Вы находитесь на странице: 1из 33

CONTRAT

CONTRAT P.M.C. N°ROU2009-001

1
Entre les soussignés :

La Société «S.C. ALL INVEST STOCK OPTIONS S.R.L.» désignée ci-après « ALL INVEST », société
anonyme au capital de 200 RON immatriculée au registre du commerce sous le numéro J32/1013/2009,
C.U.I. 26337760 dont le siège social est au: Mun. Medias, Str. George Toparceanu nr.16, bl.
ateliere, ap. cam.2, Jud. Sibiu, ROUMANIE, représentée par son Directeur Général unique, Monsieur
Octavian BARBU,

La Société «S.C. EXPRESSO BET STAR S.R.L.» désignée ci-après « EXPRESSO », société anonyme
au capital de 1.000.000 RON immatriculée au registre du commerce sous le numéro
J40/11671/2009, C.U.I. 26313117 dont le siège social est au: Ostasilor Street number 11,
District 1, BUCAREST, ROUMANIE, représentée par son Directeur Général, Madame Nina
MUDREA,

d’une part,

et, la Société “Périphériques et Matériels de Contrôle ” désignée ci-après “ P.M.C. ”, Société


Anonyme au capital de 1 000.000 €, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de
Paris sous le numéro 722 014 974, dont le siège social est à : PARIS 75010, 30, rue des
Petits Hôtels, représentée par son Directeur Général Délégué, Monsieur Jérôme CARRUS,

D’autre part.

2
SOMMAIRE DU CONTRAT

ARTICLE 1.- DEFINITIONS ...................................................................................................................................


6

ARTICLE 2.- DECLARATIONS GENERALES.........................................................................................................


8

ARTICLE 3.- PRODUITS ET SERVICES FOURNIS


.............................................................................................
8

ARTICLE 4.- AMENAGEMENT DES SITES........................................................................................................


10

ARTICLE 5. – INFORMATIONS ET ACCES UTILES


.........................................................................................
10

ARTICLE 6. – ADAPTATION DES LOGICIELS – MISE EN SERVICE DU SYSTEME


..................................11

ARTICLE 7. – FORMATION ...................................................................................................................................


11

ARTICLE 8. – PROPRIETE DES MATERIELS


......................................................................................................
12

ARTICLE 9. - ASSURANCES .................................................................................................................................


12

ARTICLE 10. - GARANTIE.....................................................................................................................................


12

ARTICLE 11. – MAINTENANCE DE MATERIELS ET LOGICIELS


...................................................................
14

ARTICLE 12. – DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE


............................................................................
16

ARTICLE 13. – GARANTIE D’UTILISATION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE


............... 16

ARTICLE 14. – LICENCE DES LOGICIELS..........................................................................................................


17

ARTICLE 15. – SERVICE D’ASSISTANCE LOGICIELLE


....................................................................................
19

ARTICLE 16. – EXHAUSTIVITE DES GARANTIES ET RESPONSABILITES


................................................1 9

ARTICLE 17. – PRIX ET PAIEMENTS..................................................................................................................


20

ARTICLE 18. – CONFIDENTIALITE.....................................................................................................................


22

ARTICLE 19. – FORCE MAJEURE..........................................................................................................................


25

ARTICLE 20. – CESSION ET SOUS-TRAITANCE


.............................................................................................
26

ARTICLE 21. – LANGUE DE TRAVAIL.................................................................................................................


26

ARTICLE 22. – NOTIFICATIONS.........................................................................................................................


27

ARTICLE 23. – INTEGRALITE DES ACCORDS


...................................................................................................
28

ARTICLE 24. – AMENDEMENTS – AVENANTS


..................................................................................................
28

ARTICLE 25. – MAINTIEN DU CONTRAT


..........................................................................................................
28

ARTICLE 26. – RENONCIATION A DES DROITS


.............................................................................................
28

3
4
ARTICLE 27. – DUREE DU CONTRAT - DENONCIATION.............................................................................29

ARTICLE 28. – FRAIS DU CONTRAT............................................................................................................29

ARTICLE 29. – DROIT APPLICABLE............................................................................................................29

ARTICLE 30. – LITIGES................................................................................................................................30

ARTICLE 31. – SUCCESSEURS.....................................................................................................................30

ARTICLE 32. – DOCUMENTS CONTRACTUELS............................................................................................30

5
PREAMBULE

EXPRESSO dont l’activité principale est la prise de paris sur les jeux de hasards, souhaite
l’automatisation d’agence de prise de pari en temps réel.

La Société P.M.C., spécialiste dans le domaine du traitement des paris et la fabrication de


matériels (terminaux de jeux, systèmes centraux), a soumissionné à ce projet.

ALL INVEST fait appel à P.M.C. pour la fourniture des matériels et logiciels adaptés, ainsi que
pour les prestations techniques efficientes et nécessaires pour la réalisation de ce projet, qui
peut les louer à EXPRESSO

ALL INVEST, EXPRESSO et P.M.C. s’engagent sur la base d’une exclusivité réciproque sur le
territoire de Roumanie. Dans le cas où l’un ou l’autre des signataires ne remplit pas ses obligations,
l’autre partie sera libre de tout engagement après un préavis de deux mois envoyé par lettre
recommandée.

L’unité centrale STAR 3000, ses périphériques et les terminaux STAR, dénommés par la suite “le
Système PLR”, pourront être connectés, le cas échéant, dans le cadre des relations entre ALL
INVEST et d’autres sociétés, de telle sorte que soit garanti le principe de masse commune.

6
CECI EXPOSE, IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT

Article 1.- DEFINITIONS

Dans le présent contrat et ses annexes (offre technique et offre financière), les
mots ou expressions suivants auront le sens défini ci-après,
1.1 “Les parties”, “les contractants” ou “les cocontractants” désignent ALL
INVEST, EXPRESSO et/ou P.M.C.
1.2 “Le client - concédant”, désigne ALL INVEST.

1.3 ““Le client - concessionnaire”, désigne EXPRESSO.

1.4 “Le contrat” désigne le présent document, avec ses éventuels amendements ou
avenants et toutes ses parties intégrantes, notamment ses annexes.
1.5 “Le projet” désigne l’ensemble des démarches et procédures destinées à
installer dans le “territoire“ le système informatique autonome d’enregistrement
et de traitement des paris, qui est l’objet du contrat, avec toutes ses
composantes, et en assurer le bon fonctionnement.
1.6 “ Système » désigne le système central de l’exploitation électronique des paris,
ses terminaux ou bornes et les équipements auxiliaires (contrôleurs, etc...).
1.7 “ Matériels de communication ” désignent les matériels de communication du
système, tels que définis en annexe "offre technique".
1.8 “ Site central » est le site où le système central est situé. Ce lieu sera
désigné par ALL INVEST et décrit en annexe "offre technique", conformément
à la demande de P.M.C.
1.9 “ Site de back-up ” signifie le site où est situé le système central de
remplacement et le matériel de communication qui lui est lié. Ce lieu sera
désigné par ALL INVEST et décrit en annexe.
1.10 “ Entrepôt central ” désigne le site déterminé par ALL INVEST pour la
réception et l’entreposage des matériels et équipements du système, qui lui
seront expédiés par P.M.C. en application du contrat. Ce site se trouve à
Bucarest ou dans ses environs et spécifié en annexe.

