Вы находитесь на странице: 1из 41

Le WIFI

La solution Wlan

Btsig Arle jm-Debroise


Le wifi

 Le WiFi « Wireless Fidelity » est un « label »


décerné par un groupement de constructeurs
http://www.wi-fi.com
 Valide le respect du standard et l'inter-opérabilité
entre matériels
 Souvent en avance sur la normalisation IEEE

Btsig Arle jm-Debroise


Types de réseaux /débits/portées

Btsig Arle jm-Debroise


Gestions des fréquences : l’ART
 http://www.art-telecom.fr

En France, c'est la loi du 26 juillet 1996 qui a ouvert le secteur des télécommunications
à une concurrence totale programmée le 1er janvier 1998 et qui a créé l'ART, mise en
place le 5 janvier 1997. La création d’une autorité administrative indépendante pour
réguler la concurrence dans le secteur des télécommunications est la conséquence de
l’ouverture à la concurrence de ce secteur, auparavant en situation de monopole légal,
en dehors du secteur de la téléphonie mobile.

Btsig Arle jm-Debroise


Gestions des fréquences : l’ART
 L'opérateur qui souhaite déployer des liaisons
point à point, avec des portées non compatibles
avec les limitations de puissance indiquées
dans les tableaux, doit solliciter à cet effet
auprès de l'Autorité une autorisation
d'utilisation de fréquences dans l'une des
bandes de fréquences identifiées pour cet
usage."
Btsig Arle jm-Debroise
Règles de l’ART :
fréquences et puissances
Les puissances sont exprimées en PIRE : puissance isotrope rayonnée équivalente

Btsig Arle jm-Debroise


Le cadre réglementaire des réseaux
Rlan/Wlan (R=radio)

25/07/2003

Btsig Arle jm-Debroise


Wireless lans ou Wlans
Normes 802.11

Normes Débit Binaire Fréquence de la Date


porteuse
802.11 1 à 2 Mb/s 2,4 Ghz 1997

802.11a 54 Mb/s 5 GHz 1999

802.11b 11 et 22 mb/s 2,4 GHz 1999

802.11g 54 Mb/s 2,4 GHz 2001


Btsig Arle jm-Debroise 2003
La norme 802.11a
 Elle est basée sur l’utilisation de la technologie
OFDM (Orthogonal Frequency Division
Multiplexing) qui permet une meilleur immunité aux
interférences.
 Cette norme est peu utilisée dans le monde puisque
cette bande de fréquence utilisée par les militaires
n’est pas libre.
 Le débit brut est de 54 Mb/s mais utile partagé de
25-30Mb/s.
Btsig Arle jm-Debroise
802.11b
 Cette norme utilise pour sa part la technologie DSSS (Direct
Sequence Spread Spectrum) qui offre dans cette bande de
fréquence un débit binaire de 11Mb/s.
 Cette bande est internationalement libérée pour les
communications privées.
 Faible portée : 15-50 m en bureau et 50-250m en millieu ouvert
 Débit brut de 11 Mb/s mais utile partagé de 5,5 Mbit/s
 Le débit maximal est de 11Mb/s et il chute par paliers (11, 5.5, 2
puis 1 Mb/s) avec l’augmentation de la distance et du nombre
d’obstacle.
Btsig Arle jm-Debroise
802.11g
 Cette norme utilise la technologie OFMD comme le
802.11a mais sur la bande de fréquence 2,4Ghz, ce
qui permet un débit de 54 Mb/s.
 Cette norme est compatible avec la 802.11b
 La portée sans obstacle est de l’ordre d’une centaine
de mètres en utilisant la puissance maximale
d’émission, elle peut atteindre quelques kilomètres
avec 2 antennes directionnelles plus puissantes.

Btsig Arle jm-Debroise


Technique dépendante de l’environnement

 Type de construction (cloisons, murs,matériaux)

 Implantation des antennes

 Interférences (bluetooh, micro-ondes, autres réseau


wifi)

Btsig Arle jm-Debroise


Débits et distances
802.11B

Selon étude Cisco


Btsig Arle jm-Debroise
Fréquences utilisées :Les bandes ISM
Les réseaux IEEE 802.11 utilisent les bandes “ISM” (industrie, science et médecine),
pour lesquelles aucune autorisation n’est nécessaire:

2,4 GHz 5 GHz

Btsig Arle jm-Debroise


Fréquences utilisées :

Btsig Arle jm-Debroise


Les canaux utilisés (channels)
802.11B

Btsig Arle jm-Debroise


Les canaux utilisés (channels)
 La bande radio est découpée en 14 canaux séparés de 5MhZ.
 Les adaptateurs et l’AP communiquent sur le même canal.
 5 Mhz ne permettent pas de transférer 11Mbs.
 Pour envoyer 22 Mbs il faut 22Mhz (théorème de Shannon)
 Cette bande recouvre alors les canaux avant et après.
 Conséquence : 2 réseaux utilisant des canaux proches peuvent
se parasiter.

