représente 43 % du poids
corporel.

 Volume :

Variable, le plus volumineux est le muscle grand fessier ,le plus petit est le muscle stapédien.

III-Classification des muscles :

 On distingue 3 types de muscles :

A- Les muscles squelettiques: Servent à la vie de


relation, de couleur rouge, ils se contractent sous l’effet
de la volonté.

B-Le myocarde(muscle cardiaque): constitue le muscle


du cœur, il est classé à part car il s’agit d’un muscle
rouge strié qui se contracte régulièrement
indépendamment de la volonté.

C-Les muscles lisses (viscérals ): se contractent


involontairement. De couleur blanchâtre, ils constituent
l’appareil musculaire des viscères (estomac, vessie).

-CLASSIFICATION DES MUSCLES-


3
LE MUSCLE SQUELETTIQUE
A- La forme :

Les muscles squelettiques se composent généralement d’un ventre ou corps


(2) (épais et contractile), et de deux tendons ou extrémités (1) (étroites et
résistantes. (Voire Fig 1)

-Figure 1-
Il existe plusieurs formes :

1/ Muscles fusiformes : les fibres musculaires sont regroupées en un (ou


plusieurs) fuseau (x).

Les corps musculaires, lorsqu’ils sont multiples, peuvent se disposer l’un par
apport à l’autre de deux façons:

 Lorsque les corps musculaires (2) sont juxtaposés (tendon (1)

d’origines distinctes et tendon terminal commun), le muscle

est alors dit bi ou multifide, exemple le biceps brachial (muscle


-Figure 2-
bifide), le triceps brachial (muscle multifide).(fig 2)

 Lorsque les corps musculaires (2) sont multiples et séparés

par un ou plusieurs tendons intermédiaires (1), le muscle est alors

dit di ou poly gastrique, exemple le muscle digastrique,

le muscle droit de l’abdomen, est un muscle polygastrique.(Fig 3)

2/ muscles plats :Ils sont aplatis ,on les retrouve au niveau des parois du tronc
(muscle trapèze A). (Fig 4)

3/ Les muscles courts : Ils sont très trapus (muscle opposant du pouce ). (Fig 5) -Figure 3-

4/ Les muscles orbiculaires : Ils sont constitués de fibres circulaires et servent à protéger les orifices

naturels (muscle orbiculaire de l’œil). (Fig 6)

B- La
situation :

4
-Figure 4- -Figure 5- -Figure 6-
 1/ Muscles cutanés (peauciers) ils s’insèrent sur la face profonde du

derme (exemple : muscles peauciers de la face). (Fig7)

 2/ Muscles profonds : ils sont situés sous le plan du fascia superficiels.

-Figure 7-
C-Nomenclature :

Le nom des muscles souligne un caractère morphologique ou fonctionnel, ainsi, cette terminologie
relève :

 Soit de la forme (muscle trapèze).

 Soit du nombre de ventres (muscle digastrique).

 Soit de la localisation (muscle interosseux).

 Soit de l’action (muscle élévateur de la scapula).

 Soit de ses attaches (muscle coraco-brachial).

D-L’insertion musculaire :

On distingue à un muscle deux insertions, l’origine et la terminaison.

 L’origine : elle correspond à l’insertion proximale, elle représente l’insertion qui bouge le
moins.

 La terminaison : elle correspond à l’insertion distale, elle représente l’insertion qui bouge le
plus au cours d’un mouvement.

Il existe plusieurs formes d’insertion musculaire : (Fig 8)

 1/ insertion par l’intermédiaire d’un tendon d’insertion (biceps brachial).

 2/ insertion par l’intermédiaire d’une lame aponévrotique (muscle grand dorsal A).

 3/ insertion sur une arcade tendineuse unissant 2 points osseux (muscle fléchisseur
superficiel des doigts).

 4/ insertion directement sur l’os, sans intermédiaire tendineux (muscle subscapulaire).

5
-Figure 8-

Muscle Muscle
biceps brachial
grand dorsal Muscle fléchisseur Muscle subscapulaire
E- Structure :
superficiel des doigts
 1-le ventre musculaire : (fig. 9)

L’unité morphologique et mécanique du muscle est la fibre musculaire (B) (myocyte), celle-ci est
constituée de myofibrilles (A) parallèles et enveloppées par une membrane conjonctive, le
sarcolemme (2).

Les fibres musculaires sont séparées par un tissu conjonctif, l’endomysium (8).

Plusieurs fibres sont groupées en faisceaux, ces derniers sont entourés par une lame, le périmysium
(7).

Le muscle est revêtu de l’épimysium (6).

-Figure 9-

2-Les tendons : (Fig 10)

Ils sont constitués de volumineuses


fibres collagènes de même direction.

6
Au niveau de l’os (3), les fibres (1) se fixent sur le périoste (2) et pénètrent le tissu osseux.

-Figure 10-
F- Anatomie fonctionnelle :

 La principale propriété du muscle strié est de pouvoir transformer son énergie chimique en
énergie mécanique (contraction musculaire).

 Le muscle squelettique étant constitué de myofibres isolées, l’influx nerveux stimulateur de


chaque myofibre ne se propage pas aux autres myofibres.

 La contraction d’un muscle squelettique sera donc graduée en fonction du nombre de


myofibres stimulées.

 Cette contraction est responsable de la statique du corps et des mouvements.

VI- Les annexes des muscles :

 Le fascia musculaire : c’est une formation conjonctive de contention qui entoure un ou


plusieurs muscles, il est soit superficiel, soit profond.

 La gaine tendineuse : c’est une lame fibreuse entourant les tendons.

Bibliographie :

-Anatomie clinique ; tome 1 (anatomie générale –membre -) ;KAMINA .

-GRAY’S ANATOMY, anatomie pour les étudiants (Richard L Drake ,Wayne Vogl et Adam W .M . Mitchell ).

-MANUEL PRATIQUE D’ANATOMIE (P .BAQUE)

-Anatomie de l’appareil locomoteur Tome 1 membre inférieur- MICHEL DUFOUR -.