Вы находитесь на странице: 1из 97

УДК 372.8:811.133.

1
ББК 74.268.1Фр
Г61

Голованова И. А.
Г61 Деловой французский? Это не так трудно: кн. для
учителя к учеб. фр. яз. для учащихся ст. кл. общеобра-
зоват. учреждений / И. А. Голованова, О. Е. Петренко.—
М.: Просвещение, 2008.— 94 с. : ил.— ISBN 978-5-09-
016761-1.
Книга для учителя к учебно-методическому комплекту «Деловой
французский? Это не так трудно!» содержит необходимые методические
рекомендации по работе с УМК, ключи к наиболее сложным лексиче-
ским упражнениям, транскрипции звучащих текстов, поурочный грам-
матический справочник. В нее также включены контрольные задания,
которые помогут проверить уровень усвоения учащимися учебного
материала.

УДК 372.8:811.133.1
ББК 74.268.1Фр

ISBN 978-5-09-016761-1 © Издательство «Просвещение», 2008


© Художественное оформление.
Издательство «Просвещение», 2008
Все права защищены
ВВЕДЕНИЕ
Учебный курс «Деловой французский? Это не так трудно!»
предназначен для учащихся старших классов школ, гимназий,
лицеев с углубленным изучением экономики, банковского
дела, внешнеторговой деятельности. Он может использовать-
ся и как дополнительный материал к существующим учебни-
кам для средней школы, для элективных курсов, а также на
младших курсах соответствующих факультетов вузов.
Настоящее издание является переработанным и дополнен-
ным. Поскольку со времени выхода первого издания учебни-
ка прошло более десяти лет, необходимо было обновить уста-
ревшие материалы, а также внести некоторые коррективы
исходя из современных требований методики.
В связи с этим подверглась изменениям общая структура
пособия: теперь оно представляет собой учебный комплект,
состоящий из учебника (в одном томе) и книги для учите-
ля, к которым прилагаются аудиоматериалы с записью тек-
стов-диалогов, текстов для аудирования и грамматических
упражнений с ключом, предназначенных для самостоятель-
ной работы.
В учебнике были полностью заменены несколько текстов
из разделов «Выставки», «Экономика Франции», «Деловая
переписка», «Техническое обеспечение деятельности пред-
приятия», ряд таблиц. Значительные изменения были также
внесены в тексты о платежной системе Франции. Расширена
информация, касающаяся делового этикета. Дополнены зада-
ния, направленные на контроль понимания текстов. Измене-
ния затронули и комплекс грамматических упражнений: ряд
из них были переработаны таким образом, чтобы в них
использовалась преимущественно деловая лексика, а содер-
жательная сторона так или иначе имела отношение к дело-
вой сфере.

УМК «ДЕЛОВОЙ ФРАНЦУЗСКИЙ?


ЭТО НЕ ТАК ТРУДНО!»
Книга для учителя
В книгу для учителя вошли методические рекомендации,
призванные помочь преподавателю максимально эффективно
организовать учебный процесс. В данную часть учебного
комплекта были также включены материалы, использование
которых позволит облегчить работу учителя: ключи к упраж-
нениям, расшифровки текстов для аудирования, краткий
грамматический справочник, а также итоговые разделы кон-
трольно-оценочного характера (bilans).
3
Что касается ключей, то ими снабжено значительное
число лексических упражнений, а также часть заданий на
контроль понимания текстов типа «Скажите, является ли
данное утверждение правильным или неправильным». При
этом, когда речь идет об одноязычных упражнениях типа
«Заполните пропуски», приведенный в ключе вариант явля-
ется единственно возможным, тогда как в переводах с рус-
ского языка на французский указанный вариант является
примерным, не единственно возможным, особенно в перево-
дах связных текстов.
В книге для учителя приведен список использованной
авторами литературы (Ouvrages de référence), которую учите-
ля при желании могут привлекать в качестве дополнительно-
го материала при изучении курса делового французского
языка. Сюда также вошла сводная таблица (Sommaire), пред-
ставляющая собой развернутое содержание учебника. Данная
таблица поможет преподавателю лучше ориентироваться в
представленном учебном материале.

Учебник
Задачи учебника
Основными задачами учебника являются: обучение пони-
манию оригинальных письменных и устных текстов, отра-
жающих проблемы экономики, банковского дела и т. п.;
обеспечение усвоения обучаемыми основ французской дело-
вой лексики; формирование умения вести беседу на изучае-
мом языке в пределах предлагаемой тематики.
Дополнительные задачи учебника заключаются в ознаком-
лении обучаемых с основами экономики Франции (типы и
структуры фирм, предприятий, характеристика основных
отраслей промышленности и сельского хозяйства, экономи-
ческих районов Франции, функционирование банковских и
биржевых структур и т. д.); сообщении определенной суммы
страноведческих знаний, необходимых для пребывания в
стране изучаемого языка (транспорт, гостиницы, предприя-
тия общественного питания, платежная система); отработке
ряда грамматических явлений, относящихся к разряду так
называемых типичных трудностей (личные, указательные,
притяжательные, относительные местоимения, условное и
сослагательное наклонения, выделительные обороты и т. п.);
формировании ряда таких практических умений, как уме-
ние составить деловое письмо, вести деловые переговоры
и т. п.

4
Содержание учебника
Учебник построен по тематическому принципу. Каждый
из 12 разделов (dossiers) отражает одну из следующих тем:
выставка, типы фирм (компаний), структура предприятий,
биржа, структура экономики Франции, торгово-промыш-
ленные палаты, деловая переписка, банк и банковские опе-
рации, техническое обеспечение деятельности предприятий,
маркетинг и реклама, сделки купли-продажи, деловые пере-
говоры.

Структура раздела (dossier)


Структура раздела определяется основными и дополни-
тельными задачами учебника. Каждый раздел включает: диа-
логический текст с комментариями и заданиями; словарь
деловой лексики; упражнения для его активизации; несколь-
ко текстов для чтения; упражнения для формирования грам-
матических навыков; задания, обеспечивающие контроль по-
нимания текста для аудирования; перечень моделей, служащих
для выражения коммуникативных намерений, и упражнения
для их усвоения; задания для заключительной беседы; ро-
левые игры. Помимо этого, в разделы 7—12 входит страно-
ведческая информация практической направленности. В ряде
разделов содержится информация по этикету.
Для удобства работы с учебником основные рубрики
разделов обозначены условными сокращениями:
D — dialogue (основной текст раздела)
C — commentaire
CC — contrôle de compréhension
EL — exercices lexicaux
TS — texte supplémentaire
TE — texte enregistré
EG — exercices de grammaire
A — à vous d’agir (упражнения и задания, побуждающие к
использованию пройденного материала в речевой деятельно-
сти, имеющие в основном коммуникативную направленность,
творческий характер)
JR — jeu de rôles
SC — savoir communiquer (перечень моделей, служащих для
выражения коммуникативных намерений)
CF — civilisation française
МЕТОДИЧЕСКИЕ РЕКОМЕНДАЦИИ
ПО РАБОТЕ С УМК
Работа с текстами
Тексты учебника основаны преимущественно на ориги-
нальных французских источниках, которые были подвергну-
ты незначительной обработке и сокращению. Основные тек-
сты разделов (за исключением разделов 6 и 12) носят диало-
гический характер. Они связаны между собой единой
сюжетной канвой и действующими лицами. Все тексты, как
основные, так и дополнительные, снабжены заданиями, обес-
печивающими контроль понимания и нацеливающими уча-
щихся на их обсуждение, а также по мере необходимости
лингвистическим и страноведческим комментарием.
Тексты учебника подразделяются на три вида: основные
тексты-диалоги, используемые как для обучения чтению (изу-
чающему), так и служащие материалом для обучения говоре-
нию; тексты для чтения; тексты для аудирования.
Работе над текстом-основой в аудитории должно предше-
ствовать тщательное прочтение его обучаемыми дома с после-
дующим выполнением послетекстовых заданий, которое
затем контролируется преподавателем. Большие по объему
тексты могут быть поделены на несколько частей. Работая
над текстом-основой, целесообразно на определенных этапах
(за исключением начального) предъявлять обучаемым данный
текст и на слух. Напомним, что записи текстов-диалогов
содержатся в прилагаемых аудиоматериалах. На занятиях
текст может воспроизводиться обучаемыми как в диалогиче-
ской, так и в монологической форме.
Тексты для аудирования предъявляются обучаемым не
менее двух раз и исключительно на слух (транскрипция дан-
ных текстов входит в книгу для учителя). До прослушивания
обучаемым необходимо ознакомиться со словариком руб-
рики ТЕ. При первом предъявлении текст прослушивается
полностью, после чего обучаемые отвечают на вопросы,
представленные в учебнике. Затем текст прослушивается
повторно — полностью или по частям — для более детально-
го понимания.

Лексика
Первичное ознакомление с лексикой происходит в про-
цессе чтения текста. Новые слова и выражения, необходимые
для понимания текста и обеспечения дальнейшей коммуни-
кации, предъявляются для удобства обучаемых параллельно с
транскрипцией текста-диалога. Обратите внимание, что учеб-

6
ный словарь представляет собой не просто список деловой лек-
сики с переводом. В ряде случаев перевод на русский язык соче-
тается с толкованием, цель которого — разъяснить учащимся
значение слов. В словарь вошли также наиболее употребитель-
ные буквенные сокращения французского языка. При составле-
нии словаря авторы руководствовались принципом учета вну-
триязыковой и межъязыковой интерференции. Чтобы с самого
начала привлечь внимание учащихся к трудностям, связанным
с интерференцией, и предотвратить типичные ошибки, такие
единицы были отмечены в словаре знаком !. Например:
contrat ! m трудность, связанная с формой слова (ср.: конт-
ракт в русском языке)
consulter qn ! трудность управления (ср.: консультироваться
с кем-л.)
banque f ! расхождение в роде
sur ! le plan économique несовпадение предлогов
! m pl: ruraux специальная форма м. р. мн. ч. прилагатель-
ного
! процент — pour cent m, inv. (дается в статье intérêt m —
процент, процентный доход)
В словаре используются также условные знаки:
// обозначает антоним: le prix est haut //bas
/ обозначает синоним: introduction à la bourse — выход/до-
пуск фирмы на биржу.
Для формирования лексических навыков используются
такие упражнения, как заполнение пропусков, ответы на
вопросы, перевод с русского языка отдельных фраз или
небольших по объему связных текстов, подбор русских экви-
валентов для членов словообразовательных гнезд. Эти упраж-
нения рекомендуется предлагать обучаемым в основном в
качестве домашних заданий. Выполняются они после прочте-
ния соответствующего текста.
В конце учебника помещен указатель деловой лексики на
французском и русском языках (Index français, Index russe), а
также список встречающихся сокращений (Liste des sigles).

Грамматика
Обучение грамматике в рамках учебника имеет целью со-
вершенствование навыков владения ранее изученными грам-
матическими явлениями, относящимися к разряду типичных
трудностей, а также стимулирование употребления данных
явлений в новом контексте. Поскольку грамматический мате-
риал учебника не является для обучаемых новым, предпола-
гается, что они вместе с преподавателем, опираясь на содер-
жащиеся в тексте-основе примеры, вспомнят основные пра-
вила употребления того или иного явления, представят их в
виде таблиц, схем. При этом особое внимание следует обра-
7
тить на трудности, которые могут быть источником типичных
ошибок. Примеры того, как данный грамматический материал
можно при систематизации и закреплении представить
наглядно, в сжатом виде, предложены в поурочном справоч-
нике, вошедшем в книгу для учителя. Там, где это целесооб-
разно, грамматика представлена с учетом функционального
принципа организации языкового материала, облегчающего ее
употребление в речи (косвенная речь, выделение членов пред-
ложения и др.).
Грамматические упражнения построены в основном на
лексическом материале предыдущих разделов учебника. Они
имеют условно речевую направленность. Значительное число
упражнений снабжено ключами (как печатными, так и звуко-
выми), с тем чтобы они могли выполняться обучаемыми дома
или на занятии без непосредственного контроля со стороны
преподавателя. Выполнение упражнений идет параллельно с
работой над текстом-основой и дополнительными текстами.
Ключи к грамматическим упражнениям даны на той же стра-
нице, так как при их выполнении абсолютно необходим
поэлементный самоконтроль.

Речевые клише
Представленные в каждом разделе подробные перечни
моделей, служащих для выражения коммуникативных наме-
рений, содержат в основном нейтральные средства и сред-
ства, используемые в официальной обстановке, при общении
с деловыми партнерами, а также незначительное количество
наиболее употребительных разговорных средств. Данные
модели, как правило, даны без перевода на русский язык, так
как часть из них должна быть известна учащимся, а подо-
брать русские эквиваленты для остальных они могут само-
стоятельно на основе языковой догадки.
Для тренировки речевых моделей разработан ряд упраж-
нений на их использование в различных ситуациях делового
и повседневного общения. Данные задания, так же как и
грамматические упражнения, выполняются параллельно с
работой над основным и дополнительными текстами.

Материалы страноведческой направленности


В разделах 7—12 содержится страноведческая информа-
ция, знание которой необходимо для пребывания в стране
изучаемого языка (Франции) в таких областях, как транспорт
(городской, железнодорожный, авиационный), гостиницы и
другие места проживания приезжающих, предприятия обще-
ственного питания, оплата товаров и услуг. Данный матери-
8
ал имеет прежде всего информативный характер и может
использоваться по усмотрению преподавателя в зависимости
от учебного времени, которым он располагает.

Устная речь
Работа над каждым разделом обязательно должна завер-
шаться творческими заданиями, общей дискуссией. Выполне-
ние данных заданий предполагает использование материала
всех рубрик соответствующего раздела, применение усвоен-
ных умений и навыков в подготовленном и неподготовлен-
ном высказывании. Для выполнения большинства заданий
такого типа, естественно, требуется предварительная подго-
товка со стороны обучаемых. В зависимости от темы выска-
зывания, от уровня владения языком обучаемыми такие зада-
ния могут выполняться, например, в виде подготовленных
дома сообщений и докладов. Их составление предполагает
привлечение информации, содержащейся в прессе (франко-
язычной и русскоязычной), в Интернете, а также полученной
обучаемыми при изучении предметов неязыкового цикла
учебного заведения.
Помимо этого, в каждом разделе на завершающем этапе
предусмотрено проведение 1—2 ролевых игр. В предлагаемых
ролевых играх отсутствует жесткий сценарий, что дает боль-
ше возможностей для творчества обучаемых, самостоятельно-
го привлечения ими информации различных материалов раз-
дела, а также позволяет более гибко использовать ролевые
игры при работе с разным контингентом (по уровню и целям
обучения). К ролевым играм необходимо привлекать как
можно большее число обучаемых, деля их на подгруппы. По
завершении ролевой игры можно оценить, насколько успешно
она была подготовлена и реализована разными подгруппами,
что добавит в ее проведение элемент соревновательности.

Письменная речь
В соответствии с задачами учебника работа над письмен-
ной речью сводится к обучению написанию документов,
характерных для деловой сферы общения, типа деловых
писем (в том числе и электронного письма), факсов, лично-
го резюме и т. п. С этой целью в учебнике даны образцы
подобных документов и рекомендации по их составлению, а
затем упражнения, формирующие соответствующие умения.

Контрольно-оценочные материалы
В учебном комплекте предлагаются два итоговых раздела,
так называемые «Bilans», вошедшие в книгу для учителя. Эти
материалы предназначены для итогового контроля, который
9
предполагается проводить по завершении работы над 6 и 12
разделами соответственно (например, в конце полугодия/се-
местра или учебного года). Большинство из этих заданий
носят коммуникативный, творческий характер и призваны
дать возможность преподавателю и самим обучающимся оце-
нить, насколько успешно усвоен материал. Разнообразные
контрольно-оценочные задания преподаватель может исполь-
зовать на свое усмотрение в устной или письменной форме,
для индивидуального или фронтального контроля. Парал-
лельные тексты на русском и французском языках в зависи-
мости от уровня учащихся могут быть использованы для
перевода с родного языка на иностранный или с иностран-
ного на родной.
По образцу контрольно-оценочных заданий, представлен-
ных в книге для учителя, обучающий может также разрабо-
тать задания для текущего контроля, который можно было бы
осуществлять, например, по завершении работы над каждым
из разделов.
Желаем вам успехов!
Авторы
Выражаем благодарность преподавателям кафедры фран-
цузского языка № 2 МГИМО и особенно профессору К. С. Гав-
ришиной за помощь в подготовке настоящего издания учеб-
ного курса.
Ouvrages de référence

Bas L., Hesnard C. La correspondance commerciale française.—


P.: Nathan, 2002.
Bloomfield A., Tauzin B. Affaires à suivre.— P.: Hachette, 2001.
Bruchet J. Objectif: Entreprise.— P.: Hachette, 1994.
Caillaud C. Modèles de lettres indispensables pour l’entreprise.—
P.: Nathan, 2003.
Corado L., Sanchez-Macagno M.-O. Français des affaires.— P.:
Hachette FLE, 1990.
Czilagyi E. Affaires à faire. Pratique de la négociation d’affaires
en français.— Grenoble: PUG, 1990.
Danilo M. L’entreprise et son marché: marketing et publicité:
Dossier de la collection de la CCIP «S’informer pour former».—
P., 1991.
Danilo M. L’entreprise et son organisation: Dossier de la collec-
tion de la CCIP «S’informer pour former».— P., 1991.
Danilo M. L’entreprise, son organisation et sa gestion: Dossier de
la collection de la CCIP «S’informer pour former».— P., 1991.
Danilo M., Challe O., Morel P. Le français commercial.— P.:
Presses Pocket, 1985.
Danilo M., Penfornis J.-L. Le français de la communication
professionnelle.— P.: CLE International, 1993.
Danilo M., Tauzin B. Le français de l’entreprise.— P.: CLE
International, 1990.
Darbelet M., Izard L., Scaramuzza M. Economie d’entre-
prise.— P.: Foucher, 2001.
Entreprise: Dossier de la collection de la CCIP «S’informer pour
former».— P., 1991.
Gautier M. Banque-finance.com.— P.: CLE International, 2004.
Gruneberg A., Tauzin B. Comment vont les affaires? — P.:
Hachette, 2000.
L’économie de la France: faits et chiffres.— P.: Hachette, 1993.
L’état des régions françaises.— P.: La Découverte, 2002.
Le Goff C. Le nouveau French for Business.— P.: Hatier/Didier,
2000.
Le parfait secrétaire.— P.: Larousse, 2002.
Le français des hommes d’affaires: Collection «Le français et la
profession».— P.: Hachette, 1975.
Le français des négociations commerciales: Collection «Le français
et la profession».— P.: Hachette, 1989.
Martina D. Le précis d’économie.— P.: Nathan, 2003.
Monnaie et moyens de règlement: Dossier de la collection de la
CCIP «S’informer pour former».— P., 1991.
Nishimata A. L’essentiel du courrier d’entreprise.— P.: Gualino
éditeur, 2002.
Penfornis J.-L. Affaires.com.— P.: CLE International, 2003.
11
Penfornis J.-L. Français.com.— P.: CLE International, 2002.
Tableaux de l’économie française.— P.: INSEE, 2004.
Vanhove P., Viprey Ch. Economie générale.— P.: Dunod, 1998.
Банк Франции — история, организация, роль: Брошюра № 4
Российско-французской серии «Информационные и учебные
материалы».— М., 1993.
Буйи М. Торговое право: Словарь французских терминов.—
М.: Международные отношения, 1993.
Дейян А. Реклама.— М.: Прогресс, 1993.
Крие А., Жалле Ж. Внутренняя торговля.— М.: Прогресс,
1993.
Франция.— М.: Интердиалект, 2001.
Франция.— М.: Международные отношения, 1993.— (Сер.
«Наши деловые партнеры»).
SOMMAIRE
Dos-
Thèmes Grammaire Communication Civilisation
siers

1 Expositions, Degrés de Saluer. Dire «au


(p. 3— salons, comparaison revoir». Attirer l’at-
19) foires. des adjectifs tention. Présenter
Premiers et des adver- et se présenter
contacts bes

2 Différents Pronoms Répondre «oui»,


(p. 20— types personnels; «non». Dire qu’on
43) d’entreprises place de 2 (n’) est (pas) d’ac-
pronoms. cord. Engager, con-
«En», «y» tinuer, terminer une
conversation.
Remercier, répon-
dre au remer-
ciement

3 Bourse Pronoms Rappeler. Gagner du


(p. 44— relatifs temps pour réfléchir.
64) Demander de répéter.
Demander//donner
l’avis

4 Economie Formes non S’excuser. Accueillir.


(p. 65— de la France personnelles: Fixer un rendez-vous
86) participe
présent,
gérondif,
participe passé
composé

5 Chambres Question Demander la per-


(p. 87— de indirecte mission.
116) commerce Autoriser//interdire.
et Annoncer une nou-
d’industrie velle.
Souhaiter

6 Lettres Pronoms Assurer la liaison


(p. d’affaires démon- d’un texte
117— stratifs et
147) possessifs

7 Banque. Discours Demander//donner Savoir payer


(p. Monnaie indirect. des informations en France
148— Concordance pratiques
169) des temps

8 Fonctions et Mise en relief. Inviter. Suggérer. Savoir


(p. organisation Emploi des Accepter//refuser manger en
170— de l’entreprise prépositions une invitation, une France
194) avec les noms suggestion
de pays et de
villes

13
Suite

Dos-
Thèmes Grammaire Communication Civilisation
siers

9 Bureautique Conditionnel Parler au téléphone. Savoir se


(p. Conseiller//décon- loger en
195— seiller. France
221)

10 Marketing. Subjonctif Décrire/caractériser. Savoir se


(p. Publicité dans la Désigner déplacer en
222— proposition ville
250) complétive

11 Opérations Nombres, Demander de faire qch. Savoir


(p. achats — chiffres Proposer de l’aide/ voyager en
251— ventes un service. chemin de
276) Accepter//refuser fer et en auto
une offre d’aide/ de
service. Exprimer la
certitude/ la proba-
bilité/ la
possibilité//l’impos-
sibilité/ le doute

12 Pourparlers Subjonctif Préciser sa pensée Savoir


(p. d’affaires dans les en cas d’un malen- voyager en
277— propositions tendu. Eviter de avion
306) circonstan- répondre directe-
cielle, rela- ment. Recentrer la
tive et conversation.
indépendante Vérifier la qualité de
l’écoute

(p. Index
307— français
312)
(p. Liste des
312— sigles
313)
(p. Index russe
314—
319)
CORRIGÉS, TRANSCRIPTIONS,
GRAMMAIRE
Dossiers 1—6

Dossier 1. Expositions, salons, foires.


