Вы находитесь на странице: 1из 114
CMHAA hoc NTWWA 9.M. Beperosckan T.B. BenocenscKan Cn ec a ced Bropow# unoctparHpi asbik YaeonMn POOR Col Cee CME ea EEUU B apyx yactax YACTb 1 PexomenposaHo Munuctepcreom o6pasosaHna M4 HayKi PoceuiicKoi Degepayun 2-emsqanne Mocxsa sMPOCBELWEHME» 2014 YAK 373.167.1:811,.133.1 BBK 81.2@p-922 Bas Cepust «Cunsa mmmas ocuonana 8 1993 roay YueGnux uncem nonomumensuie sxcnepmneie saxmouenua no pexyabmamant nayunott (saxmovenue PAH Ne 10106-5215/191 om 12.10.2012 2.), nedazozunecKoit (saxiouenue PAO Ne 01-5/70-243 om 11.10.2012 2. u N0210 ont 29.01.2014 2.) u oOwecmaennon (saxmouente PKC N? 234 0m 07.02.2014 2.) axcnepmus, Nous tenons a remercier sincérement tous les poétes frangais qui contribuérent 4 cet ouvrage Nous voulons également exprimer notre gratitude envers la Fondation Maurice Caréme et sa Présidente Jeannine Burny pour Pautorisation de reproduire dans notre manuel 3 poemes de Maurice Caréme. Xydonnunue: H. B. Xpuenm ut T. A Kopuéxnna Ausaion: 10, B, Xpnerns Beperonckas 3. M. Bas “PpannlysckHit ABbikK. Bropoft HHOCTPANHBHt AIKIK. 5 KTACC, Vues. ‘yu OGmeo6pasoxar, opranusauutit, B24. 4 1 / 9. M, BeperoucKas, T. B. Benocemexaa, — 2-¢ usa. — M. : Mpocsemenme, 2014. — 112 ¢: ua. — (Cunaa nitHua). — ISBN 978-5-09-033337-5. YacOuo-meroamneckitit KOMIMeKT no (KaK 9TO 3BYYHT NO-(ppanly3ckH, ‘Thl y3Haemb Ha c. 102 Hamero yue6unKa). Tht JOIDKeH Cc Ca- Moro Hayaia YCBONTb, YTO ycrex %xEr Te6A TONbKO B TOM cuyyae, ECM Tht He GOMMIbCA pa6oTbl. Notre alphabet “aE Bb Ce Dd ZA 5 > Vacrobate la banane le cirque le dentiste Ft Ee - 8 Hh — b Peskimo le flacon le garage Phippopotame li Ij Kk Ll ~ oe Viris Ie jasmin le kangourou la locomotive _ Comptine = Un, deux, trois Sept, huit, neuf Bonjour, madame Leroi! Ca va, monsieur Leboeuf ? Quatre, cing, six Dix, onze, douze Bonjour, madame Caprice ! Ca va, monsieur Ventouse ! 1, 2,3 4, 5,6 7,89 10, 11,12 Madame Madame Monsicur Monsicur Leroi Caprice Lebocuf Ventouse Le \ ) ) a x : Nn Oo Pp , ao FO t le masque le narcisse Pomelette le parachute Qq « Rr Te ée- #h le quartette le robot la statue le tigre Ww Xx Vv 6 GR wt le vélo le wagon Ie xylophone Zz La chanson SHG de Valphabet francais ABCDEFG » % le yack le zébre OPORSTU & ij V double V X I grec Z. Le Petit 1a, fai dit mon alphabet, Le Chat botté Chapcron rouge ) Pites-moi si ce n’est pas gai. L D’Artagnan, Athos, Portos et Aramis Le Petit Prince & , — — PORE oO — 7 i 8 ROYAUME-UNI — \, vi e % 4 _ LONDRES@ i | : - “eitaahe oT eee ALLEMAGNE us MER | mmm Frontiére d’Etat MEDITERRANEE cei 8 SE. === Limite de région Of) @ Capitale ‘ | | 2 ville iS rare de Triomphe et les Champs-Elysées 14 nuit Le Louvre Le Centre Pom| pidou atk La Tour Eiffet agey To} ol hd ae f= Bonjour, madame! _ — Bonjour, Daniel! sii 8 — mt — Salut, Anatole! — Salut, Raoul! ] — Bonjour, Aline! — Bonjour, Marie! sy —_—— le jour bonjour douze — le kangourou— toujours le tabouret Ci Cacbapue Crneti My Doudou dit — Jlyay rosopur Loulou joue — Jlyy urpaer le jour — jjeHb toujours — Beeryla ot — re Cest — 3TO i Od est la Tour Eiffel? OU est le Louvre? OU est Toulouse ? — Bonjour, Loulou! dit Doudou. — Salut, Doudou! dit Loulou. i Cest Minou. C’est Loulou. Minou est sur son tabouret. Loulou joue. — Bonjour, Minou! ic — Miaou! Miaou! 2 Tnachan @ B KoHUe CnoBa He 4MTaeTCA. le tabourey toujoury Parig Tore ile le ballon fourson Mon bonbon est bon. ‘Ton ballon est bon. Son ourson est bon. Lourson est sur le balcon. C > we Lourson est sur le wagon. untatotca kak [5] (HocoBoe O) le wagon ao \- 8 le gazon Cr La cloche du matin Din, din, din, din, Cest la cloche du matin Qui sonne au retour du jour: Bonjour, bonjour! Tr WN oot N Lourson est sur le gazon. Lourson tombe. Son bonbon tombe. BY Cacbapwe Cunt em bon — xopommii, BKyCHBITt mon — Moff ton — TROY son — ero sur — Ha 1. Ognocnoxtoe cnoso le, la, les, croaujee nepea cywwecTBn- TENbHbIM, yKa3bIBAeT Ha eFO POM M YCNO M HasbiBaeTCA aptuknem: le — myxckoiw pon, la — xeHCKHi pon, le w la — efuuctBeHHoe 4ucno, les — MHOxeCTBeEHHOe. Aptuknb I’ cTasuTca nepeg CcyuiecTBYTeNbHbIM, eECnM OHO Ha4MHaeTcA C macHoii (I'ourson). 