Вы находитесь на странице: 1из 61

Cas cliniques

Menace d’accouchement prématuré


Diabète gestationnel

Dr Hanane Bouchghoul
CCA, Maternité
CHU Bicêtre 27 mars 2017
Cas clinique 1

Mme T, 28 ans, G2 P1, se présente à 25 semaines d’aménorrhées pour des


contractions utérines.
Sa première grossesse s’était bien déroulée, avec un accouchement normal, à
terme, d’une fille pesant 3950g. Elle a dans ses antécédents une conisation.

Question 1: Si l’enfant venait à naître, serait-il considéré comme (QRU)

A.Très grand prématuré


B.Mort-né
C.A terme
D.Non viable
E.Grand prématuré
Cas clinique 1

Mme T, 28 ans, G2 P1, se présente à 25 semaines d’aménorrhées pour des


contractions utérines.
Sa première grossesse s’était bien déroulée, avec un accouchement normal, à
terme, d’une fille pesant 3950g. Elle a dans ses antécédents une conisation.

Question 1: Si l’enfant venait à naître, serait-il considéré comme (QRU)

A.Très grand prématuré


B.Mort-né
C.A terme
D.Non viable
E.Grand prématuré
Définitions
• Viabilité: terme > 24SA, poids>500g
• Terme de la grossesse: 41SA

• Prématurité
o Prématurité extrême ou très grande prématurité <28SA
o Grande prématurité 28-32SA
o Prématurité modérée ou moyenne 32-37SA
Cas clinique 1
Mme T, 28 ans, G2 P1, se présente à 25 semaines d’aménorrhées pour des
contractions utérines.
Sa première grossesse s’était bien déroulée, avec un accouchement normal, à
terme, d’une fille pesant 3950g. Elle a dans ses antécédents une conisation.
Elle décrit des contractions irrégulières, plutôt le soir, depuis environ une
semaine. Ces contractions cèdent au repos.

Question 2: Lesquels des éléments suivants sont en faveur du diagnostic de


menace d’accouchement prématuré? (QRM)

A. Les contractions utérines


B. L’antécédent d’accouchement à terme
C. Le poids de naissance du premier enfant
D. La multiparité
E. Le terme de la grossesse
F. L’antécédent de conisation
Cas clinique 1
Mme T, 28 ans, G2 P1, se présente à 25 semaines d’aménorrhées pour des
contractions utérines.
Sa première grossesse s’était bien déroulée, avec un accouchement normal, à
terme, d’une fille pesant 3950g. Elle a dans ses antécédents une conisation.
Elle décrit des contractions irrégulières, plutôt le soir, depuis environ une
semaine. Ces contractions cèdent au repos.

Question 2: Lesquels des éléments suivants sont en faveur du diagnostic de


menace d’accouchement prématuré? (QRM)

A. Les contractions utérines


B. L’antécédent d’accouchement à terme
C. Le poids de naissance du premier enfant
D. La multiparité
E. Le terme de la grossesse
F. L’antécédent de conisation
Cas clinique 1
Mme T, 28 ans, G2 P1, se présente à 25 semaines d’aménorrhées pour des contractions utérines.
Sa première grossesse s’était bien déroulée, avec un accouchement normal, à terme, d’une fille
pesant 3950g. Elle a dans ses antécédents une conisation.
Elle décrit des contractions irrégulières, plutôt le soir, depuis environ une semaine. Ces contractions
cèdent au repos.
Votre bilan est sans particularité et vous renvoyez la patiente chez elle.

Elle se présente à nouveau à 32 semaines d’aménorrhée et 3 jours pour des


contractions utérines régulières.