 Il est possible d’utiliser 3 canaux indépendants : 1 – 6 - 13

Btsig Arle jm-Debroise


Wifi et modèle OSI

Btsig Arle jm-Debroise


3 types de supports physiques

 IR : l’infrarouge (courte distances)


 DSss et FHss correspondent à l’émission et la
réception radio
Actuellement on utilise DSSS (Direct Séquence Spread Spectrum).
et FHSS : Frequency Hopping Spread Spectrum

Btsig Arle jm-Debroise


Couche LLC et MAC
 LLC fournit l’adressage et la liaison de données
 Mac donne :
1) accès au médium : csma/ca et Priority based access (802.12)
2) « association » au réseau
3) Authentification et confidentialité.
3) Services :
Pour les stations : authentification, cryptage, délivrance des MSDU (mac service data unit)

Point d’accès : association et distribution

Btsig Arle jm-Debroise


Débits de données
 La technique CCK (complementary Code Kkeying) est utilisée pour un
débit de 5,5 à11 Mbs
 On code 4bits (5,5mbs) ou 8 bits (11mbs) à l’aide de 8 mots de 64 bits
envoyés simultanément 1,375 millions de fois par seconde
 Cette méthode assure une bonne tolérance aux interférences.

Btsig Arle jm-Debroise


Mise en service : 2 solutions
 Mode Infrastructure

Btsig Arle jm-Debroise


Mode Infrastructure
 Basic Service Set BSS
 Extended Service Set

Btsig Arle jm-Debroise


Mode Infrastructure BSS et ESS

On connecte plusieurs AP à 1 système de distribution filaire.


Les BSS peuvent se recouvrir ou non . Plusieurs BSS co-localisés (plusieurs antenes
Btsig Arle jm-Debroise
Mise en service : 2 solutions
 Mode Ad-Hoc

Btsig Arle jm-Debroise


Réseau Ad-hoc
 Pas de point d’accès.
 Chaque station joue le rôle d’un routeur
 Mode I BSS

Btsig Arle jm-Debroise


Identification
 Un BasicSetService est identifié par un BSSID (bss Identifier)
qui est l’adresse Mac du point d’accès.
 Plusieurs BSS peuvent être relié entre eux à l’aide d’une liaison
appelée DS (distribution system). On parle de ESS extended
service set.
 Un ESS est identifié par un ESSID appelé simplement SSID.
C’est une simple chaîne de caractère.
 Un point d’accès et une station doivent avoir le même SSID
pour communiquer.

Btsig Arle jm-Debroise


La sécurité
 Les ondes se propage dans toutes les directions avec une portée assez
grande. D’une pièce à l’autre mais également d’un étage à l’autre.
 Un simple logiciel permet de détecter les réseaux wifi de l’entourage
 Le War-driving localise et cartographie les réseaux ss fils et le publie sur
internet
 Le war-chalking indique à la craie, à même la rue, le mur ou le trottoir,
l’emplacement d’un réseau wifi avec différents symboles.
 Le « war-driving » (détection et piratage automatisé de réseaux sans-fil
vulnérables à bord d’une voiture) devient une véritable mode dans les
centres urbains.
 Aux Etat-Unis, certains sont même passés au « war-flying » (même
principe à bord d’un hélicoptère)
Btsig Arle jm-Debroise
Securité : le war-chalking

Btsig Arle jm-Debroise


Les mécanismes de sécurité
 Désactivation des options de la trame balise
(beacon) qui diffuse leSSID
 Utilisation des ACL accès control list qui
contient les adresses Mac des adaptateurs
pouvant se connecter
 Utilisation du cryptage des données WEP,
WAP

Btsig Arle jm-Debroise


Clé WEP
 WEP (Wired Equivalent Privacy) est un
mécanisme de cryptage des données
 Basé sur une clé secrète de 64 ou 128 bits
Cette clé doit être connue de la station et du
point d’accès.
 Une clé de session générée de façon aléatoire.
 Ce protocole a été cassé en 2001 via sa clé de session

Btsig Arle jm-Debroise


Clé WEP

Btsig Arle jm-Debroise


WPA – WPA2
 Juin 2004 norme 802.11i
 WPA Wireless Protected Access
 WPA2 et le nom commercial de wpa
 4 phases
1. Mise en accord sur la politique de sécurité
2. Authentification
3. Dérivation et distribution des clés
4. Chiffrement et intégrité de la RSNA (robust security network association)

Btsig Arle jm-Debroise


Plus de sécurité :
 Utilisation ds ssh entre les clients et les
serveurs du LAN
 Création de tunnel VPN

Btsig Arle jm-Debroise


Configuration du point d’accès
 Par IP

Btsig Arle jm-Debroise


Configuration du point d’accès

Btsig Arle jm-Debroise


Configuration du point d’accès
 Gestion du serveur DHCP de l’AP

Btsig Arle jm-Debroise


Configuration du point d’accès
 Gestion des ACL à partir des adresses Mac

Btsig Arle jm-Debroise


Configuration des clients
XP-pro

Btsig Arle jm-Debroise


Configuration des clients

Btsig Arle jm-Debroise


Configuration des clients

Btsig Arle jm-Debroise

Оценить