Premiers contacts

CORRIGÉS DES EXERCICES


p. 6. EL — A 1. concurrents. 2. clientèle. 3. producteur, clients.
4. partenaires. 5. participant. 6. consommateurs.
p. 6. EL — C 1. de. 2. à, de, à. 3. des. 4. de, à. 5. aux, de.
6. d’, à.
p. 7. EL — E
1. Je voudrais faire votre connaissance.
2. Je voudrais vous présenter mes collègues.
3. Je connais ce monsieur. Il représente à Moscou la maison X.
4. Je voudrais vous présenter notre dernière production.
5. Où avez-vous fait sa connaissance? — A l’exposition inter-
nationale, en mai.
p. 9. CC — A Vrai: 2. Faux: 1, 3, 4, 5.
p. 9. CC — B 1. tendances, nouveaux. 2. concurrence. 3. être
livré plus vite. 4. livraisons.
p. 10. A — A 1 — c. 2 — e. 3 — a. 4 — d.
p. 11. A — B

Personnes: 1 2 3

Exposant x x

Visiteur x

Raisons de la présence au Salon:


Faire connaître ses produits. x

Se renseigner. x x

Connaître l’attitude des clients. x

Connaître les produits concurrents. x x

Faire de la publicité. x

Elargir la clientèle.

Elargir la liste des fournisseurs. x

15
Suite

Essayer les produits. x

Commander. x

Comparer. x x

TRANSCRIPTION
p. 9. TE
Pour chaque acheteur, le Salon International de Paris est le moyen
de:
connaître très tôt les tendances du marché;
voir les produits nouveaux et originaux;
choisir en premier;
mieux mettre les fournisseurs en concurrence;
commander plus tôt pour être livré plus vite;
mieux planifier ses livraisons.

GRAMMAIRE

Les degrés de comparaison.


Степени сравнения
СРАВНИТЕЛЬНАЯ СТЕПЕНЬ

с прилагательными с наречиями
plus grand Il lit plus
Il est 冦 moins
aussi
冧 beau
intéressant
(que...) parle 冦 冧
moins vite (que...)
aussi

с глаголами с существительными
plus plus
Il gagne 冦 moins (que...)
autant
Il a 冦 moins
autant
冧 de temps (que...)

! que MOI, TOI, LUI, ELLE, NOUS, VOUS, EUX, ELLES


! beaucoup moins, presque aussi..., un (petit) peu plus, à
peine moins
16
ПРЕВОСХОДНАЯ СТЕПЕНЬ

с прилагательными с наречиями
Le plus grand (de tous) Il lit le plus vite
La moins intéressante (de toutes) Il parle le moins vite

с глаголами с существительными
Il gagne le plus
Il travaille le moins
Le plus de
Le moins de 冧 temps

! Порядок слов
un beau livre  le plus beau livre
un livre intéressant  le livre le plus intéressant
un des plus beaux livres
un des livres les plus intéressants
! bon meilleur le meilleur
mauvais pire = plus mauvais le pire = le plus mauvais

plus petit le plus petit (с конкретными


petit существительными)

moindre le moindre (с абстрактными


существительными)
! aussi bon
moins bon

! bien mieux le mieux


mal plus mal le plus mal
pis le pis (архаич.)

Il travaille moins.
! меньше Il a moins d’expérience.
Cette entreprise est plus petite.

Il gagne plus.
больше Il a plus de temps.
Ce magasin est plus grand.

Il travaille mieux.
лучше
Ce produit est meilleur.

Il travaille plus mal.


хуже
Ces conditions sont plus mauvaises.
2 Голованова 17
Dossier 2. Différents types d’entreprises

CORRIGÉS DES EXERCICES


p. 24. EL — A 1. Quand vous en êtes-vous aperçu? — Je ne me
le rappelle plus, il y a quelques jours.— Avez-vous fait quelque
chose? — Non, je n’ai pu rien faire alors. 2. Nous n’attendons
que vous. Les autres sont déjà venus.— Je vous prie de m’excuser,
je suis en retard parce que je ne me suis pas aperçu que ma mon-
tre s’était arrêtée. 3. Je voudrais discuter avec vous encore une
question.— Remettons cette discussion à un autre jour. Je suis très
occupé pour le moment. Passez chez moi un de ces jours.
4. Quand il réfléchit, il n’aperçoit rien ni personne. Cela ne plaît
pas à ses collègues. Un autre s’excuserait à sa place. 5. Je voudrais
savoir quelle est la différence entre une société anonyme et une
société à responsabilité limitée et aussi quels sont d’autres types
de sociétés?
p. 24. EL — B 1. capital social. 2. limité, limité. 3. parts
sociales, actions. 4. responsables. 5. gérant, P.-D.G., Directoire.
6. cession, parts sociales.
p. 25. A — A
Formes Société à
juridiques Société en
Entreprise responsabilité Société
nom collectif
Caractéris- individuelle limitée anonyme (SA)
(SNC)
tiques (SARL)

Combien 1 2 minimum 2 minimum 7 minimum


d’associés? 50 maximum

Quel est le Il a le statut Ils ont le Ils ne sont pas commerçants


statut de commer- statut de
juridique des çant commerçants
associés?

Quel est le Aucun. Pas de capi- 7 500 € . 37 000 € .


montant mi- Le patri- tal minimum Le capital est Le capital est
nimum du moine de légal. divisé en divisé en
capital? l’entreprise Le capital est parts sociales actions
n’est pas dis- divisé en (225 000 € si
tinct de celle parts sociales appel à
de l’entrepre- l’épargne
neur publique)

Quelle est la L’entrepreneur Les associés Les associés sont solidaire-


responsabilité est responsa- sont solidaire- ment responsables dans la
financière du ble des dettes ment respon- limite de leur apport à la
ou des pro- de l’entreprise sables sur société
priétaire(s)? sur ses biens leurs biens
personnels personnels

18
Suite
Formes Société à
juridiques Société en
Entreprise responsabilité Société
nom collectif
Caractéris- individuelle limitée anonyme (SA)
(SNC)
tiques (SARL)

Qui gère? L’entrepreneur Un ou des Un gérant, Peut être


ou un gérant gérant(s), as- associé ou administrée
socié(s) ou non, désigné de deux
non, dési- par les asso- façons:
gné(s) par les ciés soit par
associés un Conseil
d’Administra-
tion, avec à
sa tête un
P.-D.G.
(Président-
Directeur
Général);
soit par
un Directoire
(2 à 5 mem-
bres, action-
naires ou
non)

Qui contrôle L’entrepreneur Les associés Les associés Les


la gestion? propriétaire actionnaires
réunis en
assemblée
générale.
Le Conseil
de
Surveillance
en cas de
gestion par
un Directoire

L’associé Tout à fait Il doit obtenir Il doit obtenir Tout à fait


peut-il céder librement l’accord de l’accord de la librement, en
sa part à un tous les autres majorité des particulier sur
tiers? associés autres asso- le marché de
ciés la bourse

p. 26—27. A — B Entreprise individuelle: 1, 5, 11, 12, 14,


15, 16, 19. SNC: 5, 6, 9, 12, 15, 16, 17, 18, 19, 20. SARL: 3,
6, 7, 8, 9, 13, 15, 17, 18, 20. SA: 2, 4, 7, 8, 10, 15, 18, 20.
p. 28. A — A
Les entreprises : 7.
Les entreprises privées : 3.
Les entreprises individuelles : 2.
Les sociétés : 5.
Les entreprises publiques ou semi-publiques : 1.
19
Les sociétés d’économie mixte : 6.
Les sociétés nationales : 4.
p. 32. CC — A Vrai: 3. Faux: 1, 2, 4, 5.
p. 32—33. CC — B 1. être personnellement... 2. trouver des
investissements... 3. en cas de faillite... 4. être représentés...
p. 33. EL — B M. Rigny discute avec un conseiller juridique des
problèmes de financement de sa société. C’est que le lancement
du nouveau produit exige de gros investissements. Cependant, la
forme juridique de la société qui est une société en nom collec-
tif ne permet pas à M. Rigny d’emprunter de grosses sommes
d’argent, car en cas de faillite, c’est lui qui devra rembourser/s’ac-
quitter de toutes les dettes avec ses biens personnels. Le conseiller
(juridique) lui suggère de changer la forme juridique de sa société,
ce qui pourrait réduire le risque de perdre tous ses biens person-
nels. Pourtant, il aura alors un autre risque à courir: M. Rigny
peut perdre le contrôle décisif de la société en le partageant avec
ses nouveaux partenaires. M. Rigny doit peser le pour et le con-
tre, ce n’est qu’après cela qu’il pourra prendre une décision
définitive.
p. 42—43. A — A 1. Oui. 2. Non. 3. Si. 4. Non. 5. Oui. 6. Oui.
7. Si. 8. Non. 9. Oui. 10. Si. 11. Oui.

TRANSCRIPTION
p. 32. TE Changer la forme de la société
La société en nom collectif PULBUL a un projet de lancer
un nouveau produit. Pourtant il y a des problèmes de finance-
ment. La société pourrait emprunter aux banques mais, compte
tenu de sa forme juridique actuelle, les emprunts sont risqués.
André Rigny, le gérant de la société, envisage la possibilité de
changer la forme juridique de la société. Il en parle à un con-
seiller juridique, Jean Duroc.
A.R.: Le nouveau produit devrait se vendre bien, mais le finance-
ment de notre projet pose pas mal de problèmes.
J.D.: Vous pouvez bien emprunter aux banques.
A.R.: Je m’y suis déjà adressé, la banque X est d’accord pour me
prêter l’argent dont nous avons besoin. Mais moi, j’hésite... Vous
savez bien, M. Duroc, que ma société est une SNC et je suis per-
sonnellement responsable de toutes ses dettes.
J.D.: Vous avez raison: en cas de difficultés financières, de fail-
lite par exemple, vous devriez rembourser toutes les dettes avec
vos biens personnels.
A.R.: Je le sais, c’est pourquoi j’hésite à emprunter aux banques.
En cas de faillite, je perdrai tout.
J.D.: Pourquoi ne changez-vous pas la forme de votre société?
Une société à responsabilité limitée ou une société anonyme
réduiraient le risque dont vous parlez!
20
A.R.: J’y ai déjà pensé. Mais pour organiser une SARL ou une
SA, je dois trouver d’autres partenaires.
J.D.: Oh, votre société a une bonne réputation! Je suis sûr que
beaucoup de personnes sont prêtes à investir dans votre entreprise.
A.R.: Oui, vous avez sans doute raison, mais les nouveaux parte-
naires me feraient perdre une partie du contrôle de ma société!
J.D.: C’est tout à fait probable car ils seront représentés au
Conseil d’Administration si vous choisissez la forme d’une SA.
Alors, avant de rendre la décision définitive, il faut en analyser
tous les avantages et tous les inconvénients.
D’après Le français commercial

GRAMMAIRE

Les pronoms personnels: la place de deux


pronoms.
Les pronoms «en» et «y» (personnels).
Личные местоимения: место двух местоимений.
Местоимения «en» и «y» (личные)
ИЗЪЯВИТЕЛЬНОЕ наклонение.
ПОВЕЛИТЕЛЬНОЕ наклонение, ОТРИЦАТЕЛЬНАЯ форма

me
te lui
nous + le (l’), la (l’), les le, la, les +
vous leur

Il me donne les journaux.  Il me les donne.


Il nous a donné le journal.  Il nous l’ a donné.
Il veut vous donner la photo.  Il veut vous la donner.
Ne me donnez pas les journaux.  Ne me les donnez pas.
Nous donnons les journaux à Michel.  Nous les lui donnons.
J’ai donné le journal aux collègues.  Je le leur ai donné.
Il veut donner la photo à Hélène.  Il veut la lui donner.
Ne donnez pas la photo à Michel.  Ne la lui donnez pas.

21
ПОВЕЛИТЕЛЬНОЕ наклонение, УТВЕРДИТЕЛЬНАЯ форма

moi
nous
le, la, les + lui
leur

Donnez-moi les journaux.  Donnez- les-moi .


Donnez le journal à Michel.  Donnez- le-lui .
Donnez la photo à vos collègues.  Donnez- la-leur .
МЕСТОИМЕНИЯ «EN» И «Y» (личные)
«EN» заменяет существительные, которые вводятся предлогом
«de».
Глаголы и выражения, требующие предлога «de»:
parler de avoir besoin de être responsable de
s’occuper de avoir envie de être fier de
se servir de avoir peur de être plein de
se passer de être content de remplir de
profiter de être sûr de couvrir de
se souvenir de être étonné de entourer de, etc.
s’inquiéter de s’étonner de
s’approcher de être satisfait de
Je parle de cette réunion.  J’en parle.
Il a besoin de ces dossiers.  Il en a besoin.
Je suis sûr qu’elle est venue.

Je suis sûr de cela.

J’en suis sûr.
! При замене существительных с предлогом «de» «en» обыч-
но заменяет существительные НЕОДУШЕВЛЕННЫЕ.
Ср.: J’ai parlé de ce problème.  J’en ai parlé.
J’ai parlé de son ami.  J’ai parlé de lui.
(«En» вместо существительного одушевленного допустимо, но
больше свойственно разговорному языку.)
«En» заменяет существительные с артиклями «des», «du», «de
la», «de l’» и с предлогом «de» («d’»):
J’achèterai des actions.  J’en achèterai.
Je veux de l’eau.  J’en veux.
Nous n’avons pas d’argent.  Nous n’en avons pas.
Il a bu deux tasses de café.  Il en a bu deux tasses.
J’ai beaucoup (peu, assez) de papier.  J’en ai beaucoup (peu, assez).
«En» заменяет существительные с артиклем «un», «une»:
Il a un stylo.  Il en a un.
Ils ont une voiture.  Ils en ont une.
22
«En» заменяет существительные, перед которыми стоит коли-
чественное числительное:
Il a deux secrétaires.  Il en a deux.
Il faut acheter trois billets.  Il faut en acheter trois.
«Y» заменяет существительные неодушевленные с предлогом
«à».
Глаголы и выражения, требующие предлога «à»:
penser à aider à participer à
réfléchir à obliger à prendre part à
répondre à s’intéresser à être prêt à
consentir à s’habituer à réagir à, etc.
faire attention à se préparer à
Je penserai à cette proposition. J’y penserai.
Nous avons répondu à leur lettre.  Nous y avons répondu.
! Nous avons répondu au client.  Nous lui avons répondu.
Je pense à mon ami absent.  Je pense à lui.
Место местоимений «en», «y».
J’en parle. J’y pense.
J’en ai parlé. J’y ai pensé.
Je veux en parler. Je veux y penser.
N’en parle pas. N’y pense pas.
! Parles-en. Penses-y.
1 2 1 2
Je m’en occuperai. Je m’y préparerai.
1 2 1 2
Ne t’en occupe pas. Ne t’y prépare pas.
1 2 1 2
Occupe-t’en. Prépare-t’y.
1 2 1 2
Parlez-leur-en. Aidez-les-y.

Dossier 3. Bourse

CORRIGÉS DES EXERCICES


p. 47. CC — B Action; action; action; obligation; obligations;
obligation; actions, obligations; obligation; action; obligations;
actions.
p. 47—48. CC — C 1. A/O. 2. A. 3. O. 4. A. 5. A/O. 6. O.
7. A. 8. A. 9. A. 10. A/O. 11. A/O. 12. /. 13. O. 14. O.
23
p. 48. EL — A 1. Chaque année le nombre de clients de la com-
pagnie augmente de 10%. C’est un bon résultat pour une petite
société. 2. Quelques personnes devaient nous téléphoner aujour-
d’hui. Les cinq ont téléphoné. 3. Aujourd’hui, le pourcentage
d’entreprises ayant des relations avec les partenaires étrangers est
plus important que l’année dernière. 4. Je suis content du sémi-
naire. Tout était bien organisé, j’ai appris beaucoup d’intéressant
et d’utile (de choses intéressantes et utiles).— Et moi, au con-
traire, je n’ai entendu rien d’intéressant, on a dit beaucoup de
banal (de choses banales). 5. Une bonne ménagère comme un bon
comptable note ses dépenses et ses bénéfices jour par jour. 6. Quel
est le pourcentage de familles françaises qui possèdent deux
voitures? 7. Deux de nos fournisseurs offrent les mêmes condi-
tions.— Et la qualité de la marchandise est-elle la même chez les
deux?
p. 51. EL — A
actionnaire actions capital
cote, cotation agent conjoncture
dividende bourse fixe
obligation session nominal
cabinet séance (f !) million
p. 51. EL — B 1. Combien d’agents de change travaillent à la
Bourse de Paris? — Quelque quatre-vingts agents. 2. Cinq millions
de Français sont actionnaires des SICAV. 3. Combien coûte le bil-
let Paris — Tours? — Quelque quarante euros et le trajet prend
environ une heure/une heure environ. 4. Le montant de la trans-
action s’élève à quelque vingt mille dollars.

TRANSCRIPTION
p. 54. TE
En France, il y a sept bourses de valeurs (ou places financières):
à Paris, à Lyon, à Nancy, à Lille, à Bordeaux, à Nantes et à
Marseille. La Bourse de Paris qui est la plus importante (plus de
80 agents de change) est en liaison avec les bourses mondiales.
Pour la Bourse de Paris, on dit encore Palais Brongniart, pour la
Bourse de New York — Wall Street, pour la Bourse de Tokyo —
Kabuto-Cho, pour la Bourse de Londres — International Stock
Exchange.
En France, il y a aussi 33 bourses de commerce (ou bourses
de marchandises). Elles permettent de coter les marchandises
telles que le sucre, le café, la laine, etc. La cote officielle à ces
bourses s’appelle la mercuriale. Ce mot vient du nom de Mercure,
dieu romain du commerce, des voleurs et des médecins.

24
GRAMMAIRE

Les pronoms relatifs.


Относительные местоимения
Роль
Форма местоимения
в предложении

1 подлежащее qui

2 прямое que
дополнение

косвенное одушевленное неодушевленное «се» или


дополнение целое
предло-
жение

3 с предлогом à à qui (реже auquel, à laquelle, à quoi


auquel...) auxquels, auxquelles

4 с предлогом de dont/de qui (ре- dont/duquel, de dont


же duquel...) laquelle, desquels,
desquelles

5 с другими avec qui (реже avec (pour, sans...) avec quoi


предлогами avec lequel...) lequel, laquelle,
(avec, pour, lesquels, lesquelles
sans...)

6 обстоятельство où
места и времени

1. l’homme qui est en voyage


le livre qui m’a beaucoup plu
c’est ce qui le préoccupe
2. l’homme que je connais
le livre que j’ai acheté
c’est ce que tu voulais
3. l’homme à qui vous devez vous adresser
le problème auquel il réfléchit
c’est ce à quoi nous nous intéressons
4. l’homme dont nous parlons
le problème dont nous parlons
c’est ce dont il a besoin

25
! Ср. порядок слов:
L’homme dont l’ami est conseiller juridique. Человек, друг ко-
торого юрисконсульт.
Le livre dont j’ai lu la moitié. Книга, половину которой я
прочитал.
! «Dont» не употребляется как дополнение к существитель-
ному С ПРЕДЛОГОМ.
Ср.: Le spécialiste dont nous connaissons_les ouvrages.
Le spécialiste aux ouvrages de qui nous nous intéressons.
Les études dont nous voulons connaître_les résultats.
Les études sur les résultats desquelles il compte beaucoup.
5. l’homme avec qui je travaille
le stylo avec lequel il aime écrire
voilà sur quoi nous ne sommes pas d’accord
6. la ville où il est né
la ville d’où elle vient
! l’heure (le temps, le moment, l’année, l’époque...) où il
travaillait...
le cas où personne ne peut vous aider

Dossier 4. Economie de la France


CORRIGÉS DES EXERCICES
p. 69. EL — A 1. Connais-tu cet homme? — Je le connais
mal.— Sais-tu ce qu’il fait dans la vie? — Non, je ne le sais pas.
2. Je n’ai jamais rien entendu dire au sujet de ce projet.— C’est
étrange, tout le monde en parle depuis tout un mois. 3. Savez-
vous quels sont les résultats de l’activité de cette compagnie? —
Non, je ne sais/connais pas les résultats de son activité. Je n’en
ai jamais entendu parler. 4. Vous devez rédiger un rapport toutes
les deux semaines.— Je le sais, merci. 5. Nous avons beaucoup
entendu parler de vos succès. 6. Toute entreprise doit effectuer
une activité utile à la société. 7. Nous avons entendu dire que
cette conférence se tiendrait en avril.— Je n’en ai rien entendu
dire. 8. La marchandise est livrée toutes les semaines. Cela con-
vient à tous les clients.
p. 77. EL En ce qui concerne le volume de la production agri-
cole, la France occupe le troisième rang dans le monde et le pre-
mier en Europe occidentale. Elle est l’un des trois premiers pays
26
producteurs mondiaux de vin, d’orge, de lait, de beurre et l’un
des dix premiers producteurs de blé, de sucre, de viande, d’œufs.
L’agriculture (notamment la culture des céréales) et l’élevage ont
toujours joué un rôle important dans l’économie nationale. Quant
au nombre de machines agricoles, la France se classe au quatrième
rang mondial.