7
1.10 “ Logiciels ” signifient les logiciels fournis par P.M.C. en exécution du contrat.

1.11 “ Test d’acceptation ” (TA) signifie l’exécution du programme de test


d’acceptation du système (ou d’une partie du système).
1.12 “ Date de démarrage ” signifie la date à laquelle le système (ou une partie du
système), est pour la première fois utilisée pour une transaction de jeu. Cette
date interviendra au plus tard 5 semaines après la date de livraison et
déclenchera une première facture.
1.13 “ Transaction ” signifie toute communication utile à l’exploitation publique d’un pari
au moyen du système, cas échéant utile à d’autres fonctionnalités convenues.

1.14 “ Règlement ” signifie le règlement des paris exploités dans le cadre de


EXPRESSO, conformément à l’art. 2.
1.15 “ Territoire ” désigne les territoires sur lesquels EXPRESSO dispose des
autorisations officielles d’exploiter des jeux ou paris.
1.16 “ Point de vente ” désigne le lieu où sont pris les paris exploités par EXPRESSO.
1.17 “ Guichet ” signifie l’endroit où, dans un point de vente, le public peut faire
enregistrer ses paris.
1.19 “ Dépositaire ” désigne la personne choisie par EXPRESSO pour gérer un point
de vente de EXPRESSO au travers des terminaux déposés dans ses locaux.
1.20 “ Préposé ”désigne la personne qui est habilitée à enregistrer des paris à un guichet.

1.21 “ Un “ délai ” courant depuis la survenance d’un événement ou de la réalisation


d’un acte, ne comprend pas le jour de survenance ou de réalisation et si le
dernier jour du délai est un samedi ou un dimanche ou un jour officiellement
férié, il est prolongé au prochain jour ouvré.
1.22 Les titres d’articles, sections ou autres ont un but de commodité et ne sont
donnés qu’à titre indicatif.

8
Article 2.- DECLARATIONS GENERALES

2.1 ALL INVEST garantit à P.M.C. :


a) Qu’elle dispose des autorisations nécessaires pour conclure et exécuter le
contrat.
b) Qu’elle assistera de son mieux P.M.C. dans les démarches en vue d’obtenir
des autorités administratives de la ROUMANIE, les autorisations ou actes
nécessaires à la bonne exécution des obligations souscrites par P.M.C. selon
le contrat.

2.2 EXPRESSO garantit à P.M.C. :

a) Qu’elle dispose des autorisations nécessaires pour exploiter licitement les


jeux ou paris opérés au moyen des équipements et logiciels qui en sont
l’objet.
b) Qu’elle exploitera ces jeux ou paris selon le règlement en vigueur en ROUMANIE

2.3 De son côté, P.M.C. garantit à ALL INVEST et EXPRESSO:

a) Que pendant toute la durée du contrat, il lui sera possible d’intégrer au


système des matériels ou logiciels prévus pour ce système en supplément de
ceux initialement convenus. Si des matériels ou logiciels similaires ne sont
plus disponibles, P.M.C. proposera des matériels ou logiciels équivalents quant
à leurs fonctionnalités et compatibles quant à leur intégration dans le
système. Dans l’éventualité où ALL INVEST désirerait accroître le parc de
tels équipements, leur prix et celui des services de leur intégration au
système seront arrêtés d’un commun accord.

b) Que pendant toute la durée du contrat, les matériels exploités par ALL
INVEST seront réparables ou remplaçables, de sorte que le système continue
à fonctionner correctement.

Article 3.- PRODUITS ET SERVICES FOURNIS

3.1 Le marché consiste en la fourniture du système et des terminaux, l’installation


et la mise en fonctionnement par P.M.C. tel que défini dans l’"offre technique"
achetés par ALL INVEST, capables d’enregistrer et de traiter les paris gérés
par EXPRESSO depuis ses Points de Vente situés dans le territoire.

3.2 Le marché est considéré forfaitaire pour chacune des Unités Centrales et leurs
périphériques respectifs dans chacune des phases de l’installation. P.M.C. est tenu
de livrer un ensemble complet fonctionnel redondant et optimisé pour une utilisation
en ROUMANIE avec toutes les sécurités nécessaires. La liste des équipements
cités ne peut être considérée comme exhaustive mais simplement indicative.

9
3.3 Le présent contrat a en outre pour objet, de définir les conditions dans lesquelles :

a) P.M.C. met à disposition de ALL INVEST le système défini dans l’"offre


technique" dont les spécifications techniques des matériels décrits sont non
contractuelles, du fait de l’évolution constante de la technologie informatique
d’une part et en adéquation avec le besoin réel du client d’autre part.
b) P.M.C. concède à ALL INVEST une licence d’utilisation de tous les logiciels
nécessaires à la mise en service et au maintien en ordre de marche de
l’architecture du réseau, licence qui peut être transmise à EXPRESSO.
c) P.M.C. s’engage à maintenir en ordre de marche les matériels et logiciels de
l’architecture pendant toute la durée du présent contrat. Un contrat de
maintenance sera établi entre P.M.C. et ALL INVEST.
d) P.M.C. assure la totalité de la maintenance des matériels et logiciels à
l’exception des prestations de maintenance des terminaux qui seront prises en
charge par ALL INVEST ;
e) La définition de l’architecture étant expressément convenue non intangible,
les parties pourront convenir, dans le cadre d’avenants, des modifications de
l’architecture, à la demande de ALL INVEST acceptées par P.M.C., ou sur
proposition de P.M.C. acceptée par ALL INVEST ;
f) P.M.C. s’engage à vérifier toutes les conditions d’installation du système et
plus particulièrement d’établir en fonction des télécommunications actuelles
en ROUMANIE, les spécifications techniques de connexion au réseau ;
g) P.M.C. s’engage à établir les spécifications techniques des équipements
nécessaires à l’affichage vidéo, dans les points de vente de EXPRESSO; de
toutes informations nécessaires à l’exploitation des points de vente,
notamment les résultats des tirages ;

10
h) P.M.C., dans le cadre de son activité et de la veille technologique, s’engage
à conseiller ALL INVEST sur les possibilités d’évolution des systèmes ;
3.4 Il est bien entendu que le personnel d’exploitation du système et de
maintenance pour les niveaux 1 à 3 des terminaux est celui de EXPRESSO ou
est mis à disposition par lui, à ses frais.

Article 4.- AMENAGEMENT DES SITES

4.1 ALL INVEST s’engage à procéder aux aménagements et à l’entretien des sites
informatiques centraux selon les normes fournies par P.M.C., notamment au
niveau de l’alimentation électrique et la climatisation si nécessaire. Le site doit
être opérationnel à la date de livraison.

4.2 EXPRESSO exigera des gérants des points de vente, qu’ils préparent et
maintiennent (ou fassent maintenir) leurs locaux conformément aux normes en
vigueur, y compris les installations d’alimentation électrique ou de
télécommunications.

