Вы находитесь на странице: 1из 19

Réalisation d'un placard pour

la culture rapide et discrète du


cannabis avec la technique du
SCROG (Screen of Green)

Auteur :Wanoo 2009


Sommaire
I/Avant de propos..........................................................................................................4
II/Bibliographie............................................................................................................4
1)Site web..........................................................................................................................4
2)Livre...............................................................................................................................4
3)Expérience d'ami et de moi même...............................................................................4
III/Le chanvre indien généralité .................................................................................5
1)histoire...........................................................................................................................5
2)Utilisation du cannabis.................................................................................................5
a)Thérapeutique..........................................................................................................................5
b)Autre utilité du Cannabis.........................................................................................................5
IV/Le cannabis.............................................................................................................6
1)Anatomie........................................................................................................................6
2)Les variétés....................................................................................................................7
3)Sexualité.........................................................................................................................7
4)Cycle de vie....................................................................................................................9
5)Les trichomes................................................................................................................9
V/La culture................................................................................................................10
1)Fabrication de l'armoire.............................................................................................10
2)Culture avec la méthode du SCROG.........................................................................11
3)Réalisation de bouture................................................................................................16
a)Étape 1 :................................................................................................................................16
b)Étape 2 :................................................................................................................................16
c)Étape 3 :.................................................................................................................................17
d)Étape 4 :................................................................................................................................17
e)Étape 4 bis :...........................................................................................................................17
f)Étape 5 :.................................................................................................................................18
g)Étape 6 :................................................................................................................................18
h)Ensuite ?................................................................................................................................18
4)Lançons notre culture.................................................................................................20
a)Réalisation d'un plan mères a partir d'une graine................................................................20
b)Réalisation de 2 bouture identique de ce que l'on veut faire pousser...................................21
c)Croissance en systeme SCROG.............................................................................................21
d)pré-Floraison (Stretch)..........................................................................................................21
e)Floraison (étape 1)................................................................................................................22
f)Floraison (étape 2).................................................................................................................22
g)Maturation.............................................................................................................................23
5)Le séchage....................................................................................................................23
6)Le curring....................................................................................................................23
I/ Avant de propos

Ce guide n'est la que a titre d'information, chacun est libre de faire ce qu'il veut comme il le veut.

Ce guide na pas pour but de prétendre d'être la seule et meilleur façon de faire pousser du
cannabis a l'intérieur d'un placard, toute fois cette méthode est sur, facile, peu onéreuse et surtout
offrant un bon rendement.

Ce guide a été réalisé a partir de mes connaissance et mon expérience ainsi que celle d'ami(e)s et
site web réalisant aussi des cultures similaire qui m'ont fournis pas mal de photos.

Avant de partir tête baisser a la partie fabrication de la chose ainsi que la culture prenez le temps
de lire le reste il vous permettra de comprendre chaque étape de la vie de la plante ainsi que son
fonctionnement.

Citation : « Comme d'autres le cannabis, on cultive chez nous le vague à l'âme, petite drogue
douce et délétère. » François Mitterrand

II/ Bibliographie

1) Site web
• Wikipédia
• Wiki Canna
• Canna weed
• FCF
• Overweed

2) Livre
• Emperor where no cloeses (l'empereur est nu) de Jack Herer
• Ma première culture de cannabis
• Le cannabis et moi

3) Expérience d'ami et de moi même


III/ Le chanvre indien généralité

1) histoire
Le cannabis est utiliser depuis des millier d'année comme médicament on retrouve des trace de
son utilisation thérapeutique vers –2500 AV JC en Asie du sud-est. Son utilisation comme fibre est
apparue beaucoup plus tard ainsi que sont utilisation pour fabriquer du papier. Il a commencer a être
prohiber vers la fin du 18eme siècle.

2) Utilisation du cannabis

a) Thérapeutique
Aujourd'hui, les applications thérapeutiques du Cannabis sont de plus en plus reconnues. Les
applications thérapeutiques connues sont répertoriées par l'association Internationale pour le
Cannabis Médical:
- Nausées et vomissements
- Anorexie et cachexie
- Spasmes
- Troubles du mouvement
- Douleurs
- Glaucome
- Épilepsie
- Asthme
- Dépendance et état de manque
- Symptômes psychiatriques
- Maladies auto-immunes et inflammations
- Divers, syndromes variés
Il permet entre autre d'aider pour les maladies suivante : Glaucome, Sclérose en plaque, Cancer,
Asthme, Épillepsi, Trouble du sommeil ...

b) Autre utilité du Cannabis


On peut s'en servire pour la fabrication de corde, vetement, huile, isolant écologique,
biocarburant, papier, alimentation et cosmétique (liste non exhaustive).
IV/Le cannabis

1) Anatomie
Pour faire simple voilà un beau schémat léger et compréhensible (histoire de voir de quoi on
parle)

• Canopée : Écran formé par la partie supérieure de la plante.