Question 3: Quels examens réalisez-vous en première intention? (QRM)

A.Toucher vaginal
B.Cardiotocographie externe
C.Bandelette urinaire
D.Échographie du col par voie endovaginale
E.Prélèvement vaginal
Cas clinique 1
Mme T, 28 ans, G2 P1, se présente à 25 semaines d’aménorrhées pour des contractions utérines.
Sa première grossesse s’était bien déroulée, avec un accouchement normal, à terme, d’une fille
pesant 3950g. Elle a dans ses antécédents une conisation.
Elle décrit des contractions irrégulières, plutôt le soir, depuis environ une semaine. Ces contractions
cèdent au repos.
Votre bilan est sans particularité et vous renvoyez la patiente chez elle.

Elle se présente à nouveau à 32 semaines d’aménorrhée et 3 jours pour des


contractions utérines régulières.

Question 3: Quels examens réalisez-vous en première intention? (QRM)

A.Toucher vaginal
B.Cardiotocographie externe
C.Bandelette urinaire
D.Échographie du col par voie endovaginale
E.Prélèvement vaginal
Bilan d’une MAP
• Clinique
o Toucher vaginal
o Speculum: métrorragies, perte de LA
o Bandelette urinaire: infection urinaire?
o Electrocardiotocographie
• Paraclinique
o NFS, CRP
o ECBU
o Prélèvement cervicovaginal
o Groupe rhésus RAI et hémostase
• Echographie
o Col raccourci si <25mm
o Liquide amniotique: hydramnios?
o Estimation de poids foetal
Cas clinique 1
Votre tracé de cardiotocographie externe est le suivant:

Question 4: Lesquelles des propositions suivantes sont vraies? (QRM)

A. Il existe des contractions utérines intenses


B. Il existe des contractions utérines régulières
C. Le rythme cardiaque fœtal est normal
D. Il existe des contractions utérines irrégulières
E. Le rythme cardiaque fœtal est anormal
Cas clinique 1
Votre tracé de cardiotocographie externe est le suivant:

Question 4: Lesquelles des propositions suivantes sont vraies? (QRM)

A. Il existe des contractions utérines intenses


B. Il existe des contractions utérines régulières
C. Le rythme cardiaque fœtal est normal
D. Il existe des contractions utérines irrégulières
E. Le rythme cardiaque fœtal est anormal
Cas clinique 1
Votre échographie du col est la
suivante:

Question 5: Quel est votre diagnostic? (QRU)

A. Menace d’accouchement prématuré à membranes rompues


B. Contractions utérines sans modifications cervicales
C. Menace d’accouchement prématuré à membranes intactes
D. Rupture prématurée des membranes
E. Béance cervicale
Lèvre antérieure
Cas clinique 1 du col
Présentation
Votre échographie du col est la céphalique
suivante: Lèvre
postérieure du
col

Question 5: Quel est votre diagnostic? (QRU)

A. Menace d’accouchement prématuré à membranes rompues


B. Contractions utérines sans modifications cervicales
C. Menace d’accouchement prématuré à membranes intactes
D. Rupture prématurée des membranes
E. Béance cervicale
Cas clinique 1
Votre bilan est normal à l’exception de la bandelette urinaire, qui retrouve
3+ de leucocytes et la présence de nitrites. La patiente est apyrétique.

Question 6: Quelles mesures prenez-vous? (QRM)

A.Mise en route d’une antibiothérapie active contre la listéria


B.Mise en route d’une antibiothérapie active contre les germes urinaires
C.Mise en route d’une tocolyse
D.Mise en route d’une corticothérapie pour maturation pulmonaire
E.Retour à domicile
F.Hospitalisation
G.Mise en route d’une anticoagulation préventive
Cas clinique 1
Votre bilan est normal à l’exception de la bandelette urinaire, qui retrouve
3+ de leucocytes et la présence de nitrites. La patiente est apyrétique.

