Вы находитесь на странице: 1из 26

Classifications des M,I,S,S

 Classification des M,I,S,S constitue le 5em groupe de la classification des structures sédimentaire
primaire d’après Pettijohn and Potter (Noffke et al. 2001b).
 La derniere classification des M,I,S,S est donné par (Noffke 2009).

 Les M,I,S,S comprend 17 types principales , ces types sont résumé dans un schéma a forme d’un
diamond , il comprend 5 catégorie d’activité microbienne, chaque activité forme un ensemble des
caractéristique M,I,S,S

 Les 5 catégorie sont :


 1) Structures arising from growth (structure d’écoulant de la croissances)
 2) Structures arising from biostabilization (structure d’écoulant de la biostratigraphie)
 3) Structures arising from baffling, and trapping ( structure d’écoulant de baffling et piégage)
 4) Structures arising from binding
 5) Structures arising from the interference of all microbial activities.
 (1) :Structures arising from growth (structure d’écoulant de la croissances):

 Elle consterne les M,I,S,S qui caractérise une production biomasse par la réplication cellulaire du
mucilage sur place, la lithification du matériel organique est obligatoire pour la préservation de ce type
de M,I,S,S

 Comprend 2 structures:
 1- Oriented Grains:
 Caractérisé par des grains de quartz individualisé d’orientation variée intégré dans un tapis
microbienne, l’axe des grains de quartz est parallèles a la surface du sédiment

 Genèse : le type « Oriented Grains » a été démontré par (Noffke et al 2001) au laboratoire , par les
cyanobactéries qui colonise un dépôt de sable frais , dans la partie millimétré de la surface
sédimentaire

 Distribution paléoenvirennementale: les Oriented Grains sont des texture typique des tapis
microbienne benthique et les zones supra tidale
 Fig.1.
Oriented grains in microbial
mat layers as seen in thin sections
perpendicular to the
bedding plane. Modern: Oriented
grains in a microbial
mat from Mellum Island.
Fossil:The same texture of
oriented grains entangled by
filaments in a Paleoarchean
microbial mat from the 3.2 Ga
Moodies Group, South Africa;
(scales: 0.2 mm)
 2- Laminated leveling structure :

 Cette structure est composé de 2 élements géométrique :

 1) vue de haut, un tapis plat couvre la surface de dépôt les figures sédimentaires tellque les ripple
marks ne sont pas visible
 2) dans les parties transversales; un tapis laminaire est visible, les laminations sont ondulé

 Ce type des structures dépond du climat, dans les environnements d’eau froid, les lamine
s’individualise en alternance avec des sable fin, dans les environnements d’eau chaud se forme des
biovarvites qui correspond a 2 types de laminations, chaque types est marqué par de differentes
espèces de cyanobactérie (Gredes et al , 1991), le nombre des lamines augmente en rapprochant de la
surface l’état fossile de ces structures les laminations sont composé de pyrite, géothite et parfois de la
silice si le milieu est semi aride a chaud

 Genèse: se forme par le développement bio masse d’un tapis microbienne qui envahi la surface
sédimentaire

 Distribution paléoenvirennementale: ils sont des tapis micro bienne typiquement benthique dans le
supra tidale, ces structure s sont distribué dans les zones de dynamisme faible
 Fig. 2.
Laminated leveling structure. The sketch shows
the planarmat surface. Viewed in verticalcross-section,
the ripple valleys are filled in by mat laminae

Fig. 3: Vertical thin-sections through modern


and fossil microbial mats. Note that the density of microbial mat laminae in creases towards the
sedimentary surface; (scales: 0.5 cm)
 (2) Structures Arising from Microbial Binding:

 Caracterisé par des microbiennes de type Binding , une mineralisation rapide de la matiere organique
est naissessaire pour la préservation de ce types d’M,I,S,S

 Il est composé de 2 structure:

 1) Mat microfabrics:
 Caracterisé par des tapis microbienne continue, les Microfabrics ( cyanobacterie,EPS, les mineraux)
endobenthique , les grains sont visible et avec la lumiere ces filament sont de couleur orange, les
epibenthique les gains ne sont pas visible, les filament sont de couleur noire a cause de la matiere
organique

 Genèse: ils sont forma par Binding, un arrangement active des filament durant des condition
hydraulique stable