4.3 ALL INVEST fournira toutes les informations nécessaires aux aménagements et
à l’entretien des guichets selon les normes fournies par P.M.C., notamment
quant à l’alimentation électrique et, si nécessaire, la climatisation. Ces sites
doivent être opérationnels à la date retenue pour les tests de validation.

Article 5. – INFORMATIONS ET ACCES UTILES

5.1 ALL INVEST et EXPRESSO s’engagent à fournir dans les plus brefs délais à
P.M.C., toutes les informations que P.M.C. pourra raisonnablement lui
demander dans le but d’exécuter le contrat sans désemparer.

5.2 ALL INVEST et EXPRESSO permettront au personnel autorisé de P.M.C.


d’accéder au site principal ou de secours (back-up) chaque fois que cela sera
jugé nécessaire pour l’exécution du contrat avec un préavis raisonnable.

11
Article 6. – ADAPTATION DES LOGICIELS – MISE EN SERVICE DU SYSTEME

6.1 P.M.C. s’engage à effectuer toutes les adaptations logicielles complémentaires


nécessaires à l’enregistrement et au traitement des paris, qui pourraient être
demandées par EXPRESSO afin d’être en adéquation avec le règlement en
vigueur. Ces développements seront réalisés selon les conditions définies dans
l’"offre financière".

6.2 P.M.C. effectuera l’installation et la mise en service du système au plus tard 5


semaines après la date de livraison, sur le site central.

6.3 ALL INVEST et EXPRESSO décident, après conseil de P.M.C., de la


localisation des points de vente. La réalisation et le coût des opérations de
câblage sont à la charge de ALL INVEST suivant les normes fournies par
P.M.C.

6.4 ALL INVEST prend à sa charge toutes les formalités administratives et tous les coûts
liés à l’installation, à la mise en service, au maintien en ordre de marche et au maintien
des performances des moyens de transport de l’information (réseau ADSL, GPRS, X25,
lignes spécialisées, RTC, etc …). P.M.C. vérifiera les installations du site central, afin
qu’elles soient conformes aux spécifications établies pour l’utilisation.

Article 7. – FORMATION

7.1 P.M.C. assurera la formation du personnel de EXPRESSO pour le pilotage


opérationnel du réseau, de sorte que ce personnel soit capable d’utiliser le système
central, selon les modalités décrites dans l’"offre technique". Un manuel utilisateur
en langue française sera remis à chaque participant. En outre P.M.C. pourra
former des instructeurs de EXPRESSO, à l’utilisation des terminaux du réseau et
leur remettra les manuels de formation en langue française.

7.2 P.M.C. assurera la formation à la maintenance des terminaux STAR du


personnel de EXPRESSO, de sorte qu’il soit capable d’assurer les niveaux 1, 2
et 3 tels que définis dans l’"offre technique". Une documentation complète en
langue française sera remise à chaque participant.

Article 8. – PROPRIETE DES MATERIELS

12
8.1 Le transfert de propriété des matériels vendus est subordonné au paiement de
l’intégralité des sommes dues par ALL INVEST. Toutefois les risques sont
transférés à la livraison sur site.

8.2 ALL INVEST s’interdit de vendre, louer ou de toute autre manière transférer
la propriété ou la possession des matériels ou de fractions de ces matériels
décrits dans l’"offre technique" à une société ayant une activité concurrente à
celle de P.M.C. et d’une manière générale à toute autre société, à l`exception
de EXPRESSO.

8.3 EXPRESSO s’interdit de louer ou de toute autre manière transférer la


possession des matériels ou de fractions de ces matériels décrits dans l’"offre
technique" à une société ayant une activité concurrente à celle de P.M.C.

Article 9. - ASSURANCES

9.1 Les assurances pour les transports des matériels sont prises directement par
P.M.C. Les risques relatifs aux composants du système passent à ALL INVEST
en même temps que la livraison dans l’entrepôt de ALL INVEST.
P.M.C. apportera son assistance à ALL INVEST pour les démarches
administratives se situant sur le territoire français.

9.2 Tant que les matériels restent la propriété de P.M.C., ALL INVEST s’engage à
les assurer au titre des dommages auprès d’une compagnie notoirement connue
et solvable. ALL INVEST s’engage à fournir à P.M.C. l’attestation d’assurance
annuelle, à première demande, le contrat d’assurance.

Article 10. - GARANTIE

10.1 P.M.C. garantit à ALL INVEST que, au moment où il sera installé, le système
(ou une partie additionnelle du système) sera en bon état de fonctionnement et
conforme dans tous ses aspects aux descriptions et spécifications convenues
dans l’"offre technique". Pour autant que ALL INVEST et EXPRESSO
respectent les instructions relatives à l'entreposage du système (ou la partie du
système), P.M.C. remplira ses obligations en conformité avec les normes
techniques et les standards en vigueur dans le secteur.

10.2 P.M.C. garantit à ALL INVEST que les matériels du système central et tous autres
équipements fournis par P.M.C. comme faisant partie du système seront de qualité
vendable et dénuée de tout vice caché ou apparent dû à une conception
défectueuse, une fabrication incorrecte ou des matériaux défectueux, cela pendant
une période de un (1) an à partir de la date de livraison.

13
10.3 Les garanties prévues à l’article 11.1 et 11.2 valent pour chacune des pièces
de remplacement ajoutées au matériel du système central, et pour tout autre
équipement neuf vendu par P.M.C. pendant une période de 12 mois à partir de
la date d’installation.

10.4 La garantie de P.M.C. selon les articles 11.1 et 11.2 n'est pas donnée si :

a) Le matériel défectueux a été réparé ou modifié par une entreprise autre que
P.M.C. ou désignée par P.M.C., et sans l'autorisation de P.M.C. ;
b) Le numéro de série ou de l'étiquette de garantie P.M.C. lié à l'objet
défectueux a été enlevé ou modifié sans l'autorisation de P.M.C. ;
c) Le défaut est dû à l'une des causes suivantes non imputables à P.M.C. ou à ses
agents : Accident, négligence, abus, utilisation incorrecte, application incorrecte,
erreur de l'utilisateur, usure et fatigue normales, aménagement incorrect du site,
installation incorrecte, réglage incorrect, maintenance ou réparation incorrecte, ou
tout événement naturel ou humain (autre que l'usure normale) qui a soumis l'objet
défectueux à des contraintes excédant celles prévues.

10.5 Dans un des cas de garantie des articles précédents, les mesures suivantes
seront prises :
a) ALL INVEST informera P.M.C. de la défectuosité et du numéro de série de
l'objet défectueux ;
b) ALL INVEST remplacera les composants défectueux en puisant dans le stock de
pièces de rechange mis à disposition par P.M.C. durant la période de garantie ;

c) P.M.C. remplira son obligation de garantie en remplaçant l'objet ou l'élément


dès qu'elle aura reçu de ALL INVEST l'objet ou l'élément défectueux ; et :
d) ALL INVEST expédiera aux frais de P.M.C., ou au sous-traitant désigné par
P.M.C., l'objet ou l'élément défectueux. P.M.C. (ou le sous-traitant
désigné) retournera à ALL INVEST, aux frais de P.M.C., l'objet ou
l'élément de remplacement.

