Вы находитесь на странице: 1из 6

PERIODE STRUCTURE Finalité de l’enseignement Public/Remarques

500-1000 Ecoles paroissiales- Rudiments puis arts libéraux Formation du clergé régulier
épiscopales-monastiques pour minorité- religieux et séculier pas d’éducation
essentiellement des masses
Eduquer = vivre
chrétiennement
12è-13è siècle 12 è : Création des Etudes des arts libéraux Essor de l’influence de
universités, faculté des arts, ( trivium puis quadrivium) l’Eglise
droit, médecine, théologie Baccalauréat-Licence- Structure corporatiste sous
Doctorat l’influence du Pape
A partir du 14ème s, les titres
donnent l(accès à des postes
prestigieux ou de pouvoir
savoir = enrichissement
13è Création des collèges Structure d’hébergement au
départ, puis d’enseignement
répétiteurs
15è Réforme des collèges : Structuration en classes, en 3 Pour les gens aisés surtout
collèges humanistes cycles autour des arts
libéraux ; renouveau des
contenus d’enseignement,
par l’apport de l’héritage
antique et apport de la 1er niveau gratuit pour les
Ecoles de province en 2 Renaissance enfants natif s de la ville
niveaux
Apprentissage des rudiments
puis grammaire latine
De la Renaissance à 1789 : le temps des petites Ecoles
16ème- Conflits religieux Coup d’arrêt des collèges Outil au service de la contre
municipaux, remplacés Réforme
par collèges
congréganistes, petites
classes adjointes au Pour les gens aisés surtout
collège
Collèges Jésuites ( Ignace
de Loyola) Pour les jeunes nobles
Déclin des universités Concile de Trente : « le
peuple doit être éduqué par
Préceptorat à domicile le clergé »
Méthode d’enseignement
individuelle Pour le peuple-Payante- Pas
Ecoles rurales et urbaines de locaux ni matériel scolaire-
Peu fréquentée-
PERIODE STRUCTURE Finalité de Public/Remarques
l’enseignement/ Objet de
la réforme
17ème Essor des petites Ecoles Education chrétienne pour Enfants pauvres- Gratuité
( Charles DEMIA, JB préserver l’ordre social- pour les indigents
LaSALLE, Nyel) Catéchiser et moraliser
1762- Expulsion des Jésuites Collèges deviennent des
structures municipales
1789-Les idées et principes de la Pour une éducation Bases d’une éducation
Révolution nationale gratuite, laïque, obligatoire-
Education de la Nation-
Former un citoyen éclairé
Ecoles spéciales ( Ponts et
Chaussées ..)
1793 Renonciation au monopole
d’état
UN SYSTEME EN ORDRES
1795- Décret DAUNOU Une école primaire par Gratuité pour les pauvres
chef_lieu Pas d’obligation scolaire
Pas de formation des maîtres
1802 Lycées Napoléoniens Former une élite pour les
besoins de l’administration et
l’efficacité de l’armée-
Ecoles primaires = Eglise Monopole d’état sur
( Frères des Ecoles l’enseignement secondaire
Chrétiennes) ( Université Impériale)
Communes : écoles
primaires et secondaires
1815-1879 Apprendre à lire et à écrire
Souci d’un encadrement
moral et religieux
Besoins de la révolution
Industrielle
1833 Loi GUIZOT Une école primaire de Enseignement moral et Gratuité pour les pauvres
garçons par commune, religieux qui doit garantir une Impulsion au dvpt des écoles
privée ou publique stabilité sociale et politique
Ecole Normale par chef Formation des instituteurs
lieu laïcs
1850 LOI FALLOUX ( 2nde Suppression du monopole Congrégations religieuses Partition du système scolaire
République) d’état pour le secondaire peuvent ouvrir collèges et privé/public
lycées
1860 2nd Empire et DURUY Nouvel élan à la politique Rappel de l’obligation faite Favoriser scolarisation
( ministre Instruction Publique) scolaire, primaire et aux communes d’avoir une enfants pauvres ( gratuité)
secondaire, meilleure école de garçons et une de
organisation filles
Ordre Primaire : concours
de recrutement, programme
précis, augmentation du
salaire des maîtres.
Ordre Secondaire : dvpt
d’un enseignement spécial,
sans latin, au profit des
sciences et LV
1881-1882 Lois FERRY 1881 : écoles maternelles
( Pauline KERGOMARD)
Ecole primaire publique Education physique, Certificat d’études primaires
élémentaire gratuite intellectuelle savoir pratique pour dégager une élite
pour la vie) et morale primaire
Former un citoyen, faire Enjeu de la laïcité =
aimer la république éducation des filles
Neutralité religieuse mais pas
de neutralité politique
1882 Obligation scolaire de 6 à Ferry organise l’école du Fréquentation irrégulière
13 ans peuple : ordre primaire jusqu’en 1920
gratuit, obligatoire et laïque Loi sur le travail des enfants
en 1892
Cours complémentaires 3 années après le certificat : 1887 : brevet obligatoire pour
brevet élémentaire le concours d’entrée école
normale
Ecoles primaires 3 années après le certificat : Ordre primaire qui fonctionne
supérieures brevet supérieur sur lui-même, tout en
permettant une certaine
ascension sociale
Pas d’enseignement du latin,
réservé au secondaire
1879 Création des écoles Formation des professeurs
normales files et garçons des écoles normales et des
EPS
1904 Interdiction de
l’enseignement à toute
congrégation religieuse
Ferry entérine la fin du monopole d’état sur l’enseignement et l’éducation et maintient un système organisé
en 2 ordres
ORDRE SECONDAIRE
1880 Loi Camille SEE Ouverture de Culture générale républicaine
l’enseignement pour l’éducation des futures
secondaire aux filles élites
( sans latin)
1902 Réforme de l’ordre 4 voies possibles , dont La question est posée de la Bac « moderne », très
secondaire l’une sans latin nature de la culture scolaire apprécié des parents
Secondaire classique et de son utilité pour une
Secondaire spécial future vie d’adulte
« long »
Vers une école unique
1918 Remise en cause de la
séparation en ordre, au
nom de l’égalité
1925 Cursus lycée des filles Accès au bac
aligné sur celui des
garçons,
A partir de 1926 Classes élémentaires Programmes identiques Gratuité de la 6ème à la 3ème
1931-1934 primaire et secondaire Passerelles aménagées pour
bons élèves

