Вы находитесь на странице: 1из 72

Réseaux Sans fils et Réseaux

Mobiles

Master 2 Réseau et Systèmes de Télécommunications

Université de Djelfa
2019-2020

LOGO
Présenté par : MEHALLEL EL HADI
Plan du Cours
Chapitre 1 : Rappels des concepts de base
Rappels et définitions
Classification des réseaux de communications
Réseaux sans fils et réseaux mobiles
Le concept des réseaux cellulaires
Les stations de base
Les bandes de fréquences

Chapitre 2 : Réseaux personnels sans fils (WPAN)


Les standards et caractéristiques,
Ultra-Large Bande ou UWB,
Standard 802.15, Bluetooth, Zigbee,
Les techniques d’accès, La mise en œuvre, La sécurité,
Exemples : WBAN, WSN

Chapitre 2 : Réseaux WiFi (Wireless Fidelity)


Définition Standard 802.11
Les différentes normes du WiFi.
Architecture d’un réseau WiFi.
La Sécurité du WiFi.
2 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Cours 2 :
Réseaux personnels sans fils (WPAN)

3 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Les catégories de réseaux sans fil

4 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


WPAN : Qu’est ce que c’est que ?
 Les réseaux personnels sans fil ou Wireless Personnel Area
Network (WPAN), sont des réseaux sans fil à très faible portée,
autorisent la communication et l’échange d’informations entre
ordinateurs, assistants personnels (PDA), imprimantes, téléphones
mobiles et autres dispositifs, dans un rayon limité (quelques mètres
 Les technologies WPAN les plus répandues sont les connexions
infrarouges et les modules Bluetooth à radiofréquences (dans la
gamme de fréquences sans licence de 2,4 GHz).
Exemple: d’utilisation au
quotidien Transfert de fichiers
entre 2 téléphones/ 2PCs ou
d’un PC vers 1 téléphone,
Ecouteurs sans fil.
5 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Bluetooth

6 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Réseaux sans fils personnel (WPAN)
 La technologie la plus connue des réseaux WPAN est le Bluetooth mais de
nouvelles technologies apparaissent :
 UWB (Ultra Wide Band) permet le haut débit,
 Zigbee permet la connexion d’équipements à très faible coût.
 Le nom « Bluetooth » (littéralement « dent bleue ») a été choisi en
l’honneur du roi danois Harald II (910-986), surnommé Harald II Blåtand «
à la dent bleue », à qui on attribue l’unification de la Suède et de la Norvège
ainsi que l’introduction du christianisme dans les pays scandinaves.
 Bluetooth est prévue pour remplacer les câbles qui relient les périphériques
entre eux.
 Elle permettre de transmettre des données ou de la voix entre des
équipements possédant un circuit radio de faible coût, sur un rayon d’une
dizaine de mètres et avec une faible consommation électrique.
 Ce type de liaison est plutôt dédié aux connexions point à point. Elle peut
permettre aussi l’interconnexion de PDA ou téléphones mobiles.
7 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
DEFINITION
 Bluetooth est une technologie de communication sans fil permettant l’échange
bidirectionnel de données à très courte distance et utilisant des ondes radio sur une
bande de fréquence de 2,4 GHz qui ne nécessite pas de licence (libre).

 Des débits maximum de 1 Mb/s dans un rayon de 10 mètres.

 Cette technologie a été créé en 1994 par le fabricant suédois Ericsson .

 Il a été normalisé par l’IEEE est nommé norme IEEE 802.15


 Il adapte plusieurs révision :
 IEEE 802.15.1 définit le standard Bluetooth 1.x permettant d'obtenir un débit de 1 Mbit/sec ;
 IEEE 802.15.2 propose des recommandations pour l'utilisation de la bande de fréquence 2.4
GHz (fréquence utilisée également par le WiFi). Ce standard n'est toutefois pas encore validé ;
 IEEE 802.15.3 est un standard en cours de développement visant à proposer du haut débit (20
Mbit/s) avec la technologie Bluetooth ;
 IEEE 802.15.4 est un standard en cours de développement pour des applications Bluetooth à
bas débit.