 Distribution paléoenvirennementale: epibenthique microbienne se forme dans les tidal flat et les
endobenthique se forme au desous de la zone de turbulence hydraulique
 Fig. 4
The mat fabrics of endobenthic and epibenthic microbial mats, displayed in thin-sections. The
endobenthic microbial mat shown in the upper photo issituated in the uppermost millimeter of sandy
sediment. The fossil filaments appear red in reflected light. Note the many grains visible in this mat
type. In contrast, the epibenthic microbial mat shown in the lower photo is situated on top of sandy
sediment. The opaque fossil filaments appear black in transmitted light. Note that this mat type is
mostlycomposed of organic matter, although grains do rarely occur; (scales: 1 mm)
 4) Sinoidale s structure:

 Ces structures sont individuelle , avec des laminations de formes sinoidale, ils sont formé par des
matérielle organique actuel ou minéral et organique ou minerale ( fossile), il sont latéralement
discontinue d’une largeur de 2 a 8 cm

 Genèse: ils sont formé par un enfouissement sous l’éffet des rides de courants (sableux)

 Distribution paléo envirennementale: ils sont très fréquent dans l’intertidal

Fig. 5
Sinoidal structures in thinsections, perpendicular to
bedding planes. Sinoidal structures
are dark coloured, bent lines
that represent biofilms or thin
microbial mat laminae. The
laminae developed in ripple
mark valleys, hence the structures are bent. Later these
ripple marks were burie
 (3) Structures arising from biostabilization :

 Ils sont formé appartir des reponse des microbienne benthique a l’erosion, suivit par des déformation
flexible du sédiment et enfin pa le scellage des sédiment
 Il est composé de 5 structure:

 1) Mat Chips:

 Des taille cm de fragments microbienne, il existe 2 types :


 1- Mat Chips I: formé par des tapis microbienne epibenthique
 2- Mat Chips II: formé par des tapis microbienne endobenthique, elle est plus petite que la précédente

 Genèse : Mat Chips sont des fragments microbienne arraché par les courants inferieur le longue de la
limite érosionelle

 Distribution paléoenvirennementale: les Mat Chips de l’actuels sont distribué sur la surface tidale, les
fossiles se trouve dans les sub tidal
 Fig. 6.
 Microbial mat chip, type I. It is composed of the mat laminae on top, and the original sand substrate
underneath. The sand grains of the substrate are still glued to the mat laminae by mucilages. Note that
orientedgrains occur in the mat lamina
 2) Roll-Up structure (Mat Curl):

 Il existe 2 types de Roll-Up structure , caractérisé par leur mode de formation:

 Roll-Up plié vers le haut: le degré de plissement relativement faible


 Roll-Up généré par le transport et le roulement de ces fragment sous l’effet d’un courant fort

 Genèse: ils sont formé par biostabilisation,ce sont les résultats de la décications organique
proportionnelle des Mat Chips

 Paléoenvirennementale: en les trouve dans les tidale flats et parfois enroulé et accumulé autours d’un
obstacle
 Fig. 7.
Roll-ups (or mat curls) from Portsmouth Island, USA. The
upper photo shows curled up structures that result from mat
chip desiccation; (scale: probably around 10 cm).
Photo below: This roll-up displays itsinternal structure
very nicely;(scale: 1 cm; after Noffke et al.2006b
 3) Schrinkage Cracks:

 Pendant l’été les tapis microbienne exposé aux supra tidal, la limite des fissure s’enroule et le sédiment
au desous et exposé, les fissures sont entre 1 a plusieur dm de langueur

 Genèse: ils résulte de l’expositon sub aérienne et la désication des tapis microbienne

 Distribution paléoenvirennementale:il s’occure dans les endo et epibenthique

 Fig. 8.
 Shrinkage cracks: The upper photo shows
 a modern example from the tidal flats of southern
 Tunisia. The numbers 1, 2, 3, 4and 5indicate
 different stages of formation from the first rupture
 of themicrobial mat, to the final rolling-up
 of the mat margins; (scale: 5 cm). The photo below
 shows a fossilexample (arrow) from the 2.9 Ga
 old Brixton Formation, South Africa; (scale: 1 cm)
 4) Petees:
 Elle se forme sur la surface des tapis microbienne, il ressemble au choufleur de longueur 0,5 a 2 cm , il
peut etre sous forme de nuage si ils sont individualisé, mais la plus part ont la forme polygonale