TRANSCRIPTION
p. 77. TE
Les services, ou le secteur tertiaire, sont marchands (transports,
assurance, banques...) et non-marchands (enseignement, santé...).
Les premiers appartiennent souvent au secteur privé, les seconds
sont à la charge de l’Etat. Tous occupent une place de plus en
plus importante dans l’activité économique du pays. Actuellement,
quelque 70% des Français travaillent dans les services. Dans la
consommation des Français, les dépenses de services (santé, trans-
port, loyer, loisirs et culture) représentent 40% du total.
Les transports sont un des points forts de ce secteur, en par-
ticulier les transports routiers et aériens. La situation des chemins
de fer et surtout celle du transport maritime est plus difficile.
Quatre des grandes banques françaises (BNP, Crédit Agricole,
Crédit Lyonnais et Société Générale) se classent parmi les 20 pre-
mières banques du monde.
Les assurances ont également un rôle financier de premier plan
dans la vie économique. L’assurance française, qui a une activité
internationale importante, se situe au cinquième rang mondial,
avec 4,25% du total des primes.
D’après Le nouveau guide France

GRAMMAIRE

Les formes non personnelles du verbe: le


participe présent, le gérondif, le participe
passé composé.
Неличные формы глагола
PARTICIPE PRÉSENT образуется:
nous fais ons  fais ant
nous voy ons  voy ant
! être  étant avoir  ayant savoir  sachant
PARTICIPE PRÉSENT cоответствует в русском языке прича-
стию действительного залога несовершенного вида настояще-
го или прошедшего времени:
27
l’entreprise construisant cet immeuble = qui construit — строя-
щее...
un paquet contenant trois dossiers = qui contient — содержа-
щий...
! un homme travaillant dans cette entreprise
une femme travaillant dans cette entreprise
des hommes travaillant dans cette entreprise
! Participe présent Adjectif verbal
une histoire intéressant tout le une histoire intéressante
monde
des gens s’intéressant à ce
problème
les films parlant des jeunes les premiers films parlants
(звуковые)

! Infinitif Participe présent Adjectif verbal


différer différant — отличаю- différent — различный
щийся
précéder précédant — предше- précédent — предыду-
ствующий щий
négliger négligeant — прене- négligent — небрежный
брегающий
convaincre convainquant — убеж- convaincant — убеди-
дающий тельный
fatiguer fatiguant — утомляю- fatigant — утомитель-
щий ный

Конструкции с PARTICIPE PRÉSENT нередко переводятся


на русский язык придаточным предложением причины:
L’immeuble étant construit, nous pouvons emménager.— Так
как здание построено...
GÉRONDIF образуется:
En + participe présent
en faisant en voyant en descendant
Le GÉRONDIF обычно соответствует деепричастию несовер-
шенного вида (реже совершенного вида):
Elle lisait en attendant (ожидая) la fin de la réunion.= Elle lisait
et attendait...
En suivant (следуя) ces conseils, vous réussirez.= Si vous suivez...
En voyant (увидев) André, il a cessé de parler au télépho-
ne.= Quand il a vu...
! «En» опускается:
1) с «ayant», «étant»

28
Ayant une bonne assurance, il a touché une forte prime.
2) в отрицательной форме
Ne voulant plus discuter, il a interrompu la conversation.
3) если gérondif выражает причину
Sachant qu’on ne le soutiendrait pas, il a renoncé à son projet.
! en le voyant en me levant, je...
en m’écoutant en te levant, tu...

Ср.: PARTICIPE PRÉSENT и GÉRONDIF


J’ai rencontré mon collègue J’ai rencontré mon collègue en
sortant du cabinet du direc- sortant du cabinet du direc-
teur.= qui sortait teur.= quand je sortais

! В отрицательной форме для выражения причины употреб-


ляется GÉRONDIF, в других случаях — sans + infinitif.
Ср.: Ne sachant que répondre, il s’est tu.
N’entrez pas sans frapper.

! Tout en faisant = продолжая делать, не переставая делать.


Tout en parlant au téléphone, elle tapait la lettre.
PARTICIPE PASSÉ COMPOSÉ образуется:
ayant (étant) + participe passé

PARTICIPE PASSÉ COMPOSÉ соответствует в русском языке


деепричастию совершенного вида:
Ayant signé la lettre, il l’a remise à la secrétaire.
(Etant) restés seuls, ils ont parlé d’autre chose.
M’étant rappelé que j’avais laissé le dossier, j’ai fait demi-tour.
Конструкции с PARTICIPE PASSÉ COMPOSÉ иногда перево-
дятся на русский язык придаточным предложением причины
или времени:
Cet immeuble ayant été construit par la municipalité, les
locataires bénéficient de loyers modérés.— Так как здание было
построено муниципалитетом...
Les visiteurs s’étant mis à examiner les dépliants, elle est
retournée à ses occupations.— Когда посетители занялись
изучением буклетов...
Dossier 5. Chambres de commerce et
d’industrie
CORRIGÉS DES EXERCICES
p. 90. EL — B 1. l’économie nationale. 2. L’industrie, matières
premières. 3. institutions. 4. l’assistance. 5. La promotion. 6. La
réglementation. 7. L’implantation. 8. L’annuaire. 9. circonscription.
p. 90. EL — C La Chambre des métiers est une institution
d’Etat créée par le décret du Gouvernement. Ce sont les représen-
tants de métiers différents élus par leurs collègues qui en font par-
tie. Les Chambres des métiers jouent un rôle analogue à celui des
Chambres de commerce et d’industrie: elles représentent les arti-
sans auprès des pouvoirs publics, assurent la formation des
apprentis, délivrent les diplômes aux artisans... Les Chambres des
métiers jouent un grand rôle dans le maintien et le développement
de l’artisanat en France.
p. 105. CC Vrai: 3, 4, 7. Faux: 1, 2, 5, 6.

TRANSCRIPTION
p. 104. TE Commerce extérieur français
Le commerce extérieur de tout pays comprend les exportations
et les importations des biens, des services et des capitaux. Nous
allons parler des biens et des services.
Depuis le début des années 1960, l’économie française s’ou-
vre sur l’extérieur et s’internationalise; elle est tournée surtout vers
les pays de la Communauté économique européenne. C’est dans
ce cadre-là que la France effectue ses achats des produits indus-
triels et ses ventes des produits agroalimentaires. Inversement, ses
exportations industrielles et ses importations agroalimentaires s’ef-
fectuent, généralement, avec les pays plus lointains.
L’Allemagne est le premier client et le premier fournisseur de
la France, l’Italie est son deuxième partenaire pour les deux
classements. Les Etats-Unis et le Japon sont, respectivement, le
premier et le deuxième fournisseurs non-européens de la France.
Depuis la première crise pétrolière (1973), le commerce
extérieur français des biens est déficitaire, c’est-à-dire que le total
de ses achats est supérieur au total de ses ventes à l’étranger. En
ce qui concerne les échanges des services (recherches, prospection,
gestion, ingénierie, tourisme), ils sont excédentaires et compensent
partiellement le solde négatif de la balance commerciale française.
Dans le domaine industriel, les trois exportations vedettes sont
l’aéronautique, les automobiles et les armes. Quant au secteur
agroalimentaire, il est traditionnellement un des points forts français.
D’après L’économie de la France: faits et chiffres

30
GRAMMAIRE
La question indirecte.
Косвенный вопрос
КОСВЕННЫЙ ВОПРОС обычно вводится глаголами: deman-
der, ne pas savoir, vouloir savoir, ignorer, se demander, ne pas
comprendre + quand, pourquoi, combien, où, comment, quel,
lequel, avec/pour... qui, à/de... quoi.
Quand partez-vous? Je demande quand vous partez.
Pourquoi me le dis-tu? pourquoi tu me le dis.
Où travaille Michel? où travaille Michel.
A quelle heure nous à quelle heure nous
réunissons-nous? nous réunissons.
Qui vous attend? qui vous attend.
Qui attendez-vous? qui vous attendez.
De qui parlent-ils? de qui ils parlent.
A quoi vous intéressez-vous?  à quoi vous vous
intéressez.
! ИНВЕРСИЯ возможна и предпочтительна, если:
а) подлежащее выражено существительным,
б) придаточное предложение не распространено.
Ср.: Il veut savoir quand elle revient.
quand revient le directeur.
quand le directeur revient de Paris.
que (qu’est-ce que) ce que

qu’est-ce qui ce qui

Que faites-vous? Dites-moi ce que vous faites.

Qu’est-ce que votre collègue cherche? ce que cherche


votre collègue.

Qu’est-ce que c’est que Dites-moi ce que c’est que ce


ce document? document.
Qu’est-ce qui vous préoccupe? ce qui vous
préoccupe.
общий вопрос (без вопросительных слов)
si
Avez-vous lu ce dossier?
Je ne sais pas si vous avez lu
ce dossier.
Est-ce que le directeur
revient demain? si le directeur
revient demain.
! Порядок слов в вопросе с «si» ВСЕГДА ПРЯМОЙ.
31
Dossier 6. Lettres d’affaires

CORRIGÉS DES EXERCICES

p. 121—122. CC—A Vrai: 1, 4, 6, 8, 11. Faux: 2, 3, 5, 7, 9, 10.


p. 123. A — B 8, 13, 5, 11, 14, 2, 10, 4, 1, 12, 6, 3, 9, 7.
p. 124—125. CC a — 2, 7, 13.
b — 3, 4, 6, 8, 10, 11, 12, 14.
c — 1, 5, 9.
p. 125. A — A 1 — E. 2 — D. 3 — B. 4 — A. 5 — C.
p. 127. CC — B a — 2. b — 1. c — 4. d — 5. e — 3.
p. 132. A — A 4, 1, 5, 3, 2.
p. 135. CC Vrai: 2, 3, 6, 7. Faux: 1, 4, 5, 8.
p. 137—138. A — A 1 — j. 2 — e. 3 — h. 4 — f. 5 — g. 6 — a.
7 — c. 8 — b. 9 — i. 10 — d.

TRANSCRIPTION

p. 137. TE Conseils pour réussir votre entretien


1. Respectez l’heure du rendez-vous et apportez votre CV.
2. Attachez de l’importance à votre présentation (vêtements,
chaussures, coiffure): il faut éviter l’excentricité comme le trop
grand classicisme.
3. Ayez une poignée de main ferme et entrez franchement dans
le bureau.
4. Parlez clairement, avec franchise, enthousiasme; souriez de
manière naturelle et non forcée.
5. Répétez le plus souvent dans la conversation le nom de votre
interlocuteur, car c’est le mot qu’un individu considère comme le
plus agréable et le plus important de tout le vocabulaire: plus vous
répéterez le nom de M.X., plus vous vous rendrez sympathique à
ses yeux.
6. Donnez au cours de l’entretien des informations sur la société
qui vous accueille pour prouver l’intérêt que vous lui portez.
7. Soyez très attentif lors de l’entretien, ne perdez pas son fil
même si vous êtes toujours interrompu par des coups de télé-
phone.
8. Si votre candidature n’est pas retenue, ne demandez pas à
votre interlocuteur de vous poser encore quelques questions;
remerciez votre interlocuteur de son attention et retirez-vous.
D’après Le français des affaires

32
GRAMMAIRE

Les pronoms démonstratifs et possessifs.


Притяжательные и указательные местоимения

ПРИТЯЖАТЕЛЬНЫЕ МЕСТОИМЕНИЯ
Прилага- Прилага-
Лицо Местоимение Местоимение
тельное тельное

1 mon ma le mien la mienne notre le nôtre la nôtre


mes les miens les miennes nos les nôtres

2 ton ta le tien la tienne votre le vôtre la vôtre


tes les tiens les tiennes vos les vôtres

3 son sa le sien la sienne leur le leur la leur


ses les siens les siennes leurs les leurs

J’ai les adresses, la vôtre aussi bien que la sienne.


Son bureau est au-dessus du mien.
Ils sont fiers: la meilleure équipe est la leur.
J’ai parlé à mon associé et vous, avez-vous parlé au vôtre?
Notre bureau est à gauche, le sien — à droite.
Tu critiques nos propositions mais les tiennes ne sont pas beau-
coup meilleures.

УКАЗАТЕЛЬНЫЕ МЕСТОИМЕНИЯ
Простые
Прилага- Сложные
местоиме-
тельное местоимения
ния

ce, cet celui celui-ci celui-là

cette celle celle-ci celle-là

ces ceux ceux-ci ceux-là


celles celles-ci celles-là

ПРОСТЫЕ ФОРМЫ употребляются всегда в сопровождении


дополнений, выраженных:
1) определительным предложением
Ce dossier n’est pas celui dont j’ai besoin.
La femme qui vient d’entrer est celle que nous attendons.
2) существительным с предлогом «de»
Au lieu de prendre ses papiers il a pris ceux de Michel.
Devant lui il y avait deux portes. Il a ouvert celle de gauche.
3 Голованова 33
! Ср.: tous ceux qui — все, кто
Il veut voir tous ceux qui ont pris part à cette conférence.
СЛОЖНЫЕ ФОРМЫ употребляются самостоятельно, без до-
полняющих слов:
1) при противопоставлении
celui-ci указывает на ближайший предмет, celui-là — на
более удаленный
Voilà trois lettres: celles-ci sont pour vous et celle-là est pour
Nicolas.
celui-ci указывает на то, что было названо в последнюю
очередь, celui-là на то, что было названо в первую очередь

A l’entrée, j’ai rencontré Maurice et Georges: celui-ci allait à l’usine et celui-là


revenait du ministère.

2) без противопоставления
celui-ci = celui-là
Dans ce dossier vous ne trouverez rien, regardez plutôt celui-ci
(celui-là).
celui-ci = ce dernier — тот, последний
Elle a déjà téléphoné à Monique, mais celle-ci n’était pas ren-
trée.
! Celui-là в значении «ce dernier» НЕ употребляется.

МЕСТОИМЕНИЯ «CE», «CELA», «CECI», «ÇA»


CE — подлежащее с глаголом être (pouvoir être, devoir être).
C’est facile.
Ce doit être intéressant.
CELA, CECI — подлежащее с другими глаголами, дополнение
(cela употребляется значительно чаще).
Cela (ceci) nous intéresse.
Qui t’a dit cela (ceci)?
Comment peut-on s’habituer à cela (ceci)?
CECI при противопоставлении указывает на более близкий
предмет.
Vous pouvez garder ceci, mais vous devez rendre cela.
CECI — то, что собираются сказать.
Retenez ceci: le chef a toujours raison.
CELA — то, что только что было сказано.
Le chef a toujours raison, retenez cela.
CELA = ÇA в разговорной речи.
BILAN 1
Dossiers 1—6

Testez vos connaissances!


A. Rappelez-vous tout ce que vous savez sur la classifica-
tion des entreprises selon différents critères et complétez le
schéma ci-dessous:

Les formes de l’entreprise


Les entreprises sont diverses et il est habituel de les classer selon
les critères suivants:



l’entreprise ... PME
1. ...
peut être qualifiée de ...
grande
multinationale

de son ... (total des ventes effectuées au cours d’une


certaine période)
en fonction du ... de ses salariés
de l’importance PME de 0 à 500
GE plus de 500

de son ... (somme d’argent apportée par le(s) pro-


priétaire(s)

de sa ... (richesse réellement créée par l’entreprise)

(Voir la suite du schéma à la page 36.)


B. Lisez le texte «Les PME et les PMI» et préparez le
sujet «Les PME françaises».

Les PME et les PMI


Entre les grandes entreprises et les entreprises artisanales on
trouve les petites et moyennes entreprises (PME) et les petites et
moyennes industries (PMI) ou entreprises industrielles que, faute
de mieux, on définit par leur effectif (entre 10 et 249 salariés pour
les PME et entre 20 et 499 pour les PMI) et leur chiffre d’af-
faires (moins de 20 millions d’euros par an). Leurs secteurs pri-
vilégiés: l’industrie légère, le bâtiment, les travaux publics.
Les PME et les PMI ont beaucoup souffert de la concurrence
des grandes firmes. Il est vrai qu’à un certain moment, elles pou-
vaient apparaître comme moins performantes. Souvent, en effet,
la direction se transmet de père en fils. Si celui qui a créé l’en-
treprise en avait la capacité, ses successeurs ne l’ont pas toujours.
35
Suite

36
Secteur ... L’EXPLOITATION AGRICOLE
Transformation du milieu naturel.
L’ENTREPRISE ARTISANALE
Activité manuelle pour la production de biens, la répartition et la
prestation de services.
2. ... Secteur ... L’ENTREPRISE ...
Transformation et fabrication de biens destinés à la vente.
L’ENTREPRISE ...
Achat et revente de biens sans transformation.
Secteur ... L’ENTREPRISE DE SERVICES
Vente de biens immatériels.

L’ENTREPRISE ...
Un seul propriétaire.
L’ENTREPRISE ... ... (ou compagnie). La société ...
Plusieurs personnes s’associent pour apporter le ca- La société ...
pital social. La société ...
...
3. ... Elle cherche avant tout à satisfaire les intérêts de ses
membres.
L’ENTREPRISE ... ...
L’Etat contrôle la gestion et nomme les dirigeants.
...
Société anonyme dont l’Etat est le seul ... .
...
L’Etat est l’actionnaire majoritaire, l’autre part étant
détenue par des propriétaires privés.
A cela s’ajoutent les difficultés à obtenir du crédit: souvent, les
PME se trouvent réduites à passer sous la coupe d’un groupe plus
puissant.
C’est ainsi que les PMI se livrent, pour beaucoup d’entre elles,
à la sous-traitance. Par exemple, quand le téléphone a connu un
développement sans précédent, il fallait des kilomètres de fils,
puisque les centraux d’alors étaient électromécaniques. Les PTT
(Poste, Télégraphe, Télécommunication) ont fait appel à une mul-
titude de petites entreprises de sous-traitance. Arrive l’électro-
nique: les besoins en câblage connaissent une chute massive. La
crise oblige un nombre important de sous-traitants à fermer leurs
portes. Afin d’éviter ce risque, les sous-traitants cherchent à diver-
sifier leurs activités et à prendre commande auprès de plusieurs
donneurs d’ordre.
Au cours des dernières années, l’image de marque des PME a
changé: face aux grandes firmes qui ont mal résisté à la crise
économique, elles apparaissent plus souples, plus facilement
adaptables à un marché fluctuant. La mentalité même des
Français a changé à l’égard de l’entreprise: créer une PME appa-
raît aujourd’hui comme un acte de liberté et d’autonomie. On
découvre les avantages de la petite taille: lieux de travail plus
humains, capacité d’innovation accrue. Les PME ont d’ailleurs,
comme l’artisanat, bénéficié depuis quelques années d’une aide
croissante de l’Etat.
Source: Entreprise

C. Textes parallèles.
Lisez et traduisez le texte qui parle de l’activité des PME
françaises à l’étranger. Comparez ensuite votre traduction à
celle qui est donnée à droite (ou à gauche) du texte.