2. Tnaron-ceaska est (ecTb) ucuesaeT npw nepesone. ® Vourson est sur le balcon. — MejpexoHoK Ha 6asIKOHe. @ Crmwn Gyksv: wv ppases Npasuna utrenna [5] (Hoconoe 0) untaerca Kak [u] He unTaeTca om, on le bonbon, tombe le tabouret €@ B KOHI€ COBa iu Vappelles comment? . _ — Je m’appelle Alice. — Cest Nicolas. ji — Je m’appelle Luc. = Cest Anni f > a . en = le cirque SI le cinéma le narcisse la France Cécile le cyclon @ Nepea a, O, U, cormacHbimu uw B KOHUe cnoBa C yutaetcn kak [k]. a - ee la classe es le pare Lue } é la motocyclette Bg le cube Colette yo ‘te cactus la carte Nicole & le public le spectacle oe Ecnu nog © cront ocobpii sHaoK (G), sta 6ykBa nepen, a, O, U uutaetcs Kak [s]. la fagade la fagon le frangais le gargon cs Cacbapne Cunet meng, les cubes de Colette — ky6ukn Konerret Marc va au cinéma — Mapk ugér B KHHO Francois dit: «O0 est Marc? » Mare va au cinéma. Nicole va au cinéma. Nicolas va au parc. Nicolas dit: «Cest la locomotive de Marc ». Cest la motocyclette de Luc. Cest les cubes de Colette. — Bonjour, monsieur Leduc. Monsieur Leduc est mon professeur de frangais. Alice est sur le balcon. Cest les narcisses d’Alice. e Byksocoveranua aN, AM u EN, EM auntaiotca Kak [A] maman la lampe Penfant Técran Pantenne le volcan la banque grand le dentiste . i la chambre Cacbapuc Cunet weet comment grand — Gonpmor le temps comment — kak, Kakori Yenfant — pe6éHoK le temps — Bpems, nmoroja Cest Nicole sur lécran. Comment s’appelle son papa? Son papa s’appelle André. Et sa maman? Sa maman s’appelle Francine. 8 ByksocovetaHne QU untaetca Kak [k] eo quatre ef le masque G, le cirque le casque qui la musique que 7 le bouquet , oe Cacbapue Cunt mannet qui — Kro Qu’est-ce que c’est? — Uro sto? il — on elle — ona Qu’est-ce que C'est? Cest le cirque. Le cirque est grand. Cest la fabrique de disques. La fabrique est grande. — Qu’est-ce que Cest? — Cest le cabinet de monsieur Legrand. — Qui est monsieur Legrand? — Crest le papa de Lucie. Son papa est dentiste. CywlectBuTenbHbile BO dpalHuy3scKOM sisbIKe He MMeIOT NapexHbIx okoHYaHuii. Manexu nepefaioTca Cc NoMOLbIO NpeANoros. PogutTenbHbid nanex nepemaétca npegnorom de. ® La lampe de Monique — mamma Monnku. Les cubes de Marc — ky6uku Mapka. e Cnuwn 6ykBbI v cppasbl. Npaspuna utrenua uuraerca Kak [k] € mepey e, i, y ¢ Mepey a, 0, u Mi COryiaCHbIMA Cécile, le cyclon le cactus, le costume, le cube la facade la lampe, l'enfant, le temps am, an, em, en —"Qurest-ce que c'est? eat ai oe — Cest ma fleur. Gest mon vase. veut = Crest «Oiseau bleu». Bonsoir, madame Bandeau! — Bonsoir, monsieur Bleu! @ Byksocoveranve Oi untaetca Kak [wa]. moi yw Minou est noir. toi ¢ voila trois noir bonsoir Francois Antoine Antoinette Le piano est noir. — Cest toi, Francois? — Oui, cest moi. om Cacbapuie Cunt mm WUyet . . moi — 4 — Bonsoir, Antoine! toi — TH — Bonsoir, Antoinette! Bonsoir! — Jlo6psitt Beyep! ~y noir — 4éprpriit i voila — Bor Byxsa S uutaetca kak [s] (salut, le costume), kpome cnyyaes, Korma 6ykBa S cTouT mexpy AByMA MacHbimMu. B aTux cnyyaax oa 4uTaetcn Kak [Z]. Soe e eee OURS eee Re eee e eee eee eee eee eee e eee ESeeeeNeESSEEeESeeeenes ‘ la rose salut BLT EN le vase le costume fee: (Cpaannl) fe Voiseau ( Cpasu le festival 22 I Y le tenni a le paysage le tennis * Maryse la terrasse = ie — OU est mon vase noir, Emile? ol — Voila ton vase noir, Maryse! oh — Oi est ma rose, Emile? eel — Ta rose est dans le v: ay — OU est mon oiseau, Emile? ne) — Voila is se! &. Voila ton oiseau, Maryse! ties Le vase noir de Maryse tombe sur le trottoir. Loiseau de Maryse s’envole. : eo Cacbapue Cunei ne er! le vase — Basa Yoiseau s’envole — nrHija yeraer Ey Cacbapwe Crmet dla beau Poiseau nouveau le gateau beau — KpacvBBIit Peau nouveau — HOBbIM Ja bateau Teau — Bona le tableau — Ol est Bordeaux? — Regarde la carte! Voila Bordeaux. Bordeaux est beau. Voila le nouveau tableau de Pierre. Ces trois bateaux sur l’eau, c'est beau. Entendez-vous sous le bouleau Entendez-vous sous le bouleau Chanter le petit oiseau? ‘Tra la la Ia fa Ia Ia fa la Ia Ia Tra la la, tra la la. Byksocouetanve CU o6o3Hayaet aByk [6] 8 oTkpbITom cnore uw apyk [oe] 6 sakpbirom cnore. deux [do] bleu [blo] la fleur [floer] neuf [noef] je veux [vo] le docteur [doktoer] Cacbapwe Cunt mt bleu — cunnti, rony6ori je veux — #1 xouy la fleur — yBeroK Yordinateur — KomMmbioTep la sceur — cecrpa @ Sycsocoueranue C@U uutaetca Kak [oe]. la soceur ie beeut ( Yoeuf — Qurest-ce que c’est? Je — Cest la fleur de ma soeur. La fleur est bleue. = — Qu’est-ce que c’est? — Cest Poeuf de loiseau bleu. Loeuf est beau. & Cnuwn G6ykBbI u dpaabi. ‘i ‘ : inp? Je veux partir avec toi ox ia Sa Musique et paroles de H. Des Cacbapnc Cuneti mem Mig Moi, moi, moi, partir — yitru, yexarb Je veux partir avec toi. evecla & Mais toi, toi, toi, Tu veux pas — Tl He xouemD ‘Tu veux pas, tu veux pas. Npasuna utrenuna le vase Voiscau i [9] 8 orkpsrrom crore bleu fee] B saxpprrom citore la sceur Hiss imi tots Bae mee fe repr b - Shoe al TDAP = REBBES Higkte Younes no-dpanuyacrs s le le la le le le le Ot vas-tu? Tu vas ot? — Je vais au parc. Au revoir! — Comment s’appelle ton chat? — Il s’appelle Minouche. Yuumca cic no-@panuy3cKn champion parachute chanson chapeau chat chateau a cheval 1 