10.6 Le stock de pièces de rechange est acheté part ALL INVEST. Il sera
déterminé d'un commun accord.

14
10.7 Si le système fourni par P.M.C. contient des parties produites par une
entreprise tierce non englobées dans la garantie décrite aux articles
précédents, P.M.C. fera en sorte que cette entreprise accorde, transfère ou
fasse transférer en faveur de ALL INVEST une garantie comparable. Cette
garantie indiquera en particulier que le matériel livré est neuf, sauf
avertissement exprès, de qualité vendable et dénuée de tout vice caché ou
apparent dû à une conception défectueuse; elle vaudra au moins pendant un (1)
an à partir de la date de livraison et sera par ailleurs conforme aux garanties
usuellement données par l'entreprise tierce pour les équipements semblables.

10.8 Les obligations de P.M.C. au titre de la garantie se limitent au remplacement, la


réparation des matériels ou corrections d’anomalies logicielles, les taxes relatives à
l’envoi des matériels défectueux à P.M.C. restant à la charge de ALL INVEST.

10.9 En plus des garanties définies aux sections 11.1 à 11.5, P.M.C. apportera au
système, pendant toute la durée du contrat, toutes les améliorations logicielles
ou matérielles qu’elle jugera utiles en accord avec ALL INVEST.

Article 11. – MAINTENANCE DE MATERIELS ET LOGICIELS

11.1 La maintenance des matériels et logiciels est effectuée par P.M.C. selon les
modalités décrites aux sections 11.2 à 11.5. Elle est gratuite, sous réserve de
ce qui est prévu sous lettres b) et c) de la section 12.2, durant la période de
garantie des matériels. Elle sera ensuite sujette à des conditions de
rémunération qui seront négociées entre les parties, sur la base des tarifs
figurant à titre indicatif dans l’"offre technique".

11.2 Maintenance des terminaux et serveur central

a) Pour les terminaux STAR, 5 niveaux de maintenance ont été définis dans
l’"offre technique";
b) ALL INVEST assure la maintenance des niveaux 1,2,3 ;

c) Les niveaux de maintenance 4 et 5 sont assurés gratuitement par P.M.C.


durant la période de garantie si leur utilisation est conforme aux
recommandations de PMC, à l’exception des frais d’expédition aller des
matériels, qui restent à la charge de ALL INVEST, tandis que les frais de
réexpédition de ces matériels sont à la charge de P.M.C. ;

15
d) Si la panne affectant un terminal ou un sous-ensemble d’un terminal
nécessite le retour de ce matériel dans les locaux de P.M.C. à SAINT
MAUR, ALL INVEST procédera à l’envoi du terminal ou sous-ensemble,
accompagné d’une fiche d’incident, pour échange par P.M.C. sous 5 jours
ouvrés au maximum à date de réception chez PMC, le temps nécessaire au
transport et dédouanement n’étant pas compté ; les jours ouvrés s’entendent
de tous les jours de la semaine, sauf les samedis, dimanches et jours fériés.

11.3 Maintenance préventive du site central

Une visite de maintenance préventive des matériels et des logiciels sera assurée
par P.M.C. à ses frais, au moins deux fois par an, à compter de l’entrée en
vigueur du présent contrat.
La date de passage sur chaque site, sera définie d’un commun accord entre les
parties.

11.4 Maintenance curative du site central

En cas d’échec de la procédure d’assistance téléphonique déclenchée après


constatation par ALL INVEST ou par EXPRESSO d’un dysfonctionnement
bloquant (c’est-à-dire affectant l’enregistrement et/ou le traitement des
paris), P.M.C. devra intervenir à ses frais sur le site concerné dans un délai de
48 heures, pour remettre les matériels et/ou logiciels défaillants en ordre de
marche.

11.5 Maintenance des Logiciels

La maintenance logicielle est réalisée par P.M.C. pour le site central, ainsi que
les terminaux STAR. Ce service comprend:
a) La mise à niveau des logiciels en fonction de leurs évolutions (changement de
version pour “ l’operating system ” du serveur ou des terminaux) ;
b) La correction d’anomalies au niveau des applicatifs;
c) La maintenance des logiciels applicatifs du STAR 3000 ;
d) La maintenance des logiciels applicatifs des terminaux STAR.

16
Article 12. – DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE

12.1 Tous les droits de propriété intellectuelle relatifs aux matériels du système
central, aux terminaux, aux contrôleurs, aux matériels de communication et autres,
ainsi qu’aux logiciels fournis par P.M.C. et à la documentation qui leur est liée,
appartiennent à P.M.C. ou peuvent être accordés sous licence par P.M.C. et
continueront d’appartenir à P.M.C. ou d’être susceptibles d’être accordés sous
licence par P.M.C. Seul un droit d’utilisation est accordé à EXPRESSO.

12.2 ALL INVEST et EXPRESSO aviseront promptement P.M.C. si elle a


connaissance d’une atteinte ou d’une violation des droits de P.M.C. ALL INVEST
et EXPRESSO n’entreprendront aucune démarche envers un contrevenant à
moins que P.M.C. ne l’ait requise de le faire, et dans cette stricte mesure ;
dans ce cas, ALL INVEST et EXPRESSO apporteront à P.M.C., toute
l’assistance nécessaire qui lui sera raisonnablement demandée.

Article 13. – GARANTIE D’UTILISATION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE

13.1 P.M.C. garantit que l’utilisation du système fourni, ne violera aucun droit de
propriété intellectuelle appartenant à un tiers. P.M.C. indemnisera ALL INVEST
de toute perte découlant de la prétention que l’utilisation normale ou la
possession du système viole les droits de propriété intellectuelle d’un tiers (y
compris sans restriction tout brevet, copyright, modèle déposé, droit de
conception ou marque déposée), aux conditions suivantes :

a) ALL INVEST informera promptement P.M.C. par écrit de toute allégation de


violation dont elle aura connaissance et ne procédera à aucun aveu,
concession ou paiement, sans le consentement écrit préalable de P.M.C. ;
b) A la demande et aux frais de P.M.C., ALL INVEST lui permettra de
conduire ou de conclure toute négociation et procédure liées à de telles
conditions et P.M.C. sera en droit de recevoir toute indemnité légale
accordée à l’encontre du plaignant ;
c) A la demande de P.M.C., ALL INVEST apportera toute l’assistance
raisonnable aux dites négociations ou procédures et sera remboursée par
P.M.C. pour tous les frais qu’elle aura consentis ce faisant ;

17
d) P.M.C. n’encourra aucune responsabilité en vertu du présent article, si l’atteinte
ou violation alléguée a pour fondement le résultat (1) d’une utilisation ou d’une
possession du système autre que celle correspondant aux conditions du contrat ou
des annexes qui lui sont spécifiques, (2) d’une utilisation des logiciels en
combinaison avec d’autres logiciels non fournis ou agréés par P.M.C., (3) d’une
utilisation des logiciels dans un but autre que celui prévu par le contrat, (4)
d’une modification de la législation applicable, ou (5) d’une utilisation du système
pour l’exploitation, sur instructions de ALL INVEST ou de EXPRESSO, d’un jeu
ou pari qui, à titre ou à un autre, contrevient aux droits de propriété
intellectuelle d’un tiers.

