Вы находитесь на странице: 1из 4

Fiche de révision Brevet S.V.

T :
Partie 1 : CORPS HUMAIN ET SANTE
Activité 1 : Comment les micro-organismes provoquent-ils des maladies ?

Activité 2 : Comment prévenir et se protéger contre les risques de contamination et d’infection ?

Activité 3 : Comment l’organisme réagit-il rapidement face à une infection ?

Activité 4 : Comment l’organisme réagit-il face à une maladie infectieuse

Activité 5 : Comment agissent les lymphocytes contre les micro- organismes pathogènes ?

Activité 6 :  Comment fonctionne la vaccination et quels sont les enjeux ?


Activité 1 :
Activité 4 : Ex1 : injection bacille diphtériques = beaucoup souris meurent

Le sang : - plasma : globules rouges (hématies) et globules blancs (leucocytes) Ex2 : injection sérum animal guérie de diphtérie + injection bacilles diphtériques = survie
(phagocytes et lymphocytes). des souris

- Plaquettes Ex3 : injection sérum animal guérie de diphtérie + injection bacilles tétaniques = beaucoup
meurent
Leucocytes : cellules du système immunitaire : cellules chargées de la défense
Nombre de virus beaucoup : lymphocytes T tueurs et augmente
Gonflement des ganglions : infection à proximité et défense du système immunitaire
Lymphocytes T reconnaissent antigène, injecte une substance qui détruit cellule (baiser de
Maladie : leucocytes augmentent : réaction immunitaire : combattre micro-organismes la mort).
pathogènes
Activité 6 :
Agglutination oui : si on mélange bactérie avec animal ayant eu la bactérie.
Jenner avait constaté qu’en ville les gens mouraient de la variole.
Agglutination (schéma):
La variole est une maladie infectieuse due à un virus. Elle est très contagieuse et mortelle.

Les fermiers contractaient souvent une maladie bénigne le cow-pox (ou vaccine) (pustules sur les mains) mais
n’avaient jamais la variole.
Anticorps spécifiques : fixer à antigènes bactéries
La personne atteinte de la variole est couverte de pustule. La transmission se fait par contact et par voie
Anticorps non spécifiques : animal n’a jamais eu la maladie respiratoire.

- Lymphocytes rôles plus important que phagocytes dans micro-organismes Jenner infecta à un enfant dans un premier temps du pus provenant d’une vache malade du cow-pox, plus tard,
du pus de valorieux. L’enfant ne contracta pas la variole.
pathogènes.
- Lymphocytes reconnaissent micro-organismes : manière spécifique, se Un vaccin contient des microbes affaiblies ou atténués, des microbes inactivés, de
multiplient, se déplacent vers lieu infection. l’anatoxine (toxine neutralisées), des fragments de microbes.
- Grâce anticorps fabriqués lutter contre micro-organismes.
Premier contact antigène : le nombre augmente en une semaine (lymphocytes B en
lymphocytes sécréteurs et mémoire.
Activité 5 : Second contact : augmentation plus rapide et important (réagissent très rapidement
(principe de la mémoire immunitaire).
Lymphocytes B entre en contact avec bactérie (il reconnait l’antigène porter)
11 vaccins obligatoire (avant 3).
Lymphocytes T entre en contact avec cellule infectée
Vaccination : mémoire immunitaire (production lymphocytes B mémoire), se protéger et
Antigène cellule change quand elle est infectée.
protéger les autres.
Lymphocytes reconnaissent et font des anticorps (lymphocytes T deviennent tueurs)

Lymphocytes B libèrent plasma des anticorps (forme complémentaire à celle de l’antigène


porté par bactérie (agglutination, formation complexe antigène/anticorps)), phagocytes
reconnaissent et détruisent (phagocytose).

Faut plus d’une semaine pour système immunitaire en place.