Question 6: Quelles mesures prenez-vous? (QRM)

A.Mise en route d’une antibiothérapie active contre la listéria


B.Mise en route d’une antibiothérapie active contre les germes urinaires
C.Mise en route d’une tocolyse
D.Mise en route d’une corticothérapie pour maturation pulmonaire
E.Retour à domicile
F.Hospitalisation
G.Mise en route d’une anticoagulation préventive
PEC MAP
• Traitement étiologique
o Antibiothérapie adaptée si infection
o Antibiothérapie systématique en cas de rupture des membranes

• Tocolyse
o Inhibiteurs calciques
o Antoagonistes de l’ocitocine

• Corticothérapie anténatale Betamethasone 12mg/j


pdt 2 jours, avant 34SA
• Rencontre de l’équipe pédiatrique
• Soutien psychologique
Cas clinique 2

Mme E, 39 ans, G6 P2, se présente à votre consultation à 26 SA. Elle n’a pas
d’antécédent particulier. Elle est d’origine indienne.
Son BMI à l’inscription à la maternité était de 27.
Elle a accouché à 2 reprises dans son pays par voie vaginale d’enfants bien
portants pesant 4350 et 4500 g.
Ses sérologies de début de grossesse sont: Toxoplasmose, VIH, VHB, VHC, Syphillis
et CMV négative, rubéole positive.

Question 1: Quels examens complémentaires allez-vous demander? (QRM)

A.Dépistage du diabète gestationnel par HGPO 75 g


B.Sérologie toxoplasmose
C.NFS
D.TSH
E.Dosage de la vitamine D
Cas clinique 2

Mme E, 39 ans, G6 P2, se présente à votre consultation à 26 SA. Elle n’a pas
d’antécédent particulier. Elle est d’origine indienne.
Son BMI à l’inscription à la maternité était de 27.
Elle a accouché à 2 reprises dans son pays par voie vaginale d’enfants bien
portants pesant 4350 et 4500 g.
Ses sérologies de début de grossesse sont: Toxoplasmose, VIH, VHB, VHC, Syphillis
et CMV négative, rubéole positive.

Question 1: Quels examens complémentaires allez-vous demander? (QRM)

A.Dépistage du diabète gestationnel par HGPO 75 g


B.Sérologie toxoplasmose
C.NFS
D.TSH
E.Dosage de la vitamine D
Ex complémentaires dans la surveillance d’une
grossesse normale: rythme de surveillance
2ème et 3ème •Glycosurie et protéinurie 1/mois
trimestre •Séro Toxo 1/mois si négative
•RAI aux 6, 9ème mois si Rh -
Une fois pendant •NFS-plaquettes (au 6ème mois)
la grossesse •Ag HBs (au 6ème mois)

A proposer • Séro VIH


systématiquement • Dépistage des anomalies chromosomiques entre 11 et 13 +6
SA ou 14 à 17+6SA

Recommandés • dépistage du diabète gestationnel:


•GAJ 1er trimestre si FDR, Test OMS (GAJ, GPC 75g 1h et
2h)entre 24-28 SA
• Recherche du strepto B au PV au 8ème mois
• Échographies obstétricales à 12,22,32 SA
•ECBU mensuels si cystite durant la grossesse
Cas clinique 2

Mme E, 39 ans, G6 P2, se présente à votre consultation à 26 SA. Elle n’a pas
d’antécédent particulier. Elle est d’origine indienne.
Son BMI à l’inscription à la maternité était de 27.
Elle a accouché à 2 reprises dans son pays par voie vaginale d’enfants bien
portants pesant 4350 et 4500 g.
Ses sérologies de début de grossesse sont: Toxoplasmose, VIH, VHB, VHC, Syphillis
et CMV négative, rubéole positive.

Vous recevez la semaine suivante le résultat de sons HGPO 75g:


G0: 0,88 g/dL, G1: 1,77g/L, G2: 1,60 g/L.

Question 2: Quel est votre diagnostic? (QRU)

A.Absence de diabète
B.Diabète de type 1
C.Intolérance au glucose
D.Diabète gestationnel
E.Diabète de type 2
Cas clinique 2

Mme E, 39 ans, G6 P2, se présente à votre consultation à 26 SA. Elle n’a pas
d’antécédent particulier. Elle est d’origine indienne.
Son BMI à l’inscription à la maternité était de 27.
Elle a accouché à 2 reprises dans son pays par voie vaginale d’enfants bien
portants pesant 4350 et 4500 g.
Ses sérologies de début de grossesse sont: Toxoplasmose, VIH, VHB, VHC, Syphillis
et CMV négative, rubéole positive.

