Вы находитесь на странице: 1из 20

Travaux Pratiques : Géologie

de l’Ingénieur
Nesrine GABSSI

Année universitaire : 2015 - 2016


1
Carte Topographique

Carte à grande échelle représentant le relief et les


aménagement de manière précise et détaillée.

 Elle permet de se repérer, s’orienter mais également


de représenter le relief

Elle répond à un certain nombre de normes et de conventions


Repérages: Identification par couleurs

Végétation: vert

Orographie: bistre

Construction, toponymie: noir Réseau hydrographique: bleu


Point géodésique: point dont la position sur terre est
bien déterminée et marquée par un élément précis et
visible (sur un bâtiment: flèche, croix, antenne ou une
borne au sol)
Echelle

Longueur mesurée sur la carte


Echelle =
Longueur horizontale mesurée sur le terrain.

Sur la carte En réalité

1cm 50 000 cm = 500m

2 cm 1km

5 cm 2.5

Distance à vol d’oiseau


Situation d'un point
sur la carte topographique

 Coordonnées géographiques
(longitude et latitude)

 Coordonnées rectangulaires
(coordonnées kilométriques ou coordonnées Lambert)
Pour se repérer sur la Terre, les hommes y ont tracé des
lignes imaginaires : des parallèles et des méridiens.
 L'équateur est un parallèle situé à égale distance
du pôle Nord et du pôle Sud, il sépare la Terre en deux
hémisphères (hémisphère Nord et hémisphère Sud).
 Les méridiens sont des demi-cercles qui joignent les
pôles. Le plus célèbre est le méridien de Greenwich. Il
tient son nom de la ville de Greenwich dans la banlieue
de Londres. C'est le premier méridien, il sert de
référence.
 Pour repérer un point sur n'importe quel endroit de
la Terre, il faut croiser deux lignes imaginaires : un
parallèle (qui donne la latitude) et un méridien (qui
donne la longitude).
 La latitude est la valeur de l'angle que l'on mesure entre
un parallèle et le parallèle de référence (l'Equateur).
 La longitude est la valeur de l'angle que l'on mesure
entre un méridien et le méridien d'origine (Greenwich).
 On les exprime en degrés
 Longitude: Mesure angulaire, qui exprime le positionnement
EST-OUEST d’un point sur la terre. Son étendue est
de +180° à -180° (180° Est à 180° Ouest).
 Latitude: Mesure angulaire, expression du positionnement
NORD-SUD d'un point sur Terre, au nord ou au sud de
l’équateur. Sa valeur s'étend de 0° à l'équateur à 90° aux
pôles.
 Historique

Projections cartographiques présentées par le


mathématicien mulhousien Johann Heinrich
Lambert en 1772.
Ce système a été adopté par l'artillerie française au
cours de la Première Guerre mondiale pour les
cartes à grande échelle (1/20 000 et au-dessus), une
carte conforme étant nécessaire pour la préparation
des tirs.

Elle est depuis cette époque la projection officielle


utilisée pour représenter la France métropolitaine, la
Belgique et L’Estonie, ainsi que pour les cartes
couvrant toute l'Europe à des échelles inférieures ou
égales au 1/500 000
Projection conique conforme (qui conserve les angles)

La terre est supposée avoir la forme d'un ellipsoïde de


révolution. Le sommet du cône appartient à l'axe
des pôles et donc de l'ellipsoïde. Le cône est tangent ou
sécant à l'ellipsoïde.
Le cône est ensuite développé sur un plan, sans
déformation.
Dans cette projection on retrouve :

 Les parallèles (latitude constante) sont des cercles


concentriques autour du point P, projection du pôle
Nord et sommet du cône.
 les méridiens (longitude constante) sont des
droites concourantes en P.
 Cette projection étant utilisée en cartographie,
pour éviter d'avoir des abscisses et des ordonnées
négatives, on effectue une translation en affectant des
coordonnées positives au point de référence.
Coordonnées rectangulaires (kilométriques / Lambert)
 Distances en kilomètre à partir d'un point d'origine.
Courbe de Niveau: lieu des points de la surface topographique ayant
la même altitude, intersection entre un plan horizontal et la
surface topographique.
Courbe de niveau maîtresse: Elles sont dessinées en traits plus
accentués qui indiquent toutes les courbes de rang 5 c'est-à-dire
tous les 50 ou 100m, le plus souvent l’altitude est indiquée sur les
courbes maîtresses .
Densité des courbes de niveau
les pentes fortes sont caractérisées par des courbes nombreuses et
serrées ; à des courbes espacées et peu nombreuses correspond une
région plate ou à faible pente
Point culminant: Plus haut sommet, un endroit de la surface
terrestre où l’altitude est la plus élevée.
Equidistance: Différence d'altitude entre 2 courbes de niveau
consécutives.
L’équidistance est constante
Elle est multiple de 5m
 Elle n’est pas indiquée, on peut la calculer:
1) par deux points cotés
2) par un point coté et une courbe maitresse
3) par deux courbes maitresses
Calcul de la pente