elle cherche il marche Mon. cher Charles Ma chére Charlotte e Cacbapue Cunet mmmiet la chanson — necHs cher — yoporor il marche — on nyér elle cherche — ona umer voici — Bor — Crest ton chat? — Oui, c’est mon chat. Charles marche. Il va au chateau. Michel marche. Il va au cinéma. Charlotte cherche son chat. OU est son chat? Le chat de Charlotte s’appelle Pacha. «Miaou, miaou», c’est la chanson de Pacha. Voici le chat de Charlotte. Le papa de Charlotte est parachutiste. Voici son parachute. Byksocoveranve @U uutaetcs Kak [o]. Byksocoveranne AU, CaU u 6 uutaiortca Kak [o]. lautobus le restaurant — Au revoir, Auguste! Je chauffeur lautomne — Au revoir, Claude! aussi il applaudit — Au revoir, Augustine! — Au revoir, Claudine! Claude est chauffeur. Voici son auto. Son auto est bleu. on Alice va au stade. Elle joue au tennis. Elle est championne. Auguste est clown. II va au cirque. Il est drdle avec ses trucs. Le public applaudit. x Cacbapue Cured mmnnit le stade — crayqnvon aussi — Tore lautomne — ocenb elle joue — ona urpaer dréle — cmeniHor, 3a6aBHbIit le truc — doxyc, TpIoK e Byksocouetanne al nepe; la caisse le capitaine je vais la fraise le frangais elle fait la maison le plaisir il aime la chaise le portrait tu sais he eo Cacbapwe Cunt mem le plaisir — yyosoupcrsne je vais — 4 elle fait — ona yenaer il aime — on mo6nr tu sais — TbI 3Hactb il lit — on unraer — Patrick, tu sais qui est l’auteur des « Trois Mousquetaires » ? — Oui, je sais, c'est Alexandre Dumas. Voici la maison du capitaine Félix Leclair. Et voila son bateau. Le capitaine Leclair aime «Les Trois Mousquetaires ». Il lit ce roman avec plaisir. yy “ Mon chapeau * Mon chapeau a quatre bosses, Quatre bosses a mon chapeau. Sil n’avait pas quatre bosses, Ce n’serait pas mon chapeau. eo Cacbapwe Crnet ne mon chapeau a.. — y Moefi MUIAMbI ECT... la bosse — muuka, rop6 sil n’avait pas.. — ecum 6pl y Heé He 6puIO... ce n’serait pas.. — s9TO 6puia 6pI He... —Yanmen SECRERSS no-bpanuyscen @ Conun Gyxse uv ppassi. Npasuna utrenua unraetca Kak [0] le chat au Pautobus yuraetca Kak [&] la ch ai J ne L Biers ass earl ene ; - Que fait Cécile? — Bon appétit! > — Elle répéte sa lecon. Merci! a le grand-pére la grand-mére = tres | ce | la féte la fenétre Cacbapwe Cunet mye le frére — 6par le grand-pére — jeqyurka la grand-mére — 6a6yuiKka trés — o4eHb la féte — npasqHuk @ byxea € nepenaér spyx [e]. le métro le cinéma le vélo Paéroport le musée Popéra \ le numéro six le télégramme 6 Cécile dit: « Grand-pére arrive ce soir. Voici le télégramme. Je vais 2 l'aéroport avec notre mére, notre pére et le frére Frédéric ». André regarde la télé. Il n’entend pas sa soeur. Le film sur les zébres est és beau. Cécile répéte : « Grand-pére arrive!» André lve la téte. Il regarde par Ia fenétre. Od est le grand-pére ? «Non, dit Cécile, le grand-pére n’est pas 1a. Il arrive ce soir, a sept heures ». André prend le métro avec Cécile. Il va aussi a laéro- port. André aime son grand-pére. Son grand-pére, il est vétérinaire. ~ Cacbapue Cunet mir il arrive — OH pHesxkaet, OH TpH6brBaer il n’entend pas — On He CIBIMIHT il prend le métro — on eyer B MeTpo Lene ent 43 BE bahh Epee jek ei a ban tripyis eee le téléphone Gx < Véléphant lalphabet la photo abe @ Mocne tu 6 navane cnosa 6ykea h He 4nTaeTca. la panthére Vhotel le théatre V’hépital les mathématiques histoire Catherine l'hippopotame Fy Thomas Victor Hugo Henri Matisse @ — Que fais-tu ce soir, Thomas? — Je vais au théatre, Catherine. Le photographe Henri photographie les éléphants, les panthéres et les hippopotames. Suzanne regarde les photos d’Henri. Cest trés - — a e Cnuwu 6ykeb! uv pasbl. A qui est ce joli bonnet ? Paulene Aspel A qui est ce joli bonnet? A qui est ce joli foulard? i Est-ce qu'il est 4 Renée? Est-ce qu’il est 4 Gérard? Il n’est pas 4 Renée, Il n’est pas 4 Gérard, Il est 4 Dorothée. Mais peut-étre 4 Bernard. me Cacbapue Cunt winning a qui est — yer, dbx, KOMy NIpHHasyiekHT joli — kpacuppiit mais — HO peut-€tre — MoxkeT GbITb Npasuna utrenua la mére, la fenétre la télé | nepegaér spyk [f] la photo h mocae 6ykspr t le thermométre h B Hagaie copa ss He:-YHTaeTCA Photel — Comment ca va? —- G.