Вы находитесь на странице: 1из 3

Atteintes du système nerveux.

Le système nerveux :

Le système nerveux est formé d’un ensemble d’organes qui a tout d’abord
la mission de relier l’organisme avec le monde extérieur, et une seconde mission
qui est de gouverner les différentes activités végétatives (digestion circulation
respiration…). Le système nerveux est composé de système nerveux central et
du système nerveux périphérique.

Le système nerveux central :


Il comprend l’encéphale ( cerveau cervelet bulbe rachidien) et la
moelle épinière. C’est lui qui coordonne toutes nos actions conscientes et
volontaires.

Cerveau : vie de relation ( conscience facultés intellectuelles


mouvements volontaires)

Tronc cérébral : il relie le cerveau à la moelle épinière.


A sa base se situe le bulbe rachidien.
Automatisme : -centre de l’éveil et du sommeil ;
- vigilance, réflexes de sécurité (toux, déglutition) ;
- bulbe rachidien (centre de commande de la respiration et de la
circulation)

Cervelet : équilibre et coordination.

Moelle épinière : c’est un long cordon de matière nerveuse de 45cm de


long, entouré par les vertèbres, protégé également par les méninges. Elle
regroupe les nerfs qui se distribuent ensuite dans tout l’organisme.

La protection assurée :
.par le crâne pour l’encéphale ;
.par la colonne vertébrale pour la moelle épinière ;
.l’ensemble est tapissé par trois fines membranes, les méninges, entre
lesquelles circule le liquide céphalorachidien. Celui-ci joue le rôle
d’amortisseur hydraulique contre les chocs.

Le système nerveux périphérique :


Il est constitué :
-des nerfs rachidiens qui sortent du canal rachidien entre les vertèbres. Ils se
distribuent vers les membres supérieurs par les racines cervicales, vers le tronc
par les dorsales et vers les membres inférieurs pour les lombaires.

Les détresses neurologiques :

Les accidents de système nerveux central


1/traumatisme crânien :
Tous choc violent sur le crâne peut provoquer des lésions des structures
cérébrales, soit par contusion du cerveau, soit par compression due à un
saignement à l’intérieur du crâne.

2/ toxicomanie
Les intoxications agissent sur le système nerveux central qui entraîne une
accoutumance et une déchéance pouvant aller jusqu’à la mort.
2. a les drogues et médicaments
L’arsenal des drogues comporte trois sources de produits :
-les dépresseurs
-les perturbateurs
-les stimulants

2. b l’alcool
Il est à noter des troubles du comportement à type d’agressivité, d’irritabilité et
de l’équilibre, puis des troubles de la conscience.
Quelle que soit la nature du toxique, il sera ramasser et garder sur soi les boites
de médicaments ou tout emballage de produits toxiques quel qu’il soit.

3/ les crises d’épilepsie :


La crise se déroule en 4 phases :
-pertes de connaissance brutale et chute ;
-mouvements saccadés, contracture généralisée, les membres se raidissent ;
-les membres se tendent et fléchissent ;
-inconscience plus ou moins longue.
Après la crise, la personne est obnubilée, hébétée ou inconsciente. Elle peut
s’être mordue la langue et avoir perdu des urines.

4/ accident vasculaire cérébral (AVC) :


C’est une rupture ou une obstruction d’un vaisseau qui irrigue le cerveau.
Les signes associés sont : -une paralysie complète ou partielle,
- des troubles de la parole (déformation de la bouche)

5/ crise de tétanie ou de spasmophilie :


C’est une contraction musculaire involontaire. La personne ressent des
fourmillements dans les bras et les jambes. Elle est angoissé. Elle ne pers pas
connaissance.

Les accidents du système nerveux périphérique :

1/généralités
Les fractures, luxations, plaies graves, peuvent atteindre les nerfs périphériques.
- lésions des nerfs sensitifs : diminution ou disparition de la
sensibilité.
- Lésions des nerfs moteurs : diminution ou disparition de la
force et du mouvements.

2/atteintes de la moelle épinière


Un choc direct ou indirect, une chute sur le dos ou tout traumatisme violent
doivent vous faire suspecter une lésion de la colonne vertébrale.

Une fracture de la colonne vertébrale est toujours grave car la moelle épiniere
peut être lésée.

Les signes sont :


-douleur dans le dos ;
-présence de trouble nerveux.

Si, devant une victime inconsciente ou en l’absence de signe, les circonstances


de l’accident vous font suspecter une lésion, prenez toutes les précautions pour
respecter l’axe de la colonne vertébrale.