Comment les petites Как мелкие француз-


Françaises rachètent ские предприятия ску-
l’Europe пают Европу
Les entreprises françaises В прошлом году француз-
ont racheté l’an passé une cen- ские предприятия стали вла-
taine de sociétés allemandes. дельцами около сотни немец-
Jusqu’alors, on ne comptait que ких фирм. До недавнего вре-
1100 implantations 1 françaises мени насчитывалось только
en Allemagne, contre 2000 alle- 1100 французских предприя-
mandes chez nous. Mais l’envi- тий, размещенных в Герма-
ronnement a changé: il y a 10 нии, тогда как на территории
ans, pour un Allemand, vendre Франции действовали 2000
son entreprise était impensable. немецких предприятий. Но
Aujourd’hui, les offres se mul- времена изменились: если 10
tiplient. C’est que là-bas aussi, лет назад немецкий предпри-
les grands groupes se recen- ниматель и подумать не мог
37
trent, et les dirigeants qui ont о продаже своего предприя-
créé leur entreprise juste après тия, то сейчас объявления о
la guerre arrivent à l’âge de la продаже предприятий следу-
retraite. ют одно за другим. Дело в
Un tiers de ces entreprises a том, что в Германии, с одной
été acquis2 par des entreprises стороны, тоже происходит
étrangères. Les investisseurs реорганизация предприятий;
français arrivent en quatrième с другой стороны, руководи-
position (c’est aussi leur classe- тели предприятий, вставшие
ment pour les M&A3 au niveau у их истоков сразу после
mondial), juste après les войны, сейчас приближаются
Américains, les Anglais et les к пенсионному возрасту.
Suisses. Треть всех предприятий
L’acquisition de Klefisch была приобретена иностран-
avait pour objet de consolider ными инвесторами, среди ко-
la Mancelle de Fonderie 4, торых Франция занимает чет-
installée à Arnage, près du вертое место после США, Ве-
Mans, qui contrôle 95% du ликобритании и Швейцарии
marché français des montages (четвертое место в мире при-
de fours5 thermiques. надлежит Франции и по чис-
Ses dirigeants, Marc Genot лу слияний и поглощений).
et Wilfried Le Naour, font une Покупка предприятия Кле-
analyse européenne de la pro- фиш имела целью усиление
fession: le marché est réparti6 французского предприятия
entre une dizaine de concur- Ля Мансель де Фондери, рас-
rents, dont un Anglais et trois положенного в г. Арнаж, не-
Allemands de taille comparable далеко от Ле Мана (это пред-
à la Mancelle. Un par un, ils приятие контролирует 95%
les contactent. Rudolf французского рынка терми-
Klefisch, qui possède et dirige ческих печей).
toujours, à 82 ans, d’une Руководители предприя-
manière très paternaliste la тия Марк Жено и Уилфред
«Rolls Royce» allemande du Ле Наур, проведя анализ
secteur, refuse de vendre состояния этой области дея-
comme les autres. Les deux тельности в Европе, пришли
Français n’abandonnent pas. к выводу, что на рынке рабо-
C’est seulement deux ans plus тает около десяти конкури-
tard qu’une filiale du Crédit рующих фирм, и 4 из них —
Lyonnais trouvera une ouver- одна английская и 3 немец-
ture. кие — сопоставимы по разме-
A 84 ans, Rudolf Klefisch рам с фирмой Ля Мансель де
s’est enfin décidé à vendre. Фондери. Желая приобрести
Mais un Anglais et des Alle- их, руководители Ля Мансель
mands souhaiteraient aussi с каждой из этих четырех
racheter l’entreprise. Parado- фирм начинают переговоры.
xalement, seul le premier est От всех фирм следуют отка-
dangereux. Car s’il choisit un зы, включая и фирму Кле-
de ses compatriotes 7, Rudolf фиш, немецкого лидера сек-

38
Klefisch court le risque de voir тора, во главе которой стоял
son nom disparaître. Il ne veut 82-летний Рудольф Клефиш,
pas confier8 son entreprise à ses проповедующий патерналист-
concurrents de toujours. Les ские методы управления.
négociations 9 durent 6 mois. Французы — после всех полу-
Les deux Français gagnent. Ils ченных отказов — от своей
ont su expliquer les synergies et идеи не отступают. Но толь-
les complémentarités géogra- ко два года спустя филиал
phiques qu’ils veulent déve- банка Креди Лионнэ находит
lopper, à l’échelle10 européenne, выход.
entre les deux marques. Наконец, Рудольф Кле-
Pour connaître les opportu- фиш, которому уже 84 года,
nités du marché allemand, il faut принял решение продать
passer par un intermédiaire11. En фирму. Среди покупателей —
Allemagne, celui-ci exige des один англичанин и несколь-
honoraires très élevés12, mais le ко немцев. Как это ни пара-
Poste d’Expansion économique доксально, только англича-
français de Francfort a pris une нин представляет опасность
initiative intéressante pour для французов. Ибо если
faciliter l’accès des PME Рудольф Клефиш решит про-
françaises au marché des fusions дать фирму одному из своих
et acquisitions: pour un forfait13, соотечественников, он риску-
après avoir défini avec vous la ет больше никогда не увидеть
meilleure stratégie d’approche своего имени на ее вывеске.
du marché allemand et le profil Он не хочет отдавать фирму
de la cible idéale, il envoie votre своим вечным конкурентам.
demande à une cinquantaine de Переговоры длятся полгода.
spécialistes en rapprochements14 Французы одерживают по-
(banques et conseils) et cen- беду. Им удалось доказать
tralise leurs réponses. Si l’une преимущество своего плана
d’elles vous intéresse, il vous met вывода обеих фирм на высо-
en contact avec le bureau con- кий европейский уровень с
cerné. Après, c’est à vous de опорой на принцип синер-
jouer! гизма1 и географической вза-
D’après Entreprise имодополняемости.
Для того чтобы опреде-
1
implantation f — installation f лить подходящий момент
2
acquis, -e  acquérir — ici выхода на немецкий рынок,
acheter;  acquisition f — необходимо действовать че-
ici un achat рез посредника. Посредники
3
Mergers&Acquisitions angl — в Германии требуют высокой
слияние и поглощение платы за свой труд; однако
4
fonderie f — l’usine où on находящееся во Франкфурте
fond des métaux (le métal); французское торговое пред-
fondre — rendre liquide ставительство взяло на себя
5
four m — l’appareil où on pro- полезную инициативу спо-
duit des températures élevées собствовать выходу француз-
6
réparti  répartir — partager ских малых и средних пред-

39
7
compatriote m, f — qn qui приятий на немецкий рынок
vient du même pays с целью приобретения пред-
8
confier — ici donner приятий: вы выплачиваете
9
négociation f — une discus- определенную фиксирован-
sion pour arriver à un accord ную сумму и уточняете стра-
10
à l’échelle f — ici au niveau тегию, с которой хотели бы
11
intermédiaire m — celui qui выйти на немецкий рынок, а
met en rapport deux person- также идеальный профиль
nes предприятия, которое хотели
12
élevé, -e — ici cher, -ère бы приобрести; торговое
13
forfait m — une somme fixe представительство, со своей
14
les spécialistes en rappro- стороны, рассылает вашу заявку
chements  rapprocher — в порядка 50 посреднических
ici mettre en rapport deux организаций (банки, кон-
personnes/organismes сультанты), а затем обраба-
тывает поступающие от них
ответы. Если какой-то ответ
может вас заинтересовать,
торговое представительство
сообщает вам координаты
приславшего его предприя-
тия. Теперь дело за вами!
1
синергизм — эффект, когда
совместное действие не-
скольких компонентов пре-
вышает их простое суммар-
ное действие

D. Analysez les graphiques1 ci-dessous. En utilisant cette


information et celle que vous avez apprise en lisant le texte
«Comment les petites Françaises rachètent l’Europe», pré-
parez le sujet «Investissements français à l’étranger et
investissements étrangers en France».

1
Attention! Le mot «graphique» signifie non seulement график, mais aussi чер-
теж, диаграмма. Parmi ces deux derniers, on distingue les graphiques «en
bâtons» (les deux graphiques que vous voyez à la page 41) et les graphiques «en
camembert» (vous en verrez un à la page 43). Pour décrire les graphiques «en
bâtons», vous pouvez utiliser le lexique qui vous a été proposé pour la descrip-
tion des données des tableaux (voir Dossier 5).

40
Investissements directs français à l’étranger
et étrangers en France
(en milliards d’euros)

Stock d’investissements directs à l’étranger


(milliards de dollars)

E. Commentez les données du tableau ci-dessous (faites une


analyse horizontale, c’est-à-dire par années, et une analyse
verticale, c’est-à-dire par postes).

41
Solde des échanges extérieurs
(milliards d’euros)
2000 2001 2002 2003

Echanges de biens – 4,7 2,7 7,6 2,6


Echanges de services hors tourisme 6,9 5,6 6,2 3,6
Soit: Commerce international 1,9 3,0 2,6 1,0
Transports 1,1 0,6 1,4 1,0
Télécommunications 0,2 0,1 0,6 0,5
Services rendus aux entreprises 2,9 2,4 3,1 2,3
Activités culturelles – 0,1 – 0,5 – 0,5 – 0,2
Assurances 1,0 0,3 – 0,6 – 0,4
Organismes financiers – 0,1 – 0,3 – 0,3 – 0,6
Tourisme 15,4 15,1 15,1 13,1

Source: Tableaux de l’économie française 2004/2005

F. Ayant analysé les graphiques ci-dessous faites un exposé


sur les résultats de l’activité de votre entreprise (à vous de
choisir l’activité et les produits).
Rappelez-vous les expressions utilisées pour commenter les
graphiques:
Pour commencer
Le but de cet exposé est de...
D’abord/Tout d’abord/Premièrement, je voudrais vous parler
de...
Pour continuer
Sur ce graphique, on peut voir/ob- une progression de...
ce tableau server une augmentation de...
on constate une diminution de...
on voit une croissance de...
on observe une hausse de...
une baisse de...
une amélioration de...
une stabilisation de...
Ce graphique montre (-ent)
Ces chiffres indique (-ent)
Le chiffre d’affaires est de/s’élève à/est en augmentation de.../en
diminution de.../a augmenté de.../a diminué de.../se maintient/a
doublé/a triplé/a quadruplé... .
L’Europe représente plus de/environ/moins de/un quart de/la
moitié de/les trois quarts de... .
Pour conclure
Pour finir, ...
En conclusion, ...
42
Les marchés à l’exportation
(% du CA)

Les parts de marché par produit

Le volume des ventes

43
G. Connaissez-vous les origines de la bourse? Non? Alors
lisez le texte qui suit et puis exposez son contenu en
français:

«BURSA» — кожаный кошелек


Чем больше экономика той или иной страны пронизана
свободными рыночными отношениями, тем большее значе-
ние в ее развитии приобретают биржи. По значимости бирж
в хозяйственной жизни страны можно судить о степени ее
экономической зрелости.
Биржа прежде всего и главным образом служит местом
встречи спроса и предложения и обязана своим происхожде-
нием «потребности торгующего класса в свиданиях между
собой». В этом смысле биржу можно рассматривать как
место, в котором собираются купцы и другие причастные к
торговле лица (разного рода посредники) для ведения пере-
говоров и заключения торговых сделок. Само слово «биржа»
происходит от новолатинского «bursa», что означает «кожа-
ный кошелек». В средневековом немецком языке слово полу-
чило значение «кружок», «собрание».
Первые биржи появились в Антверпене (1531 г.), Лионе,
Тулузе (1549 г.). Затем эти учреждения стали встречаться и в
Англии. Одновременно с Англией стали заводить у себя
биржи и немецкие приморские города, и прежде всего Гам-
бург (1558 г.).
Еще в 1662 г. так называемый Гостиный двор в Москве
«играл роль биржи, и торговые люди сходились сюда для раз-
ных сделок». Побывав за границей, Петр I имел случай озна-
комиться с биржевой деятельностью. Особенно сильное впе-
чатление на него произвели голландские биржи, в то время
наиболее деятельные и видные. По их образцу он задумал
строить биржи и в России.
Однако Россия того времени не была достаточно подгото-
влена для восприятия такого института, как биржа. В тече-
ние почти целого столетия С.-Петербургская биржа, появив-
шаяся в 1703 г., оставалась единственной официально при-
знанной в России биржей. Не ранее 1796 г. возникает такая
же вторая биржа в Одессе, затем в 1816 г.— третья в Варшаве,
в 1837 г.— четвертая Московская. Повсеместное же развитие
бирж началось лишь в конце XIX — начале XX в.
Source: Экономика и жизнь

H. Etude de cas 1.
M. Bertrand est à la tête d’une petite entreprise, évaluée à
20 000 € . Désirant s’agrandir, il voudrait s’associer avec un ami,
1
Etude f ! de cas — анализ какой-л. ситуации.

44
M. Richard. Celui-ci apporterait également 20 000 € et ensemble,
ils pourraient créer soit une SARL, soit une SNC. Cependant
M. Richard hésite beaucoup à s’engager. Pour le décider,
M. Bertrand lui propose de convenir que, si la société réalise des
bénéfices, M. Richard en recevra 75% et que, si elle fait des
pertes, c’est lui-même, M. Bertrand, qui les supportera intégrale-
ment.
Que pensez-vous de la proposition de M. Bertrand? Donnez
des conseils à M. Richard.
I. Traduisez «pour votre chef» la lettre ci-dessous:

Société DUVAL
10, rue des Messageries
75010 PARIS
ALVAR
15, rue Arbat
112700 MOSCOU
Russie
V/Réf. : OP/IB
N/Réf. : AB/CD
Objet: proposition d’un fournisseur éventuel
Paris, le 5 septembre 2006
Madame, Monsieur,
Nous vous remercions de la documentation que vous nous
avez adressée le 18 août.
Malheureusement nous avons dû, en raison de la restruc-
turation de notre entreprise, arrêter notre production pour
quelques semaines.
Nous nous sommes permis de transmettre votre catalogue à
la société DUROC (25, rue du Louvre, 75001 PARIS) qui
effectue l’activité analogue à la nôtre et qui pourrait être
intéressée par votre proposition.
Espérant que vous pourrez entreprendre des démarches
communes, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos
sentiments distingués.
Le Directeur Commercial
André BOSSUET

J. Rédigez une lettre de la société DUROC adressée à ALVAR.


K. Avant d’envoyer la lettre suivante aux clients repérez
toutes les incorrections (mots, expressions, ordre des
mots, etc.) et remplacez-les par les formules qui convien-
nent:
45
PARI-STYLES
58, Rue de la Pompe
75016 Paris
Tél: +33 (0)1 54 78 92 92/Télécopie: +33 (0) 1 54 78 92 00
E-mail : www.pari-styles@netmonde.com

Le 3 septembre, Paris, 2007

Objet : Salon International du Prêt-à-porter

Monsieur, Madame,
Nous avons le regret de vous informer que notre entreprise
participera comme chaque année, au Salon International du
Prêt-à-porter qui ira du lundi 29 janvier au dimanche 4 février
à Paris Expo, Porte de Versailles.
Comme tous les ans, notre entreprise est présente à ce ren-
dez-vous important des professionnels afin d’y découvrir ses nou-
velles collections.
Nous vous donnons ci-dedans une invitation qui vous per-
mettra de visiter notre boutique et de présenter la gamme de nos
nouveaux modèles ainsi que les dernières tendances du marché.
Nous serions très reconnaissants de vous accueillir et vous
prions de croire, Monsieur, Madame, à l’expressions de nos
sentiments très amicaux.
PJ: Si votre emploi du temps ne vous permet pas d’avoir per-
sonnellement lieu à ce Salon, merci de bien vouloir transmettre
cette invitation à l’un de vos proches concurrents.
S. Clamart
Le Directeur Général
Simon Clamart

L. Une entreprise de votre choix souhaite participer à l’une


des manifestations commerciales (voir le calendrier ci-
dessous). Ayant choisi la manifestation qui convient en fonc-
tion du type d’activité de votre entreprise, rédigez une let-
tre de demande de renseignements concernant la participa-
tion de votre entreprise au Salon. Dans cette lettre donnez
toutes les précisions utiles sur l’activité de l’entreprise, sa
gamme de produits et de services et demandez des informa-
tions sur les modalités d’inscription, les tarifs de participa-
tion, le programme des manifestations, le type de stand.

46
SALONS
CALENDRIER
Mondial du Tourisme — 15-18 mars
Salon Mondial du Tourisme
Paris Expo, Porte de Versailles
Contact: Exposium
1, rue du Parc
92593 Levallois-Perret Cedex

Machines-Outils — 26-30 mars


Exposition Internationale des Equipements de production pour
les industries mécaniques
Paris-Nord Villepinte
Contact: Exposium
1, rue du Parc
92593 Levallois-Perret Cedex

Vinexpo — 17-21 juin


Salon International des Vins et des Spiritueux au parc des
expositions de Bordeaux
Contact: Vinexpo
9, cours du Chapeau-rouge
33024 Bordeaux

Prêt-à-Porter — Paris — 7-10 septembre


Prêt-à-porter féminin et accessoires de mode
Paris Expo, Porte de Versailles
Contact: SODES
5, rue Caumartin
75009 Paris

FIAC — 10-15 octobre


Salon International de l’Art Contemporain
Paris Expo, Porte de Versailles
Contact: Reed-OIP
11, rue du colonel Pierre-Avia
BP 571 75726 Paris Cedex 15

M. Si l’on est convoqué(e) à un entretien d’embauche,


habituellement on se prépare. Ci-dessous vous trouverez
quelques questions fréquemment posées par un recruteur.
Pour chaque question choisissez la réponse que vous
préférez et motivez votre choix. Si aucune des réponses ne
vous convient, proposez-en une autre tout en donnant vos
raisons.
47
1. Pourquoi voulez-vous quitter votre employeur actuel?
s a. Je ne m’entends pas bien avec le directeur.
s b. Je souhaiterais me rapprocher de mon domicile.
s c. Mon travail actuel ne m’intéresse pas beaucoup.
2. Qu’est-ce qui vous intéresse dans l’emploi que nous proposons?
s a. Le travail lui-même et les perspectives de promotion.
s b. Tout le monde souhaite travailler dans votre entreprise.
s c. J’adore votre entreprise, ses produits, sa culture, son
secteur d’activité.
3. Avez-vous envoyé votre candidature à d’autres entreprises?
s a. Non, vous êtes la seule qui m’intéresse.
s b. Oui, j’ai proposé mes services à la société ILJOU.
s c. A vrai dire, j’ai écrit à une centaine d’entreprises.
4. Quelles sont vos qualités?
s a. On me reconnaît généralement des qualités de dynamis-
me et d’organisation.
s b. Je suis trop modeste pour répondre à cette question.
s c. On dit que je suis plus intelligent(e) que la moyenne.
5. Et vos défauts?
s a. Je suis obstiné(e): quand j’ai commencé quelque chose,
je veux aller jusqu’au bout.
s b. Il faudrait poser cette question à mon directeur.
s c. Je suis peut-être un peu désorganisé(e).
6. Préférez-vous travailler seul(e) ou en équipe?
s a. En équipe, si l’équipe est motivée.
s b. L’un et l’autre, d’ailleurs le travail en équipe se prépare
d’abord seul.
s c. Je préfère travailler avec d’autres, je n’aime pas la soli-
tude.
7. Quelles sont vos activités extraprofessionnelles?
s a. Hélas, je travaille trop, je n’ai pas de loisirs.
s b. Je joue chaque jour au tennis.
s c. J’aime beaucoup la pêche et la sieste.
8. Quel salaire demandez-vous?
s a. Qu’est-ce que vous me proposez?
s b. 25 000 euros par an.
s c. Entre 20 000 et 25 000 euros.
9. Avez-vous une question à me poser?
s a. Non, je crois que tout est bien clair.
s b. Oui, dans combien de temps pensez-vous me donner une
réponse?
s c. Que pensez-vous des perspectives de votre entreprise?

N. Comparez en utilisant les degrés de comparaison des


adjectifs, des adverbes et les pronoms démonstratifs:
1) les régions de France des points de vue différents (superficie;
population; possibilités pour le développement des industries, de
l’agriculture, du tourisme; transports, etc.) (voir Dossier 5);
48
2) les PME et les GE (effectif, chiffre d’affaires, secteurs privi-
légiés, performances, possibilités d’adaptation, etc.);
3) l’économie de la France et l’économie de la Russie (prenez un
ou quelques secteurs à votre choix: industrie des métaux, auto-
mobile, industries chimiques, agriculture, commerce, transports,
etc.).
O. Devinez quel est cet objet mystérieux dont une femme
parle. Proposez une ou deux devinettes faites sur le même
modèle à vos camarades (en utilisant les pronoms personnels).
Je ne les porte pas toujours mais j’en ai besoin de temps en
temps. Assez souvent quand je veux les mettre, je n’arrive pas à
les trouver. Je les cherche partout mais je ne me rappelle pas où
je les ai laissées. Quelquefois je m’y habitue tellement que j’ou-
blie que je les porte. Alors, je les cherche et je demande à tout
le monde si on les a vues quelque part.
Je crois que je peux m’en passer assez souvent sauf, peut-être,
quand je conduis. Alors, si je ne m’en sers pas, c’est vraiment
dangereux.
Qu’est-ce que c’est?
(Les lunettes)

P. Organisons un petit concours tout en faisant de la pub-


licité. Faites des phrases qui peuvent servir de slogans pub-
licitaires. Celui qui fera le plus de phrases (avec le plus de
pronoms relatifs!) gagne.
Alcatel 2520, c’est le nom d’un téléphone nouveau, c’est l’un des
plus doués de sa génération.
Mettez-vous au clavier et jouez du téléphone. Vous serez surpris
car Alcatel est un virtuose.
Il sait tout faire: il mémorise, il compose tout seul, il rappelle si
vous le lui demandez, il garde même le secret.
Il possède aussi un amplificateur (усилитель); alors, installez-vous
dans votre fauteuil, discutez les mains libres et à distance; ou
alors, profitez-en pour discuter en faisant autre chose.
Alcatel sonne harmonieusement; à vous de choisir la sonnerie que
vous préférez; faites sonner en aigu ou en grave (на высоких или
низких тонах), modulez selon votre humeur.
Il y a plusieurs mélodies au choix.

Eh bien, commençons notre jeu:


1. Alcatel, voilà un téléphone qui sait tout faire!
2. Alcatel, voilà un téléphone avec lequel on peut discuter les
mains libres!
A vous de continuer!...