• Apex : Sommet le plus éloigné des racines
• Préfleurs : Zone où apparaitrons lors de la floraison les fleures (tête)
• Feuille : Composé de 5-13 feuilles lancéolées, dentées-serrate marge, avec un couteau
tranchant, jusqu'à 10 cm de longueur et 1,5 cm de large, Elle capte le CO2 et libère de l'eau
• Limbe : Partie reliant la feuille au pétiole
• Pétiole : Partie reliant la tige a la feuille
• Nœud : Points d'insertion de pétiole sur une tige, marque aussi la séparation entre les étages
• Tige : Partie centrale de la plante
• Racine : Capte l'eau, l'oxygène et les minéraux
• Étages ou entre-nœud : Séparation entre 2 nœud
2) Les variétés
Il existe quatre variétés de cannabis, mais seulement deux présente une réel utilité pour la culture
récréative : Cannabis sativa et Cannabis indica toute deux présentant des propriétés propres :

Variété Indica Sativa


Effet Les indicas produisent un effet que Les sativas produisent un effet que l'on
l'on qualifie de stone, c'est a dire un qualifie de high, c'est à dire un effet
effet plutôt corporel et lourd, tendant plutôt cérébral, motivant.
parfois vers le soporifique.

Conseil Amis cannabiculteurs INdoor, nous Dans leur environnement d'origine, les
privilégierons des plantes de ce type. En sativas croissent et fleurissent
effet, taille réduite, plante trapue et en simultanément. Ainsi, en intérieur, il est
forme de buisson, sont des atouts pour important de passer ces plants en
une culture en placard. De plus, leur floraison relativement tôt.
temps de floraison généralement court
est un avantage de rapidité
Exemples de Afghani; Black domina; Master kush; Acapulco gold; Cambodgienne;
Souche pur Big bud Durban poison; Thai

NB : Il est vrai que l'indica est toute choisie pour la culture en placard toute fois une fois de
l'expérience acquise et si l'envie vous en dit hésité pas a utilisé des souche hybride (mélange
sativa/indica) voir des souche pur sativa.

NB2 : Je recommande comme souche pour les débutants la « Big bud » car elle n'est pas très
difficile a cultivé et offre un très beau rendement.

3) Sexualité
Comme beaucoup de plante a fleur le cannabis est une plante sexué, on trouve des pied dit mâle
(plan portant les appareil génétique reproducteur mâle) et des pied femelle (plan portant des organe
reproducteur femelle)
Pour la culture récréative seule les pied femelle présente un réel intérêt car elle possède une
couverture suffisante en trichomes glandulaires (mots bizarre expliquer plus loin).
La différence entre mâle et femelle n'est visible qu'au nomment de la floraison lors de la création
des pré-fleurs pour donner ensuite des inflorescences adultes. Bref tous sa c'est bien beau mais avec
une photo c'est mieux.
Sexe Mâle Femelle
Pré-fleurs

Inflorescences

NB : Il est très important d'éliminer les pied mâle dès leur apparition dans l'espace de culture
pour éviter tout pollinisation des pied femelle (et donc perdre les têtes)
4) Cycle de vie
Comme toute organisme vivant la plante obéi a un cycle de vie qui est en rapport avec son
environnement physico-chimique (lumière, température, humidité, concentration en élément
nutritif, encore une fois au lieu de vous assommer avec une grande page de texte explicatif faisons
simple et synthétique j'ai nommé le tableaux :

Type Germination Croissance Floraison


Explication Étape où la graine va Étape où la plante va Étapes où la plante va
former la tige et les fabriquer un system de fabriquer ses fleures en
premier feuille vie capable de supporte vu d'une reproduction
des fleures sexué
Humidité 50% ~ 70% 50% ~ 70% 50% (risque de
moisissure)
Température 20°C ~ 25°C 20°C ~ 25°C 20°C ~ 25°C
Lumière Blanche Bleu / Blanche Orange / Rouge
Cycle lumière jour/ 18H/6H 18H/6H 36H de nuit non stop
nuit puis 12H/12H