Vous recevez la semaine suivante le résultat de sons HGPO 75g:


G0: 0,88 g/dL, G1: 1,77g/L, G2: 1,60 g/L.

Question 2: Quel est votre diagnostic? (QRU)

A.Absence de diabète
B.Diabète de type 1
C.Intolérance au glucose
D.Diabète gestationnel
E.Diabète de type 2
Facteurs de risque du diabète
gestationnel
 Qui dépister?
•IMC > 25kg/m²
•Âge>35ans
•ATCD familiaux 1er degré de diabète (parents, fratrie)
•ATCD obstétricaux de DG ou macrosomie
•(SOPK)
Quand dépister?
•1er trimestre: glycémie à jeun (DT2 méconnu)
•24-28SA HGPO avec 75g glucose
Cas clinique 2
Mme E, 39 ans, G6 P2, se présente à votre consultation à 26 SA. Elle n’a pas
d’antécédent particulier. Elle est d’origine indienne.
Son BMI à l’inscription à la maternité était de 27.
Elle a accouché à 2 reprises dans son pays par voie vaginale d’enfants bien
portants pesant 4350 et 4500 g.
Ses sérologies de début de grossesse sont: Toxoplasmose, VIH, VHB, VHC, Syphillis
et CMV négative, rubéole positive.

Vous recevez la semaine suivante le résultat de sons HGPO 75g:


G0: 0,88 g/dL, G1: 1,77g/L, G2: 1,60 g/L.

Question 2: Quels sont les éléments essentiels de votre prise en charge initiale?
(QRM)

A.Consultation diététique
B.Mise en place d’un traitement par antidiabétiques oraux
C.Mise en place d’un régime avec apports importants en glucides d’absorption
rapide
D.Mise en place d’un traitement par insuline
E.Mise en place d’une activité physique régulière
F.Mise en place des contrôles glycémiques pluriquotidiens
Cas clinique 2
Mme E, 39 ans, G6 P2, se présente à votre consultation à 26 SA. Elle n’a pas
d’antécédent particulier. Elle est d’origine indienne.
Son BMI à l’inscription à la maternité était de 27.
Elle a accouché à 2 reprises dans son pays par voie vaginale d’enfants bien
portants pesant 4350 et 4500 g.
Ses sérologies de début de grossesse sont: Toxoplasmose, VIH, VHB, VHC, Syphillis
et CMV négative, rubéole positive.

Vous recevez la semaine suivante le résultat de sons HGPO 75g:


G0: 0,88 g/dL, G1: 1,77g/L, G2: 1,60 g/L.

Question 2: Quels sont les éléments essentiels de votre prise en charge initiale?
(QRM)

A.Consultation diététique
B.Mise en place d’un traitement par antidiabétiques oraux
C.Mise en place d’un régime avec apports importants en glucides d’absorption
rapide
D.Mise en place d’un traitement par insuline
E.Mise en place d’une activité physique régulière
F.Mise en place des contrôles glycémiques pluriquotidiens
1. Traitement du DG
• PEC multidisciplinaire
• Éducation et information de la patiente
• Autosurveillance par glycémies capillaires pré et
postprandiales
• PEC diététique: alimentation équilibrée
normocalorique, 1600-2000kcal/j réparties en 3
repas et 2 collations, 50% glucides en favorisant les
sucres lents
• Activité physique adaptée
Cas clinique 2

Vous instaurez une auto-surveillance glycémique.

Question 3: Quels objectifs glycémiques allez-vous donner à la patiente?


(QRM)

A.Glycémie à jeun<0,95g/l
B.Glycémie à jeun<1g/l
C.Glycémie post-prandiale<1g/l
D.Glycémie post-prandiale<1,2g/l
E.Glycémie post-prandiale<1,4g/l
Cas clinique 2

Vous instaurez une auto-surveillance glycémique.