Q. Donnez des conseils (en utilisant le gérondif).


1. On peut réussir dans les affaires en...
49
2. On peut devenir un vrai homme (une vraie femme) d’affaires
en...
3. On peut gagner beaucoup d’argent en...
4. Un candidat peut réussir son entretien d’embauche en...
R. Créez un petit dialogue selon le modèle. Remplacez tour
à tour le mot en gras par d’autres (un mot au singulier
féminin, un mot au singulier masculin, un mot au pluriel).
Attention aux pronoms possessifs et démonstratifs!
— C’est votre dossier à vous?
— Lequel?
— Celui qui est sur votre bureau.
— Non, ce n’est pas le mien.
— Etes-vous sûr que ce ne soit pas le vôtre? Alors, ce doit être
le nôtre.
— Mais non, c’est le leur.

S. Qu’est-ce que vous allez dire dans chacun des cas suivants?
Vous prenez congé d’une personne que vous espérez revoir plus
tard dans la journée;
vous voulez exprimer un accord faible;
vous engagez une conversation, vous voulez demander un conseil;
vous avez rencontré une personne le matin et vous prenez congé
d’elle;
quelqu’un risque d’oublier quelque chose;
vous n’avez pas compris ce qu’on vous a dit;
vous êtes impatient d’intervenir dans une conversation;
vous répondez à quelqu’un qui s’est excusé auprès de vous;
l’heure du rendez-vous qu’on vous propose ne vous convient pas;
vous répondez au remerciement;
vous êtes obligé de vous décommander;
vous voulez donner votre avis;
vous voulez demander l’avis à quelqu’un;
vous voulez demander la permission d’ouvrir la fenêtre.

T. Ci-dessous vous trouverez des extraits de lettres. Mal-


heureusement, à la suite de dégâts, on ne voit pas quelques mots.
Essayez de les retrouver. Ce sont les mots de liaison qui expri-
ment: une opposition faible, une condition (3 fois), une conséquence
(2 fois), une cause (2 fois), un but (2 fois), une concession.
1. ... vous pouviez repousser d’une semaine la date de votre
séjour, nous serions en mesure de vous offrir une chambre avec
vue sur la mer.
2. ... la qualité de vos produits, nous sommes disposés à en assu-
rer la distribution dans nos points de vente. Veuillez ... nous faire
connaître vos conditions de vente.
3. Votre candidature, ... des aspects intéressants, ne correspond pas
pour le moment à nos besoins. Il ne nous est ... pas possible de

50
donner une suite favorable à votre demande. ... ..., une opportunité
se présentait, nous ne manquerions pas de vous le faire savoir.
4. ... cette proposition de représentation pour la Suède vous
intéresserait, nous vous saurions gré de bien vouloir nous fixer un
rendez-vous ... arrêter les termes de notre accord.
5. ... le risque incendie est couvert par votre police, nous vous
prions d’envoyer d’urgence votre expert ... procéder à l’évaluation
du dommage (ущерб).

U. Jeu de rôles à deux personnages: M. Bertrand et


M. Richard (voir ci-dessus l’exercice H. Etude de cas).
En outre, M. Richard croit que les petites entreprises sont moins
performantes et elles ne peuvent pas être compétitives, donc, elles
n’ont pas d’avenir. M. Bertrand trouve des arguments pour con-
vaincre M. Richard. Enfin, M. Richard consent à devenir l’asso-
cié de M. Bertrand.

CORRIGÉS DES EXERCICES

A.
Les formes de l’entreprise

l’entreprise petite


1. LA TAILLE moyenne PME
peut être qualifiée de grande
multinationale

de son CHIFFRE D’AFFAIRES (total des


ventes effectuées au cours d’une certaine pé-
en fonction riode)
de l’importance du NOMBRE de ses salariés
PME de 0 à 500
GE plus de 500

de son CAPITAL SOCIAL (somme d’argent


apportée par le(s) propriétaire(s)

de sa VALEUR AJOUTÉE (richesse réelle-


ment créée par l’entreprise)

(Voir la suite du schéma à la page 52.)

51
Suite

52
Secteur PRIMAIRE L’EXPLOITATION AGRICOLE. Transformation du
milieu naturel.
L’ENTREPRISE ARTISANALE. Activité manuelle
pour la production de biens, la répartition et la
prestation de services.
2. L’ACTIVITÉ Secteur SECONDAIRE L’ENTREPRISE INDUSTRIELLE. Transforma-
tion et fabrication de biens destinés à la vente.
L’ENTREPRISE COMMERCIALE. Achat et re-
vente de biens sans transformation.
Secteur TERTIAIRE
L’ENTREPRISE DE SERVICES. Vente de biens
immatériels.

L’ENTREPRISE INDIVIDUELLE
Un seul propriétaire. La société à nom collectif.
L’ENTREPRISE LA SOCIÉTÉ (ou compagnie). La société à responsabi-
PRIVÉE Plusieurs personnes s’associent pour lité limitée.
apporter le capital social. La société anonyme.
LA COOPÉRATIVE
Elle cherche avant tout à satisfaire les
3. LE STATUT intérêts de ses membres.
JURIDIQUE
L’ÉTABLISSEMENT PUBLIC
L’Etat contrôle la gestion et nomme les
dirigeants.
LA SOCIÉTÉ NATIONALISÉE
L’ENTREPRISE Société anonyme dont l’Etat est le seul
PUBLIQUE actionnaire.
LA SOCIÉTÉ D’ÉCONOMIE
MIXTE
L’Etat est l’actionnaire majoritaire,
l’autre part étant détenue par des pro-
priétaires privés.
H.
PARI-STYLES
58, Rue de la Pompe
75016 Paris
Tél: +33 (0)1 54 78 92 92/Télécopie: +33 (0) 1 54 78 92 00
E-mail : www.pari-styles@netmonde.com

Paris, le 3 septembre, 2007

Objet : Salon International du Prêt-à-porter

Madame, Monsieur,
Nous avons le plaisir de vous informer que notre entreprise
participera comme chaque année, au Salon International du
Prêt-à-porter qui se tiendra/aura lieu/se déroulera du lundi 29
janvier au dimanche 4 février à Paris Expo, Porte de Versailles.
Comme tous les ans, notre entreprise est présente à ce ren-
dez-vous important des professionnels afin d’y présenter/montrer/
faire connaître ses nouvelles collections.
Nous vous faisons parvenir/envoyons ci-joint une invitation qui
vous permettra de visiter notre stand et de découvrir la gamme de
nos nouveaux modèles ainsi que les dernières tendances du
marché.
Nous serions très heureux de vous accueillir et vous prions de
croire, Madame, Monsieur, à l’expressions de nos sentiments
distingués/les meilleurs.
S. Clamart
Le Directeur Général
Simon Clamart
P.S.: Si votre emploi du temps ne vous permet pas d’être
personnellement présent à ce Salon, merci de bien vouloir trans-
mettre cette invitation à l’un de vos proches collaborateurs.
CORRIGÉS, TRANSCRIPTIONS,
GRAMMAIRE
Dossiers 7—12

Dossier 7. Banque. Monnaie

CORRIGÉS DES EXERCICES


p. 150. EL — A 1. La banque, un compte. 2. la banque, une carte
bancaire, un chéquier. 3. un chèque. 4. La monnaie. 5. Le DAB,
sa carte bancaire. 6. la devise.
p. 150. EL — B Devant la; vers le, à l’, de la; les, contre les; un,
à la; après l’, du; de, de, de l’, dans les/aux, de; de, la.
p. 153. CC Vrai: 1, 3, 4, 5, 6, 7, 10, 11. Faux: 2, 8, 9, 12.
p. 156. EL — A 1. de bouts de chandelles. 2. sur un grand pied. 3. lui brûle
les doigts. 4. une bouchée de pain. 5. se serrer/se mettre la ceinture.
p. 157. EL — C a) 1 — F. 2 — B. 3 — E. 4 — G. 5 — A. 6 — D.
7 — C.

TRANSCRIPTION
p. 155. TE
La Banque de France a, comme vous le savez, le monopole de
l’émission des billets de banque. Mais la monnaie scripturale, c’est
l’affaire de toutes les banques qui, en accordant des crédits à leurs
clients, créent de la monnaie. Voici, présenté par un banquier, le
mécanisme de la création de la monnaie scripturale. Ecoutez
M. Pierre Legrand qui parle à ses amis.
— Ma banque, comme toutes les autres, reçoit régulièrement de
plusieurs particuliers et entreprises des dépôts à vue. En principe,
les clients peuvent retirer l’argent qu’ils m’ont confié à tout
moment. Mais j’ai remarqué que, dans la pratique, mes clients ne
retiraient pas tout leur dépôt en même temps, et qu’il me suffisait
d’en conserver 20% du montant pour répondre à leurs besoins.
Mais vous me connaissez bien, je n’aime pas laisser l’argent dormir
et j’essaie de faire travailler les 80% qui me restent et de réaliser
ainsi des bénéfices. Prenons un exemple concret.
J’ai, en dépôts, 10 000 euros. Pour faire face aux retraits éventuels
de mes clients, je conserve 20% de cette somme, c’est-à-dire 2000
euros, et il me reste 8000. Un de mes clients, l’industriel Jean
Pernod, me demande un crédit pour l’achat d’une voiture. Je décide
de lui prêter la somme inutilisée de 8000 euros et je lui demande
12% d’intérêt. M. Pernod emprunte ces 8000 euros et les utilise
pour payer la voiture qu’il achète à M. Durand. Ce dernier, qui est
54
aussi mon client, dépose cette somme sur son compte à ma banque.
Comme dans le premier cas, je conserve de cette somme 20%,
c’est-à-dire 1600 euros, et je prête les 80% restants, c’est-à-dire
6400 euros, à un nouvel emprunteur. Et ainsi de suite...
Grâce à ce mécanisme, j’ai pu ouvrir des crédits pour des sommes
bien supérieures à mon encaisse en billets de banque. Comme vous
le voyez, j’ai créé de nouveaux moyens de paiement, j’ai créé de
la monnaie scripturale.
D’après Le français commercial

GRAMMAIRE

La concordance des temps.


Le discours indirect.
Согласование времен. Косвенная речь
ПЛАН НАСТОЯЩЕГО И БУДУЩЕГО
Гл. предл. Придат. предл. Примеры

одновремен- présent qu’il sort.


ность

предшество- passé compo- qu’il est sorti.


Présent вание sé qu’il vient de
Futur passé immé- Il dit sortir.
immédiat diat Il va dire qu’il sortait.
Futur imparfait Il dira
simple
следование futur simple qu’il sortira.
futur immé- qu’il va sortir.
diat qu’il sera sorti (à
futur antérieur 5 heures).

ПЛАН ПРОШЕДШЕГО

Гл. предл. Придат. предл. Примеры

одновремен- imparfait qu’il sortait.


ность

предшество- plus-que-par- qu’il était sorti.


вание fait qu’il venait de
Passé passé immé- sortir.
composé diat dans le Il a dit
Passé sim- passé Il dit
ple Il disait
Imparfait следование futur dans le qu’il sortirait.
passé qu’il allait sortir.
futur immédiat qu’il serait sorti
dans le passé (à 5 heures).
futur antérieur
dans le passé

55
de + infinitif
Impératif
subjonctif (voir Dossier 10)

Faites cela
vers 5 heures. 
Il a dit 冧 de faire cela vers 5 heures.
que vous fassiez cela vers 5 heures.
! Adressez-vous àIl nous a dit de nous adresser à son adjoint.
son adjoint.
Ne partez pas  Il nous a dit de ne pas partir sans lui.
sans lui.
! План настоящего/будущего План прошедшего
hier la veille
demain le lendemain
aujourd’hui ce jour-là, le jour même
maintenant à ce moment-là, alors
ici là
la semaine dernière la semaine précédente/d’avant
la semaine prochaine la semaine suivante/d’après
lundi dernier le lundi précédent
mardi prochain le mardi suivant
dans deux mois deux mois après/plus tard
il y a trois ans trois ans auparavant
! Меняются местоимения и местоименные прилагательные:
Il m’a dit: «Je t’ai vu.» Il m’a dit qu’il m’avait vu.
Il lui a dit: «J’ai vu ton ami.» Il lui a dit qu’il avait vu son ami.
ГЛАГОЛЫ, вводящие косвенную речь:
dire, répondre, raconter, expliquer, répéter, ajouter, (se) rappeler,
déclarer, annoncer, affirmer, confirmer, assurer, avouer, informer,
préciser, prévenir, crier, murmurer; comprendre, sentir; penser,
croire, estimer, juger; demander, ordonner, exiger, etc. (см. так-
же Dossier 10).

Dossier 8. Fonctions et organisation


de l’entreprise
CORRIGÉS DES EXERCICES
p. 173. EL — A 1. Nous sommes si/tellement fatigués que nous
ne pouvons pas terminer ce travail.— Nous sommes aussi fatigués
que vous mais nous essayerons de tout faire à temps/dans le délai
fixé. 2. Vous devriez commencer par l’étude/la prospection du
marché.— Nous commençons toujours par étudier/prospecter
56
notre marché potentiel. 3. Il parle tant. Est-ce qu’il comprend
lui-même ce qu’il veut dire? — Je ne sais pas, il s’exprime d’une
façon/manière étrange. 4. La dernière commande de la compa-
gnie N. est aussi grosse que la précédente. Cette compagnie finira
par devenir notre premier client. 5. Il a commencé son discours
par mentionner les dernières données statistiques, il l’a fini aussi
par des chiffres, des prévisions pour l’année prochaine.
p. 174. EL — B 1. activités. 2. bilan. 3. fonction de production.
4. emplois, ressources. 5. bilan, rentrées, sorties, exercice. 6. gérer.
7. bénéfices, pertes. 8. fonction commerciale. 9. opérations.
p. 174. EL — D Les entreprises industrielles et commerciales
doivent établir les documents comptables selon les modèles déter-
minés et les joindre à la déclaration fiscale/à l’impôt/d’impôt
annuelle. C’est pour les grosses SA que les exigences en matière
de comptabilité sont les plus rigoureuses.
Le bilan est un des principaux documents comptables qui permet
de rendre compte de la situation financière de l’entreprise à un
moment donné. Il décrit les biens que l’entreprise possède et
indique l’origine des ressources qu’elle s’est procurées.
Un autre document qui doit être rendu public selon la législation en
vigueur est le compte de résultat. Le résultat est obtenu en effectu-
ant la différence entre les produits/recettes et les charges/dépenses.
p. 177—178. CC Voir le tableau à la page 58.

TRANSCRIPTION

p. 180. TE Les fonctions dans l’entreprise


M.C.: Chez COMALAIT, vous dirigez donc l’ensemble de la
maison?
M.M.: C’est ça. Mais je laisse toute la partie production à un
directeur technique à qui je peux me fier entièrement. En
revanche, toute la partie commerciale, c’est moi qui m’en occupe.
J’ai un collaborateur qui a la charge de tout ce qui est fait en
France et moi, j’ai la responsabilité des exportations. Et puis, nous
avons un directeur pour la partie administrative et financière.
M.C.: C’est par goût que vous vous occupez des activités rela-
tives aux exportations?
M.M.: Par goût... Oui, c’est vrai, j’aime les contacts avec les
pays différents, j’aime découvrir de nouveaux besoins, de nouvelles
habitudes, des types de relations différentes, chaque fois un pro-
blème nouveau qu’il faut analyser et résoudre. Mais il faut savoir
aussi que l’exportation, pour des entreprises comme COMALAIT,
est une nécessité vitale. C’est pourquoi je trouve tout à fait nor-
mal que le principal responsable en prenne la responsabilité.
M.C.: Vous avez eu une formation spéciale pour ça?
57
p. 177—178. CC

58
Directeur général
Gérard Hochet

Directeur administratif Directeur technique Directeur commercial


Raymond Maguet Pierre Burland Marc Sauvageot

Chef du Chef Chef de Chef des Chef de fabri- Chef des Chef de Chef des
personnel comptable la sécurité études cation achats publicité ventes
D. Videlier M. Brunet R. Morin J. Dubois J. Darmont A. Lancien J. Yvert V. Paviot

3 em- 2 compta- 2 em- 2 dessi- Atelier 1: Atelier 2: Approvision- Stocks: 3 em- 4 em-
ployés bles, ployés nateurs, 1 chef 1 chef nement: ployés ployés,
1 aide- 1 techni- d’équipe, d’équipe, 2 em- 3 maga- 3 repré-
comptable cien 10 ou- 10 ou- ployés siniers sentants
vriers vriers
M.M.: Pas exactement. Mais vous savez, je suis né à la cam-
pagne, dans un pays d’élevage, et pour moi, le lait et tout ce qui
y est relatif, ça fait partie de ma vie depuis ma plus tendre
enfance. Je connais tout ça comme je parle. Et puis, pendant des
années, j’ai eu ma propre entreprise et là, la concurrence était
terrible. Croyez-moi. Si on ne voulait pas mourir, il fallait, d’une
part moderniser sans cesse pour rester compétitif, d’autre part —
aller chercher à l’extérieur des marchés, car en France tout était
pris par les grosses maisons connues. Et vous, M. Chami, quelle
formation avez-vous?
M.C.: J’ai suivi une carrière de formation classique, avec des
études supérieures en France, à l’Ecole supérieure de commerce
de Bordeaux, puis j’ai fait la Faculté de sciences économiques,
avec option marketing. Après ça, j’ai eu la chance de pouvoir faire
un stage d’un an à Paris dans une maison d’import-export, qui
m’a mis en rapport avec la Chambre de commerce de Casablanca,
où j’ai travaillé huit ans au service commercialisation. J’avais un
poste intéressant, mais j’ai été toujours attiré par le privé... Alors
me voilà à MARLAIT, j’y dirige toute la partie commerciale, mais
bien sûr pour le Maroc seulement, puisque, comme vous le savez,
dans notre branche nous n’exportons pas.
D’après Le français des négociations commerciales

GRAMMAIRE

La mise en relief.
L’emploi des prépositions avec les noms
de pays et de villes.
Выделение членов предложения.
Употребление предлогов с названиями стран
и городов
LA MISE EN RELIEF

1. Обороты «c’est ... qui», «c’est ... que»


C’est ... qui употребляется для выделения подлежащего.
C’est ... que употребляется для выделения второстепенных
членов.
1 2 3 4
   
Michel a prêté hier sa voiture à Jacques.
1. C’est Michel qui a prêté sa voiture à Jacques.
2. C’est hier que Michel a prêté sa voiture à Jacques.
3. C’est sa voiture que Michel a prêtée à Jacques.
4. C’est à Jacques que Michel a prêté sa voiture.

59
! Ce sont mes amis qui/que...
В разговорной речи употребляется «C’est mes amis
qui/que...».

! C’est moi, toi, lui, etc.


C’est toi que j’attends.
C’est à lui que j’ai parlé.
C’est à eux que nous nous adressons.

! C’est moi qui suis en retard.

C’est toi qui es en retard.

Ce sont eux qui sont en retard.

C’est = Ce sera moi qui m’occuperai de tout.


C’est = C’était moi qui m’occupais de tout.
Ce qui m’étonne le plus, Что меня больше всего удив-
c’est son refus catégorique. ляет, так это его категориче-
ский отказ.
Ce que j’ai compris, c’est Что я понял, так это то, что
qu’elle ne voulait pas m’aider. она не хочет мне помочь.

2.
Je suis pris samedi. Moi, je suis pris samedi.
Je suis pris samedi, moi.
J’ai lu cette lettre. Cette lettre, je l’ai lue.
Je l’ai lue, cette lettre.
Il a de l’argent. De l’argent, il en a.
Il en a, de l’argent.
Il pense à son voyage. ! Son voyage, il y pense.
Il y pense, à son voyage.
Elle revient de Londres. ! Londres, elle en revient.
Elle en revient, de Londres.

L’EMPLOI DES PRÉPOSITIONS AVEC LES NOMS DE PAYS ET DE


VILLES

VILLES

冧 冦
Il habite Paris.
Il est né Londres.
Il va à Tokyo.
Il travaille Rome.

60


! au Havre (Le Havre) La Rochelle
Caire (Le Caire) à La Havane
La Nouvelle-Orléans
La Haye
Il vient Paris. Il vient d’ Istanbul.
Il arrive
Il est 冧 de
冦 Marseille.
Hanovre.
Il arrive
冧 du Caire.
Il est de La Havane.

PAYS


Il habite Irlande f начинаются
Australie f с гласной
Il est en Iran m


France
Il réside Pologne женский род
Hongrie


Il voyage Brésil

Il part
au
冦 Japon
Nigeria
мужской род

! Если название страны оканчивается на «е», то оно жен-


ского рода (исключения: le Mexique, le Mozambique, le Zim-
babwe); если на другую гласную или согласную, то оно муж-
ского рода: le Canada, le Chili, le Congo, le Koweït, le Luxem-
bourg, le Niger, le Pérou, le Portugal, le Tchad...

Il habite Cuba
à
冦 Madagascar
Malte
冥 некоторые страны-острова

冦 冥
Il est Etats-Unis
Canaries
aux Baléares множественное число
Antilles
Il voyage Philippines
Maroc
du
冦 Liban
Chili
冥 мужской род,
начинаются с согласной

Il vient Suisse
Il arrive de
冦 Suède
Hollande
冥 женский род,
начинаются с согласной

Italie f
d’
冦 Autriche f
Iran m
冥 начинаются с гласной
61
Dossier 9. Bureautique
CORRIGÉS DES EXERCICES
p. 202. EL — A 1. téléphone. 2. télétex. 3. Minitel. 4. télex.
5. télécopie. 6. télébureautique, télématique.
p. 203. A — A 1 — c. 2 — b. 3 — d. 4 — b. 5 — c. 6 — a.

