Вы находитесь на странице: 1из 4

Live your life: Carpe Diem.

Une réflexion sur la vie, la religion et l’attitude humaine.


Oh, nous les humains, (what’s in a word?)
On veut tous que notre vie ici sur terre vaut d’être vécu, en même temps on espère que la vie
d’âpres, de préférence au paradis, soit meilleure.
Mais pourquoi on à besoin d’une religion, de règles, des dogmes, tous imposer par qui et par
quelle droit ?
Qui à été l’illuminé de penser que l’humanité ne se comportait pas assez bien et donc avait
besoin de règles ? De croire dans autre chose que la vie ici sur terre, de promesses d’une
meilleure vie après. Qui nous dit que ce n’est pas une carotte pour les cons ?
Qui peut dire avec certitude ?
Moi je n’ai jamais rien vu de concret, que celui qui peut me prouver quoi que se soit avance.
Est-ce pas une manœuvre de gens opportuniste pour gagner un peut de sous, de prestige, de
pouvoir ?
Il est un fait que nous, l’humanité, on à un désir de se comporter mal, depuis peut être l’air
des temps. En tout cas sa en à l’air. Depuis le tout début donc les leaders naturels ont cherché
une façon de réprimander ce comportement, de se faciliter la vie, à raison de pouvoir mieux
régner.
On à donc pas vraiment beaucoup évoluer depuis les néanderthalien, le feu, puis l’invention
des dieux et leurs feu.
Soit peux important, mon point est : personne ne sais rien me prouver, je suis pieds sur terre,
je vie, oh oui ça je le sens chaque jour.
Donc dans ma logique décaler, je dois vivre, bien vivre parce que peut être il n’y a rien âpres.
Une règle me tente, « ne fais pas à autrui se que tu ne veux pas qu’on fait à toi ».
Oui pour la plupart c’est déjà trop difficile, mais on à vraiment pas le temps de faire plus que
ca. La vie est trop court, surtout quand on ne oublie pas que peut être il n’y a rien âpres.
Pas le temps de contempler, de perdre son temps dans des orifices inventer par un ou l’autre
individu obscure.
Il faut vivre, bien vivre, poursuivre, profiter des bonheurs journaliers, se sentir bien. Pas
chercher des excuses de ne pas vivre à fond. De ne pas faire se qu’on à envie et l’inverse
évidemment.
Ca ne demande pas d’intervention devine, seulement de l’énergie. Le fatalisme n’as plus sa
place. Le destin nous appartient.
Mais toujours ne faite pas…..
L’homme est trop stupide pour accéder aux religions, pour cela on s’entretue, on ne peut
accepter que des autres pense différemment.
On est faible même qu’il nous manque la force de vivre a plaint temps, la religion nous donne
beaucoup d’excuses.
Les religions, une eau bénite ? Je ne le pense pas, un handicap oui, un sparadrap pour les
faibles. Un bâton pour les privilégiées .Et dans se monde un moyen de contrôler et traire une
grande parti de la population qui est tenu dans des darras, et autres soit disant écoles, au plus
idiot possible parce que la chaine ne peut être interrompu.
La caste privilégier exige sa place hérité, souvent volé.
Eu m’ont rendu allergique aux religions, leurs abus, décadence, impunité, et je ne parle pas
seulement de l’islam, surement pas. La combine est la même dans tous les livres bibliques.
On est arrivé au point que la bienfaisance rapporte gros, de l’argent souvent mais surtout de
l’influence. La bienfaisance naturelle est par contre devenu louche, dangereux, parce que
incontrôlable.
Quand on examine la liste des ONG dans le tiers monde, il faut vraiment être de mauvais foi
pour ne pas apercevoir la décadence et les milliards de francs détourner des gens qui on a
tellement besoin.
Tout cela n’as pas lieux d’être sans religions et avec la simple règle que moi je prêche :