13.2 Si une injonction ou un jugement judiciaire est rendu contre les cocontractants
conjointement ou solidairement pour l’utilisation du système ou d’une partie de
celui-ci en violation des droits de propriété intellectuelle d’un tiers, ou si
l’utilisation normale ou la possession par ALL INVEST ou par EXPRESSO du système
est considérée par un tribunal compétent comme une violation des droits de
propriété intellectuelle d’un tiers, P.M.C., dans un délai raisonnable et à ses frais :
a) Fera en sorte de lever l’injonction ou d’annuler ou modifier le jugement ;

b) Accordera le droit de continuer à utiliser et à posséder le système ;


c) Modifiera ou remplacera le système (sans réduire ses performances
globales), de manière à éviter l’infraction.
ALL INVEST assistera P.M.C. dans toute la mesure du possible, dans l’une ou
l’autre des solutions ci-dessus. Si aucune de ces solutions ne réussit, ALL
INVEST sera en droit de notifier par écrit à P.M.C. qu’elle met fin au contrat.

Article 14. – LICENCE DES LOGICIELS

14.1 P.M.C. accorde à ALL INVEST le droit de transmettre à EXPRESSO une licence
incessible et intransmissible d'utilisation des logiciels. Cette licence n'est accordée
que sur le territoire. Elle autorise l'utilisation des logiciels uniquement sous la
forme d'un code résultant exploitable sur machines pour la durée du contrat et est
soumise aux conditions suivantes :

a) EXPRESSO utilisera les logiciels sur le territoire, à des fins d'exploitation


de l’expresso conformément au règlement ; éventuellement aussi à d’autres
fins après accord préalable écrit de P.M.C. ;

18
b) Les logiciels ne seront utilisés qu'avec les matériels qui sont ou seront fournis
ou agréés par P.M.C. selon le contrat, et uniquement dans un but déterminé
par le contrat. Ce n'est que si ces conditions sont respectées que la
responsabilité de P.M.C. pour les pertes subies par EXPRESSO pourra être
engagée. EXPRESSO indemnisera P.M.C. de toute perte que P.M.C. aurait à
supporter consécutivement à des réclamations de tiers fondées sur
l'utilisation des logiciels avec des matériels non fournis ou agréés par P.M.C.
ou dans un but autre que convenu ;
c) Aussi longtemps que EXPRESSO utilisera les logiciels, elle n'en utilisera pas d'autres
que ceux fournis ou agréés par P.M.C. pour son système d'exploitation, sauf si
P.M.C. délivre préalablement une autorisation écrite. EXPRESSO indemnisera P.M.C.
de toute perte que P.M.C. aurait à supporter consécutivement à des réclamations de
tiers fondées sur l'utilisation des matériels P.M.C. avec des systèmes d'exploitation
autres que les logiciels fournis ou agréés par P.M.C.;

d) ALL INVEST et EXPRESSO s'interdisent de copier, transcrire, paraphraser,


reproduire de toute autre manière, enregistrer en totalité ou en partie sur
quelque support que ce soit, les logiciels ou toute documentation relative aux
logiciels qui ont été fournis par P.M.C. Nonobstant, ALL INVEST et
EXPRESSO sont habilitées à tirer des copies des logiciels en code résultant
exploitable sur machine dans la mesure nécessaire (mais sans dépasser cinq
(5) copies) à des fins de sauvegarde non productive, à condition que toutes
les marques de propriétés apparaissant sur l'original apparaissent également
sur chacune des copies ; et en outre que ALL INVEST et EXPRESSO
informent immédiatement P.M.C. par écrit de l'endroit où se trouve chaque
copie sitôt qu'elle a été effectuée ;

e) Les logiciels et la documentation annexée, et toutes les copies de ceux-ci,


restent la propriété exclusive de P.M.C ;
f) ALL INVEST et EXPRESSO ne modifieront ni n'autoriseront personne autre
que P.M.C. à modifier une quelconque partie des logiciels ;
g) ALL INVEST installera promptement ou fera installer sur le système les
mises à jour de code des logiciels fournis, selon les instructions de P.M.C. ;

19
h) ALL INVEST et EXPRESSO s'efforceront d'assurer une utilisation, une gestion
et un contrôle adéquats des logiciels et de tout programme d'application
conformément aux pratiques industrielles normales. Sans préjudice de ses droits
envers des tiers, P.M.C. ne pourra être tenue responsable de pertes subies par
ALL INVEST et EXPRESSO ou d'autres tiers, causées directement ou
indirectement par l'utilisation, la gestion ou le contrôle inappropriés par
EXPRESSO des logiciels. ALL INVEST et EXPRESSO relèveront P.M.C. de toute
perte subie par P.M.C. consécutivement à des réclamations de tiers en relation
avec de telles utilisations, gestion ou contrôle inappropriés (pour autant que
P.M.C. ait informé directement ALL INVEST et EXPRESSO par écrit desdites
réclamations et n'ait pas procédé, sans le consentement préalable de ALL
INVEST, à des aveux, concessions ou paiements en faveur desdits tiers).

i) EXPRESSO contrôlera l'utilisation des logiciels conformément aux conditions


du contrat ;
j) Les honoraires de licence sont fixés dans l’"offre financière". Ils sont sujets
à révision aux même conditions que les honoraires d'assistance logicielle.

14.2 Logiciels pour lesquels P.M.C. concède à ALL INVEST un droit de céssion
d’usage vers EXPRESSO sont :
a) le logiciel d’application conforme au règlement en vigueur en Roumanie;
b) le logiciel de terminaux STAR 2012;

c) le logiciel Sybase, à raison d’une licence par terminal STAR 2012 actif dans
le réseau.

Article 15. – SERVICE D’ASSISTANCE LOGICIELLE

15.1 P.M.C. fournira à ALL INVEST, les services d’assistance logicielle selon les
conditions stipulées dans l’"offre technique" ;

15.2 Les services d’assistance logicielle débuteront à la date du premier jour de


démarrage et s’étendront pendant toute la durée du contrat.

Article 16. – EXHAUSTIVITE DES GARANTIES ET RESPONSABILITES

Le contrat définit exhaustivement les garanties et responsabilités de P.M.C. pour le


système (ou parties du système) qu’elle fournit.
En outre, P.M.C. offre toutes les garanties dues pour le fonctionnement normal des
systèmes.

20
Article 17. – PRIX ET PAIEMENTS

17.1 Les prix des prestations et redevances fournies par P.M.C. sont fixés dans
l’annexe 2 dans le paragraphe offre financière. De manière générale les prix
s’entendent nets de tout frais et taxes locales qui sont à la charge de ALL
INVEST.

17.2 Les factures sont payables par virement Swift nettes de tout frais notamment
bancaire et de transfert, en totalité au plus tard dans les trente (30) jours après
la date d’émission par P.M.C. conformément aux conditions du contrat, sauf
clause spéciale différente. En cas de retard, P.M.C. peut exiger un intérêt
moratoire de 10% l'an. Tous les frais occasionnés par un retard de paiement
seront à la charge de ALL INVEST. Tous les paiements seront effectués en Euro.

17.3 Les prix des prestations initiales sont récapitulés dans l'annexe 2, laquelle
contient en outre des clauses spéciales au sens d’article 18.2.