TRANSCRIPTION
p. 198. A — Bc (texte de l’exercice)
— Allô!
— Société HAVAL vous écoute.
— Bonjour, mademoiselle. Je voudrais parler au Directeur com-
mercial M. Sauvageot.
— C’est de la part de qui?
— Ah, oui, excusez-moi! Je suis Marc Jakson, Directeur commer-
cial de la société belge BARTOLET.
— M. Jakson, M. Sauvageot est absent cet après-midi. Voulez-vous
lui laisser un message?
— C’est très gentil de votre part. Voilà... Je suis de passage à Paris
et je voudrais rencontrer M. Sauvageot.
— A quel sujet, s’il vous plaît?
— C’est à propos de sa participation à l’Exposition internationale
à Bruxelles. Je voudrais préciser les dates de son séjour.
— Je vois. Peut-on vous rappeler pour fixer votre rendez-vous avec
M. Sauvageot?
— Bien sûr. Vous pouvez m’appeler au 01.45.38.75.10.
— Très bien, M. Jakson. J’ai tout noté. Je transmettrai toute l’in-
formation à M. Sauvageot.
— Merci bien, mademoiselle. Je compte sur vous. Au revoir,
mademoiselle.
— Au revoir, monsieur.
p. 210. TE
A une époque d’évolution particulièrement rapide des télécommu-
nications, France Telecom veut offrir à ses clients, particuliers et
professionnels, des services et des produits parfaitement adaptés à
leurs attentes.
Aujourd’hui, l’activité de France Telecom ne se limite plus au
téléphone (fixe et mobile), au Minitel, à la télécopie.
France Telecom permet également la transmission de données qui
ont fait leurs preuves dans des milliers de compagnies: l’accès à
Internet (Wanadoo) et les services en ligne (Voilà); la télévision
(télédiffusion avec TDF, télévision par câble et par satellite).
Le logotype précédent, étroitement associé au téléphone, ne reflé-
tait plus la diversité des activités du Groupe. C’est pourquoi,
62
France Telecom vient de se munir d’un nouveau logo qui a sub-
stitué l’ancien. Il marquera ses agences, ses produits et ses docu-
ments. Ce nouveau logotype exprimera mieux la dimension inter-
nationale de France Telecom.
D’après Documents France Telecom

GRAMMAIRE

Le conditionnel.
Условное наклонение
ОБРАЗОВАНИЕ

LE CONDITIONNEL PRÉSENT

основа будущего времени + окончания imparfait


1.-ais -ions
2.-ais -iez
3.-ait -aient

je parlerais il finirait vous iriez


LE CONDITIONNEL PASSÉ

avoir/être в conditionnel présent + participe passé

j’aurais fait nous serions venus


il ferait (действие в настоящем
или будущем)
он сделал бы
il aurait fait (действие в прошлом)

СЛУЧАИ УПОТРЕБЛЕНИЯ ПРИМЕРЫ


Предполагаемое действие, Sans vous, j’aurais des problèmes.
зависящее от реализации ка- Si j’avais des vacances main-
кого-л. условия tenant, je partirais en voyage.
En d’autres circonstances, je ne
l’aurais pas fait.
Si j’avais eu des vacances l’an-
née dernière, je serais allé en
Chine.
Пожелание, вежливая прось- J’aimerais rester seul.
ба Je souhaiterais que vous pas-
siez me voir.
Voudriez-vous me dire l’heure?
J’aurais souhaité (hier, di-

63
manche dernier) que vous pas-
siez me voir.
Совет Si j’étais vous, je ne répon-
drais pas.
A ta place, je n’aurais pas
répondu (hier, alors).
Факт, достоверность кото- Le Premier ministre
рого не установлена (перево- démissionnerait bientôt.
дится с помощью «якобы, Le ministre des Affaires sociales
будто, возможно, очевидно, aurait démissionné.
по всей видимости, по посту-
пившим сообщениям...»)
! После «SI» conditionnel не употребляется.
Главное и придаточное предложения относятся к одному
временному плану.
Время Придаточное Главное

настоящее/будущее si + imparfait conditionnel présent

прошедшее si + plus-que-parfait conditionnel passé

Si vous lui téléphoniez, il serait content.


Si je n’avais pas été si occupé ce jour-là, je serais venu.
Главное и придаточное предложения относятся к разным
временным планам.
Придаточное Главное

настоящее/бу- si + imparfait прошедшее conditionnel


дущее passé

прошедшее si + plus-que-parfait настоящее conditionnel


présent

Si vous étiez plus attentive, vous ne l’auriez pas oublié.


( Vous n’êtes pas attentive, vous l’avez oublié.)
Si vous les aviez prévenus, ils seraient ici.
( Vous ne les avez pas prévenus, ils ne sont pas ici.)

Dossier 10. Marketing. Publicité

CORRIGÉS DES EXERCICES

p. 229—230. A — A Techniques I — 2 Buts I — 5


II — 4 II — 1
III — 6 III — 3
64
p. 230. A — B Le produit — 3
L’entreprise — 6
Le réseau ... — 1
Les clients — 4
Les concurrents — 2
L’environnement — 5
p. 236. EL — A 1. la relance. 2. des médias. 3. des relations
publiques. 4. la publicité. 5. moyens. 6. L’affichage. 7. des sup-
ports. 8. le spot. 9. échantillons. 10. remise.
p. 236. EL — B a. un tarif. b. un dépliant. c. une brochure.
d. un prospectus. e. un catalogue.
p. 237. EL — D La publicité peut viser non seulement le grand
public, c’est-à-dire les acquéreurs de produits ou services de
grande consommation. Elle peut viser également les clients-pro-
fessionnels, les industriels (ce sont eux qui peuvent porter de l’in-
térêt à une marchandise telle qu’un avion sans fuselage et sans
ailes, nommé «aile volante»). La publicité visant le grand public
est véhiculée par les médias (presse, radio, télévision), par l’af-
fichage... La publicité de produits destinés à un groupe de con-
sommateurs plus restreint doit se transmettre à l’aide des éditions,
des publications spécialisées, par la poste. Malheureusement, dans
notre pays, on ne fait pas toujours la distinction entre le grand
public et les consommateurs-professionnels, ainsi, on voit parfois
la télévision diffuser des spots publicitaires présentant les avan-
tages des tracteurs, des moissonneuses-batteuses, etc.

TRANSCRIPTION
p. 238. TE Plan d’une campagne publicitaire
Si tous les problèmes de production peuvent être réglés par les
cadres et le personnel de l’entreprise, pour la résolution des prob-
lèmes concernant la publicité, l’entreprise, le plus souvent, doit
recourir à une aide extérieure: elle s’adresse à une agence de pub-
licité qui pourra lui proposer une campagne le mieux adaptée au
produit et au marché. Cette fois, Boris Smirnov a la chance de
parler à M. André Rigny, consultant de l’agence publicitaire PUB-
LUX, qui est venu à HAVAL sur demande de M. Sauvageot.
A.R.: Je vois, jeune homme, que vous vous intéressez aux acti-
vités publicitaires.
B.S.: Vous avez raison, monsieur. Je vous serais reconnaissant
pour tout renseignement utile.
A.R.: En simplifiant, on peut distinguer quatre phases principales
dans le déroulement d’une campagne publicitaire. On commence
toujours par l’analyse préalable: les études commerciales permet-
tront d’orienter toutes les actions publicitaires. Ensuite, on
procède à la détermination de la stratégie publicitaire.
B.S.: Cette stratégie a plusieurs volets, n’est-ce pas?
65
A.R.: Elle en a trois. C’est la détermination de l’objectif publi-
citaire; la détermination de la cible, c’est-à-dire la ou les catégories
de consommateurs que l’on veut toucher; et enfin, la détermina-
tion de l’axe publicitaire, c’est-à-dire l’idée essentielle que l’on
cherche à communiquer au public.
B.S.: Vous venez de parler des deux premières phases d’une cam-
pagne publicitaire. Quelles en sont les deux autres?
A.R.: La troisième phase — c’est la création du message publici-
taire, du slogan et la sélection des moyens qui vont le véhiculer,
c’est-à-dire le choix des médias et des supports. Et enfin, la qua-
trième phase — c’est l’exécution et le contrôle du déroulement de
la campagne. Le feed-back1, comme diront les Anglais.
B.S.: En employant ce mot, vous prouvez, M. Rigny, que vous
n’êtes pas un puriste.
A.R.: Ah, vous avez déjà entendu parler de ces puristes? Ils ne
sont pas pourtant très nombreux.
D’après L’entreprise et son marché: marketing et publicité

GRAMMAIRE

Le subjonctif dans la proposition COMPLÉTIVE.


Сослагательное наклонение в придаточном
дополнительном предложении
ОБРАЗОВАНИЕ
LE PRÉSENT DU SUBJONCTIF


ils travaill -ent travaill- 1 -e -ions
ils finiss -ent que finiss- + 2 -es -iez
ils attend -ent attend- 3 -e -ent

! vous criiez, vous riiez


vous employiez, vous voyiez, vous croyiez

! prendre — que je prenne que nous prenions qu’ils prennent


venir — que je vienne que nous venions qu’ils viennent
devoir — que je doive que nous devions qu’ils doivent
boire — que je boive que nous buvions qu’ils boivent
recevoir — que je reçoive que nous recevions qu’ils reçoivent

1
Le feed-back — rétroaction f en français.

66
apercevoir — que j’aperçoive que nous apercevions qu’ils aperçoivent
aller — que j’aille que nous allions qu’ils aillent
vouloir — que je veuille que nous voulions qu’ils veuillent
faire — que je fasse que nous fassions qu’ils fassent
pouvoir — que je puisse que nous puissions qu’ils puissent
savoir — que je sache que nous sachions qu’ils sachent
falloir — qu’il faille

Le subjonctif PRÉSENT выражает одновременность или сле-


дование по отношению к действию главного предложения.

LE PASSÉ DU SUBJONCTIF

avoir/être au présent du subjonctif + participe passé

que j’aie fait que je sois allé


que tu aies fait que tu sois allé
qu’il ait fait qu’il soit allé
que nous ayons fait que nous soyons allés
que vous ayez fait que vous soyez allé(s)
qu’ils aient fait qu’ils soient allés

Le PASSÉ du subjonctif выражает предшествование по отно-


шению к действию главного предложения.

Глаголы и выражения Примеры

Желание je veux (désire, souhaite, aime qu’il m’écrive


mieux, préfère, ai envie, insiste qu’elle revienne
pour...), il est désirable...

Необходимость, j’ai besoin (attends), il faut, il est qu’il l’apprenne


ожидание nécessaire, il est indispensable, il que vous le fassiez
est temps...

Приказание, je demande (prie, exige, ordonne, que vous y alliez


просьба recommande, supplie...) que tu partes
je dis (crie, préviens, écris, télé- qu’ils le fassent
phone...)

Разрешение, je permets (défends, interdis, que vous partiez


запрещение accepte, consens...) qu’il le dise

Сомнение, je doute (nie, conteste, suppose,


неуверенность admets...), il est douteux (possi- qu’il parte (?)
ble, impossible, peu probable...),

67
Suite

Глаголы и выражения Примеры

je ne pense pas, crois-tu..., je qu’elle vienne (?)


n’affirme pas, prétend-il, je ne qu’il en ait parlé (?)
me souviens pas, es-tu sûr, je ne qu’il soit arrivé (?)
suis pas certain, êtes-vous per-
suadé, je n’espère pas, imagines-
tu; il n’est pas certain, est-il
probable, il n’est pas vrai, est-il
clair, il n’est pas évident...

Чувства, je suis heureux (content, désolé, qu’il pleuve


эмоциональное surpris, ravi, chagriné, fâché...), qu’il le fasse
состояние je regrette (me réjouis, me qu’il soit parti
repens, m’étonne, me plains...),
je crains (ai peur...) qu’il ne le fasse

Субъективная je crois (trouve) bon (important, que vous en parliez


оценка действия il est utile, naturel, qu’il le dise
il semble normal, qu’ils aient manqué le
étrange, train
étonnant,
triste...)
il suffit, il importe, il est dom-
mage, il vaut mieux...

! После глаголов dire, crier, écrire, prévenir... употребляется


subjonctif, только если они выражают приказание. Если они
выражают реальный факт, subjonctif НЕ употребляется.
Ср.: Je lui dis qu’elle vienne.— Я ей говорю, чтобы она при-
шла.
Je lui dis que je viendrai.— Я ей говорю, что (я) приду.

! С глаголами penser, croire, affirmer... и выражениями il est


certain (vrai, évident...) употребляется subjonctif только в том
случае, если они в отрицательной или вопросительной
форме; если они в утвердительной форме, то subjonctif НЕ
употребляется.
Ср.: Je ne crois pas qu’il parte.
Crois-tu qu’il parte?
Je crois qu’il partira.
! С глаголом craindre и выражением avoir peur часто
употребляется ne explétif: Je crains qu’il n’ait eu un acci-
dent.— Боюсь, что с ним (как бы с ним ни) произошел
несчастный случай.

68
Dossier 11. Opérations achats-ventes
CORRIGÉS DES EXERCICES
p. 253—254. CC Vrai: 2, 3, 5, 8, 9. Faux: 1, 4, 6, 7, 10, 11, 12.
p. 254. EL — B Toutes taxes comprises, voyageur représentant
placier, hors taxe, taxe à la valeur ajoutée.
p. 255. EL — C 1. produits semi-finis, produits finis. 2. hors
taxe(s), toutes taxes comprises. 3. rupture de stock, rupture du
contrat. 4. représentant, placier, voyageur de commerce. 5. gros-
siste, détaillant.
p. 257—258. EL — A 1. le commerce, entreprises commer-
ciales, magasin, un supermarché, un hypermarché, un grand ma-
gasin, un magasin populaire. 2. une filiale, succursale. 3. grandes
surfaces spécialisées.
p. 260—261. A Franchiseur: 1, 4, 6, 7, 9. Franchisé: 2, 3, 5, 8, 10.
p. 264. CC Vendeur, marchandise, acheteur, crédit, vendeur,
vendeur, documents, connaissement, obligations, accréditif.
p. 265. EL 1. Selon le contrat/les clauses du contrat, les
marchandises sont payables (au) comptant. 2. Notre client
souhaite régler 25% de la commande par chèque et le reste à 60
jours fin de mois de livraison. 3. Nous pouvons vous proposer de
livrer les marchandises à vos entrepôts.— Cela nous convient. Et
quel transport comptez-vous utiliser? — Les marchandises seront
expédiées d’abord par voie maritime/par mer et ensuite par voie
fluviale. 4. Nous pourrons vous donner une réponse définitive dans
deux semaines/15 jours.— Nous voudrions la recevoir dans le
courant de la semaine prochaine. 5. Nous procéderons à la livrai-
son de votre commande № 456 sous huitaine. 6. C’est bien la
compagnie V. ? Je voudrais savoir si vous livrez à domicile? —
Oui, les marchandises vous seront livrées une heure après récep-
tion de la commande.— Est-ce que je peux passer une commande
pour le 31 décembre? — Bien sûr, les marchandises vous seront
livrées à la date qui vous conviendra.
p. 266. CC — A Vrai: 2, 4, 7, 8, 9. Faux: 1, 3, 5, 6, 10.
p. 268. D 1. 800; 2. 1096; 3. 1431; 4. 1610; 5. 1756; 6. 1789;
7. 1804; 8. 1815; 9. 1936; 10. 1944; 11. 1958; 12. 1995.

TRANSCRIPTION
p. 265. TE Rapport sur différents réseaux de distribu-
tion
M.D.: Nous venons de terminer ce rapport et j’espère qu’il va
vous aider à déterminer sur quels réseaux nous devons cibler l’an-
née prochaine.
V.P.: Le rapport, quelle tendance fait-il ressortir?
69
M.D.: Eh bien! Les petits commerçants indépendants assurent la
distribution de plus de 50% de notre production. C’est un peu
moins que l’année dernière.
V.P.: Mais, même malgré cette légère baisse de 2,5% les consom-
mateurs semblent toujours préférer nettement les petits com-
merçants. C’est vrai que leurs prix sont légèrement plus élevés,
mais ils peuvent conseiller et garantissent un service après-vente.
Bien, et dans les grands magasins?
M.D.: Là, notre chiffre d’affaires augmente. Nous avons vendu
5,7% de plus que l’année dernière.
V.P.: Oui, on doit constater que nous avons fait un gros effort
de promotion... Et dans la vente par correspondance?
M.D.: Dans la VPC, c’est encore faible. La vente sur catalogue
a du mal à se développer pour nos produits.
V.P.: Pourtant, n’oubliez pas que nous avons été contactés récem-
ment par deux maisons de vente par correspondance. C’est une
affaire à suivre, je pense. Et les magasins à succursales multiples?
M.D.: Nous y vendons autant que l’année dernière, mais on pou-
vait espérer mieux. Nous contactons leurs centrales d’achats et
nous faisons une enquête, comme vous savez, auprès des consom-
mateurs.
V.P.: Et les supermarchés?
M.D.: Ah! Nous y vendons une proportion de plus en plus
grande de notre production, ils ont une rotation de stocks rapide
et nous avons maintenant des emplacements plus favorables dans
les gondoles, mais notre marge est faible.
V.P.: Bon. Laissez-moi ce dossier, je vais l’étudier de plus près
et ensuite je vais convoquer une réunion pour y discuter la marche
à suivre.
D’après Le français commercial

GRAMMAIRE

Les chiffres, les nombres.


Числительные
0 — zéro 10 — dix 20 — vingt
1 — un 11 — onze 30 — trente
2 — deux 12 — douze 40 — quarante
3 — trois 13 — treize 50 — cinquante
4 — quatre 14 — quatorze 60 — soixante
5 — cinq 15 — quinze 70 — soixante-dix
6 — six 16 — seize 80 — quatre-vingts !
7 — sept 17 — dix-sept 90 — quatre-vingt-dix
8 — huit 18 — dix-huit 100 — cent
9 — neuf 19 — dix-neuf 200 — deux cents !

70
1000 — mille 2 000 000 — deux millions
2000 — deux mille ! 1 000 000 000 — un milliard
1 000 000 — un million 2 000 000 000 — deux milliards

20, 30, 40, 50, 60, 80

21 — vingt et un ! 61 — soixante et un 81 — quatre-vingt-un !


