Вы находитесь на странице: 1из 2

Physique générale I Prof.

Marc Schiltz
Exercices de mécanique Semestre d’automne 2007

Série 3

Exercice 3.1
Un ressort, de constante de rappel k, est accroché en l’une de ses extrémités à un point
fixe; à l’autre, on suspend une masse de 0,300 kg et on attend que le système atteigne
une position d’équilibre; elle correspond à un allongement du ressort de 0,150 m. Puis
on tire la masse vers le bas de telle sorte que le ressort soit encore allongé de 0,100 m
de plus; et finalement on lâche la masse.
1. Choisir un système de coordonnées et décrire les forces en présence. Utiliser la
deuxième loi de Newton pour déterminer la valeur de la constante de rappel k.
2. Écrire l’équation de mouvement de la masse m et se rendre compte que c’est
l’équation d’un oscillateur harmonique. Décrire qualitativement le mouvement.
3. Résoudre l’équation différentielle qui régit le mouvement. Pour ce faire il est utile de
faire un changement de variable et de se souvenir de la solution générale de l’équation d’un
oscillateur harmonique (c.f. exercice 1.4 de la première série). [Noter que pour une équation de
la forme α ẍ = −β (x − x0 ), où α, β et x0 sont des constantes réelles, α > 0 et β > 0, nous
¨ en fonction de ẍ et obtenir une équation dont la
pouvons toujours poser x̃ = x − x0 , exhiber x̃
forme est bien connue.]
4. Donner l’amplitude, la pulsation ω, la fréquence ν et la période T des oscillations.
5. Déterminer les positions pour lesquelles la vitesse de la masse m est maximale.
6. Déterminer les positions pour lesquelles l’accélération de m est maximale.

Exercice 3.2
Soit un corps de masse m = 1 kg ne pouvant se déplacer que dans une seule dimension. Il
subit, selon cette dimension, l’action d’une force élastique, avec une constante d’élasticité
k = 40 N m−1 , et celle d’une force de frottement dynamique (dépendant de la vitesse
v du corps) F = −β v, où β = 2 kg s−1 , caractérisant le frottement dans les milieux
visqueux.
1. Écrire l’équation de mouvement de la masse m et trouver sa solution générale. Pour
ce faire, essayer des solutions du type A exp(λ t), où A et λ sont des constantes. Noter ensuite
que selon la théorie générale sur les équations différentielles ordinaires, une équation différentielle
d’ordre n admet n solutions linéairement indépendantes. Dans notre cas, cela signifie qu’il faut
trouver deux solutions distinctes l’une de l’autre; en particulier, s’il existe deux valeurs de λ
différentes, λ1 et λ2 , alors A exp(λ1 t) et B exp(λ2 t), où A et B sont des constantes, sont deux
solutions linéairement indépendantes; et la solution générale de l’équation différentielle est donc
la somme de ces deux solutions.
2. En regardant la solution, remarquer qu’il s’agit du mouvement d’un oscillateur
harmonique amorti. Calculer le rapport des amplitudes des oscillations entre les
instants t0 = 0 et t1 = 3 T , où T est la période des oscillations.
Exercice 3.3
On cherche à modéliser le passage d’une voiture sur un
champ de bosses (route en «tôle ondulée»); pour ce faire, v
m
on procède de la façon suivante. Une masse m avance
avec une vitesse v horizontale constante. Elle est reliée
à un dispositif comportant un ressort de constante élas-
tique k au bout duquel une roue sans masse suit le profil
du sol. Le dispositif qui maintient le ressort vertical n’est
pas spécifié; il est simplement supposé qu’il n’intervient
pas dans le mouvement de la masse. Quant au profil du parcours (tôle ondulée), il est
supposé avoir une forme sinusoı̈dale; nous appelons H la hauteur des bosses et L la
longueur entre deux sommets de bosse consécutifs.
1. Choisir un système de coordonnées et écrire l’équation donnant le profil de la route.
Donner ensuite l’équation horaire de la coordonnée verticale du point de contact
entre la roue et la route (on suppose que la hauteur des bosses est suffisamment
petite, ou que le rayon de la roue est négligeable, pour que l’on puisse considérer
la vitesse horizontale de ce point comme constante).
2. Écrire l’équation régissant le mouvement (selon la direction verticale) de la masse m.
Trouver la solution générale de cette équation; pour cela, regarder attentivement
l’équation de mouvement obtenue et constater qu’il y a un terme qui ne dépend
ni de la coordonnée verticale, ni de ses dérivées temporelles. Écrire alors une ex-
pression de la forme de ce terme et vérifier que c’est une solution de l’équation.
3. Trouver l’amplitude des vibrations de la masse m. Déterminer la vitesse que devrait
avoir la voiture pour que le confort soit maximal.