-Y bien. = ' — Ca va trés bien. \ me Ps ml aS — Comme ci, comme ¢a. , @ Byksocoyetanua in, im, ain, ein, un, ymM untaiotcs Kak Hocopoe [2] 8 konue cnosa uw nepen comacktim. le magasin la main le dessin le peintre le moulin 7 le timbre Je pain américain i Je lapin sympathique le sapin @ Byxsoco Indien ie: auindicien om Cacbapuu Cuneh yet le pharmacien Comment ¢a va? — Kak noxknBaere ? le chien ¢a va bien — xopoulo bien pas mal — HemMioxo combien comme ci, comme ¢a — TaK ce6e il vient combien — ckou1bko elle tient il vient — on npaxoyuTr un — oun elle tient — ona yepxHT @ Npountai sce nognucu B Hawem my3zee cbpaHuy3scKoi >XMBONNCH : Le peintre francais Vincent Van Gogh. Autoportrait f i ¥ 4 , Une nature morte de Paul Cézanne Un dessin d’Henri Matisse e Byksocoveranne ill uutaerca Kak [ij]; ail — [aj]; eil — [ej]. ce as ee c soleil Cacbapre Cuneh wirnnit il brille (il) brille — cuser, crerut Marseille le travail — pa6ora Mireille elle habite — ona xuBér Versailles la fille — jeBouka, ,ouKa le travail la bouteille la famille le stylo-bille > ( Cest un stylo-bille. Cest le stylo de Mireille. — Comment ¢a va, Mireille? — Merci, ¢a va ués bien. Mon travail est intéressant. Mireille est ingénieur. Elle habite Marseille avec sa famille. Mireille est la fille des musiciens. Elle aime la musique. Mireille est trés sympathique. Pour elle, le soleil brille toujours. sna . SRSRBAL ... Kora 0 npepmete Hero TOYHO He MaBeCTHO, nepen Ha3BaHvem CTasuTcA apTukib UN p~na myxckoro poga, UNE ana xexHcxoro u G@S ana mHoxecTseHHoro uucna. ® Cest un stylo-bille. — 970 (kakas-TO) IapHkKoBast py4ka. 2. Bo MHoxecTBeHHOM UNcNe cy”ecTBMTenbHbIe NonyyaioT OKOHYaHNe S, KOTOpoe He NpousHocuTcA. Cest les stylos de Mireille. — Yaneca SGEEES no-dpanuyacnn @ Cnnwm 6ykebl uv dpaabi. Ww Yy Uw ¥ LD ale. a pint M m Aois pains ch vieml a da maison. x s Bonjour! Musique de R. Fau Paroles de I. Debriynne - Bonjour! Bonjour! Ca va? Ca vient! Ca va bien! Ca va trés bien! Les oranges et le jasmin? Bonjour! Bonjour! Ca va, ¢a va bien! Ga va? Ga vient! Les olives et le moulin? Ca va bien! Ca va trés bien! Ca va, ga va bien! Npasuna utrenua in, im, ain, yuraiorca Kak [8] le lapin, le timbre, ein, un, ym —sunraiorcs Kak [je] le pain, le peintre, un, sympathique ail, aille ynraorcsa Kak [aj] le travail, Versailles eil, eille le soleil, la bouteille Yuumca Sey ie no-dpanuy3cKn — Tu aimes le sport? — Oui, jaime la gymnastique et le tennis. - Tu aimes les programmes sportifs 4 la télé? — Oui, cest super! Cest génial! Et toi? * — Non, pas tellement. Yunmca cic no-dpanuy3cKn a la plage le général a génial Germaine le reportage " le paysage la géographie el la gymnastique les bagages rf os. a ae Cacbapwe Cuneh minis Cest super! — Benkonenno! Cynep! Cest génial! — Torpscatome! pas tellement — He o4cHb la gomme — JlacrHk le programme la gomme —~\ le tigre ~, le gaz le garage Gustave > Gabriel le photographe Tacnan U nocne Q He uuTaeTcA, ecnu 3a Hei cnenyiot @, I, y. Guy de Maupassant la marguerite \ | ok la guitare le guide la guerre Cest un reportage de Thérése Guibeau. Son programme sportif est toujours trés bien. Elle aime la gymnastique. Voici a lécran le numéro de la championne en gymnastique Germaine Lesage. Cest génial! Cacbapue Cunt weet la guerre — sofina (il) lance des fleurs — 6pocaer uperbi elle boit — ona mbér une drdle de grimace — 3a6asHas’ rpuMmaca Le public applaudit et lance des fleurs, des roses et des marguerites. Germaine boit de l'eau gazeuse. Elle fait une drdle de grimace. Gaston photographie la grimace de la championne. e Byksocoveranve QN untaertca Kak [pi] le Peigne qu) Cacbapwe Comet ment la montagne tL plus que — 6oxpiie, 4em le cygne eZ la montagne — ropa le magnétophone 2 Eambane — jepesHa la campagne ns mpya Qui va a la campagne? Gigi. Il dit qu'il aime la campagne plus que la montagne. II fait 4 la campagne de beaux paysages. Il photographie I’étang avec ses cygnes. @ Byksocovetanue Ui uuTaetca Kak onMH apyk. He spyke U, Cy nub sByk i @ depuis ‘ia le parapluie tui C} /-. aujourd’hui o~ la nuit puis ~. — Ia pluie “—" Cacbapwe Cunet remy et puis — saTem aujourd’hui — ceroyHa il ouvre — OH OTKpbIBaeT donc — >xe Aujourd’hui la pluie tombe depuis huit heures. La pluie tombe sur les maisons. La pluie tombe sur le trottoir. La pluie tombe sur la téte de monsieur Charivari. Monsieur Charivari ouvre son parapluie. v——T Lautomne o Paroles et musique de P-G. Amiot Lautomne est une chanson de pluie. Ouvre donc, ouvre donc ‘Ton parapluie, ton parapluie. @ Crnwn opaser Madame l’Ourse a deux oursons. Ils jouent sans fagon Ces oursons dans les buissons sont de bons garcons. et sur le gazon. a Cacbapue Cunet wy YOurse a deux oursons — y Mej{BeJ{MLIbI ECT Ba MejIBEKOHKA le gargon — Masibunk sans fagon — 6e3 BCAKHX \epeMoHnHit les buissons — kycrbt Npasuna uwtrenna g nlepey e, i, y untaerca Kak [3] la plage, la girafe, la gymnastique Gustave, le gaz, la gomme, le tigre la montagne g Mepey a, 0, u HW CoriacHbIMH gn unraerca Kak [g] quraerca Kak [pl] uuraerca Kak [g] nocie e, i, y unraerca [yi], HO He Mocie g la guitare ui la pluie Gaon ea ee Ead ai fe] le portrait ail, aille [ail le Versailles ain fa la main am, an [a] la