22 — vingt-deux 62 — soixante-deux 82 — quatre-vingt-deux
23 — vingt-trois 63 — soixante-trois 83 — quatre-vingt-trois
... ... ...
70, 90
71 — soixante et onze ! 91 — quatre-vingt-onze !
72 — soixante-douze 92 — quatre-vingt-douze
... ...
77 — soixante-dix-sept 97 — quatre-vingt-dix-sept
... ...
! В Бельгии и Швейцарии говорят:
70 — septante 90 — nonante
258 — deux cent_ cinquante-huit
1999 — _mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf
1 546 721 — un million cinq cent quarante-six mille sept cent
vingt et un
ПРАВИЛЬНОЕ ПРОИЗНОШЕНИЕ ЧИСЛИТЕЛЬНЫХ
sept, neuf — конечная согласная произносится ВСЕГДА:
! neuf [f ] arbres/neuf [v ] heures, neuf [v ] ans
huit, six, dix — конечная согласная НЕ произносится перед
существительным, начинающимся с согласной;
— конечная согласная произносится, когда
числительное употребляется самостоятель-
но или перед существительным, начинаю-
щимся с гласной:
! ils sont six [s] ils sont dix [s]
six [z ] arbres dix [z ] arbres
cinq — должно произноситься аналогично huit, однако в
современном французском языке оно имеет тенден-
цию к произнесению конечной согласной во всех
случаях (как sept).
vingt — конечная согласная произносится в числительных от
21 до 29 и перед гласной: vingt [t ] heures.
! quatre-vingt-un [vε˜œ˜]
cent — произносится cent un [sɑ˜œ˜], cent [t ] ans
71
! В датах все числительные произносятся так же, как при
их самостоятельном употреблении: le six [s] octobre.
! le huit mars, le onze décembre
Годы
1995 — mil neuf cent (dix-neuf cent) quatre-vingt-quinze
2000 — deux mille
2007 — deux mille sept
Номера телефонов
01 86 54 68 79 — zéro un, quatre-vingt-six, cinquante-quatre,
soixante-huit, soixante-dix-neuf
453 61 24 — quatre cent cinquante-trois, soixante et un, vingt-
quatre
36% — trente-six pour cent
49,5% — quarante-neuf virgule cinq pour cent (quarante-neuf et
demi pour cent)
40,65€ — quarante euros soixante-cinq (quarante euros et
soixante-cinq centimes)
94.5 — quatre-vingt-quatorze point cinq
1/2 — un demi
1/3 — un tiers
1/4 — un quart
1/5 — un cinquième
1/6 — un sixième ...
24/47 — vingt-quatre sur quarante-sept
0,1 — zéro virgule un (un dixième)
0,01 — zéro virgule zéro un (un centième)
0,001 — zéro virgule zéro zéro un (un millième)
1 m2 — un mètre carré
1 cm3 — un centimètre cube
兹苶6 — racine carrée de six
3
兹苶
9 — racine cubique de neuf
4
兹苶 苶 — racine quatrième de vingt-quatre
24
45 — quatre puissance cinq
Addition — сложение
4 + 7 = 11 — quatre et sept font (ça fait) onze
Soustraction — вычитание
12 – 8 = 4 — douze moins huit font (ça fait) quatre
Multiplication — умножение
5  3 = 15 — cinq multiplié par trois font quinze (trois fois cinq
font quinze)
Division — деление
20 : 4 = 5 — vingt divisé par quatre font cinq

72
Dossier 12. Pourparlers d’affaires
CORRIGÉS DES EXERCICES
p. 282. EL — A
NE dites PAS DITES plutôt
dépense investissement
coût économie
prix valeur
occasion opportunité
traditionnel dynamique
passé avenir
courant moderne
vos charges vos responsabilités
je vous
sacrifice placement
concurrents autres maisons, confrères
vous devez vous pouvez
vos objections vos remarques
le problème le point que...

p. 282. EL — B a) 1 — g. 2 — i. 3 — d. 4 — b. 5 — c. 6 — a.
7 — j. 8 — f. 9 — e. 10 — h.
b) 1. Дело делу учит. 2. Сказано — сделано. 3. Не отклады-
вай на завтра то, что можно сделать сегодня. 4. Риск — бла-
городное дело. 5. Взявшись за гуж, не говори, что не дюж.
6. Куй железо, пока горячо. 7. Сколько голов, столько умов.
8. Береженого Бог бережет. 9. Тише едешь, дальше будешь.
10. Лучше синица в руках, чем журавль в небе.
p. 283—284. A — A 1. Faux. Il faut se lever et tendre la main
au visiteur. 2. Vrai. Pour un homme aussi. On peut rester assis
seulement quand le visiteur est un subalterne: alors, cette attitude
marque le rapport hiérarchique. 3. Vrai. 4. Vrai. 5. Faux. Il est
de bon ton de commencer par quelques phrases de politesse
(Comment allez-vous? Vous avez fait bon voyage?). 6. Vrai. Il faut
demander de rappeler plus tard. Quand on décroche, il faut
demander au visiteur: «Vous permettez?» 7. Faux. On se lève pour
le raccompagner jusqu’à la porte qu’on lui ouvre, on s’efface pour
le laisser passer. 8. Vrai.
p. 292—293. EL — A 1. sur. 2. de. 3. par. 4. vis-à-vis de.
5. en, par, en. 6. par, auprès de. 7. à, à. 8. de. 9. d’, à compter de.
10. pour. 11. à partir de. 12. pendant/au cours de, à.
p. 293. EL — B 1. raisonnables/acceptables. 2. bas. 3. infé-
rieurs. 4. fermes, variables/contractuels. 5. inférieurs, courants.
6. modéré/raisonnable/compétitif. 7. raisonnables/acceptables.
8. augmenter/élever//réduire/diminuer/baisser. 9. réduire/dimi-
nuer/baisser. 10. fixé/établi.
73
p. 293. EL — C 1. Dites s’il vous plaît, est-ce que les prix dans
les magasins français sont fermes? 2. Actuellement, notre com-
pagnie fixe/établit les nouveaux prix: pour une partie des produits
les prix seront baissés/réduits/diminués, pour une autre ils seront
augmentés/élevés. 3. Ces prix nous semblent très élevés/hauts,
d’autres compagnies vendent les mêmes produits à des prix
inférieurs. 4. Les prix sont variables. Ils sont établis/fixés suivant
le volume des affaires. 5. La devise de notre compagnie: (bonne)
qualité à des prix acceptables. 6. On vend ce produit au prix de
12 € l’unité. 7. Le prix de cette marchandise ne peut pas être
ferme. On la vend à des prix contractuels. 8. Je pense que nous
ferons mieux de nous adresser à la compagnie Riel. D’habitude
leurs prix sont inférieurs aux prix courants. 9. Malheureusement
vos prix ne sont pas acceptables pour notre client.
p. 293—294. EL — D 1. Nous reconnaissons que les marchan-
dises livrées ne sont pas conformes aux modèles et nous sommes
prêts à vous accorder un rabais de 15%. 2. Nous sommes heureux
de vous faire savoir, M. Dupont, qu’en 2006 également vous avez
été notre plus gros client. La direction de la compagnie a décidé
de vous accorder une ristourne de 5% sur toute la somme que
vous nous avez payée en 2006. 3. Nous voudrions obtenir une
remise de 7% car nous achetons un gros lot de machines-outils.—
Nous sommes prêts à vous accorder cette remise. En outre, vous
aurez un escompte de 1,5% si le règlement s’effectue au comp-
tant.— Votre proposition nous semble très intéressante, il faut que
nous y réfléchissions. 4. Puisque nous avons déjà accordé au client
une réduction importante, nous ne pouvons plus baisser le prix.
5. Si l’on prend en considération la livraison de pièces de
rechange sans paiement pendant deux ans, la remise s’élèvera à
12%. 6. Nous voudrions savoir quel escompte est accordé pour
paiement au comptant.
p. 294. EL — E Установить контакт/отношения.
Составить контракт, назначить/установить цену, составить
технические требования, составить список.
1. avons établi des contacts/des relations. 2. établir un contrat.
3. établir le cahier de charges. 4. a établi des contacts/des rap-
ports. 5. établissant le contrat. 6. établirez le cahier de charges.
7. établir le prix.
p. 295—296. CC Vrai: 4, 7. Faux: 1, 2, 3, 5, 6, 8, 9.

TRANSCRIPTION
p. 295. TE Discussion du prix
A.: Vous avez beaucoup parlé des avantages techniques de votre
équipement. Je regrette, mais notre client ne reconnaît pas ces
avantages. Il n’y a que le côté financier qui pourrait l’inté-
resser.
74
V.: Pourtant, payer meilleur marché ce qui est mauvais, n’a pas de
sens. Et puis, nos prix ne sont pas basés sur ceux des concurrents.
A.: Eh bien, je voudrais quand même connaître votre dernier prix.
V.: Quelle quantité comptez-vous acheter?
A.: Au total 24 machines de différents modèles, un lot assez
important.
V.: Nous vous avons déjà fait savoir nos nouveaux prix avec 10%
de remise. De plus, nous nous engageons à garantir 3 ans de pro-
duction sans aucuns frais supplémentaires de votre part en vous
livrant les régleurs gratuitement. Vous pouvez considérer cela
comme une remise. Cela va vous faire gagner encore 5%.
A.: Prenant en considération la remise de la concurrence qui va
jusqu’à 40%, j’attends de votre part une réduction de 25%.
V.: 40%? Dans ces conditions, c’est inacceptable. Nos concurrents
vous accordent une telle réduction parce qu’ils n’ont pas de comman-
des. Il ne nous est pas possible de vous faire une telle réduction.
A.: En fait, il nous faudrait encore 10% de réduction.
V.: Je ne peux pas vous répondre immédiatement, je dois
réfléchir. A propos, vous allez acheter les pièces de rechange pour
quelle somme?
A.: Pour 4% du montant total du contrat.
V.: Bien. Si nous livrons les pièces de rechange sans paiement,
notre remise s’élèvera à 19%.
A.: C’est toujours trop peu.
V.: Je regrette, mais il y a des limites qu’on ne peut pas dépasser.
Tout de même, je pourrais peut-être revoir les prix de certains
modèles et demain, je vous donnerai ma réponse définitive.
D’après Le français commercial

GRAMMAIRE

Le subjonctif dans les propositions


CIRCONSTANCIELLE, RELATIVE et INDÉPENDANTE.
Сослагательное наклонение в придаточных
обстоятельственных, определительных и в
независимом предложении
Le subjonctif dans la proposition CIRCONSTANCIELLE

Придаточное Союзы Примеры

цели Pour que, Je vous le dis pour que vous


afin que (больше употреб- le compreniez.
ляется в литературном Il faudra beaucoup de temps afin
языке) — чтобы que ce problème soit résolu.
assez ... Cette salle est trop petite pour
pour que, trop ... pour que qu’ils puissent s’y réunir.

75
Suite

Придаточное Союзы Примеры

времени avant que — прежде чем Parlez-lui avant qu’il (ne)


parte.
en attendant que — в ожи- Examinez ces documents en
дании, пока attendant que je revienne.
jusqu’à ce que — до тех Je resterai ici jusqu’à ce qu’il
пор, пока revienne (... пока он не
вернется).

уступитель- quoique, bien que — хотя, Bien qu’il soit jeune, il est
ное несмотря на то, что très compétent.
si (aussi) ... que — какой Si difficile que soit notre
бы ни/как бы ни mission, nous l’accomplirons.
quel que — каков/каким бы Quelle que soit notre mis-
ни sion, nous l’accomplirons.
qui que — кто бы ни Qui que vous soyez, le
directeur ne peut pas vous
recevoir maintenant.
quoi que — что бы ни Si vous avez besoin de quoi
que ce soit, n’hésitez pas à
vous adresser à nous.
où que — где бы ни Où que vous soyez, écrivez-
nous.

условия à condition que — при усло- On apprend beaucoup en


вии, что voyageant à condition qu’on
sache observer.
pourvu que — лишь бы Je ferai cela tout seul pourvu
qu’on ne me dérange pas.
à moins que — если только Il pourra vous ramener à
не moins que sa voiture (ne)
soit en panne.

образа de manière que, Parlez de façon qu’on vous


действия de façon que, entende bien.
en sorte que (чаще всего с Faites en sorte que les clients
глаголом faire) — так/таким ne s’aperçoivent de rien.
образом, что
sans que — без того, чтобы Elle ne peut pas sortir de son
bureau sans que son chef lui
demande où elle va.

Le subjonctif dans la proposition RELATIVE


LE SUBJONCTIF представляет факт как желаемый, возмож-
ный. Он употребляется также, когда характеристика имеет
аффективный и субъективный оттенок. Если речь идет о
факте реальном, достоверном, объективном, subjonctif НЕ
употребляется.

76
Subjonctif Indicatif
1) После существительного с неопределенным артиклем
или неопределенного местоимения:
Je cherche un café où nous Je connais un café où nous
puissions déjeuner. pourrons déjeuner.
Ils ont besoin d’un interprète C’est un interprète qui connaît
qui connaisse bien l’anglais. bien l’anglais.
Connaissez-vous quelqu’un qui Il a embauché quelqu’un qui a
sache bien dessiner? la compétence de Marc.
2) После rien, personne, aucun:
Nous n’avons trouvé personne Je n’ai trouvé personne qui
qui veuille s’en occuper. connaît cet homme.
Je ne trouve aucune raison qui
puisse expliquer votre absence.

3) После прилагательных в превосходной степени (le seul,


l’unique, le premier, le dernier):
Il est le seul qui puisse nous Il est le seul qui a voulu
aider. racheter cette entreprise.

Le subjonctif dans la proposition INDÉPENDANTE


LE SUBJONCTIF служит для выражения:
пожелания, Que tu réussisses! = Pourvu
желания que tu réussisses!
побуждения, Qu’elle vienne avec Hélène!
приказания, Qu’elle prenne le train ce soir!
запрещения (для 3-го лица) Qu’on ne m’en parle plus!
BILAN 2
Dossiers 7—12

Testez vos connaissances!


A. Essayez de trouver les destinataires des documents ci-
dessous (consultez l’organigramme de HAVAL que vous
trouverez dans le Dossier 8).
Document Nom
1. Un catalogue d’articles proposés par un
fournisseur.
2. Le rapport de visite d’un représentant.
3. Les résultats d’une étude de marché.
4. Une lettre d’un client demandant une
réduction exceptionnelle.
5. Un chèque en règlement d’un achat.
6. Une commande.
7. Une lettre de candidature.
B. Dites à qui chacun des messages téléphoniques était des-
tiné (consultez toujours l’organigramme de HAVAL).
1er appel: «Bonjour, ici Paul Dupont. Pour des raisons imprévues, je
ne pourrai pas assister au Conseil d’administration de cet après-midi.»
2e appel: «Allô, bonjour. Ici Marc Baron, responsable du service
des achats de CORA. Je n’ai toujours pas reçu vos tarifs. Pouvez-
vous me les faire parvenir d’urgence?»
3 e appel: «Allô, ici Corine Legrand du magasin ANGORA à
Nancy. Je n’ai pas encore reçu ma commande et je vais bientôt
être en rupture de stock. J’attends une livraison immédiate.»
4e appel: «Bonjour. C’est Jean Lefroid, responsable du service des
ventes de la société RIBEX. Nous ne pouvons pas vous livrer cette
semaine comme prévu. Nous vous rappellerons lundi prochain.»
5e appel: «Allô. Ici Michel Lannes de l’agence BARRE. Je devais
vous rencontrer mardi à 11 heures afin de vous présenter le pro-
jet que nous avons élaboré pour votre campagne publicitaire. Mais,
malheureusement, je ne pourrai pas venir à ce rendez-vous. Serait-
il possible de le remettre à jeudi prochain, même heure? Merci
de me donner votre accord au 02 35 72 40 10.»
C. Remplissez les fiches téléphoniques pour les appels 4 et 5.
D. Boris Smirnov a préparé des questions à poser lors des
visites d’entreprises françaises. Il a regroupé ses questions
autour de trois rubriques. Trouvez la bonne rubrique pour
chaque question.
QUESTIONNAIRE pour une visite d’entreprise
I. Présentation générale de l’entreprise.
II. Marché. Concurrence.
78
III. Fabrication.
1. Quel est son public-cible?
2. Est-elle en situation de monopole ou elle a des concurrents?
3. Quelle est sa raison sociale?
4. Quel est le degré d’automatisation de la production?
5. Comment s’effectue la gestion des stocks?
6. Quelle est la nature de sa production (secteur)?
7. L’entreprise, participe-t-elle à des expositions, salons?
8. Quel est son effectif?
9. Quel est le lieu de son implantation?
10. Combien a-t-elle de clients?
11. Comment se fait le suivi de la qualité?
12. S’agit-il d’une entreprise privée, publique, mixte?
13. Quel est son chiffre d’affaires en 2007?
14. L’entreprise, exporte-t-elle?
15. Quels sont ses services et départements (l’organigramme de
l’entreprise)?
E. Faites le portrait d’une entreprise concrète en utilisant
le questionnaire proposé.
F. Textes parallèles.
Traduisez ce texte. Comparez votre traduction à celle qui
est donnée à droite (ou à gauche) du texte.
Modernisation des Модернизация
moyens de paiement средств платежа
La substitution de moyens Тенденция к замене обыч-
de paiement scripturaux aux ных средств платежа на бу-
instruments sur support «pa- мажных носителях автома-
pier», observée depuis plusieurs тизированными, отмеченная
années, s’est consolidée. несколько лет назад, укрепи-
La carte bancaire est devenue лась.
un produit de masse et occupe Кредитная карточка стала
désormais la première place dans массовым продуктом и зани-
la hiérarchie des moyens de мает отныне первое место в
paiement; détenue par des mil- иерархии средств платежа. Ею
lions de porteurs, elle permet à пользуются сейчас миллионы
la fois d’effectuer des règlements французов. Она позволяет осу-
chez les commerçants ou dans ществлять платежи как у тор-
les terminaux situés aux points говцев, так и в терминалах,
de vente, ou des retraits расположенных в торговых
d’espèces dans les DAB et les точках, или снимать деньги со
guichets automatiques de счета через банкоматы и авто-
banque. матизированные кассы в бан-
Désormais, dans le domaine ках.
technique comme en ce qui В настоящее время Фран-
concerne le nombre d’opéra- ция, как с точки зрения тех-
tions émises, la monétique нической оснащенности, так
79
française se situe parmi les trois и по числу производимых
premières mondiales. операций, находится среди
Dans ce contexte, les первых трех стран мира.
travaux du Groupement des Разработки Объединения
Cartes Bancaires ont porté au кредитных карточек были на-
cours de ces dernières années правлены в течение последних
sur le renforcement de l’inter- лет на упрочение межбанков-
bancarité, la technologie et les ских связей, развитие техно-
réseaux. логии и расширение сети об-
L’interbancarité permet, служивания.
d’une part, aux porteurs de Развитие межбанковских
payer à l’aide d’une seule carte связей позволяет пользовате-
chez 50 000 commerçants affil- лю, с одной стороны, произ-
iés et de retirer des espèces en водить расчеты одной карточ-
permanence dans 14 500 dis- кой в 50 тыс. связанных
tributeurs de billets installés en между собой торговых точках
France, d’autre part, aux com- и иметь возможность получать
merçants de rentabiliser les наличные деньги круглосуточ-
équipements avec des flux de но в 14 500 автоматических
transactions beaucoup plus кассах, расположенных во
importants que dans le contexte Франции, а с другой стороны,
de réseaux juxtaposés et imper- торговцам — окупить расходы
méables que connaissent, par по покупке необходимого
exemple, les Etats-Unis et la оборудования, поскольку
Grande-Bretagne. число сделок здесь намного
La technologie a permis de выше, нежели в несвязанных
faire de la carte à mémoire le между собой, непроницаемых
pivot du développement de la (автономных) системах, кото-
monétique; la décision de рые существуют, например, в
généraliser les CB à micro- США и Великобритании.
processeur a permis à la France Технология позволила пре-
de disposer d’un instrument de вратить магнитную карточку
paiement à haut niveau de в стержень денежной систе-
sécurité. мы. Решение о распростране-
Les réseaux, et notamment нии системы микропроцес-
la création du Réseau Cartes сорных кредитных карточек
Bancaires (RCB) qui a doté la позволило Франции получить
France d’une véritable ossature платежный инструмент с вы-
communautaire, ont permis сокой степенью защиты.
d’améliorer la capacité de Создание таких сетей и, в
traitement des demandes d’au- частности, учреждение Сети кре-
torisation en réduisant les coûts дитных карточек, благодаря ко-
et les délais de traitement. торому во Франции была сфор-
мирована единая структура,
позволило улучшить возможно-
сти обработки запросов на авто-
ризацию платежей, сократив
стоимость и сроки обработки.

80
G. Exposez le texte ci-dessous.

Маркетинг, реклама, выставки и ярмарки


Во Франции, как и в любой стране рыночной экономики,
широко применяется маркетинг, имеющий целью создание
спроса на продукцию путем организации эффективных про-
изводственных и сбытовых мероприятий.
Начальным этапом маркетинга являются исследования
рынка. Необходимые параметры включают в себя товарную
структуру и размер рынка, степень конкуренции, уровень
цен, структуру потребительского спроса, особенности сбыта,
возможность послепродажного обслуживания.
Важную помощь фирмам в получении необходимой инфор-
мации оказывают торгово-промышленные палаты, при кото-
рых созданы Центры документации и банки данных. Центры
документации подбирают интересующие клиента материалы в
форме досье, а затем передают их непосредственно посетите-
лю Центра или заказчику по телефону или факсу. Досье может
содержать как краткие справки, так и копии журнальных и
газетных статей, а также статистические данные.
Выход французских фирм на внешние рынки облегчается
и в связи с распространением сети Центров европейской
информации, известных под названием Еврогише («Euro-
guichets»). Такие центры дают возможность предприятиям
ознакомиться со всеми изменениями, происходящими в зако-
нодательстве Европейского союза.
Важнейшим и наиболее дорогостоящим элементом марке-
тинга является реклама. В последние годы реклама развива-
ется во Франции особенно быстрыми темпами, учитывая, что
в этой стране она была менее распространена сравнительно
с другими развитыми странами.
Более половины расходов на рекламу (56,1%) приходится
на долю прессы. Важную роль играют телевидение (24,8%
совокупных расходов), радио (6,6%) и наружная реклама
(11,7%). Кинореклама распространена в гораздо меньшей сте-
пени. В последнее время все большее значение начинает при-
обретать почтовая реклама: проспекты и рекламные листки
опускаются непосредственно в почтовый ящик потенциально-
го потребителя. Каждый француз получает в среднем 55 таких
посланий за год (средний европеец — 46, американец — 200).
Наибольшие средства на рекламу затрачивают во Франции
фирмы, изготавливающие продукты питания и напитки, и
фирмы, организующие культурно-развлекательные мероприя-
тия. Традиционно крупные расходы на рекламу осуществля-
ют и производители санитарно-гигиенических средств и пар-
фюмерии, лидеры автомобилестроения и туристические
агентства.
81
Во Франции существует около 300 рекламных агентств,
многие из которых являются филиалами европейских или
американских компаний. Подавляющее количество услуг ока-
зывается несколькими наиболее крупными фирмами.
Сбыт производимых товаров во многом облегчается бла-
годаря проводимым во Франции выставкам и ярмаркам. Еже-
годно здесь организуется свыше 600 выставочных мероприя-
тий, из которых 100 имеют международный характер. Выстав-
ки и ярмарки проходят почти в 40 городах Франции, хотя
наиболее гостеприимным остается Париж. Большинство меж-
дународных выставок, ярмарок и салонов открывается имен-
но здесь. Крупные мероприятия международного характера
проводятся также в Лионе, Бордо, Тулузе, Монпелье.
Source: Франция

H. Faites le résumé du texte que vous venez d’exposer.


I. Commentez les données des graphiques ci-dessous et com-
parez-les à celles qui sont présentées dans le texte ci-dessus.

Graphique 1: La publicité dans les médias

1
Publiphile adj — интересующийся рекламой, зд. часто использующий рекламу.

82
Graphique 2: La publicité dans le monde
(Part des médias en %)

Graphique 3: Les dépenses des annonceurs


La publicité ne représente plus que 40% des dépenses des
annonceurs, qui privilégient les actions de promotion directes.

