Вы находитесь на странице: 1из 13

LANGAGE ESTELLE

Réalisé par : Encadré par :


KEITA Lancine M. KHALIDI
EL BERRAHOUI AYOUB
SOMMAIRE
I. INTRODUCTION
II. Les concepts ESTELLE
1. Modules
2. Canaux
3. Structuration d’un module
III. Etude de cas
IV. Conclusion
Introduction
Le langage ESTELLE peut être décrit comme fondé sur un
modèle d’automate étendu avec le langage de
programmation PASCAL, mais l’encapsule dans ses
éléments qui en font un véritable langage pour l’expression
de comportements parallèles.
Concepts ESTELLE
MODULES
Un module ESTELLE peut être vu comme une boîte noire possédant
des points d’interactions (ip) à partir desquels, il reçoit des entrées et
envoie des sorties. Sa structure interne est représentée par une machine
d’état fini. Chaque transition consomme une entrée, change d’état et
produit une sortie
Concepts ESTELLE
Canaux
les modules communiquent à travers des canaux. Ces
derniers possèdent deux extrémités liés aux points
d’interactions des deux modules en question, qui chacun
envoie ou reçoit des interactions (entrées/sorties) selon le
rôle qui lui est assigné.
Concepts ESTELLE
Structuration d’un module
En ESTELLE, un module peut être structuré en sous
modules. Cette structuration n’est pas vue de l’extérieur, i.e.
le comportement d’un module est non déduit de sa
structure interne.

Un module peut communiquer avec ses modules fils. Pour


cela, il est nécessaire d’avoir des mécanismes
d’établissement de communication entre un père et les fils.
Concepts ESTELLE
Structuration d’un module
On distingue deux types de communication :
Attachement
Connexion
ETUDE DE CAS
Pour mieux voir ces concepts, on va traiter le modèle
gestionnaire-agent de la gestion des réseaux OSI
ETUDE DE CAS
Dans ce modèle, on a deux processus principaux : le processus gestionnaire et le
processus agent. Le processus gestionnaire envoie des opérations à l'agent qui
seront ré percutée s par ce dernier sur l'objet géré. L'objet géré, quant à lui,
envoie des notifications à l'agent qui les transmet au gestionnaire.
ETUDE DE CAS
Ce module peut recevoir comme entrée, l’interaction «notification» par
le point d’interaction G tout en restant dans le même état (Gest).
Lorsqu’il détermine l’opération à effectuer, élément en sortie
l’opération via le point d’interaction G.
ETUDE DE CAS
 Dans notre exemple, on aura deux canaux : le canal «Gest-Agt » et le

canal «Agt-Obj »
ETUDE DE CAS
Le gestionnaire va envoyer l’interaction « opération» et va recevoir l’interaction
« notification» à travers le canal « gest-agt ». L’objet géré va envoyer
l’interaction « opération» à travers le canal « agt-obj ». L’agent, quant à lui, va
pouvoir envoyer l’interaction « notification » sur le canal « gest-agt » et va
recevoir l’interaction « opération » sur le canal « agt-obj ».
CONCLUSION
Une technique de description formelle, Estelle, définie initialement
pour les protocoles et les services de communication, a été utilisée pour
spécifier et représenter des fonctions de commutation. On tire de ci-
dessus quelques enseignements de cette utilisation. En particulier, on
insiste sur l’intérêt de disposer d’une méthode vraiment formelle,
permettant une vérification automatique d’une part importante de la
spécification