Question 3: Quels objectifs glycémiques allez-vous donner à la patiente?


(QRM)

A.Glycémie à jeun<0,95g/l
B.Glycémie à jeun<1g/l
C.Glycémie post-prandiale<1g/l
D.Glycémie post-prandiale<1,2g/l
E.Glycémie post-prandiale<1,4g/l
Cas clinique 2

Vous mettez la patiente sous régime diabétique.

Question 4: Au bout de combien de temps réévaluez-vous l’efficacité du


régime? (QRU)

A.24 heures
B.48 heures
C.7 à 10jours
D.1 mois
E.Aucune de ces réponses
Cas clinique 2

Vous mettez la patiente sous régime diabétique.

Question 4: Au bout de combien de temps réévaluez-vous l’efficacité du


régime? (QRU)

A.24 heures
B.48 heures
C.7 à 10jours
D.1 mois
E.Aucune de ces réponses
Cas clinique 2
Le diabète est initialement bien équilibré sous régime seul.
Vous revoyez la patiente à 30 SA. Elle vous montre son carnet de suivi:
A jeun 10h 14h 22h
Lundi 1.02 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,01 1.22 1.18 1.3
Jeudi 0.98 1.12 1.26 1.28
Vendredi 0.96 1.15 1.3 1.32
Samedi 0.95 1.09 1.29 1.7
Dimanche 0.99 1.18 1.4 1.28
Lundi 0.98 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,04 1.22 1.18 1.3

Question 5: Que lui proposez-vous au vu de ses dextros ? (QRU)

A.Mise sous metformine


B.Poursuite du régime
C.Mise sous insuline
D.Mise sous Gibenclamide
Cas clinique 2
Le diabète est initialement bien équilibré sous régime seul.
Vous revoyez la patiente à 30 SA. Elle vous montre son carnet de suivi:
A jeun 10h 14h 22h
Lundi 1.02 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,01 1.22 1.18 1.3
Jeudi 0.98 1.12 1.26 1.28
Vendredi 0.96 1.15 1.3 1.32
Samedi 0.95 1.09 1.29 1.7
Dimanche 0.99 1.18 1.4 1.28
Lundi 0.98 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,04 1.22 1.18 1.3

Question 5: Que lui proposez-vous au vu de ses dextros ? (QRU)

A.Mise sous metformine


B.Poursuite du régime
C.Mise sous insuline
D.Mise sous Gibenclamide
Cas clinique 2
A jeun 10h 14h 22h
Lundi 1.02 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,01 1.22 1.18 1.3
Jeudi 0.98 1.12 1.26 1.28
Vendredi 0.96 1.15 1.3 1.32
Samedi 0.95 1.09 1.29 1.7
Dimanche 0.99 1.18 1.4 1.28
Lundi 0.98 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,04 1.22 1.18 1.3

Question 6: Quel schéma d’insuline proposez-vous à la patiente au vu de ses


dextro? (QRM)

A. Insuline lente le matin


B. Insuline lente le soir
C. Insuline rapide le matin
D. Insuline rapide le midi
E. Insuline rapide le soir
Cas clinique 2
A jeun 10h 14h 22h
Lundi 1.02 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,01 1.22 1.18 1.3
Jeudi 0.98 1.12 1.26 1.28
Vendredi 0.96 1.15 1.3 1.32
Samedi 0.95 1.09 1.29 1.7
Dimanche 0.99 1.18 1.4 1.28
Lundi 0.98 1.18 1.31 1.26
Mardi 1,05 1.19 1.27 1.25
Mercredi 1,04 1.22 1.18 1.3

Question 6: Quel schéma d’insuline proposez-vous à la patiente au vu de ses


dextro? (QRM)

A. Insuline lente le matin


B. Insuline lente le soir
C. Insuline rapide le matin
D. Insuline rapide le midi
E. Insuline rapide le soir
2. Traitement du DG
• Insulinothérapie si les objectifs glycémiques ne sont
pas atteints
o <0,95 g/l AJ
o <1,2g/l PP