lampe, maman au [o] Pautobus c¢ mepey e, i, y [s] le cyclon, Cécile ¢ Tepes, a, o, u {k] le cactus, M COracHbIMH le costume, le cube ¢ Is] la fagade ch iia la charade € B KOHIe C1oBa He YnTaeTCH laffiche, la carte &é le] la planéte, la féte é [el la télé eau [o] Yeau eil, eille [ei] le soleil, Poreille ein fl le peintre em, en [a] le temps, le dentiste eu [9] 8 orkpprrom bleu, le directeur cuore [oe] 5 saxpprrom cuore g Nepey e, i, y bl le général, la girafe, la gymnastique g Nepeyl a, o, u [gl] le garage, le tigre, la gomme, Gustave gn hh) le compagnon h B Hayaie He 4HTaeTCH Vhotel, copa MW nocie t le thermométre ien Gal bien il, ill fi] la famille im, in fa) le_magasin, le timbre cu [ce] Yoeuf, la soeur oi [wa] Yoiseau om, on [5] le pompon, le balcon ou fu] la soupe ph [f] la photo qu {k] le masque S M@Ky ABYMA [z] le vase TlaCHbIMH ui [ui] la pluie un, ym fl un, sympathique ve Michel Beau ' Loiseau bleu Do, ré, mi, fa, sol, Yoiseau bleu s’envole fa, sol, la, si, do, sen va tout 1a-haut do, si, la, sol, fa, me rapportera sol, fa, mi, ré, do, ob i de jolis cadeaux. [sg So = Cacbapue Cunen wenninit (il) senvole — Baneraer (il) sen va — yyansercs tout 1a-haut — B caMmylo BbICb (il) rapportera — npHnecér un cadeau — noyapoK comment le prince le pinceau le cactus le costume BoiGepu cpean cnepyioumx cnoB TonbKo Te, me 6yksa C les narcisses le cinéma le capitaine le volcan le musicien le parachute le gargon le compliment Haitian cpean npusepéHnbix Hwxe CoB Te, B KOTOPbIX @CTb 9 Hocosoe, u MPOYTH UX BCSTYX: la séance un peintre la lampe je prends le lapin la fontaine Yourson bien le champion le wagon je tombe le magasin le pain le garcon le mécanicien @ Nogrotosb, BbiIGpaB “v3 Hawero cnucka cnoB, nog~nucnu, Tb 3 B le lapin les marguerites le chat le gargon la famille le stylo-bille le musicien le chateau le wagon la chambre la fabrique les enfants Pa Kto nyywe BCcex NpowWTaeT 3TH MasieHbKve TeKCTbI? Ana 9Toro HafO BCNOMHMTb BCe NpaBuNa YTeHMA, 7 KoTopble BbI yxe BbIYYNTM. 1 — André, qu’est-ce que tu fais? Tu lis? — Oui, je lis, maman. Je lis Phistoire du Petit Prince. Crest trés intéressant. Le Petit Prince est un gargon sympa. — Toi aussi, tu es trés sympa, André. Va au magasin, veux- tu? Achéte un kilo de bananes. — Bon, maman. — Merci, André. Cest une féte aujourd’hui? Oui, c’est la féte de Giséle. Regarde le bouquet sur le piano: des narcisses, des marguerites, des tulipes. C'est trés beau. Gis@le aime les fleurs. Maman fait un bon gateau. Voici un joli stylo-bille. Cest le cadeau d’Antoine. Antoine est le frére de Gisele. Et le roman d’Alexandre Dumas «Les Trois Mousquetaires», c’est le cadeau de papa. — Cathy, regarde mes photos, veux-tu? — Avec plaisir, Michel. — Cest la photo de mon chien. Ca, cest un éléphant. Il salue le public. Et ¢a, c’est un singe. Il fait des grimaces. — Il est trés drdle, ton singe. — Regarde, voici le portrait de mon frére. Il est géologue. — Il s'appelle comment? — Henri. Il aime les montagnes et les volcans. La famille de l'Ourson va 4 Marseille. Voici les bagages. Voici le paquet avec les biscuits et les bonbons. Voici le parapluie de papa-Ours. Mais ot est son billet? Papa-Ours cherche son billet dans le buffet, sur la lampe, dans le chapeau. Maman-Ourse dit: «Ton billet est peut-€tre dans le vase noir?» «Non, dit ’Ourson, le billet de papa est sur son ordinateur!» Bravo, Ourson! — (al cy ef ae “Ge “ase! Xopowo AM Tel ycBoun cbpakuyscKui ancaBur? Ero Hao TBEpAO 3HaTb, MHAYe Tbl He CMOXeLUb NONbsOBATbCA cnosapém, me BCe Copa faloTCA B afdasuTHOM nopsAKe. Pacnonoxn npuBegéHibie Hwxe CnoBa No andasBuTy: toujours le bonbon le crabe ou quatre la sauce le wagon le docteur le portrait la motocyclette merci de m’encourager... h, i, j, k, 1, m, n.. Gu g car vraiment je me déméne... & 0, P, Gs tS GU =a f Mais déja je touche au but.. a, WX, Yy Za Ae 5 a, Ff vous voyez: je lis sans aide. HE = » Cacbapun Cunet wm de m’encourager — 3a TO, YTO BbI MeHA NMoGaypuBaere car — Tak Kak vraiment — B CaMoM jleuIe je me déméne — s crapaioch 30 BCeX CWI, 1 H3 KOXKH BOH Jle3y mais — HO déja — yxe je touche au but — 8 mpH6rwKaioch K eH vous voyeZ — BbI BHMTe sans aide — 6e3 nocropoHHelt nomMonHt —_ Jean-Luc Moreau ~ Ae Bb Lalphabet A, b, c, de, fg. Ge 9 * 130 - Faisons connaissance — Tu Vappelles comment ? — Paul Ducrot. — Ta famille est grande ? — Pas tellement. — Combien vous étes ? — Nous sommes quatre: papa, maman, mon frére et moi. ‘Ton pére, qu’est-ce qu'il fait ? — Il est programmeur. — Et ta mére? Elle est pianiste, ma mére. , tu as un frére ? — Non, je n’ai pas de frére. Mais j'ai une soeur. — Quel 4ge elle a? — Dix ans. — Elle s’appelle comment ? — Ninon. §. Knep u Cocu tonbKo 4To nosHakomusucb. Yto oTBeyaeT Cody Ha Bonpocb! Knep? Eé orserbI nonanu y Hac He Ha CBOé mecTo. Mpountaiite pasropop B NpaBusbHOM nopsyKe, YTO6bI Bcé Gbino NOHATHO. — Tu vappelles comment ? — Ta famille est grande ? — Que fait ta mére ? J Maman est programmeur. — Je m’appelle Sophie. —¥ = Oui, nous sommes six. / 2. BocctaHosu B 3TOM AManore HepocTaloUMe BoNpoctl. a? — Je m’appelle Marc. oe? — Moi, je m’appelle Nadine. ? — Oui, cest mon frére. Il s’appelle Nicolas. ? — Pas tellement. Nous sommes quatre. oe - Papa est’ pianiste. 