NE FAIT PAS AU AUTRES SE QUE TU NE VEUX PAS QU’IL TE


FOND.
Essayer, vivez, et faites au autres se que vous voudrez qu’on vous fasse.
Le monde sera différent le jour qu’on l’appliquera.
Mais comme l’humain est mauvais au plus profond de lui, il en ferra sans doute une nouvelle
religion.
Et si jamais je me trompe et qu’on ira tous en enfer une fois que notre bougie est soufflée ?
L’examen à passer pour accéder au paradis sera peut être de peser le bien qu’on à fait, à sois
même, et au autres. De mettre son cœur dans la balance et d’encore montrer du courage.
Il vaut mieux d’être bien entrainer. Penser que le portier ou son patron va nous pardonner de
notre mauvais comportement est un peut opportuniste.
Plus besoin de l’enfer.
Mais âpres toute une vie exemplaire sur terre, l’enfer serra peut être pas aussi désagréable,
pour ceux qui aiment le changement parce que la terre serra déjà devenue un paradis si assez
de personnes optent pour le changement et le courage.
Mon dernier mot n’est pas encore dit mais exercer vous, sa ferra du bien à vous-mêmes et
autour de vous.
Mais comme hobby, passe temps, parfois utile, mais comme le mot le dis si bien, les religions
nous occupent nous passent le temps.
Mais réveiller vous, la vie est trop court pour seulement passer son temps.
Imaginer vous un monde ou tout l’argent mise à disposition des religions, pour la propagande,
la construction des édifices totalement inutiles, les guères, les armes,….
L’argent des pèlerinages, les voyages,….serais mise à disposition des pauvres de ce monde ?
Apres tout cela prétendre que nous sommes au sommet de l’échelle, au-dessus des animaux ?
On est des incurables prétentieux.
Tout pourrai être tellement simple mais il faudrait pouvoir sur presser, notre désir uniquement
humain, de faire du mal et de le faire ressembler à ce qu’on à fait du bien.
Pour mettre cette idéologie en pratique, ça se complique. Depuis le début de la sois disant
civilisation on est parti du mauvais pied, de telle façon que toute idée autre que celles
accepter par la nomenklatura est vite aperçue comme subversif et donc dangereux.
Les portes des prisons s’ouvrent, les carrières briser, ou même des vies voler. C’est le prix à
payer par l’originale pour sa quête de donner un peux de contrepoids à l’égoisme.
Le match.
Oh le Sénégal, 1000 raisons pour quitter se pays au plus vite. Mais que faisons nous encore
ici?
Probablement parce qu’il y a 1001 raisons de rester.
Quand je me demande ce qui me dérange le plus c’est sans doute le manque de morale. Pas
de morale financière, ni physique et ce qui peut choque le plus c’est le manque totale de
moralité religieuse. Même que le pays donne à première vue une impression de piété, il n’en
est rien.
La religion semble pour beaucoup de gens un camouflet pour pouvoir mieux escroquer. Même
qu’il est vrai que le Sénégalais moyen est plus éduque que l’Africain moyen, beaucoup sont
ignorant de leur passer, ont perdu leurs racines et utilisent la religion comme filet de
camouflage. La religion leur donne une crédibilité, une apparence de sérieux, un passe temps
pour beaucoup.
Faite la comparaison vous même pour tester la véracité de mes dires.
Un bon père de famille Américain il adore le baseball, quand il à un peut le temps il va voir un
match au temple du baseball. Il met sa tenu et seulement en le regardent on peut deviner ou il
va.
Un père de famille Sénégalais, quand il à le temps va se monter à la mosquée. Il met sa tenue
et quand on le regarde on sait ou il va.
Pour les championnats l’Américain, va acheter une nouvelle tenue, complet si le budget le
permet.
Pour le magal le père Sénégalais va s’acheter un nouveaux grand boubou. Seulement à le
regarder on sait ou il va, se qu’il va faire.
Par contre le Daddi quand il n’as pas trop de sous va se contenter de acheter une pair de
basquets ou une casquette. Et le papa va dans la même situation acheter une paire de
babouches ou un nouveau petit chapeau.
Quand les fils sont assez grands, papa les amène. Quelle meilleure excuse que d’apprendre
aux enfants de tirer les mêmes grimaces.
Les stars sont vénérer, même que tout le monde sais que leurs rémunérations sont rarement
mérité. Ils sont pour la plupart sous douer et surpayer et cela aussi compte pour les deux pays.
Par contre d’autres personnes mal intentionnées n’hésitent pas à faire un trafic religieux. Sous
un déguisement religieux ils n’ont aucun scrupule de mètre leurs influence, très souvent hérité
et surement pas mérite, en valeur en vendant des miracles.
Appelons un chat un chat, les marabouts qui ont une main ferme sur se pays, n’hésite pas de
abuser d’une grande parti de la population pour s’enrichir et surtout vivre une vie hors du
commun dans le plus grand luxe et la décadence la plus totale.
Femmes, voitures, plasma, maisons, voyages, terrains, rien leurs échappe. Et tout cela sur le
compte de surtout la majorité pauvre et malmener de ce pays.
Les politiques jouent le jeux et fond un genre de prostitution morale pour surtout ne pas
offenser la caste religieuse. Cette caste avait pourtant bien commencé avec Sérigne Touba,
mais le pauvre homme dois se tourner dans sa tombe s’il voit se que la plupart de sa
progéniture à fais de sa aussi belle doctrine. La plupart de cette bande sont pourri gâter, ne
savent pas lire ni écrire. N’hésitent pas à outrepasser non seulement les fine règles de Sérigne
Touba, mais même les lois de ce pays n’ont pas de prise sur eu.
La fine fleur est équipée de passeports diplomatiques et tout le blabla qui va avec.
Pour ce beau pays il n’y a pas grand futur si cet abcès n’est pas crever. Une première chose
serait déjà de leurs demander des explications sur leurs richesses. Tout le monde sait qu’on ne
peut gagner honnêtement des milliards dans un pays Africain. Mais voila ou le bas blesse, est
ce que la plupart des politiciens ne sons pas malade dans le même lit.
Ce qu’il est grave est que les Sénégalais bien intentionné me dissent de ne pas publier se
genre de textes, parce que la prison va m’ouvrir ses portes pour une visite prolonge.
Mais ses mêmes gens me disent que c’est la vérité, rien que la vérité.
Sérigne Touba serait un homme content.
Comme je ne désire pas de visite prolongé, je ne signe pas, mais je vous souhaite quand même
un bon moment de réflexion.

A suivre……