Engrais NPK 0-0-0 riche en Azote Riche en Potassium et


phosphate
Duré 24H ~ 48H pour le 3 semaine 10 semaine
germe et 3 semaine
pour l'apparition des
première feuille dentelé
NB : L'engraissage est une chose compliqué, nous y reviendrons par la suite.
NB2 : En 16 semaine (en moyenne) voir moins on passera aux étape de récolte

5) Les trichomes
Les trichomes pour faire simple sont les amas de cellules que l'on verra apparaitre sous forme de
petit bulbe a la surface des têtes et qui contienne le THC (substance que l'on recherche)

La figure ci-dessus illustre ces capitules, on aperçois les capsule tigées indiquées par les flèches
vertes, les trichomes bulbeux sont signalées par les flèches jaunes, les flèches rouges montrent les
trichomes capités-sessile.
V/ La culture
Nous y voila enfin, vous avez lu et plus ou moins compris les généralité sur la plante, au moins
son anatomie et son cycle de vie associer au facteur physico-chimique. Mais avant tous il faut nous
fabriquer notre milieux de culture

1) Fabrication de l'armoire
Pour réalisé cette armoire complète il nous faut :
• Du bois (contre plaqué ou agglomérer)
• Grillage a poule (octogonal pas carré)
• Pot de 1L en plastique pour le pied mère
• Boite a croissant (boite plastique de chez carrefour)
• Peinture Blanc Mat (et pas brillant!)
• 2 prise programmable
• 1 thermomètre et 1 hygromètre (appareil servant a voir le % d'humidité)
• La liste du matériel dans l'image si dessous qui fait office de plan (la fleme dans faire un
plus détaillé)
2) Culture avec la méthode du SCROG
Alors pour commencer la plus grosse partie de ce guide, tout d'abords il faut savoir que mettre un
pied comme sa sous une lumière et y arroser un coup comme sa part jour ce n'est pas la solution car
non seulement sa risque de faire un pied bizarre et une récolte de merde voir aucune.
Il existe plusieurs technique de culture en intérieur (indoor) et le SCROG en est une, je ne dit
pas que c'est la meilleur mais elle est assez simple a comprendre et a mettre en place.
Dans un premier temps la plante est mis en croissance et un grillage est placer 25 a 30 cm au
dessus, quand la plante va grandir elle va passer des branches a travers le grillage et ces dernier
seront directement accrocher au grillage pour que la tige soit horizontale et ainsi favoriser la
croissance des tige secondaire (un peu compliquer en théorie mais simple en réalité je vous rassure)
Une fois le grillage remplie a 50% voir 70% (sa dépend des pieds) on active la floraison et la
magie on aura un tapi de tête (un vrai régal pour les yeux)
Bon toute la théorie c'est un peu difficile mais avec des belles photo sa devrait vous paraitre
simple (même enfantin)
Premier étape : On laisse pousser jusqu'au grillage

Deuxième étape: Dès que des branches dépasse du grillage on les fixe horizontalement au
grillage a l'aide d'attache a sac congèle (petit fil de fer entourer de plastique). Le but est d'occuper
70% du grillage avant de passer a l'étape 3.
En gros on fait sa :

Troisième étape : On lance la floraison et on enleve proprement (ciseaux désinfecter) les feuilles
qui sont sous le grillage.

Aux bout de 8 a 9 semaine de floraison pour une souche de White Widow :

Voila vous savez tous sur le SCROG, ce n'est pas compliquer a mettre en place juste vérifier que
des feuille ne ce touche pas trop pour éviter de faire des moisissures et que des grandes feuille fasse
de l'ombre aux tête.
3) Réalisation de bouture
Pourquoi faire des boutures? La réponse est simple garder une ligne, plus besoin d'utiliser des
graine et être sur de la sexualité de notre plan. Car en SCROG si on a le malheurs de passer
directement en graine et que sur nos 2 pied on a 1 mâle on viendra de perdre toute notre récolte et
c'est très difficile a solutionné. Pour les bouture c'est très simple il faut une plan mères qui na jamais
fleurie puis prendre une branche proprement.

a) Étape 1 :
Couper la branche destinée à devenir bouture. Si il s'agit d'un simple donneur, couper la branche
à raz du tronc. S'il s'agit d'un plant mère, laisser au moins un noeud avant le tronc, pour que de
nouvelles branches puissent s'y former. Mettre les branches coupées dans un verre d'eau.
Privilégiez les branches basses, évitez d'office l'apex qui se bouture mal.