3B- Pemu yeugen y tosapuuya cotorpaduio AeBouKn, i eMy 3axoTeNoOcb y3HaTb Oo Heil. — Qui est-ce ? — Cest.. (ma sceur, ’amie de ma sceur, ma cousine) — Elle s'appelle comment ? — Elle s’appelle... (Odile, Marie, Irene) — Quel Age elle a? — Elle a.. (8, 9, 10, 11, 12 ans) @. Cnpocu cpoero cocefa no napTe, CKONbKO eMy NeT MU CKONbKO eT ero Apy3bAmM. OTBeTb Ha efO BONPOCb! O TBOEM BO3SpacTe W BO3pacTe TBOUXx ~Apysei. Sp — Tu as quel ge, André ? — 10 ans. — Et ton ami Victor? (Et ton amie Nadine ?) — Ila 10 ans. (Elle a 11 ans) - Nepesean Ha dpanuyscKuii aapik. — Y re6s Gonpiias cempa ? — Her, Hac yersepo. — ¥ ve6a ecrb cecrpa? — Jla, eé sopyr Jhocn. — CxkonpKo efi ner? — Eft 10 ner. le pere— 43,4 — la mere les yeux fogs BZ la dent le frére Ja sceur . =F les cheveux Les le chapeau le bonnet le grand- pere7, Sse grand-mére Ke att —Vécharpe le sy les onus les bottes ei robe Nay jupe ae FURL ¢ gy 2 » la maison le chateau bleu rouge blanc Qe stylo marron vert jaune le crayon il nage —™~ a wr nags “LS elle “a la tle il mc sa chemise On elle dessine eo image uo et G. 3amenv KapTunKn cnoBamn. Cest la de Lucie. Son w aime aller 4 la péche. Il met sa veste, son a ses gl et son a Le petit ® de Lucie s'appelle Max. Il dessine le de Lucie. Il dessine Lucie dans sa belle . Max aime sa soeur Lucie. Max dit: « Lucie, regarde mon ¥ ! a Regarde mes ®** » «Bravo, Max!» @.~ Nepenuwn noschexua kK cemeiHomy nopTpety XKaka Tapgbe un ero CeMbi. Nogctase NponylweHHble Cosa. Cest Jacques et sa f.. . Jacques a 10 ans. C’est sa s... . Elle s'appelle Dorothée. Elle a 13 ans. Elle est gentille. Sa m... s'appelle Evelyne. Elle est professeur de frangais. Son f.. Francois est petit. Il a deux ans, Il est trés sympa, le petit f.. de Jacques. Leur p.. est docteur. Frangois aime sa m... . Il aime aussi son f.. Jacques, sa s.. Dorothée et son p... . JIwuHpie MecroumMeHHaA Tuaroa © 6tre § (6nrrp) Je suis chauffeur. Nous sommes programmeurs. Tu es pianiste. Vous étes médecins. Tl est tractoriste. Tis sont clowns. Elle est parachutiste. Elles sont professeurs. S. 3ayyn dpatuysckue nocnosuubl c maronom étre. e A chaque olseau son nid est beau. (Kaxnon nruue e€ reso KpacuBo.) Beak KyHK cBoé GonoTO xBasIMT. e Les amis de nos amis sont nos amis. Jpysbs HanlAx Apyseri — Han Apy3bs. Q-~ Muwenb noxaabipaet cBoemy ppyry Cepxy anbGom co cBonmn NOpTpetTHbimu sapvcoBkamu. ToT cnpawmsaer: « Qui est-ce ? » Muwenb o6vacuser, KTO us06paxéH Ha ero Ha6pockax : «C'est ...», «Ce sont ...». Pagbirpaiite sty cueHky. Nicolas Rémi et madame Gabot . Rémi Nicolas et Annie Madame Julie Gabot Rémi et Nicolas nt en §8@. Nogtsepav to, 4To yrBepx~aetca B NpuBeAEHHbIX HUE pazax. Je suis le frére de Sylvie. Michel est directeur de Ia fabrique. Nous sommes astronomes. Nadine est professeur. Vous étes docteurs. Nicolas est programmeur. ‘Tu es artiste. Sp Je suis le frére de Sylvie. Oui, tu es le frére de Sylvie. Michel est directeur de la fabrique. Oui, il est directeur de la fabrique. pr etn nn §8. Y nporpammucta AxHape KopaHa ecTb cectpuuka CunbBu vu Tpu 6pata: crapwui, Vs, — nuanuct, cpefnui, Kak, yuutca B konnexe, a Mianwuii, Wapnb, eujé copcem mafeHbkKuii. Pogutenu y Hux Bpauuw. Kak AHape oTBeTUT Ha BONPOCbI SHaKOMOrO © efO CeMbe? ‘Ta famille est grande ? Combien vous étes ? Ta soeur sappelle comment? Que fait ton pére? Et ta mére ? IIs , sont médecins tous les deux (06a)? Ton frére Yves, il est + professeur ? Et toi, qu’est-ce que tu fais? Ton frére Charles est programmeur comme toi (Kak TEI) ? Ma petite soeur Jai une petite soeur. Elle a un an. Elle s’appelle Alice. Cest une trés gentille petite fille avec des yeux trés, trés bleus et beaucoup de cheveux noirs. Elle a six dents. Elle ne marche pas encore, mais elle court trés vite 4 quatre pattes (Ha uerBepeHbKax). Elle prend mes livres, mes cahiers, mes crayons, mes feutres... Claire 82. as) Mpowtai past u oTMeTb, KakNYe U3 HUX COOTBETCTBYIOT AeicTevtenbHocTu, a Kakue HeT. vrai | faux 1. Alice est petite. . Elle a trois ans. . Elle a beaucoup de dents. . Alice a des yeux trés bleus. . Elle ne marche pas encore. . Alice a six cheveux. 