• Après 7-10jours de règles hygiéno-diététiques


• ADO pas d’AMM pendant la grossesse/ pas utilisés
pour la PEC du DG en France
Cas clinique 2

Question 7: Quelles complications obstétricales peuvent être liées à un


diabète gestationnel mal équilibré? (QRM)

A. Retard de croissance intra-utérin


B. Dystocie des épaules et atteinte du plexus brachial
C. Mort fœtale in utero
D. Oligoamnios
E. Malformations fœtales
Cas clinique 2

Question 7: Quelles complications obstétricales peuvent être liées à un


diabète gestationnel mal équilibré? (QRM)

A. Retard de croissance intra-utérin


B. Dystocie des épaules et atteinte du plexus brachial
C. Mort fœtale in utero
D. Oligoamnios
E. Malformations fœtales
Cas clinique 2

Question 8: Quelle complication néonatale peut être liée à un diabète


gestationnel déséquilibré? (QRU)

A. Hyperglycémie
B. Hypothermie
C. Hémorragie intra-ventriculaire
D. Anémie
E. Aucune de ces réponses
Cas clinique 2

Question 8: Quelle complication néonatale peut être liée à un diabète


gestationnel déséquilibré? (QRU)

A. Hyperglycémie
B. Hypothermie
C. Hémorragie intra-ventriculaire
D. Anémie
E. Aucune de ces réponses
Complications du diabète
gestationnel
• Maternelles
o HTAG, prééclampsie
o Césarienne
o DT2
o Syndrome métabolique, pathologies cardiovasculaires

• Fœtales
o Macrosomie
o Dystocie des épaules, paralysie du plexus brachial

• Néonatales
o Hypoglycémie néonatale

• Enfant à long terme


o HTA, DT2, obésité
Cas clinique 2

Question 9: Quel type de contraception pouvez-vous proposer à cette


patiente qui ne souhaite pas allaiter? (QRM)

A. Dispositif intra-utérin au cuivre


B. Contraception œstro-progestative
C. Préservatif
D. Implant aux microprogestatifs
E. Dispositif intra-utérin hormonal
Cas clinique 2

Question 9: Quel type de contraception pouvez-vous proposer à cette


patiente qui ne souhaite pas allaiter? (QRM)

A. Dispositif intra-utérin au cuivre


B. Contraception œstro-progestative
C. Préservatif
D. Implant aux microprogestatifs
E. Dispositif intra-utérin hormonal
PEC post partum du DG
• Arrêt insuline
• Surveillance glycémies capillaires
• Favoriser l’allaitement
• Pas de CI contraception
• Maintenir activité physique et règles HD
• Glyécmie à jeun à 3 à 6mois après
l’accouchement
Cas clinique 3
Mme E., 39 ans, se présente à votre consultation pour s’inscrire à la
maternité. Elle est obèse (IMC à 32) et il s’agit de sa première grossesse. Elle
est enceinte à 9 SA. Elle est originaire de Pointe-à-Pitre.
Elle vous rapport son bilan initial qui montre: toxo +, Rubeole +, VIH -, TPHA-
VDRL -, VHC -, Ag HBs -, Hb 11,9, Plaquettes 233 000, Glycémie à jeûn 1,26
g/L.

Question 1: Quel est votre diagnostic? (QRU)

A. Diabète gestationnel
B. Intolérance au glucose
C. Syndrome des ovaires polykystiques
D. Diabète de type 2
E. Aucune pathologie
Cas clinique 3
Mme E., 39 ans, se présente à votre consultation pour s’inscrire à la
maternité. Elle est obèse (IMC à 32) et il s’agit de sa première grossesse. Elle
est enceinte à 9 SA. Elle est originaire de Pointe-à-Pitre.
Elle vous rapport son bilan initial qui montre: toxo +, Rubeole +, VIH -, TPHA-
VDRL -, VHC -, Ag HBs -, Hb 11,9, Plaquettes 233 000, Glycémie à jeûn 1,26
g/L.

