Вы находитесь на странице: 1из 2

COMPOSITION EIES-PGES

EXERCICE 1

A-Un auditeur confond les deux types d’évaluations environnementales à savoir l’outil de
contrôle et l’outil de prévention ou d’anticipation.

1- Donner la différence entre l’outil de contrôle et l’outil d’anticipation en termes


d’opportunité d’application

2-Donner deux exemples par outil d’évaluation

B- Le président du conseil régional de San Pedro souhaite faire de sa région un hub


touristique. En tant que spécialiste en évaluation environnementale quel type d’outil de
prévention lui conseillerez-vous ? Soyez le plus précis possible.

EXERCICE 2

A-Monsieur Ishikawa de nationalité japonaise est un entrepreneur qui souhaite investir en


Côte d’Ivoire plus précisément à SOUBRE. Son entreprise se nomme Ishikawa Cocoa
Corporation, entreprise de transformation de cacao, selon l’étape de screening réalisé par
l’autorité compétente ou le bureau national d’étude d’évaluation environnementale (BNEEE),
cette entreprise est soumise à une étude d’impact environnemental et sociale (EIES).

1) Qui est le BNEEE ou autorité compétente d’évaluation environnementale en Côte


d’Ivoire ?

2) Comment le BNEEE va-t-il définir le contour de l’étude ou scoping ?

3) Quelle action doit être entreprise par le promoteur pour la réalisation de l’étude

4) Donnez la liste de trois ministère ressources que consultera le bureau d’étude


environnemental agrée (BEEA) dans le cadre de ce projet

5) Quels sont les parties prenantes nécessaires à la réalisation de cette étude

B-Après la réalisation de l’étude, le document est remis à l’autorité compétente pour examen.

1) Qui est autorisé à évaluer les rapports d’EIES

2) Quelle est la différence entre la consultation public et l’enquête public


3) L’avis de recevabilité peut donner lieu à quatre décisions que pourraient prendre le
ministère de l’environnement et du développement durable. Nommer les ?

4) En cas de recevabilité du rapport d’EIES par quel document le ministre de l’environnement


notifie au promoteur sa décision d’approbation.

EXERCICE 3

L’entreprise CSI GOLD est une entreprise d’extraction de minerai qui a obtenu un permis
d’exploitation dans la zone forestière de la région du Loh Djiboua. La superficie concernée
par l’exploitation est de 800ha. Une population de 2000 personnes sera affectée, soit 300
ménages répartis dans 3 villages. Par ailleurs, la zone du projet est une zone forestière de près
de 700ha avec par endroit des cultures de rentes villageoise tel que le cacao et l’hévéa et une
forêt classée de 250ha. Trois plans d’eau sont observés dans cette zone. La préservation de ces
plans d’eau et le suivi de la qualité des eaux de surface, des eaux souterraines et de
l’atmosphère, ainsi que de la teneur des matières en suspension, constituent l’un des défis
majeurs de ce projet. Pour la protection des ressources en eau, l’entreprise à prévu un système
circulaire d’utilisation de l’eau avec une protection membranaire du bassin. Les boues du
process sont enlevées par une entreprise agrée spécialiste en traitement de boues minier.

1- Quel est l’autorisation environnementale nécessaire à l’exploitation de la mine par CSI


GOLD ? et quel est l’organisme compétente de délivrance de ce document ?

2-Donner les composantes environnementales impactés par ce projet et les polluants


chimiques préoccupants pour ces composantes environnementales

3- Identifier les impacts (positifs/négatifs) prévisibles sur l’environnement

4- Proposez des mesures d’atténuation ou de compensation pour les composantes


environnementales impactés.

5- Concernant la mise en œuvre du PGES de ce projet, donner les organismes de suivi et de


surveillance environnementales.