6 las foofro] = AWawN &) Cnvwn 8 Tetpanb Te dpaabl, KoTOpbie CooTBeTCTBYIOT TeKcTy. 83. Il était une fois... OKuna-Gpta...) Npouwntai onucatve BHewHOCTM Hawei repounu. JlononHy ero, 3aMeHAA KapTMHKM cfoBaMn. Cest une petite fille, trés gentille. Elle s'appelle ... . Elle a des aN blonds, des yeux e . Ses sont belles. Elle a une © blanche, un tablier & ses chaussures sont @ son bonnet est & . Elle tient dans sa main le @) avec des © galettes et des . Elle va chez sa qui habite dans la nO Dans la a elle rencontre le fas « Tb! y3Han Haluy repouHio? Kak eé sopyt? A 4To c Hei cnyynnoch Aanbue? Pacckaxkn HaM KOHeL, TOM CKa3KM NO-pyCCKH, a 3aTeM, B KOHUe ropa, Tb! CAenaellb sto yxke Nno-cppaHuysckn. Le verbe avoir Taaron avoir (1MerTb) Uro y Hac ecrb 4 eS ee) eS & kD) Jai un cahier. Nous avons des cahiers. fuss Vous avez des stylos. ve a Tl a un crayon. Ils ont des crayons. Uero y Hac Her oe — Bh Je n’ai pas de crocodile. Nous n’avons pas de zébre. ‘Tu n’as pas de tigre. Vous n’avez pas de panthére. Il n’a pas de kangourou. Ils n’ont pas de girafe. 84. Cnenait taxyio «packnanywKy» ana Teoed 6u6nuoTe4Ku. 1. Le Petit Prince 2. Phoebus et Esméralda Jai une rose. ‘Tu as une chévre. 3. Le Chat botté 4. Tyltyl et Mytyl Le Marquis, il a un chateau! Nous avons un oiseau. 5. Le Petit Chaperon rouge 6. Blanche-Neige Oh, grand-mére, vous avez Les gnomes, ils ont des des dents trés, trés grandes. gateaux et des cerises. nt tt 8G. Moctasb Bmecto KBagpaTuKoB nogxozsWyio opmy marona avoir. Nous nL] pas de jupes. Tu [] une chemise rouge ? Ils [] des bottes noires. Est-ce quill [] un bonnet beige ? Je n{] pas de chapeau. Vous [] des chaussures marron? Elle [] une trés belle écharpe. 87. Cnuwn pasbi npo Muduny nu Makca. Qui est-ce ? Cest Fifine. Crest la famille de Fifine. Cest le frére de Fifine. Il s’appelle Max. Qurest-ce que c'est ? Ce sont les quatre wagons de Max. 8S. Mpountai sBcnyx formulette (ckoporosopky). Motom saKkpoii KHMry M MoBTOpM eé no namaTu. e Mon bonnet a deux pompons un pompon rouge et un pompon Jaune. 89. Npountai asa pasa nogpan ewé ogy sa6asHyto formulette: omy pensuky Tei, Apyryio — cocen no napte. Tenepb nomensiitecb ponsmu. Moxete BbI NpovsHectn eé, He sarmagbipan B TeKCT? 2©. Benomxn npasyna uTeHua uw npountai cnepyiouMe cnoBa: O HocoBoe A HocoBoe 3 orKpprroe 3 saKpriroe la maison le francais le pére la télé Yoncle la tante la mére dessiner ils sont dix ans le frére regarder onze la chambre le grand-pére jouer mon les parents la grand-mére deja ton souvent le collége mes son gentil ures tes Les écoliers francais parlent de leurs familles @pallysckHe MIKOADHHKH paccKa3bIBaloT O CBOHX CeMbAX Mon pére est directeur d’une fabrique. Ma mére reste a la maison. J’ai un frére qui s’appelle Daniel. Il est déja grand, il a 20 ans. Mon frére est pitissier. Mon pére s’appelle Serge. Ma mére s’appelle Martine. J’ai 8 oncles et tantes. Ils sont trés gentils. J'ai aussi vingt cousins et cousines mais je ne les vois pas souvent. Nathalie rester — ocrTapaTbcsa vingt — jBayyyaTb le patissier — Konsurep je ne les vois pas — 1 ux He BIDKy Mes parents sont sé€parés. Je vis avec ma mére et mon beau-pére, J’ai deux fréres. Ils s'appellent Basile et Nicolas. Ils sont petits. Ils ont tous les deux trois ans parce que ce sont des jumeaux. Et moi, j'ai onze ans. Ma mére est professeur de frangais dans un collége, et mon beau-pére est professeur de gymnastique. Claude mes — Mon tous les deux — 06a, 060M s€parés — pasBejcHbl, B pasBoye parce que — TOTOMy 4TO je vis avec — « oKMBy C les jumeaux — 6j1M3HeIbI le beau-pére — OTUHM Ma famille est grande: j'ai un frére, deux soeurs, des parents, deux grand-méres, un grand-pére, un chien et un chat. Nous avons une maison. Je partage ma chambre avec une de mes soeurs. J’aime jouer a ordinateur, regarder la télé, dessiner. aime ma famille. a je partage ma chambre avec — # 2KHBy B OJHOM KOMHaTe C Yordinateur — kommbiorep Mireille 2B. Mpowtai Kaxayio formulette no 5 pas, notom noctapaiica sanucaTb ux B TeTpafb No namaTn. e Le pére de Gieéle, la mére de Giséle, le frére de Giséle ont une belle téte trés sympathique. e Regardez 4 la télé la poupée de Dorothée! BB. Has08u sce npegMmertbi, us06paxéHHble Huxe. Nepepucyi ux B C800 TeTpaflb “ cfenai cooTBeTcTByIoUMe Nognucn. Nogrotoseca K cnoBapHomy fMKTaHTy. Quwest-ce que c'est? — le bonnet le cahier les yeux le chateau le pantalon a le soleil Pécharpe les cheveux m le chien le feutre la chemise la lune la maison les bottes B- 3amenn ksagpatb! coorsercreyiouwmmu cbopmMamu maronos avoir unn 6tre. Avoir win étre ? Nous [] un chien. 