1934 Ministère Instruction


Publique devient
Education Nationale
1936 Front populaire- Jean ZAY Scolarité obligatoire Programmes 6 ème/3ème Tire les EPS populaires vers le
jusqu’à 14 ans identiques, quelle que soit modèle élitiste et la culture
l’implantation scolaire du secondaire
Former l’esprit et donner une
culture générale commune
Scolarité obligatoire 14 ans
Classes élémentaires
rattachées au primaire et les
EPS au secondaire
1940 Ministre CARCOPINO EPS absorbées par les Latin uniquement en lycée But : renforcer la séparation
collèges primaire/secondaire mais
Ecoles pratiques = aboutit à une
collèges techniques Développement de démocratisation non voulue
l’enseignement professionnel de l’enseignement secondaire
1947 Plan LANGEVIN-WALLON Obligation scolaire 18 ans- gratuité- mise en degré du Pas appliqué
système-intervention de psycho scolaires : idéaux de
démocratie et de justice proclamés par la Résistance
1959 Réforme BERTHOIN Scolarité obligatoire
jusqu’à 16 ans
1963 Réforme FOUCHET Création des C.E.S- Transformation des CC en CEG
Collèges d’enseignement technique ( prof. Court)
Lycées Techniques ( prof. Long)
1975 Loi HABY Collège unique

Оценить