Question 1: Quel est votre diagnostic? (QRU)

A. Diabète gestationnel
B. Intolérance au glucose
C. Syndrome des ovaires polykystiques
D. Diabète de type 2
E. Aucune pathologie
Cas clinique 3
Mme E., 39 ans, se présente à votre consultation pour s’inscrire à la
maternité. Elle est obèse (IMC à 32) et il s’agit de sa première grossesse. Elle
est enceinte à 9 SA. Elle est originaire de Pointe-à-Pitre.
Elle vous rapport son bilan initial qui montre: toxo +, Rubeole +, VIH -, TPHA-
VDRL -, VHC -, Ag HBs -, Hb 11,9, Plaquettes 233 000, Glycémie à jeûn 1,26
g/L.

Question 2: Quels sont les éléments de votre prise en charge initiale ? (QRM)

A. Prise en charge en diabétologie


B. Contrôles glycémiques pré et post prandiaux
C. Mise sous antidiabétiques oraux
D. Mise sous régime diabétique
E. Mise sous insuline
Cas clinique 3
Mme E., 39 ans, se présente à votre consultation pour s’inscrire à la
maternité. Elle est obèse (IMC à 32) et il s’agit de sa première grossesse. Elle
est enceinte à 9 SA. Elle est originaire de Pointe-à-Pitre.
Elle vous rapport son bilan initial qui montre: toxo +, Rubeole +, VIH -, TPHA-
VDRL -, VHC -, Ag HBs -, Hb 11,9, Plaquettes 233 000, Glycémie à jeûn 1,26
g/L.

Question 2: Quels sont les éléments de votre prise en charge initiale ? (QRM)

A. Prise en charge en diabétologie


B. Contrôles glycémiques pré et post prandiaux
C. Mise sous antidiabétiques oraux
D. Mise sous régime diabétique
E. Mise sous insuline
Cas clinique 3
La grossesse se déroule bien jusqu’à 32SA. Lors de sa consultation, la
patiente se plaint de contractions douloureuses depuis la veille, irrégulières.

Question 4: Quels examen complémentaires allez-vous réaliser? (QRM)

A. Échographie obstétricale
B. Radiopelvimétrie
C. Echographie du col de l’utérus
D. NFS et CRP
E. ECBU et PV
F. Électrocardiotocographie
Cas clinique 3
La grossesse se déroule bien jusqu’à 32SA. Lors de sa consultation, la
patiente se plaint de contractions douloureuses depuis la veille, irrégulières.

Question 4: Quels examen complémentaires allez-vous réaliser? (QRM)

A. Échographie obstétricale
B. Radiopelvimétrie
C. Echographie du col de l’utérus
D. NFS et CRP
E. ECBU et PV
F. Électrocardiotocographie
Cas clinique 3
La tension est à 125/75. La BU montre leuco-, nitrite -, erythro -, glu ++.
Vous réalisez une échographie qui retrouve un fœtus au 98ème percentile et
un hydramnios important.
Le col est modifié et raccourci à l’échographie à 17mm et il existe des
contraction utérines sur le tracé électrocardiotocographique.

Question 5: Quel diagnostic posez-vous avec certitude ? (QRU)

A. Diabète déséquilibré
B. HTA gravidique
C. Hématome rétroplacentaire
D. Menace d’accouchement prématuré
E. Une perte de liquide amniotique
Cas clinique 3
La tension est à 125/75. La BU montre leuco-, nitrite -, erythro -, glu ++.
Vous réalisez une échographie qui retrouve un fœtus au 98ème percentile et
un hydramnios important.
Le col est modifié et raccourci à l’échographie à 17mm et il existe des
contraction utérines sur le tracé électrocardiotocographique.

