You are on page 1of 3

Production animale

L’ovin
Le reste de leur alimentation est constitué de soja, de
minéraux et de vitamines. Ce sont des ruminants, tout
comme les bovins : ils possèdent quatre estomacs qui leur
permettent de digérer l’herbe grâce à une lente mastica-
tion, appelée rumination.
Avant l’été, les troupeaux des régions montagneuses
partent dans les hauteurs pour brouter la bonne herbe des
alpages : c’est la transhumance. Pendant ce temps, l’éle-
veur récolte le foin qui servira à nourrir ses ovins pendant
l’hiver où ils seront tous à l’étable !

La famille
Les ovins domestiques, appelés communément “mou-
tons”, sont issus des mouflons du Moyen-Orient et de
l’Asie. Les premières traces de la domestication de ces
animaux remontent à 9 500 avant J.C. L’élevage des ovins
a permis aux hommes de récolter de la viande, du lait et
surtout de la laine (que nous utilisons aujourd’hui pour
l’isolation !). Les moutons sont élevés partout en France,
soit en grands troupeaux de plusieurs centaines de brebis,
soit en complément d’autres productions. Cette présence
est très souvent justifiée par la nécessité d’utiliser les
parcelles et les ressources fourragères les plus pauvres ou
seulement valorisables en prairies. Ainsi 80 % de la pro-

Chiffres clé
L’essentiel I1 y a 1 milliard
Les ovins domestiques, appelés communément “mou- d’ovins élevés
tons”, descendent d’une espèce domestiquée il y a 9 500 dans le monde.
ans, le mouflon. Ils sont élevés pour leur viande, leur lait Le cheptel
et leur laine. Ils forment l’essentiel des troupeaux dans français compte
les pays en voie de développement grâce à leur capacité 10,5 millions de
têtes, dont plus
à se nourrir de pâturage maigre. 80 % de la production
de 7 millions
française est réalisée dans des zones sèches, de montagne
de brebis, pour
ou de haute montagne ! La France répertorie plus de 30
55 000 éleveurs. Chaque année, environ
races, classées en six types différents : les races précoces,
4,5 millions d’agneaux sont abattus pour notre
les races d’herbage, les races rustiques, les races Merinos,
alimentation. Nous consommons en moyenne
les races prolifiques et les races laitières. Les ovins se
5,3 kg de viande ovine par habitant et par an.
nourrissent essentiellement d’herbe, de foin et de maïs.
Production animale

Ils pincent l’herbe entre leurs incisives inférieures et le


bourrelet de leur mâchoire supérieure. Ainsi, ils peuvent
Les mots même brouter les prairies les plus pauvres !
Pendant au moins leurs 4 à 5 premières semaines, les
Avant douze mois,
agneaux sont élevés avec leur mère et reçoivent à ce
les ovins males sont
moment une alimentation exclusivement lactée. Ensuite,
appelés agneaux et
les femelles, agnelles. ils sont nourris avec des fourrages verts ou des fourra-
Après douze mois (et ges conservés : foin, paille, maïs-ensilage. Leur aliment
donc en âge de procréer), de complément est, dans la plupart des cas, constitué de
les femelles sont nommées céréales, de soja (très riche en protéines), de minéraux et
brebis. Le mâle, quant à lui, est désigné sous de vitamines.
le nom de bélier lorsqu’il est reproducteur, et
mouton, lorsqu’il est castré. Deux types d’agneaux
Après le sevrage, on distingue deux principaux régimes
alimentaires : celui des agneaux d’herbe et celui des
duction ovine est réalisée dans des zones sèches, défavo-
agneaux de bergerie. Les agneaux d’herbe naissent à la
risées ou encore de montagne et de haute montagne.
fin de l’hiver et
tètent leur mère
Les différentes races
pendant envi-
La France possède l’une des productions ovines les plus
ron trois mois.
diversifiées en termes de régions et de types de produc-
Leurs premiers
tion, avec plus de 30 races répertoriées. Ces races sont
jours se passent
classées selon six grands types différents. Les races
en bergerie, le
précoces sont sélectionnées pour leur grande aptitude de
reste de leur
reproduction : Ile de France, Berrichon du Cher, South
existence dans
Down, Suffolk,...Les races d’herbage sont situées dans les
les prés. Les
zones d’élevage au bord de l’océan : Charolais, Vendéen,
agneaux d’herbe
Charmoise, Texel, Avranchin, Cotentin, ...Les races rusti-
représentent
ques sont dans les zones de moyenne et haute montagnes :
environ 40 % des agneaux français. Les agneaux de
Blanc du Massif Central, Préalpes du Sud, Limousine,
bergerie, quant à eux, sont déjà habitués à consommer de
Lacaune viande,...Les races Merinos, qui étaient à l’ori-
l’aliment solide sous leur mère, en général un mélange
gine uniquement destinées à la laine, sont aujourd’hui
plutôt orientées vers la production de viande. Les races
prolifiques sont élevées afin d’accroître le cheptel fran- Fromage de brebis
çais (Romanov). Enfin, les races laitières sont destinées à
la production de lait et de fromages : Lacaune, Manech, Et n’oublions pas la gastronomie ! En plus
Basco-Béarnaise, ... d’une bonne viande, les ovins nous offrent la
dégustation de plusieurs dizaine de fromages,
L’alimentation au bon lait de brebis. Parmi eux, seuls deux
Les ovins, comme les bovins, sont des ruminants, c’est-à- bénéficient d’une A.O.C. (Appellation d’Origine
dire qu’ils possèdent quatre estomacs : la panse, qui repré- Contrôlée) : l’Ossau Iraty et le Roquefort. Le
sente 80 % du volume total de 1’estomac, le bonnet, le premier, basque, est fait à partir de lait de races
feuillet et la caillette. Cet estomac leur permet de digérer locales, Manech et Basco-béarnaises. Le second,
la cellulose, contenue dans les végétaux, dont l’homme Aveyronnais, est issu du lait de race Lacaune.
ne pourrait pas se nourrir. Les bovins sont des herbivores.
Production animale