17.4 Les paiements nets de tout frais ou taxes selon l'art. 18 seront effectués au
moyen d'un virement bancaire SWIFT sur le compte suivant, sous réserve
d'accord différent dont les parties pourront convenir par écrit :
PMC, 30 rue des Petits Hôtels 75010 PARIS
Société Générale PARIS JEMMAPES
IBAN : FR76 30003 03320 00020063377 25
BIC : SOGEFRPP

17.5 Sauf dispositions contraires expressément prévues dans le contrat, les prix
sont entendus départ usine en Euro. Les droits de douane, de TVA ou toute
autre taxe locale ne sont pas inclus dans les prix, ils sont à la charge de ALL
INVEST. P.M.C. ne se considère pas redevable de ces taxes et droits.

21
17.6 Définition et paiement
a) Définition

PMC livre à ALL INVEST un système STAR 3000 L et 120 terminaux STAR
2012 dans une première phase, mais au plus tard le 20/02/2010.
b) Paiement

En ce qui concerne la formation du personnel, l’installation et l’assistance, ALL


INVEST paie à réception de factures selon le bordereau des prix en annexe 2
postes N° 4 et 5 à compter de la mise en service du système ainsi que les
postes 1,2,3,4 du paragraphe 1.2 de l’annexe 2 dés la signature du contrat.
ALL INVEST verse à PMC un montant correspondant à 3,5% des enjeux mensuels
nets des taxes dues à l’état roumain enregistrés par les terminaux STAR :

2 des 3,5% sont dédiés au paiement différé des matériels augmenté des frais
financiers au taux de 6% l’an.
1,5 des 3,5% de cette facture est dédié au paiement des redevances pour les
droits d’usage des logiciels applicatif, la maintenance des logiciels, la
maintenance des matériels couvrant les niveaux 4 et 5.
Ce paiement mensuel de 1.5% est dégressif et cumulatif par paliers :
De 1€ à 2 millions d’€ 1.5%
De 2 millions à 4 millions d’€ 1,3%
De 4 millions à 6 millions d’€ 1,2%
De 6 millions à 8 millions d’€ 1,1%
De 8 millions à 10 millions d’€ 1%
De 10 millions d’€ et au dessus 0.8%

ALL INVEST ne sera propriétaire des matériels qu’au paiement complet des
matériels augmentés des frais financiers.
Le droit d’usage des logiciels, de la maintenance des logiciels, de la maintenance
des matériels continuera à être dû selon les conditions stipulées à l’article 17.6.

La facture mensuelle est émise et envoyée par fax et l’original par courrier le 5
du mois suivant d’exploitation considéré, elle est payable au plus tard le 15 du
mois suivant par virement bancaire SWIFT. Le non-paiement de cette
redevance suspend de son obligation PMC, qui peut sans préavis et à tout
moment après cette date décider d’interrompre l’utilisation de son système.

22
17.7 Consommables

ALL INVEST peut s’approvisionner en consommables pour les terminaux STAR


directement chez le fournisseur de son choix dès que celui-ci a été agréé par
P.M.C. le prix des consommables est stipulé en annexe 2, article 3.

Article 18. – CONFIDENTIALITE

18.1 Tel qu'utilisé dans l’article 19, le mot "propriété" comprend toutes les
informations, formules, procédés, instruments, développement, inventions,
produits et composants et toutes autres choses ayant une valeur commerciale
(y compris, sans restriction, les matériels et les logiciels), qui ont une nature
confidentielle et sont directement ou indirectement fournis par P.M.C. à ALL
INVEST et EXPRESSO en application du contrat. Tous les droits de propriété
(y compris, sans restriction, les brevets, demandes de brevet, copyrights et
marques déposées) appartiennent exclusivement à P.M.C.; ALL INVEST et
EXPRESSO n'obtient aucun droit de licence ou de propriété autre que ceux
prévus par le contrat ou stipulés par P.M.C. dans un autre écrit.

18.2 L'expression "informations confidentielles" désigne toute information, sous quelque


forme que ce soit (par exemple : Ecrite, orale, bande ou disque magnétique,
etc.), directement ou indirectement fournie par une partie (le révélateur) à une
autre partie (le destinataire) en application du contrat ou en relation avec elle
(et/ou les opérations de sa négociation ou celle d'amendements, avenants ou
annexes futurs, avant ou après la date de conclusion), qui a un rapport avec le
contrat ou ces négociations, ou encore avec l'une quelconque des activités du
révélateur, de ses produits (matériels et logiciels en ce qui concerne P.M.C.), de
ses services, de ses équipements, de sa technologie, de son savoir-faire, de son
personnel, de ses finances, de ses ventes ou de son marketing. Toutefois les
informations suivantes ne sont pas considérées comme confidentielles :

23
a) Les informations qui sont ou ont été généralement accessibles au public ou qui
entrent dans le domaine public autrement que par violation de la présente
clause de confidentialité ;
b) Les informations qui, au moment où elles sont confiées par le révélateur,
étaient déjà connues du destinataire et documentées dans les actes qui
étaient déjà en sa possession ;
c) Les informations obtenues de façon indépendante par le destinataire de la
part d'une personne autre que le révélateur, qui avait le droit de procéder à
cette révélation ;
d) Les informations obtenues de façon indépendante par le destinataire sans
utilisation des informations confidentielles du révélateur; ou
e) Les informations pour lesquelles le révélateur a autorisé par écrit le
destinataire à les communiquer ou les divulguer sans restrictions.

18.3 Chaque contractant reconnaît que toutes les informations confidentielles


confiées par le cocontractant ou lui appartenant sont vitales pour ses activités
et doivent rester strictement confidentielles. Chaque contractant conservera
l'information reçue strictement confidentielle et s'abstiendra de la communiquer
(directement ou indirectement, totalement ou partiellement, individuellement ou
collectivement) à quelque personne que ce soit autre que les employés ou sous-
traitants du destinataire et pour autant que ce soit uniquement dans un but
d'exécution du contrat et après avoir instruit ses employés ou sous-traitants
de l'obligation, résultant du contrat, de protéger les intérêts du révélateur.
Chaque contractant s'interdira d'utiliser, reproduire sur quelque support que ce
soit, divulguer ou communiquer une information confidentielle à moins que le
révélateur n'ait, de son propre fait, préalablement et expressément autorisé
ladite utilisation, reproduction, divulgation, ou communication, que ce soit dans
le contrat ou dans un autre écrit signé par le révélateur. Toute reproduction
effectuée par le dépositaire, complète ou partielle, quel qu'en soit le support,
de documents ou autre média contenant des informations confidentielles,
portera l'intégralité du copyright, de la marque déposée, de la mention du
brevet ou d'autres mentions de propriété qui figurent sur l'original.

18.4 P.M.C. reconnaît que ALL INVEST et EXPRESSO sont soumies à la surveillance
des autorités publiques compétentes en ce qui concerne l'exploitation des
loteries ou paris. En conséquence, P.M.C. autorise d'ores et déjà ALL INVEST
et EXPRESSO à communiquer à ces autorités les renseignements qu'elles
seraient amenées à lui demander, y compris des informations confidentielles, à
condition que ALL INVEST et EXPRESSO avertissent dûment ces autorités du
caractère confidentiel et de l'obligation de le maintenir, et qu'elle notifie au
révélateur les informations confidentielles le concernant qu'elle a dû ainsi
fournir.