 Genèse: ils se formes par le pompage d’évapolrite qui les caractérise comme les Sebkha

 Distribution paléoenvirennementale: ils se forme pendant les saison aride et peut être dissous quand
l’eau couvre la surface Tidale
 Fig. 9.
Petees. The photo above showsmodern petees from
Microbial mats composed by the cyanobacterium
Synechnococcussp.This cyanobacterium causes the rose
colour of this mat.Photo taken in Tunisia, summer
1995. The photo below shows similar petees from a
fossil microbial mat of theCircum-Mediterranean
Pleistocene, Tunisia
 5) Gas Domes :

 Ils sont hémisphérique ou des élévations arrondie ou conique ment 0,5 a 0,2 cm de hauteur , 20 a 30
cm de diametre, il est enserclé par des tapis microbienne

 Genèse: il se forme dans une mince tapis microbienne epibenthique joignant les dépôt tidaux

 Distribution paléoenvirennementale: ces domes de gaze sont tois jours associer avec niveaux normale
de l’eau, il sont des structure temporaire, et pevent étre observé sur la partie inferieur du supra tidale
 Fig. 10.
Gas domes. The upper photo displays modern gas
domes formed in a Microcoleus chthonoplastes
dominated mat in southern Tunisia. The gas domes
are temporary. They last just afew days. The domes
collapse as soon as their roofs rupture.
The gases include methane,CO2, H2S, and other impolite
smelling compounds. The photobelow shows fossil
examples in an ancient, epibenthic mat thatgrew in a
similar tidal setting
(2.9 Ga Pongola Supergroup,South Africa; scales: 25 cm)
 6) Sponge Pore Fabrics:

 Dans une coupe transversale dans les cœurs des sédiments,une couche sableuse se trouve entre 2 tapis
microbienne a l’interieur se trouve des pores de 0,3 a 3 mm en caines le nombres de pore augmente
vers la surface sédimentaire

 Genèse: les pore se forme par l’accumulation des gazes qui sont piégé par le tapis microbienne

 Distribution Paléoenvirennementale: les sables riches en pores se dévlope dans les zones épibenthique
et la limite inferieur du supratidale
 Fig. 11
Sponge pore sand. The vertical cross-section through
modern tidal sediment displays subrecent (buried)
microbial mat laminae alternating with sandy
layers. The sandy interlayers contain pores, which
are arranged in a pearlstring-like pattern. The pores
form as thepressure of gases accumulating
underneath the sedimentsealing microbial mat layer
increases
 (4) ) Structures arising from baffling, and trapping :

 Baffling c’est la réponse des microbienne benthique au dépôt sédimentaire, les cyanobactéries bouges
dans une direction verticale pour la phototaxis (mouvement pour attendre les conditions d’éclérages
maximale)
 Comporte 2 structure:

 1) Mat Layer-Bound Small Grain: une section mince du tapis microbienne montre les grains de quartz
de la tailles des siltites,qui se trouve dans la matrice organique ont une orientation par rapport au
grain de quartz se la taille des arénite non orienté
 Genèse: ils sont le résultat du baffling ou le piégage filamentaux des cyanobactérie orienté
perpendiculérement au tapis microbienne

 Distribution paleoenvirennementale: ils sont typiquement des tapis épibenthique,donc il appartienne


aux zones supra tidale
Fig. 12 Mat layer-bound small grains. Photo on the lower left: Vertical cyanobacterial filaments and
their EPS baffle and trap silt-sized particles from the water column. Photo on the upper left: In
thinsection, silt-sized particles are finely distributed in a modern microbial mat. The sketch on the right
further describes this texture
 2) Mt Layer- Bound Heavy Minerais:

 Ils sont composé des minéraux lourd rutile, tourmaline, hematite qui sont riche en tapis microbienne,
leur taille est comparable au silte mais pevent étre très petit

 Genèse: le poids des minéraux lourd est plus important que le quartz ce qui permet de chuté pa le
baffling, les cyanobactérie on tendance a évité les sédiment opaque