b) Étape 2 :
Préparer le substrat d'accueil (faire tremper les cubes de laine de roche (LDR), ou humidifier le
terreau), ainsi que l'hormone de bouturage. Pour éviter la transmission de maladies et autres, utiliser
un deuxième flacon plutôt que tremper la tige dans le pot. Idem s'il s'agit d'hormone en poudre,
déposez-en dans le creux d'une feuille de papier préalablement pliée ou dans un autre petit récipient.
c) Étape 3 :

Couper les feuilles basses pour ne laisser qu'un ou deux jeux de feuilles.

d) Étape 4 :

- Avec du gel de bouturage : environ 2 ou 3mm sous le noeud, couper le plus nettement possible
(avec des outils affutés!) en biseau, pour augmenter la surface d'absorption, et immédiatement la
plonger dans le gel pour l'en enduire sur environ 2-3cm.
- Avec de la poudre de bouturage : couper environ un centimètre sous le noeud, et l'enduire de
poudre sur 2-3cm.

e) Étape 4 bis :

Et oui, une étape 4bis uniquement pour ceux qui utilisent de l'hormone en poudre. Il faudra
prendre soin de tapoter la branche pour enlever l'excédent de poudre, et surtout de recouper une
2ème fois, en biseau à 2 ou 3mm sous le noeud, après l'application de poudre. Contrairement au gel
qui va être absorbé par la plante, la poudre va rester à la surface et former une "croûte" (un cal) qui
pourrait empêcher la bouture de s'alimenter correctement et provoquer son dépérissement avant
l'apparition de racines.
f) Étape 5 :

Mettre les boutures dans leur substrat d'accueil, ici de la laine de roche, mais directement dans le
terreau ou la coco ça marche aussi, et refermer le trou pour mettre le substrat en contact avec la
bouture et éviter que la lumière ne vienne troubler l'activité hormonale.

g) Étape 6 :

Mettre le tout dans une "mini serre", n'importe quelle boite avec un couvercle transparent et
gardant l'humidité fera l'affaire, sans oublier un coup de vaporisateur sur les plants et dans la serre
pour démarrer tout de suite avec une hygrométrie forte.

h) Ensuite ?

Au bout de 6 à 15 jours en fonction de tous les paramètres dont on a parlé ci-dessus et de la


variété bouturée, les première racines font leur apparition à travers la laine de roche : c'est l'heure de
les transplanter.
En terre, le cube de LDR est placé directement dans le substrat puis recouvert, sans trop tasser la
terre au tour des cubes de LDR.
Il est normal que les feuilles basses jaunissent, elles ont été dépossédées de leurs sucres pour
fournir de l'énergie à la plante à travers cette terrible épreuve. Elles ont mérité une mort digne, et
seront coupées proprement et à raz du tronc.

Et voilà, dans tout les types de cultures un petit coup de Root Booster est toujours bienvenue
jusqu'à ce que la croissance reprenne, puis utilisez votre cycle nutritif habituel.
Les cubes destinés à l'hydro peuvent également, pour ceux qui ne souhaitent pas faire les frais de la
gourmandise d'une "grosse lampe", rester dans le placos de croissance ou bouturage s'il est assez
grand. Il suffit des mettre dans un récipient avec 1 ou 2cm de solution nutritive dans le fond, elle
sera absorbée par capillarité. Le niveau de solution ne doit pas dépasser 1/4 de la hauteur du cube, il
y aurait un risque de noyer les racines. Ainsi, les boutures peuvent bénéficier d'une semaine
supplémentaire environ d'un éclairage moins violent et moins coûteux, jusqu'à ce que les racines
dépassent sous le cube. Il faudra alors les transplanter dans les billes, les pains de LDR, la coco, ou
rien du tout, mais ceci est une autre histoire...
4) Lançons notre culture
Maintenant que l'armoire est prête et que l'on a bien compris les technique de culture on peut
lancer la culture, toute fois je préconise, j'exige et j'ordonne un cahier de culture ou un Journal De
Culture (JDC sur les forums). Le pourquoi est très simple il permet de suivre notre culture du début
a la fin et savoir ou sa merde si sa merde, améliorer ce qui est a améliorer et surtout faite partager
vos JDC a vos ami(e)s sa les aiderons surement.