24
18.5 P.M.C. reconnaît que les autres organismes officiels de loteries ou de paris, avec
qui ALL INVEST a conclu ou conclura des accords en vue de l'exploitation commune
ou liée d'un jeu de loterie ou d'un pari traité par le système, sont semblablement
soumis à la surveillance des autorités compétentes. En conséquence P.M.C. autorise
ALL INVEST à communiquer à ces autorités les renseignements qu'elles seraient
amenées à demander au sujet des jeux ou paris ainsi exploités de manière commune
ou liée, y compris des informations confidentielles, à condition que ALL INVEST
avertisse dûment ces autorités du caractère confidentiel et de l'obligation de le
maintenir, et qu'elle notifie au révélateur les informations confidentielles le
concernant qu'elle a dû ainsi fournir.

18.6 Chaque partie reconnaît que toute information confidentielle appartenant au


cocontractant constitue pour lui un avoir et un secret de valeur unique, et
qu'elle n'a aucun droit ni autre intérêt sur ces informations confidentielles, en
dehors du droit de les utiliser en exécution du contrat.

18.7 ALL INVEST et EXPRESSO reconnaît en outre que des informations confidentielles
pourraient être obtenues en examinant l'intérieur, et en conséquence s'engage à ne
pas autoriser l'examen de l'intérieur de quelque élément que ce soit de la propriété
par des tiers, ni à autoriser le transfert de possession à des tiers de quelque
élément que ce soit de la propriété, sans l’approbation préalable écrite de P.M.C.

18.8 Les destinataires prendront toutes mesures raisonnables pour protéger le


caractère confidentiel des informations confidentielles. Chaque destinataire
apportera à la protection des informations confidentielles du révélateur un soin
et une attention au moins égale à ceux qu'il met en œuvre pour la protection de
ses propres informations confidentielles; cette règle ne saurait en aucun cas
limiter le principe général exposé au début de cette section 19.

18.9 Sur requête du révélateur, un cadre du destinataire certifiera immédiatement


par écrit qu'à sa connaissance et après enquête suffisante :
a) Le destinataire s'est abstenu d'utiliser, de reproduire, de divulguer ou de
communiquer à une personne ou société tierce aucune information confidentielle,
en tout ou partie, en dehors de ce qui est autorisé dans cet article; et

b) Le destinataire n'a pas connaissance qu'une personne ou société ait enfreint


l'obligation de confidentialité sans autorisation expresse et préalable du
révélateur.

25
18.10 Si le destinataire n'est pas en mesure de fournir une telle attestation écrite, il en avisera
immédiatement le révélateur et lui fournira une explication détaillée écrite des raisons de
cette incapacité. Le destinataire coopérera avec le révélateur dans toute procédure contre
une personne ou société qui aurait enfreint l'obligation de confidentialité.

18.11 Chaque partie reconnaît que les restrictions à l'utilisation, la reproduction et la divulgation

des informations confidentielles de l'autre partie, telles que contenues dans cet article,

constituent une protection raisonnable des activités de cette autre partie.

18.12 Chaque partie s’engage à faire respecter l’obligation de confidentialité par tous ses
collaborateurs et auxiliaires et se déclare expressément responsable de toutes les
conséquences dommageables qui pourraient, même indirectement, résulter de l’inobservation
par l’un d’entre eux de cette disposition.

18.13 L'obligation de confidentialité de cet article se poursuivra après l'expiration de la durée du


contrat.

Article 19. – FORCE MAJEURE

19.1 Il y a empêchement de force majeure lorsqu'un des contractants est rendu


incapable de satisfaire à tout ou partie des ses obligations selon le contrat (à
l'exception des obligations de paiement) pour une cause imprévisible et
irrésistible, telle que :
a) Un événement inhabituel non prévisible, extraordinaire ou un phénomène
naturel accablant, tel qu'incendie, tremblement de terre, foudre, inondation
qui entraîne des pertes matérielles ou humaines importantes provoquant des
interruptions prolongées de la production ou des assemblages ;
b) La guerre, des troubles civils, les actes d'ennemis publics, les révolutions
provoquant d'importants dommages aux biens ou aux gens ;
c) Les embargos, les blocus généraux, les grèves, les lock-out, grèves perlées ou
tournantes, actes de sabotage des usines, des voies ferrées ou des ports de
chargement ou de déchargement, y compris les pannes d'usines ou d'installations
causant des interruptions prolongées de la production ou des assemblages ;

d) Des épidémies provoquant d'importantes pertes humaines et/ou tout autre


événement qui ne peut être prévu ou prévenu par la précaution humaine ;

26
e) Des changements législatifs ou de pratique administrative, en particulier des
changements empêchant la continuation de l'exploitation licite des jeux ou
paris, ou la réalisation licite de projets d’exploitation de jeux ou paris, selon
le système fourni en application du contrat.

19.2 Si un des cas susmentionnés advient (cas de force majeure), chacune des
parties s'engage à en avertir immédiatement l'autre, cet avis devant détailler
les circonstances constituant la force majeure. Tant que durera le cas de force
majeure, l'exécution du contrat sera suspendue autant que nécessaire sans
responsabilité pour le dommage qui pourrait résulter de cette suspension, étant
entendu que les opérations seront reprises aussitôt que possible par la partie
invoquant la force majeure.

Article 20. – CESSION ET SOUS-TRAITANCE

20.1 Aucun droit ni obligation issus du contrat ne peut être cédé à un tiers par ALL
INVEST, sans le consentement écrit préalable de P.M.C., a l`exception de transmettre
la licence d`usage vers EXPRESSO. De même, aucun droit ni obligation issu du contrat
ne peut être cédé sur le territoire à un tiers par P.M.C. sans le consentement écrit
préalable de ALL INVEST, à moins qu’il ne s’agisse pour P.M.C. de céder ses droits ou
obligations ou sous-traiter ses obligations à une entreprise dans laquelle P.M.C. détient
la majorité des actions ou qui détient et a détenu déjà au moment de la conclusion du
contrat, la majorité des actions de P.M.C.

Article 21. – LANGUE DE TRAVAIL

21.1 Toutes les relations entre P.M.C. et ALL INVEST et EXPRESSO, orales ou
écrites, découlant du contrat ou de son exécution, se feront en français et/ou
en anglais. Pour tous les documents décisifs, la langue d’utilisation sera le
français avec une traduction officielle en roumain.

27
Article 22. – NOTIFICATIONS

22.1 Toutes les notifications, demandes et autres communications requises ou


pouvant être données en application du contrat seront transmises par écrit et
seront (1) remises en personne moyennant délivrance d’un reçu signé, ou (2)
expédiées par un service de courrier rapide, avec délivrance d’un reçu signé, ou
(3) transmis par télécopie, avec confirmation suffisante de la réception, aux
adresses ou numéros de télécopieurs :
Pour les notifications à ALL INVEST,
A l’attention de Monsieur le Directeur Général à :

SC ALL INVEST STOCK OPTIONS S.R.L


Spl. Independentei nr.273
Bucarest
ROUMANIE
Numéro du télécopieur :+4021.318.69.60

EXPRESSO BET STAR S.R.L.