 Distribution paleoenvirennementale: ces structures ce produit dans les tapis microbienne


epibenthique
 (5) Structures arising from the interference of all microbial activities:

 Elle regroupe tous les M,I,S,S qui se forme a partir des growth, baffling,biostabilization

 Elle regroupe 5 structure:

 1) Erosional Remnants and Pockets:

 Il est composé de 2 element géométrique


 -structure de surface élevé proportionnellement qui met les successions des rides de courants
 - structures sous forme de v en dépressions se sont des poches érosionelles (absence de tapis
microbienne)
 Genèse: ils caractérise l’erosion microbienne

 Distrubution paléoenvirennementale: ces structures sont liées a la limite inferieur du supra tidal et la
limite superieur de intertidale
 Fig. 13
Erosional remnants and pockets. This tidal
surface morphology consists of elevated, flat-topped
surface portionsthat are overgrown by microbial mat,
and of deeper lying surface portions that are
ripplemarked and not colonized bymicrobes; (scale: 1 m)
 2) Multidirected Ripple Marks:

 Caractérisé par une orientation chaotique des ripple marks de differente dirrection qui recouvre
l’ancien et le moderne tidale flats

 Genèse: le devlopement de ces rides multidirectionnelles est liée aux courants saisonnières

 Distribution paléoenvirenmentales : ces ridesmultidirrectionelle ce forme dans upper intertidale, et


lower supratidal
Fig. 14 . Multidirected ripple marks, modern
and fossil. The upper photo is a view of a tidal flat on
Mellum Island, North Sea (summer 1995). The sandy
surface nicely displays ripple marks of two different
orientations. The ripple marks are grouped into
elongated patches. Note that the orientations of the
two groups of ripple marks are at an angle of about
4° to each other. The photo below shows a similar
situation on a fossil sandstone surface
(Australia, age unknown)
 3) microséquences:

 Les section mince perpendiculaires a la surface sédimentaire, les tapis microbienne envahie les dépôts
tidaux,il montrent des laminations gradés de sable d’épaisseur millimétrique, les partie supérieur des
laminations sont traversées par des tapis microbienne, la tailles des grains diminue de la base
jusqu’aux sommet

 Genèse: chaque lamination gradé forme un spring tide, fining up ward mentre que l’energie du
courants diminue

 Distribution paléoenvirennementale: les microséquences sont présent dans les dépôt sableux du
supratidal, il montrent une transgression

Fig. 15: Microsequences in thin-section


taken vertically to tidal bedding Each
microsequence consists of medium grained sand
at its base The sand grain sizes decrease towards
the top. The top of each microsequence is
marked by a microbial mat lamina
 4) Wrinkle Structures:

 Elle se trouve juste a l’état fossile, par des sédiments modeux,ils se trouve dans la partie supérieur du
grés, leur directions est irrégulière , il existe 2 types de Wrinkle structures:

 -transparent wrinkle structures


 -non-transparent wrinkle structures

 Genèse: ils résultent de la lithification des tapis microbienne endobenthique (transparent wrinkle) ou
epibenthique (non-transparent wrinkle )

 Distribution paléoenvirennementale: ils se forment dans les tidales,lagunale, plateforme continentale

Fig. 16: The two main types


of wrinkle structures arise from
the two main types of microbial
mats.
 5) Polygonal Oscillation Cracks:

 Sont des MISS typique de climat semi aride a aride, une vue de haut permet de distingué l’épéseur des
tapis microbienne de forme polygones, de taille 150 a 50 c m

 Genèse: elle appartienne aux growth et l’expression d’alternance latérale et contraction des tapis
polygones ce phénomène est associée au tidal flat

 Distribution paléoenvirennementale: ces structure dépond des changements sésonale de


précipitation, durent l’été les polygonales craks s’ouvre et parfois les dôme de gaze s’instalents dans
ces cracks et il disparaissent lors de la Pluit
Fig. 17: Oscillation cracks, modernand fossil.
The upper photo shows the surface of a modern
microbial mat from sabkha-like tidal flats of southern
Tunisia. The mat surface displays a pattern of
polygonally arranged cracks. The cracks are
ranged cracks. not discrete lines, but are com
posed of two parallel running ridges. Each ridge
defines the margin of a mat polygon.

Оценить