blesse naturelle), de son environ-


nement (une étable humide, un
manque d’hygiène, une nourriture
inadaptée) ou de certains agents
pathogènes (virus, bactéries, para-
sites). Lorsque l’éleveur découvre
que l’animal est malade, il fait
rapidement appel au vétérinaire
pour soigner l’animal dans les
meilleurs délais. La qualité de la
viande sera meilleure si l’animal
est en bonne santé !

Traçabilité
A la naissance, l’éleveur pose
une boucle d’identification sur
l’oreille de l’agneau, véritable
carte d’identité sans laquelle
il ne peut circuler. Ensuite, il
inscrit l’opération sur le registre
de bergerie. Au bout de 12 mois,
l’éleveur pose une boucle défi-
céréales-soja. Avant le sevrage, cette consommation peut nitive et inscrit l’opération sur le registre des ovins. Ce
atteindre 15 kg par agneau. Après le sevrage, ils consom- document rend compte des mouvements des animaux au
ment du foin (10 à 15 kg) et du concentré, le plus souvent cours de l’année. Depuis le ler janvier 2005, une nouvelle
un mélange céréales-soja. réglementation est entrée en vigueur, étendant le champ
d’application des mesures de la traçabilité bovine aux
La transhumance autres filières.
La transhumance signifie „au-delà des terres”. Elle est
pratiquée par les éleveurs lorsque les troupeaux doivent
changer de territoire pour se nourrir. C’est le cas des
troupeaux qui sont situés dans les montagnes (Alpes, Paradoxe
Pyrénées, Massif Central ...). Chaque année entre les
mois de mai et juin, les troupeaux quittent la plaine pour Malgré tous ces atouts, la production française
les estives. Là haut, ils pourront brouter l’herbe des est mise à mal. Cité comme l’aliment le plus
alpages surveillés par les bergers et leurs chiens. Pendant festif, l’agneau de France est aujourd’hui
ce temps, en plaine, l’éleveur prépare l’hiver prochain : il concurrencé par son homologue Néo-zélandais.
fait des réserves de foin en récoltant ses prairies autour de Du fait d’une réduction des droits de douane,
l’exploitation. sous influence de la Pac (Politique Agricole
Commune), la viande de l’hémisphère Sud, aux
coûts de production inférieurs, arrive moins
L’entretien et les maladies
cher dans nos rayons ! Et nous ne savons pas
Les ovins sont souvent menacés par la maladie. Ces
comment arrêter le déclin…
maladies peuvent provenir de l’animal lui-même (fai-