Spl. Independentei nr.273


Bucarest
ROUMANIE
Numéro du télécopieur :+4021.318.69.60

Pour les notifications à P.M.C.


A l’attention de Monsieur le Directeur Général Délégué à :
Périphériques et Matériels de Contrôle
30, rue des Petits Hôtels
75010 PARIS (FRANCE)
Numéro du télécopieur : 33.1.41.81.11.82
Adresse postale : 56, avenue RASPAIL, 94100 SAINT MAUR, FRANCE

22.2 Les notifications seront considérées comme effectuées à la date du reçu ou de


la confirmation de réception.

22.3 Une partie peut à tout moment informer par écrit le cocontractant d’un
changement de son adresse ou numéro de télécopieur. Ce changement prendra
effet dix (10) jours après ladite notification, l’adresse ou le numéro de
télécopieur modifié devenant la nouvelle adresse ou le nouveau numéro de
télécopieur de la partie concernée.

22.4 Les communications ordinaires pourront être effectuées aussi par e-mail.
28
29
Article 23. – INTEGRALITE DES ACCORDS

Le présent contrat représente l’entier accord des parties et exprime leurs obligations
respectives. Il remplace et annule tous les pourparlers, accords verbaux et/ou écrits relatifs
à son objet, intervenus préalablement à la signature du contrat entre les parties.

Article 24. – AMENDEMENTS – AVENANTS

24.1 Tout amendement ou avenant au contrat, pour être valable, devra figurer dans
un acte écrit dûment signé par des personnes pouvant engager les parties.

24.2 Toute entente entre parties devant faire l’objet d’un avenant en vertu du
contrat, n’aura effet qu’après que les parties auront dûment signé le document
et exprimé leur volonté de l’annexer au contrat.

Article 25. – MAINTIEN DU CONTRAT

Les parties reconnaissent que les clauses du contrat (y compris celles se référant
aux informations confidentielles), sont nécessaires à la protection raisonnable de
leurs intérêts commerciaux mutuels. Si une clause est déclarée nulle ou invalide en
vertu du droit applicable, cette nullité ou cette invalidité n’affectera pas les autres
clauses qui peuvent être exécutées indépendamment de la nullité ou de l’invalidité
(clauses séparables). Les dispositions déclarées nulles ou invalides seront interprétées
et continueront d’être exécutées dans la plus large mesure autorisée par le droit
applicable, conformément à l’intention originale des signataires.

Article 26. – RENONCIATION A DES DROITS

La renonciation d’un contractant, à un moment ou à un autre, d’exiger du


cocontractant qu’il exécute une des ses obligations, ne pourra jamais être
interprétée comme une renonciation définitive à ce droit, ni à aucune autre issue du
contrat, ni affectera en rien la validité du contrat dans sa totalité ou dans l’une de
ses parties, ni le droit du cocontractant à faire appliquer l’intégralité du contrat.

30
Article 27. – DUREE DU CONTRAT - DENONCIATION

27.1 Le présent contrat qui prend effet à sa mise en vigueur, est conclu pour une
durée déterminée de cinq ans.

27.2 Il se renouvellera au-delà par périodes de 1 an, sauf dénonciation à l’initiative


de l’une ou l’autre des parties, signifiée par lettre recommandée avec avis de
réception, reçue au moins 6 mois avant la date d’échéance.

27.3 Le contrat est mis en vigueur à la date de signature


27.4 Chacune des parties pourra, en cas d’inexécution ou de mauvaise exécution par l’autre
partie d’une quelconque des obligations souscrites aux termes des présentes, de plein
droit et sans que cela nécessite une quelconque formalité judiciaire, mettre fin de
façon anticipée au présent contrat sans qu’aucune indemnité ne soit due par la partie
mettant fin au contrat, moyennant une notification, par lettre recommandée avec avis
de réception, effectuée dans les conditions de la section 28.5.

27.5 Cette notification ne pourra intervenir qu’à l’issue de l’écoulement d’un délai de
trente jours calendaires après l’envoi d’une mise en demeure, par lettre
recommandée avec avis de réception, restée en tout ou en partie sans effet, le
tout sans préjudice des dommages-intérêts à faire valoir en l’encontre de la
partie défaillante.

Article 28. – FRAIS DU CONTRAT

Chaque partie supportera les frais qu’elle a encourus ou encourra en raison des
négociations et de la conclusion du contrat ou de ses amendements, avenants ou
annexes futurs ou en rapport avec ces activités. Tous droits notamment de timbre en
ROUMANIE, s’ils existent, seront supportés par ALL INVEST.

Article 29. – DROIT APPLICABLE

La validité, l’interprétation et l’exécution du contrat, dans toutes ses parties intégrantes,


sont soumises à tous égards au droit français; il ne saurait y avoir de conflit de loi.

31
Article 30. – LITIGES

30.1 Pour tous litiges relatifs au présent contrat, le différend sera soumis
préalablement à une procédure à l’amiable entre les parties. Les parties
s’efforceront à trouver une solution à ce différend dans les 60 jours à
compter d’une notification par lettre recommandée et accusée de réception
adressée par la partie la plus diligente à l’autre partie, le cachet de la poste
mentionnant la date d’envoi, faisant foi.
Dans le cas où le litige persisterait à l’issue de la période sus-indiquée, il sera
soumis aux juridictions françaises compétentes de Paris. Elles appliqueront le
droit français ; la procédure sera conduite en langue française.

30.1 L’article 32 ne prive nullement les signataires du droit de requérir en tout


temps des mesures provisionnelles.

Article 31. – SUCCESSEURS

Les éventuels successeurs des parties reprendront intégralement les droits et


obligations du contrat, y compris ceux relatifs au droit applicable (art. 30) et aux
litiges (art. 31).

Article 32. – DOCUMENTS CONTRACTUELS

32.1 Le contrat est établi en deux exemplaires en français et deux exemplaires en


roumain, un jeu pour chaque partie, chaque exemplaire constituant un original.
Chaque exemplaire comprend l’"offre technique" (annexe 1) et l’"offre
financière" (annexe 2) existantes au moment de la conclusion, signées par les
parties. Les annexes 1 et 2 font parties intégrantes du contrat. L’exemplaire
en français sera la référence.

32
32.2 Les amendements, avenants et annexes ultérieurs seront semblablement établis
en deux exemplaires originaux sous la forme de l’article 32.1. Dès leur
conclusion, dans les formes de l’art. 25, ces amendements, avenants ou
annexes, seront réputés intégrés au contrat.

En foi de quoi le présent contrat est conclu par les représentants dûment autorisés
de chacune des parties.

A PARIS, le 03 février 2010

Pour et au nom de ALL INVEST STOCK OPTIONS S.R.L.


Monsieur Octavian BARBU, Directeur Général.

Pour et au nom de EXPRESSO BET STAR S.R.L.


Madame Nina MUDREA

Pour et au nom de P.M.C.


Jérôme CARRUS, Directeur Général Délégué

33