Вы находитесь на странице: 1из 4

Éléments de Physique nucléaire

Réponses des exercices

Exercice 1

Les isotopes :

( et ), ( et ).

Les isotones :

et .

Les isobares :

( et ),( et ).

Exercice 2

1. contient A = 235 nucléons, soit Z = 92 protons et N = A – Z = 143 neutrons.


2. Δm = 1,915071 uma
Δm = 3,18005 10-27 kg
3.
1783,82 MeV
4.
5. de est de
de est de 7,66 MeV
de est supérieure à celle de , donc le radium est plus stable que
l’uranium

Exercice 3

1.

2. Le noyau de est plus stable que celui de , car son énergie de liaison par
nucléon est plus élevée.
Le se situe sur la première partie (A˂20) de la courbe d’Aston, donc propice à des
réactions de fusion.
Le se situe sur la partie centrale des noyaux les plus stables.

Exercice 4 :

Le nombre de noyaux de radium désintégrés en une minute est de 3,6 107.


Exercice 5:

N = 1,27 108 atomes

Exercice 6:

La quantité de matière en radon, dans 1m3, responsable de l'activité R est n = 2,97 x 10-15 mol

Exercice 7:

1.
2.

Exercice 8:

1.

Date t 0 8 jours 1 an 30 ans 300 ans


N0 0,5 1,8 10-14 4,8 10-413 0
N0 0,9995 0,98 0,5 9,8 10-4

2. À long terme (après 300 ans) l’iode est totalement désintégré. Le césium est plus
dangereux car il est plus radioactif.
3. en prenant 1 an = 365 jours, on trouve : .

Exercice 10 :

1. La courbe représentée en gras s’appelle la vallée de stabilité.


2. Les noyaux stables appartiennent à la vallée de stabilité. Les autres noyaux sont situés
de part et d’autre de la vallée de stabilité.
3. Ces noyaux sont situés sur la première bissectrice. D’après le diagramme, ces noyaux
sont stables. Il s’agit des noyaux pour lesquels les nombres de charge et de masse sont
petits.
4. Ces noyaux sont situés au-dessus de la vallée de stabilité. Ils sont donc trop riches en
neutrons. Lors de leur désintégration, un noyau se transforme en un proton, avec
émission d’un électron. Ces noyaux sont radioactifs β-.

Exercice 11 :

1. donc la désintégration n’est pas permise.


2. donc la capture électronique est permise :

3. La transition (2) a une énergie .


La transition (1) a une énergie de 0,382 MeV, donc on peut détecter un rayon gamma
de désexcitation du d’énergie
Exercice 12 :

̅ ,

Exercice 13 :

1. .
2.
3.

Exercice 14 :

1.

2.
3.
4.
5. (capture d’un neutron lent)

̅ (1ère désintégration β-

̅ (2ème désintégration β-)

Exercice 15 :

La dose absorbée est égale à 0,81 gray.

Exercice 16 :

1. (1)
2. (2)
L’émission γ est due à la désexcitation du noyau .
3. (3)
4. (1) + (2) donne :
, d’où :
(4)
D’après l’équation (4) :
Or, d’après (3) : donc :
+ D’où :
a) Δm = 0,0275 uma
b)
c)
d) L’énergie libérée par la fission d’un g d’uranium 235 est de
(voir exercice 14)
L’énergie libérée par la fusion d’un g d’hydrogène est de .
L’énergie libérée par la fusion d’un g d’hydrogène est supérieure à celle libérée
par la fission de 1 g d’uranium.

Exercice 17 :

1.
2. L’émission β- Correspond à l’émission d’un électron, selon la réaction nucléaire
suivante : ̅
3. t = 16710 années.

Exercice 18 :

1. (Désintégration
(Désintégration
2. Δm = 5,807 10-3 uma, .
3.
4. Puissance = 1,54 (kJ/s) = 1,54 kW

Exercice 19 :

1.
2.

Exercice 20 :

Les produits de la réaction se partagent une énergie cinétique 10,7 MeV