a) Réalisation d'un plan mères a partir d'une graine


Dans un premier temps il faut lever la dormance (mécanisme de protection de la plante),pour
cela il est nécessaire de faire subir aux graines des alternances de température :
• 5 jours au sec dans l'obscurité,
• 3 jours au frigo,
• 3 jours au congélateur,
• puis pour finir encore 5 jours au sec et dans le noir.
Une fois cela réalisé on doit les réhydraté, placez les graines dans un verre d'eau tiède, à
température ambiante, durant 12 heures.
Dans un premier temps les graines vont flotter, attention cela ne signifie en aucun cas qu'elles ne
sont pas valables. Une graine coule tout simplement lorsqu'elle est réhydratée ; si les graines ont été
bien conservé (au sec) elles flotteront auparavant, une fois réhydratées, donc plus lourdes, elles
coulent.
Parfois au terme de ces 12 heures certaines graines se sont déjà ouvertes.
Puis les faire germé, pour cela :
• Placer les graines entre 2 bouts de "sopalin" humide mais pas détrempés!
• Placez le tout entre deux assiettes, à température ambiante, environ 22-23°C.
• 12 à 24h plus tard, les graines sont bien ouvertes, avec un germe de quelques millimètres
à 1 ou 2 cm.
Et enfin la mettre sous terre, le germe est naturellement programmé pour effectuer un demi-tour ;
ainsi si le germe ne dépasse qu'à peine mettez-le vers le haut, si au contraire il mesure déjà 2 cm ou
plus mettez-le vers le bas. Puis, recouvrez de terreau sur quelques millimètres.
A présent, veillez à arroser régulièrement avec de très petites quantité d'eau afin que la terre soit
légèrement humide mais pas détrempée. Par ailleurs, il est également possible de mettre la graine
directement en terre, toutefois cela risque d'être un peu plus long.
b) Réalisation de 2 bouture identique de ce que l'on veut faire pousser
Bon la pas de difficulté il y a juste a suivre la technique de bouturage qui va bien si dessus.
Temps : Semaine 1 à 3 pour l'enracinement et l'apparition de belle feuille
Condition :
• 20°C ~ 25°C
• Humidité 70%
• Lumière blanche
• Cycle 18H/6H
• Pas d'engrais

c) Croissance en systeme SCROG

Il faut laisser pousser les plantes un peu plus longtemps en croissance jusqu'à ce qu'elles
atteignent le haut du grillage. Puis de pratiquer la technique SCROG vu plus haut.
Temps : Semaine 3 à 6 pour remplir le grillage a 70%
Condition :
• 20°C ~ 25°C
• Humidité 50% ~ 70%
• Lumière bleu/blanche
• Cycle 18H/6H
• Engrais de croissance, riche en en azote, respecter les dose car trop d'engrais tue les
plantes ... Cadence de 1 fois sur 2 arrosage voir 1 fois sur 3

d) pré-Floraison (Stretch)

Étapes cruciale pas trop compliquer mais faut respecté les consigne.
Dans un premier temps on débute la floraison par une mise complète dans le noir de 36H (donc
pendant 36H on ne va pas les voir on les laisse dormir si un peu de lumière rentre sa va ce dérouler).
Après on passe en cycle de lumière de 12H/12H et on essaye de baisser l'humidité a 50%.
Temps : 2 Semaine sous cycle 12/12 pour compléter tranquillement le reste du grillage
Condition :
• 20°C ~ 25°C
• Humidité 50%
• Lumière rouge/orange
• Cycle 12H/12H
Engrais de floraison (type bloom ou boost), riche en en potassium et phosphore , respecter les
dose car trop d'engrais tue les plantes ... Cadence de 1 a 2 fois par semaine.
Une fois tout le grillage rempli ne plus toucher les plants.

e) Floraison (étape 1)
La floraison est l'aboutissement de la culture. C'est pour cela qu'on remet le compteur des
semaines à zéro. Chaque jour de floraison compte, ce qui veut dire que tout ralentissement ne sera
jamais rattrapé.
Le temps de floraison dépend des variétés et de chaque plante en fonction de son phénotype et
des conditions de culture.
Les indicas sont en général prêtes en 60 jours, les sativas demandent souvent 80 jours avant
d'être dignes d'être récoltées. Pour cela il faut d'abord bien s'occuper de la floraison.
Temps : 4 Semaine sous cycle 12/12 pour compléter tranquillement le reste du grillage (si besoin
est)
Condition :
• 20°C ~ 25°C
• Humidité 50%
• Lumière rouge/orange
• Cycle 12H/12H
Engrais de floraison (type bloom ou boost), riche en en potassium et phosphore , respecter les dose
car trop d'engrais tue les plantes ... Cadence de 1 a 2 fois par semaine.

