Вы находитесь на странице: 1из 15

Atelier de formation des CDT sur le

Counseling
et le dépistage du VIH

GENERALITES SUR LE VIH/SIDA


Histoire naturelle du VIH
Rappel : le virus du VIH
Virus d’Immunodéficience Humaine
Rappel sur le VIH

Pour se répliquer (se multiplier), le VIH doit infecter


des cellules cibles dont il va détourner le
fonctionnement pour son propre compte

En utilisant les lymphocytes CD4 pour se répliquer, le


VIH entraîne leur destruction : le système immunitaire
s'épuise, ce qui favorise l'apparition des infections
opportunistes
DEFINITION
Ordre, Habituel, stéréotypé, prévisible dans
lequel se déroulent les manifestations cliniques
et biologiques depuis la pénétration du virus
dans l’organisme jusqu’au stade terminal en
l’absence de toute intervention thérapeutique.
LES ÉTAPES DE L’HISTOIRE
NATURELLE

5
ETAPES DE L’HISTOIRE
NATURELLE

La phase aiguë La phase La phase


ou primo- chronique chronique
infection asymptomatique symptomatique
Histoire naturelle de l’infection à VIH

Contamination
Histoire naturelle de l’infection à VIH

1. Contamination :

 Le virus s’introduit dans le corps et essaie de se loger dans


les CD4

 Cette étape dure environ 48 h

 Aucun test ne permet de détecter la présence de virus

 Possibilité de prendre un traitement d’urgence dans les 48h


pour bloquer le virus
Histoire naturelle de l’infection à VIH

Phase de primo-infection

 La réplication du virus et la destruction des CD4 sont intenses


 Asymptomatique, parfois Sd grippal, exanthème …
 L’infection est maximale avec un risque de transmission du VIH très
élevé

 Au début : Les CD4 ne sont pas encore remplacés


Pas encore d’anticorps anti VIH = sérologie négative
(Fenêtre sérologique)
2 à 6 semaines
 Après 2 à 3 semaines : Apparition des anticorps anti VIH
La sérologie VIH devient positive
Histoire naturelle de l’infection à VIH

Phase de séropositivité asymptomatique

 Grâce au système immunitaire, la réplication


du virus est ralentie mais continue

 La destruction des CD4 est ralentie mais


continue

 Pas de manifestation clinique

2 à 10 années en moyenne  Présence d’anticorps anti VIH en quantité


suffisante la sérologie VIH est positive
Histoire naturelle de l’infection à VIH

Phase sida

 La réplication du virus est moins freinée par le système


immunitaire elle réaugmente

 Les CD4 diminuent de façon importante, leur destruction


n’est plus compensée

 Le déficit immunitaire s’accentue Apparition IO

 Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise


LA PHASE SYMPTOMATIQUE

• Les infections opportunistes


– Virales
– Bactériennes
– Fungiques
– Parasitaires

• Les affections opportunistes


– Tumorales
LA PHASE SYMPTOMATIQUE
L’immunodépression : le taux de LTCD4 reflète l’état du système
immunitaire.
Le taux normal est supérieur a 500 cellules/mm3. On distingue trois
types d’immunodépression :
– légère si taux de LTCD4+ entre 350 et 500 cellules/
mm3
– modérée si taux de LTCD4+ entre 200 et 350 cellules/
mm3
– sévère taux de LTCD4+ inferieur à 200 cellules/ mm3
Histoire naturelle de l'infection par le
VIH
Deux paramètres :
- Charge virale : vitesse d'évolution
- Taux de CD4 : distance du terme

Charge virale
1 000

10 000

100 000

1 000 900 800 700 600 500 400 300 200 100

Taux de CD4

D'après Coffin T, 1996


CLASSIFICATION
• Classification OMS
• En 4 stades cliniques de gravité croissante
– Asymptomatique : stade I
– Peu symptomatique : stade II
– Symptomatique : stade III
– SIDA : stade IV
• Moins d’intérêt thérapeutique avec la stratégie TATARSEN
(tester et traiter)

Оценить