Question 5: Quel diagnostic posez-vous avec certitude ? (QRU)

A. Diabète déséquilibré
B. HTA gravidique
C. Hématome rétroplacentaire
D. Menace d’accouchement prématuré
E. Une perte de liquide amniotique
Cas clinique 3
La tension est à 125/75. La BU montre leuco-, nitrite -, erythro -, glu ++.
Vous réalisez une échographie qui retrouve un fœtus au 98ème percentile et
un hydramnios important.
Le col est modifié et raccourci à l’échographie à 17mm et il existe des
contraction utérines sur le tracé électrocardiotocographique.

Question 6: Quels sont les éléments de la prise en charge? (QRM)

A. Déclenchement du travail
B. Tocolyse
C. Antibiothérapie prophylactique
D. Corticothérapie pour maturation pulmonaire
E. Hospitalisation
Cas clinique 3
La tension est à 125/75. La BU montre leuco-, nitrite -, erythro -, glu ++.
Vous réalisez une échographie qui retrouve un fœtus au 98ème percentile et
un hydramnios important.
Le col est modifié et raccourci à l’échographie à 17mm et il existe des
contraction utérines sur le tracé électrocardiotocographique.

Question 6: Quels sont les éléments de la prise en charge? (QRM)

A. Déclenchement du travail
B. Tocolyse
C. Antibiothérapie prophylactique
D. Corticothérapie pour maturation pulmonaire
E. Hospitalisation
Cas clinique 3
A 33 SA et 3 jours, la patiente, qui était rentrée à la maison, revient parce
qu’elle a « du liquide qui coule tout le temps » depuis 2 jours.
Elle présente également des contractions et de la fièvre. Son col est court,
ouvert à 2 doigts.

Question 6: Quel diagnostic évoquez vous? (QRU)

A. Menace d’accouchement prématuré


B. Pyélonéphrite aigüe
C. Listériose
D. Chorioamniotite
E. Hématome rétroplacentaire
Cas clinique 3
A 33 SA et 3 jours, la patiente, qui était rentrée à la maison, revient parce
qu’elle a « du liquide qui coule tout le temps » depuis 2 jours.
Elle présente également des contractions et de la fièvre. Son col est cours,
ouvert à 2 doigts.

Question 6: Quel diagnostic évoquez vous? (QRU)

A. Menace d’accouchement prématuré


B. Pyélonéphrite aigüe
C. Listériose
D. Chorioamniotite
E. Hématome rétroplacentaire
Chorioamniotite
• Infection des membranes
• Risque de décès périnatal/
• infection néonatale
• Associée ou non à une rupture
prématurée des membranes
• Signes cliniques:
o CU
o Écoulement de LA teinté ou purulent
o Tachycardie fœtale
• Bilan infectieux
• ATBthérapie parentérale immédiate: C3G+
aminosides
• CI formelle à une tocolyse
Cas clinique 3

Question 7: Quels sont les éléments de votre bilan? (QRM)

A. NFS, plaquettes
B. Radiopelvimétrie
C. Cardiotocographie externe
D. Echographie fœtale
E. Echographie du col de l’utérus
F. ECBU
G. Prélèvement vaginal
H. Bilan d’hémostase
I. Test à la fibronectine
Cas clinique 3

Question 7: Quels sont les éléments de votre bilan? (QRM)

A. NFS, plaquettes
B. Radiopelvimétrie
C. Cardiotocographie externe
D. Echographie fœtale
E. Echographie du col de l’utérus
F. ECBU
G. Prélèvement vaginal
H. Bilan d’hémostase
I. Test à la fibronectine
Cas clinique 3

Question 8: Quels sont les éléments indispensables de la prise en charge?


(QRM)

A. Antibiothérapie
B. Tocolyse
C. Hospitalisation
D. Corticothérapie pour maturation pulmonaire
E. Accouchement rapide
Cas clinique 3

Question 8: Quels sont les éléments indispensables de la prise en charge?


(QRM)

A. Antibiothérapie
B. Tocolyse
C. Hospitalisation
D. Corticothérapie pour maturation pulmonaire
E. Accouchement rapide