f) Floraison (étape 2)
Entre la cinquième et la huitième semaine de floraison, la croissance végétative est
complètement stoppée. Plus besoin d'enlever les branches et les feuilles.
On passe à la floraison proprement dite.
C'est ici que la différence entre sativas et indicas se montre très importante: la sativa va continuer
sa croissance végétative un peu plus longtemps. Il faut donc agir en conséquence. Un léger pinçage
sur les têtes les plus hautes est utile avec les sativas.
De tout façon, il est important que la canopée soit parfaitement homogène à ce stade de
floraison.
Les têtes à ce stade sont fragiles: Il faut les manipuler le moins possible. Il y a risque de
contamination des plantes à cause de vos doigts tout sales.
Je ne plaisante pas, moins les plantes seront touchées et mieux elles iront.
Temps : 1 Semaine sous cycle 12/12 pour compléter tranquillement le reste du grillage (si besoin
est)
Condition :
• 20°C ~ 25°C
• Humidité 50%
• Lumière rouge/orange
• Cycle 12H/12H
Engrais de floraison (type bloom + boost), riche en en potassium et phosphore , respecter les dose
car trop d'engrais tue les plantes ... Cadence de 1 fois par semaine.
g) Maturation
La maturation est le moment ou les plantes gonflent leurs gousses. C'est le moment ou la
production de résine est la plus importante. Il ne faut donc plus toucher les têtes pendant cette
période. L'hygrométrie doit être ajustée éventuellement car le risque de moisissure est très élevé.
Le mieux est de retirer les feuilles qui se touchent pour éviter des accumulations d'humidité.
De plus, il convient d'augmenter légèrement les cycles de ventilation, surtout la nuit pour éviter aux
têtes de pourrir ce qui serait dommage après tant d'efforts.
Deuxième point fondamental: la nutrition et le rinçage. Cette étape forcera la plante a puiser dans
ces reserves et produire une resine de qualiter
Pour faire sa c'est très simple :
• Pendant 2 semaine stopper les produit engrais type boost et divisé par 2 le bloom
• La derniere semaine stopper tous les produit juste de l'eau pour rincer la bête
Si tout c'est bien passer vous devez avoir de belle tête et il reste plus qu'a faire sécher.

5) Le séchage
La récolte commence des que les trichome (sorte de petit poil sur le tête sont a 50% laiteux
(blanchâtre opaque) et a 50% marron
Le séchage c'est le laps de temps qui suit immédiatement la coupe des plantes pendant lesquel
vous suspender vos plantes à l'envers dans une piece noire, fraiche, et aérée dans le but de les
sécher. En général 1 a 2 semaines. Un séchage rapide donne un gout amer, un sechage lent donne un
gout sucré (fruité). Arrêter le séchage dès que les branches se cassent nettement (cad, sont rigides),
mais que les tetes restent souplent (10% d'humidité). Une tete qui s'effrite en "poudre" lorsque l'on
fait son mélange avec le tabac est le reflet d'un trop gros séchage. Une fois le séchage terminer on
passe a la phase de conservation et d'affinage ou Curring

6) Le curring
Le curing consiste à ralentir le séchage et permet aux arômes de se
développer. Il dure de 15 jours à trois semaines.
Les têtes presques sèches sont mises dans des bocaux hermétiques
et dans le noir. Une fois par jour, les bocaux sont ouverts un quart
d'heure pour enlever le surplus d'humidité.
La durée du curing est variable, elle ne dépend pas d'un temps
déterminé mais plutot de l'état des tetes.
D'une manière générale, le curing est terminé lorsque l'odeur qui se dégage des pots en les ouvrant
n'a plus l'odeur de "verdure", mais une bonne odeur de cannabis. Fiez-vous à votre odorat.
Une fois le curing terminé, vos têtes sont prêtes à être dégustées. Tous vos efforts sont enfin
récompensés.
Conseil de conservation :
Une fois que le curing est terminé, les tetes sont pretes à etre consommées. Il faut bien sur laisser
les bocaux au frais et dans le noir. Je conseille de surveiller l'état des tetes régulierement, histoire de
voir si elles ne pourrissent pas en raison d'un mauvais curing par exemple. Continuez le curing dans
ce cas-là...
Le fait de laisser macérer les tetes dans leur parfum va les améliorer sans cesse en qualité (le
gout surtout). Le pic de qualité se situe à 6 mois d'age apres le curing.

Оценить