Вы находитесь на странице: 1из 21

Université Mohamed boudaif-M’sila

faculté de technologie
département de génie civil
spécialité 2eme année master géotechnique

Présent par : Dirigé par :

Walid Ben Hamaidouche, Dr,Boulaouad


Fouad Bedira,
Classification des barrages
Sommaire:
 1- Introduction
 2- Définitions
 3-Les différentes types de barrages
 4- Classification des barrages
 5- Principaux types de barrages en remblai
 6- Conclusion
1- Introduction

L’étude d’un barrage a nécessité l’intervention de plusieurs disciplines scientifiques


complémentaires les unes des autres à cause de la nature complexe et délicate.
Les données environnementales de la région, hydrauliques, géologiques et géotechniques
combinées
ensemble constituent le socle de ce projet. Ces données ont influencé toute la structure,
notamment le choix des matériaux de son corps, de la fondation et des mesures
spécifiques de sécurité.
Les barrages sont des ouvrages de génie civil remarquables à plusieurs titres :
 Par leurs dimensions : puisque certains d’entre eux sont les plus grandes constructions
de génie civil existants.
 Par l’ampleur de conséquences que pourrait avoir leur rupture.
 Par l’impact qu’ils ont sur l’environnement.
1- Introduction

Le domaine des barrages se trouve au point de rencontre de spécialités aussi variées que
la résistance des matériaux, la géologie, l’hydrologie, la mécanique des sols, … etc.
Une autre caractéristique de ces ouvrages est l’importance considérable des spécificités du
site sur la conception et le dimensionnement qui font de chaque ouvrage un cas particulier.
Les barrages sont généralement construits pour stocker l'eau pour usage domestique et
industriel, pour l'irrigation, la production d'électricité hydraulique ou de prévenir
les inondations. Le concept de sécurité pour les barrages d’accumulation repose sur les trois
piliers :
de la sécurité structurale, de la surveillance et entretien, et de la planification en cas
d’urgence.
Cette structure et les éléments de chacun de ces piliers sont une mise en œuvre logique de
l'objectif ultime qui est de garantir la sécurité en tout temps et en toute circonstance.
1- Introduction
En pratique, certaines situations peuvent se développer dont la prise en charge ne peut pas
être
attribuée sans autre à un de ces piliers. C’est le cas lorsque l’ouvrage est soumis ou
pourrait être soumis à des sollicitations dont le développement est inconnu, incertain ou pas
encore vérifié par l’expérience (aussi en début d'exploitation). C’est également le cas
lorsque le comportement de l’ouvrage ou un constat visuel n’est à priori pas explicable.
La surveillance ordinaire n'est alors plus suffisante, sans que la situation ne nécessite
d'entrer de plein pied dans la planification d'urgence.
La réponse à ce type de situation est toujours la même:
La surveillance renforcée. Le but est également toujours le même:
Disposer des éléments nécessaires à l’analyse permanente de la situation afin de pouvoir
prendre à temps des mesures de protection éventuelles.
2- Définitions
Les barrages sont par définition des ouvrages hydrauliques disposés en
travers d’un cours
d’eau pour créer une retenue ou exhausser le niveau en amont, ces types
d’ouvrages barrent
sur toute la largeur une section d’une vallée et créer ainsi une cuvette
artificielle géologiquement étanche.
3-Les différentes types de barrages
Chaque structure et matériau de construction définit le type de barrage.
On distingue :
 Barrages en béton :
1. - Barrage-poids (gravité)
2. - Barrages-voûtes
3. - Barrages à contreforts
4. - Barrages en béton compacté au rouleau (BCR)
3-Les différentes types de barrages

Barrages en remblais :
- Barrages en terre homogène
- Barrages à noyau
- Barrages à masque
3-Les différentes types de barrages
 Barrages mobiles:
Ont une hauteur limitée, ils sont généralement édifié en aval du cours des
rivières, de préférence à l’endroit où la pente est la plus faible.
On utilise généralement ce type de barrage dans l’aménagement des
estuaires et des deltas pour rendre les rivières navigables en
les canalisant
 Barrage proprement dit (pertuis et vannes)
 Evacuation des crues par ouverture des vannes
 Ouvrage de dérivation (canal, parfois)
 Centrale hydro-électrique basse-chute (parfois)
 Ecluse de navigation (parfois)
 Passe à poissons
4- Classification des barrages
La classification des barrages est faite en fonction des critères suivants :
Les barrages se subdivisent comme suit :
1/ selon le volume :
a) Sont considérées grands barrages tous les barrages dont la hauteur ≥15 m
(hauteur à partir des fondations).
b) Tous les barrages dont la hauteur est 10 ≤ H ≤ 15 m et qui satisfont à
l’une des conditions suivantes :
- Capacité ≥ 1 Million de mètres cubes.
- Longueur en crête > 500 m.
- Débit maximum Q max. ≥ 2000 m3/s.
- Barrage d’une conception inhabituelle,
4- Classification des barrages

2/ Selon les matériaux de construction en :


a) Barrages en terre
b) Barrages en enrochements
c) Barrages en béton
d) Barrages en charpentes métalliques
e) Barrages mixtes
4- Classification des barrages

3/ Selon les singularités constructives :


a) Barrages Poids
b) Barrages –voûtes
c) Barrages contreforts
4- Classification des barrages

4/ Selon la manière du passage de l’eau à travers l’ouvrage:


a) Barrages fixes
b) Barrages déversoirs
5- Principaux types et classement de barrages
en remblai
1- Selon le mode construction, les barrages en remblai se subdivisent
comme suit :
a) Barrages en terre compactée
b) Barrages en remblai non compacté
c) Barrages en remblayage hydraulique (grâce à l'introduction de sable
ou schistes fins)
d) Barrages formés par méthode d’explosion orientée
5- Principaux types et classement de
barrages en remblai
2- Selon le système d’étanchéité les barrages en terre se subdivisent
en :
a) Barrage en remblai homogène (constitué d’un seul matériaux)
b) Barrage en remblai zoné formé de plusieurs types de matériaux
assurant des fonctions d’étanchéité ou de stabilité générale (
étanchéité interne assurée par un noyau argileux verticale ou incliné,
noyau bitumineux ou paroi moulée)
c) Barrage en remblai à masque amont ( étanchéité externe assurée
par masque en bitume, béton armé, membrane souple)
Barrages en remblais :
6- Conclusions

 Les barrages ont favorisé le développement économique dans de nombreuses


régions
 Les barrages permettent de réduire les risques d’inondation et de sécheresse
 La houille blanche est une énergie propre et renouvelable, mais les barrages
ont des impacts sur l’environnement (au sens large) qu’on ne doit pas sous-
estimer
 Trop d’échecs sont dus à une mauvaise ou incomplète préparation des projets,
négligeant les aspects d’environnement, sociaux, politiques, institutionnels
 Nos connaissances en hydraulique fluviale et en fluviomorphologie sont encore
insuffisantes
 La gestion des cours d’eau est une affaire complexe; ne jouons pas à
l’apprenti-sorcier … essayons d’apprendre des échecs
Source:
https://fr.scribd.com/

Похожие интересы