83
J. Etude de cas.
L’entreprise Salenbois, spécialisée dans la fabrication de
meubles de salon, arrive à la fin de sa première année de fonc-
tionnement. Ses propriétaires ont investi 300 000 € dont 150 000 €
pour le matériel et l’outillage. Elle a réussi à vendre 1800 tables
à 160 € l’unité.
Pour assurer cette production, elle a:
— consommé des matières premières pour 90 000 € ;
— réglé 48 000 € de salaires;
— dépensé 14 000 € pour divers services (transport, énergie, assurance).
1. Quel est: le chiffre d’affaires de l’entreprise;
la valeur ajoutée;
le montant du bénéfice réalisé?
2. Que pourriez-vous suggérer pour augmenter les bénéfices
de l’entreprise?
K. Vous n’ignorez pas que l’informatique est un instrument
qui révolutionne le travail d’une entreprise.
1. Révolutionnez donc le travail d’un établissement de
restauration (d’un restaurant) en proposant des utilisations
de l’informatique.
2. Comparez vos propositions avec ce qui a déjà été réalisé
par une chaîne de restaurants en France. Que pensez-vous
de cette expérience?
Pour enregistrer les commandes, chaque serveuse utilise un petit
ordinateur portable. Les commandes sont ensuite envoyées à la cui-
sine au moyen d’un réseau local informatique qui relie plusieurs
micro-ordinateurs installés à travers le restaurant. «Cela évite les
allées et venues à la serveuse», commente le responsable admi-
nistratif. Ces ordinateurs, installés en salle, impriment les notes des
clients, mémorisent le travail de chaque serveuse et permettent
l’analyse des ventes. Durant la nuit, l’ensemble de ces informa-
tions remonte vers un ordinateur central.
Un micro-ordinateur installé à l’entrée du restaurant indique
à l’hôtesse d’accueil le plan de la salle et la disponibilité des
tables. Connecté au réseau et doté d’un écran tactile, il précise
aussi l’état d’avancement de chaque repas (entrée, plat, dessert,
café ou addition commandés).
L’objectif est d’améliorer le service en indiquant un temps
d’attente précis à la clientèle. On cherche également à améliorer
de 10% à 15% la vitesse de rotation des tables et donc du nom-
bre de repas servis.
Source: Le Nouvel Economiste

L. Dans les exercices B et C du Bilan 2, vous avez bien


trouvé le correspondant, rempli les fiches. Et maintenant,
rapportez ces courtes conversations téléphoniques (attention
à la concordance des temps).
84
MODÈLE: Marc Baron a téléphoné. Il a dit qu’il n’avait tou-
jours pas reçu les tarifs...
M. Ce jour-là, M. Georges a visité deux entreprises et il
a été accueilli par deux secrétaires. Le lendemain, il racon-
te ses deux visites à un collègue.
1. Faites-le parler (variez les mots qui introduisent le dis-
cours indirect et attention à la concordance des temps).

Entreprise A
M. Georges: Bonjour, madame.
La secrétaire A.: Bonjour, monsieur.
M.G.: Je suis Paul Georges, des Etablissements Findus. J’ai ren-
dez-vous avec monsieur Taravant à 9 heures.
S.A.: Monsieur Taravant vous attend, M. Georges. Il vous recevra
dans quelques minutes. Voulez-vous vous asseoir un instant?
M.G.: Non, merci.
S.A.: Puis-je vous offrir un café ou un rafraîchissement?
M.G.: C’est gentil, merci. Je prendrais volontiers une tasse de
café.
S.A.: Avez-vous trouvé notre adresse facilement, M. Georges?
M.G.: Sans problème. Le chauffeur de taxi connaissait votre
entreprise.
S.A.: C’est un heureux hasard. A propos, voulez-vous que je vous
appelle un taxi après votre rendez-vous avec M. Taravant?
M.G.: Merci. Cette fois-ci, je vais marcher un peu.
S.A.: Voici votre café. Buvez-le tranquillement et je vous conduis
au bureau de M. Taravant.

Entreprise B
M. Georges: Bonjour, madame.
La secrétaire B. (elle tape): Bonjour... «l’expression de mes
sentiments distingués»... (Le téléphone sonne.) Salut, François!
...oui ...oui ...devant le café de la gare... d’accord, j’y serai... (Au
visiteur.) Ah oui! Vous voulez quelque chose?
M.G.: J’ai rendez-vous avec M. Grillet.
S.B.: Vous êtes sûr?
M.G.: Oui, à 15 heures.
S.B.: Je ne vous ai pas sur ma liste, mais il a encore dû oubli-
er.
M.G.: Pouvez-vous m’annoncer?
S.B.: Il n’est pas encore arrivé.
M.G.: Dans ce cas, je vais l’attendre. Pardon, madame, pour-
riez-vous me prêter un stylo?
S.B.: Il y en a un sous vos yeux.
M.G.: Pouvez-vous vérifier si monsieur Grillet est arrivé?
S.B.: Voyons voir... Au fait, vous êtes monsieur...?
M.G.: Monsieur Georges, des...

85
S.B. (au téléphone): Il y a un certain monsieur Porge...
M.G.: Georges, monsieur Georges.
S.B. ...qui prétend avoir rendez-vous avec vous... oui... oui...
entendu... (Au visiteur.) C’est bien ce que je pensais: il avait
oublié. Il est toujours distrait. Enfin, vous pouvez y aller.
M.G.: Où dois-je aller?
S.B.: Bureau 20, 2e étage, droite.
D’après: Le français de la communication professionnelle

2. Qu’en pensez-vous, comment M. Georges a-t-il apprécié


la compétence professionnelle, le comportement des
deux secrétaires? Laquelle des deux a commis des
erreurs? Qu’est-ce qu’elle aurait dû (n’aurait pas dû)
faire?

N. Vous trouverez ci-dessous les règles d’or du salon. Aidez


des collègues à réussir leur salon, donnez-leur des conseils
en utilisant les expressions suivantes:
Il (ne) faut (pas) que ...; il vaudrait mieux que ...; je (ne)
pense (pas) que ...; je trouve utile (important) que ...; je suis
sûr(e) que ...; je doute que ...; il est évident que ...; il est dési-
rable que ...; à condition que ...; de façon que ...; pour que.

Règles d’or du salon


Î N’exposez que le produit techniquement au point et disponible
dans un délai raisonnable.
Î Choisissez le salon en fonction de la politique globale de
lancement du produit et de sa cible.
Î Formez le personnel de l’entreprise qui présentera le produit
sur le stand.
Î Rendez le stand attractif et fonctionnel.
Î Prévoyez une documentation détaillée du produit et en
plusieurs langues.
Î Invitez les clients et prospects à venir découvrir le produit sur
le stand en stimulant leur curiosité.
Î Présentez le produit de façon dynamique, si possible en mou-
vement ou en proposant des échantillons.
Î Communiquez pendant le salon, auprès des clients, des
prospects et de la presse.
Î Utilisez au maximum le salon: son service de presse, ses ani-
mations.
Î Poursuivez le lancement après le salon, à l’aide de la force de
vente et de la communication.
D’après L’Usine nouvelle

86
O. Qui aurait pu le dire?
Ils parlent tous de l’entreprise. Retrouvez d’abord l’auteur
de chacune de ces définitions. Et puis mettez en relief les
éléments en caractères gras.

1. Je travaille là et on m’y verse a. un juriste


chaque mois un salaire.
2. M. Martin doit, comme les b. un actionnaire
autres, payer ses impôts, pour
financer les services que lui four-
nit la collectivité.
3. Les individus de cette cellule c. un salarié
(ячейка) sociale ont des statuts dif-
férents et parfois même des intérêts
divergents.
4. Elles fabriquent et vendent ce d. un sociologue
dont nous avons besoin.
5. Cet organisme me verse chaque e. un économiste
année un dividende afin de rémuné-
rer mon apport financier.
6. D’autres personnes concluent des f. un client-consomma-
contrats divers avec cette institu- teur
tion ayant le plus souvent la
personnalité morale.
7. Les salariés doivent s’y battre g. un fonctionnaire de fisc
pour obtenir les augmentations de
salaire que les patrons refusent tou-
jours de leur accorder.
8. Cet agent économique combine h. un syndicaliste
les facteurs de production pour
produire des biens et/ou des services
en vue de réaliser un profit.

P. Le tableau ci-dessous indique le degré d’autosuffisance


en matière de production agricole de certains pays
européens. Les chiffres qu’il contient signifient que la
France, par exemple, produit 229% de sa consommation de
blé (elle a donc des excédents qu’elle peut exporter dans
d’autres pays), tandis que l’Irlande n’en produit que 64%
(il lui manque donc du blé, elle doit en importer). En vous
basant sur ce tableau, parlez de l’agriculture de ces pays,
de leur exportation et importation. Montrez que les produc-
tions à l’intérieur de l’Union Européenne doivent être ré-
glementées. Quelles réglementations vous semblent
nécessaires? Argumentez votre point de vue à l’aide des
chiffres.

87
Produc- Total All. Fr. Ital. Pays- Belg. G.- Irl. Dan. Gr. Esp. Port.
tion UE Bas Lux. B.

Blé 134 104 229 86 60 70 120 64 129 134 83 38


Maïs 84 38 161 86 0,1 5,9 0 0 0 82 31 16
Pommes 102 86 100 92 153 112 93 92 108 108 100 93
de terre
Légu- 101 37 92 123 201 116 65 84 70 160 128 145
mes
Oranges 45 0 2,7 111 0 0 0 0 0 126 234 100
Vins 103 74 109 121 0 9 0 0 0 111 105
Beurre 134 138 123 62 517 118 70 344 202 49 81
Viande 108 117 118 62 130 123 88 615 374 43 86
de bœuf

Q. Qu’est-ce que vous allez dire dans chacun des cas sui-
vants?
Vous demandez à un collègue de vous aider à trouver un dossier,
vous comprenez que cela le dérange;
vous voulez envoyer un colis postal, mais vous ne savez pas
comment le faire;
vous devez décrire une marchandise (un tapis, une balle de ten-
nis, un fer à repasser, une commode);
vous voulez inviter un ami français à un concert samedi soir;
vous téléphonez pour la première fois à M. André;
vous donnez un conseil à un collègue: selon vous, il doit trou-
ver un autre emploi;
vous cherchez une pharmacie;
vous voyez une personne qui, évidemment, a besoin d’aide;
vous téléphonez à quelqu’un qui n’est pas là, vous voulez qu’on
lui dise quelque chose de votre part;
vous ne pouvez pas aider un passant qui s’adresse à vous car
vous n’habitez pas le quartier;
vous n’avez pas suivi attentivement ce que votre interlocuteur
vous disait;
vous demandez à la secrétaire de vous apporter le courrier;
on vous dit qu’il faut partir tout de suite, vous en doutez;
des amis vous ont invité(e) à dîner mais vous êtes retenu(e) au
bureau et vous serez très en retard;
il vous semble que votre interlocuteur ne comprend pas ce que
vous lui dites;
vous voulez vous servir d’un distributeur automatique mais vous
ne savez pas comment le faire;
il vous semble que la conversation part dans une mauvaise
direction;
vous êtes sûr(e) que votre proposition est la meilleure;
vous décrochez, on demande quelqu’un que vous ne connaissez
pas;

88
vous parlez au téléphone, les gens autour de vous parlent trop
fort;
vous avez été invité(e), vous êtes sur le point de quitter vos
hôtes;
on demande votre collègue Paul au téléphone, vous l’appelez;
vous êtes obligé(e) de refuser une invitation;
vous croyez qu’il y a un malentendu;
vous refusez une offre de service.
R. Jeu de rôles à 5 personnages: G, R, H, V et C.
G est le gérant d’une chaîne de supérettes. R est le responsable
des achats de cette entreprise. H, V et C sont des négociants en
vin (оптовые виноторговцы) de Bordeaux. G a l’intention
d’élargir son assortiment en vins. Il charge R de rencontrer H,
V et C pour discuter les conditions d’une éventuelle fourniture
d’un lot important de vins. R rencontre successivement H, V et
C. Ils proposent les conditions suivantes:

H (la société Haut-Brane)


Château MARGAUX 2001 (vin excellent de grande classe, bou-
queté):
prix avantageux de 6,30 € la bouteille;
remise de 10% pour toute commande supérieure à 1000 €;
prix franco de port et d’emballage;
règlement à 30 jours fin de mois de facturation;
livraison immédiate dès réception de commande.

V (les établissements VINDOR)


Château SIGOGNAC 2003 (parfum puissant, mais vin un peu jeune):
vin vendu par lot de 10 bouteilles au prix HT de 46 € le lot;
prix ne comprend pas le port, compté en sus (дополнительно);
factures payables au comptant, dès réception de la marchandise;
délai de livraison de 3 semaines commençant à courir dès l’en-
voi de l’accusé de réception (уведомление о получении) de la
commande.

C (la société Chevignac)


Château JANCOUT 2002 (vin élégant, arôme remarquable):
prix promotionnel de 6,90 € l’unité;
transport: par route et à leur charge pour toute commande
supérieure à 700 € ;
règlement: 30% à la livraison, 70% à 60 jours fin de mois de
livraison; escompte de 3% si règlement au comptant.
A la fin de chaque entretien, R promet de donner une réponse
définitive dans quelques jours après avoir consulté son chef. G et
89
R se rencontrent pour comparer les conditions de H, V et C. Ils
examinent avec soin toutes les conditions: qualité de la marchan-
dise, prix bouteille, prix de transport, délai de paiement, délai de
livraison. Après une petite discussion, R et G finissent par choisir
le fournisseur. (A vous de choisir la meilleure offre!)
R téléphone au négociant choisi pour annoncer que c’est à lui
qu’on passera la commande et pour préciser certains détails. A la
fin de la conversation téléphonique, R promet de transmettre le
bon de commande le jour même.

S. Etes-vous fort(e) en civilisation française? Pour le savoir


servez-vous du questionnaire qui suit:
1. Qu’est-ce que les Français mangent d’habitude au petit dé-
jeuner?
2. Le RER, qu’est-ce que c’est?
3. Qu’est-ce qui est nécessaire pour pouvoir acheter à crédit?
4. A partir de quelle heure et jusqu’à quelle heure le métro
parisien transporte-t-il les voyageurs?
5. Que faut-il demander en réservant une chambre d’hôtel?
6. Quels sont les principaux aéroports de Paris?
7. Qu’est-ce qu’on peut manger dans une brasserie?
8. Que signifie le sigle SMIC?
9. Quand ne peut-on pas utiliser les strapontins dans les voitures
de métro?
10. De quelles gares de Paris peut-on aller à l’ouest et au sud-est
du pays?
11. Où peuvent se loger les jeunes voyageurs qui ne tiennent pas
beaucoup au confort?
12. Comment faire pour aller aux aéroports de Paris?
13. Quels sont les titres de transport permettant de voyager en
métro?
14. Pour manger au restaurant on a généralement deux formules
au choix. Lesquelles?
15. Si dans un hôtel le service n’est pas compris dans le prix,
combien faut-il payer en plus?
16. Qu’est-ce qu’un voyageur ne doit pas manquer de faire avant
de monter en train?
17. Combien de sortes de fromages y a-t-il en France?
18. Où peut-on acheter les titres de transport pour le métro ou
l’autobus?
19. Combien de villes françaises sont régulièrement desservies par
des liaisons aériennes?
20. Où peut-on prendre le car Air France pour se rendre aux
aéroports de Paris?
21. Comment déguste-t-on un vin?
22. A quelle heure est-ce que la plupart des autobus finissent de
circuler?

90
23. Combien de fourchettes comprend un couvert à un repas de
réception? A quoi servent-elles?
24. Quels sont les services offerts par les aéroports de Paris?
25. Comment fait-on pour connaître le nom de station de métro
en France?
26. Combien de classes ont les trains français?
27. Combien de temps avant le vol faut-il venir à l’aéroport
en France?
28. Qui bénéficie d’un prix spécial à l’hôtel?
29. Qu’est-ce qu’on prend en considération en fixant le prix
de transport en taxi?
30. A quelle heure dîne-t-on en France d’habitude? Est-ce un
repas copieux?
31. Quels titres de transport sont indispensables pour voyager
en TGV?
32. Combien de temps avant le jour du vol faut-il confirmer
son vol de continuation ou de retour?
33. Peut-on passer la nuit dans la salle d’attente d’une gare?
A quelle condition?
34. De quoi dépend le prix de transport en bus?
35. Quelle est la différence entre une autoroute et une route
nationale?
36. Qui entre le premier au restaurant: un homme ou une
femme?
37. Comment peut-on régler son péage?
38. Qu’est-ce qu’un relais de campagne?
39. Faut-il toujours laisser un pourboire au serveur de
restaurant?
40. Où peut-on s’arrêter sur une autoroute?

Et maintenant, faites vos comptes. Chaque réponse juste et


complète compte pour un point.
Si vous avez obtenu:
40 points: bravo! Vous êtes un as de la civilisation française.
Vous pouvez faire vos bagages et aller en France tout de suite;
entre 30 et 40 points: c’est bien, mais il vous reste quelques
progrès à faire pour que votre séjour en France soit vraiment
agréable;
entre 15 et 30 points: ce n’est pas vraiment excellent...
Remettez un peu votre départ. Il vous reste à combler vos lacunes
en reprenant certains sections du Livre de l’élève;
entre 0 et 15 points: ne vous découragez pas. La civilisation
cela s’apprend comme le reste... Vous n’avez qu’à réviser, par
exemple, les six derniers dossiers de l’ouvrage.
CORRIGÉS DES EXERCICES
A.
1. M. Sauvageot qui le transmettra à A. Lancien.
2. M. Sauvageot qui le transmettra à V. Paviot. 3. M. Sauvageot
qui le transmettra à J. Yvert. 4. V. Paviot qui le transmettra à
M. Sauvageot. 5. M. Brunet. 6. V. Paviot. 7. D. Videlier.
B.
1. G. Hochet. 2. V. Paviot. 3. V. Paviot. 4. A. Lancien.
5. J. Yvert.
D.
I: 3, 8, 9, 12, 13, 15.
II: 1, 2, 6, 7, 10, 14.
III: 4, 5, 11.
N.
1 — c. 2 — g. 3 — d. 4 — f. 5 — b. 6 — a. 7 — h. 8 — e.
CОДЕРЖАНИЕ

Введение . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
УМК «Деловой французский? Это не так трудно!» . . —
Книга для учителя . . . . . . . . . . . . . . . —
Учебник . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Задачи учебника . . . . . . . . . . . . . . . —
Содержание учебника . . . . . . . . . . . . . 5
Структура раздела (dossier) . . . . . . . . . . —
Методические рекомендации по работе с УМК . . . . 6
Работа с текстами . . . . . . . . . . . . . . —
Лексика . . . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Грамматика . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Речевые клише . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Материалы страноведческой направленности . . —
Устная речь . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Письменная речь . . . . . . . . . . . . . . . —
Контрольно-оценочные материалы . . . . . . . —
Ouvrages de référence . . . . . . . . . . . . . . 11
Sommaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Corrigés, transcriptions, grammaire (dossiers 1—6) . . . . 15
Dossier 1. Expositions, salons, foires. Premiers contacts —
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Dossier 2. Différents types d’entreprises . . . . . . . . 18
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Dossier 3. Bourse . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Dossier 4. Economie de la France . . . . . . . . . . . 26
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Dossier 5. Chambres de commerce et d’industrie . . . . 30
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
Dossier 6. Lettres d’affaires . . . . . . . . . . . . . . 32
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
Bilan 1 (dossiers 1—6) . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . 51

93
Corrigés, transcriptions, grammaire (dossiers 7—12) . . . 54
Dossier 7. Banque. Monnaie . . . . . . . . . . . . . 54
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Dossier 8. Fonctions et organisation de l’entreprise . . . 56
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Dossier 9. Bureautique . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
Dossier 10. Marketing. Publicité . . . . . . . . . . . . 64
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
Dossier 11. Opérations achats-ventes . . . . . . . . . . 69
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . —
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Dossier 12. Pourparlers d’affaires . . . . . . . . . . . 73
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . —
Transcription . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Grammaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
Bilan 2 (dossiers 7—12) . . . . . . . . . . . . . . . 78
Corrigés des exercices . . . . . . . . . . . . . 92
Учебное издание

Голованова Ирина Александровна


Петренко Оксана Евгеньевна

ДЕЛОВОЙ ФРАНЦУЗСКИЙ?
ЭТО НЕ ТАК ТРУДНО!

Книга для учителя


к учебнику французского языка
для учащихся старших классов
общеобразовательных учреждений

Зав. редакцией Т. В. Белосельская


Редактор Е. В. Згонник
Художественный редактор В. Н. Алексеев
Технический редактор Р. С. Еникеева
Корректор Н. А. Смирнова

Налоговая льгота — Общероссийский классификатор продукции ОК 005-93—


953000. Изд. лиц. Серия ИД № 05824 от 12.09.01. Сдано в набор 31.05.07.
Подписано в печать 21.11.07. Формат 60  901/16. Бумага газетная. Гарнитура
Ньютон. Печать офсетная. Уч.-изд. л. 5,1. Тираж 2000 экз. Заказ № 19182.
Открытое акционерное общество «Издательство «Просвещение».
127521, Москва, 3-й проезд Марьиной рощи, 41.
Отпечатано в ОАО «Саратовский полиграфкомбинат».
410004, г. Саратов, ул. Чернышевского, 59. www.sarpk.ru