1! [7] petit. Il s’appelle Athos. Athos [] sa petite maison. Elle [] rouge. Jacques et Lucie [1] aussi un chien. C{[] le frére de notre Athos. Jacques et Lucie [] nos amis. 24. De quelle couleur? TloropopuM o Kore B canorax Cest le chateau du Chat botté. Il est beige. De quelle couleur est le chapeau du Chat botté ? Et sa chemise ? Et son pantalon ? De quelle couleur sont ses bottes ? Et son écharpe ? 2B. Beprémca kK cembe Kaka Tappbe. Pacckaxn o Hei Gonee noppo6xo, OTBeETMB Ha HalM BONPOCcbI. Bt 1a, qui est-ce ?- ) Elle s'appelle comment ? De quelle couleur sont ses cheveux ? Ev ses yeux ? Est-ce que ses dents sont belles ? le est gentille, Dorothée, n’est-ce pas ? &) Comment est Francois, le frére de Dorothée? _ Til est Lat ou Du petit ? ? _—_—_ Est-ce qu’il aime sa , mere? Que fait le pére de Jacques? Et sa mere ? Est-ce que la famille est grande ? Combien ils sont ? . ? e Ils sont sympa, n’est-ce pas ? \ Om \ ie 2G. Nepesean na @panuy3sckni Aabik. Y Mena ecb 6pat. Ero sopyr Ajekcanyp. EMy 5 set. OH JNOGHT PHCOBATh KAaPTHHKH. OH JO6UT CMOTpeTb TeeBH3Op. Y ouac ecrb kor. Ero s30syr Mucrurpw. Mucrurpu M@JI€HbKHH. OH OFeHb CHMMMaTHUHbIM. BF. Orsetb Ha Bonpocni. Sagaii 9TM BONpocbI cBOeMy cOcefy no napTe. Comment tu UVappelles ? Ta famille est grande ? Combien vous étes ? Que fait ton pére ? Comment il s’appelle ? Que fait ta mére ? Comment elle s’appelle ? Tu as un frére ou une sceur? Comment il (elle) s’appelle ? Quel Age elle (il) a? Tu as des cousins et des cousines ? Se | Caenait CBOMMA PyKaMN TBO CeMeMHbIA aAbGOm. Bre teoano croattay awéeva nomeens nefonuune ecryrvente 0 “Cembe: GOAbUUAN OHA VAM MaAeHbKaR? CKOABKO B Heit YeAOBeK? Oop ero Kpacnso. ‘Chotorpadupy cam W nomecm dotorpapuio KaKAOTO 4AeHa CeMbK “OTACABHOM CTPaHuKe anbGoma. Pacckaxh © TBOeM GAVBKOM YeAOBeKe B TeKCTe Nod oTorpadveli: KIO “310? Kak ero (@&) 30BYT? CKOABKO AeT? YeM 3aHMMaeTCA? YTO AOOMT, 7 =e ne 2S. 3ayin Hausyctb formulettes Ha npasuno uTeHuA ByKBbI g. Le grand Gustave et le petit Gaston regardent le wagon. Je m’appelle Gilbert, mais tout le monde mYappelle Gigi tout court. Ai ai, ghee eT it ie-aas sa eae rs PEPP PDE EP ETE! Cl Ree: ste Jaime aller 4 la péche tout comme mon chat Mistigri. Jaime ma famille parce qu’ils sont tout comme moi. ey aA tout le monde — Bce tout comme . — CoBceM kak, Diapres G. Mitchel Gigi tout coun — tne B Trounocru Kak - “ BS Jean-Luc Moreau ~~ Jai sommeil, il fait tout noir, La lune me dit: Bonsoir... .. Jouvre loeil, c'est le réveil! Bonjour! me dit le soleil. ae a jai sommeil — MHe xo¥eTcH jouvre — s OTKpBIBaIO cnaTb ceil m — raz il fait tout noir — TemHo réveil m — 6y/WIbHUK VntepecHo, CMOxellb 1M TbI CkKasaTb, Kak KOO 30BYT, ECA M3BeECTHO, YTO Ka He sMO6UT pucoBaTb nei3zaxn, iA AHApe - 98TO mio6umoe saHsATHe, a AHHU GonbUWe BCero yfaloTcA i HaTiopmopTb! ? OTBeYaA Ha Hall BONpocC, UcNoNbsyi Takne eg cTpykTypb!: ; jr .: il / elle dessine ... _ un paysage. i un portrait. une nature morte. Pewm kpoccsopA, M TbI ysHaelb UMA AeBOUKM, KOTOPOH NpwkapexaT BCe 9TM BeLM. Lb SEE PPPP REP ore P.O eR EL eel: Jamais on n’a vu Jamais on ne verra La famille Tortue Courir aprés les rats. Le papa ‘Tortue, La maman ‘Tortue Et les enfants ‘Tortue Iront toujours au pas. ox jamais on n’a vu — HHKOra He BHBIBAIH jamais on ne verra — HHKorya He yBHJVIT courir — 6exaTb aprés — 3a rat m — Kppica les enfants — ern (ils) iront au pas — 6yjyr HATH maroM toujours — Bceryla PaccmoTpuw nomMeuwéHHbIi CnpaBa andaBuy, “ TbI y3Haelb cexpeT Kepmenb!: LUECO ILO ‘Leb IL all] aed ~Iell-I +1] souvurq — soy] ouUTe aUTeUAD S| de francais __|| Prénom Denise EE esha Bes + 4g Cae. Fas i a » J0 - Qu’est-ce que tu as aujourd’hui ? — Ah! Salut, Michel! — Tiens! Bonjour, Alice! Ca va? — Oui, merci. Tu as dessin aujourd’hui ? — Oui, et frangais aussi. Et toi? — Eh bien, moi, j'ai francais, gymnastique et histoire. — Oh! Huit heures... Vite! J'ai peu de temps. — Vous commencez 4 huit heures et demie ? Nous, on commence 4 9 heures. Au revoir, Michel ! _ — Au revoir, Alice ! &. Jononnn amanorn, sameHwe KBanpaTukH rmaronom avoir 8 nopxopsue cbopme. — Tu (J musique aujourd'hui ? — Oui. Et toi? — Moi, j(] musique lundi et jeudi. — Frédéric [] dessin aujourd'hui ? — Non, il [J frangais et maths. Et ses soeurs [] dessin. — Vous [] géographie aujourd’hui ? — Oui, et gymnastique aussi. Et vous ? “SAMEDI [Diwan] — Nous Oo histoire, frangais et dessin. 2. Nopctasb Bmecto nponyckos avoir unu étre 8 CooTBeTCTByiOlWen dopme. — Nous ... dessin aujourd’hui, et moi je n’.. pas de feutre rouge. Angéle, tu .. un feutre rouge ? — Rouge? Non, j’.. un feutre bleu. — Salut, Nina, tu ... déja en classe ? — Oui, je .. de service aujourd’hui. — Nous n’ ... pas de gymnastique aujourd’hui. Et vous ? Vous ... gymnastique ? — Oui, nous ... musique, francais et gymnastique.