8 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Historique
 1994 : création par le fabricant suédois Ericsson,
 1996 : création USB (Universal Serial Bus),
 1998: création d’un groupe d’intérêt appelé Bluetooth Special
Interest Group (Bluetooth SIG) réunissant les entreprises comme
Ericsson, IBM, Intel, Microsoft, Motorola, Nokia et Toshiba.
 1999: développement de 2 normes (1.0A et 1.0B) et croissance du
Bluetooth SIG (1ere téléphone Bluetooth).
 2004 : Bluetooth SIG = plus de 2000 sociétés, apparition du
Bluetooth 2.0 et de l'EDR (Enhanced Data Rate) qui permet d'obtenir
un meilleur débit.
 28 mars 2006 : le « Bluetooth SIG » annonce la 2ème génération de
la technique sans fil Bluetooth V2.0.
 2009 : le Bluetooth SIG publie la norme Bluetooth 3.0 et la variante
HS (High Speed),
 2010 : apparition du Bluetooth 4.0 plus performant et moins
gourmand en énergie.
 En décembre 2016 : publication de la version 5. Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
9
Caractéristiques de Bluetooth
 Technologie de réseaux personnel sans fil : WPAN
➔ Destiné à un usage personnel.
➔ Utilise la fréquence libre standard ISM de 2.4Ghz : ondes radio
situées entre 2400 et 2483.5 Mhz
➔ Le débit théorique est de 1 Mb/s
 Faible coût de mise en œuvre.
 Faible puissance d’émission :
➔Courte distance d’émission (quelques dizaines de mètres).
➔Faible consommation d’énergie (donc adapté aux produits
portables).
 Topologie Ad Hoc c’est-à-dire sans station de base.
 Configurable dynamiquement.
 Support des transferts voix et données.
 Certification Bluetooth pour assurer la compatibilité des
produits entre eux.
10 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Applications de Bluetooth
Dans la technologie Bluetooth on trouve trois
grands classe d’applications:
 1er classe : désigné au équipements de haut
niveau comme le Point d’accès Bluetooth
avec
 Porté de 100m
 Puissance : 20dBm (100mW)

Pour relier des terminaux


utilisent le BT

11 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Applications de Bluetooth
 2ème Classe : pour
 Liaisons sans fil entre les périphériques informatiques (PC,
clavier, imprimante….
 Le téléphonie mobile.
 Synchronisation de périphériques.
Avec
 porté : 10m.
 Puissance : 4 dBm.

Personal Ad-hoc Cable


Synchronisation Replacement
12
ConnectivityRéseaux sans fils et Réseaux mobiles
Applications de Bluetooth
 3éme Classe :ajout d’intelligence dans les appareils
domestiques.
 Les équipements à faible puissance (souries)
 Les automobile.
 le domotique.
 avec :
 Porté : 1m
 Puissance : 0dBw(1mW)

13 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Architecture du Bluetooth

Schéma de connexion / Topologies

Maitre/esclave:

Le plus simple des schémas de connexion est établi lors de la communication


entre 2 périphériques bluetooth. Un des deux appareils jouera le rôle de
Maître (Master) et l’autre d'esclave (Slave).

Le maître est chargé de gérer la communication entre les deux


périphériques : c’est lui qui initialise la connexion.

14 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Architecture du Bluetooth

Schéma de connexion / Topologies


Maitre/ plusieurs esclaves: Piconet
 Un pico-réseau est un mini-réseau qui se crée de
manière instantanée et automatique quand plusieurs
périphériques Bluetooth sont dans un même rayon.
 Piconet : est un réseau constitué de 8 appareils au
maximum (1 maître + 7 esclaves).
 Au maximum 10 piconets dans la même zone de
couverture.
 Le maître est alors chargé de gérer les
communications entre les différents esclaves.
 Lorsque 2 esclaves souhaitent échanger des Exemple de réseau Piconet :
 Maître
informations, cette discussion est orchestrée par le  Esclaves
maître.  esclave
parked:déconnecté.

15 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Architecture du Bluetooth

 Un périphérique maître peut administrer au maximum 7


esclaves actifs et 255 esclaves inactifs « parked ».
 Les appareils ne faisant pas partie du piconet sont en
mode «stand-by» ou «park».
 La communication est directe entre le « maître » et un
« esclave ».
 La communication entre 2 « esclaves » est impossible.

16 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Architecture du Bluetooth
Schéma de connexion / Topologies
E esclave
Maitre
Plusieurs maitre/ plusieurs esclaves: E
park
P

scatternet
Plusieurs piconets peuvent se réunir pour former
un réseau de diffusion ou un scatternet (10 piconets
au maximum).
Dans ce cas, le maître d’un piconet deviendra
l’esclave du maître d’un autre piconet.
 Un périphérique pourra également devenir
l'esclave de plusieurs maîtres de différents piconets. Exemple de réseau scatternet

17 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Principes de communication
Bande de fréquences et canaux RF:

 Le système Bluetooth travaille dans la bande des 2,4 GHz appelée

bande ISM ( Industrial Scientific Medicine) qui existe dans la plupart des
pays du monde.
 Dans la plupart des pays du monde, la bande Bluetooth va de 2400 à
2483,5 MHz et cette bande (83.5 MHz) est divisée en 79 canaux RF
séparé de 1 MHz.
Pays Bande de fréquences Canaux RF

Europe* et USA 2400 - 2483.5 MHz f = 2402 + k MHZ k = 0,...,78


France 2446.5 - 2483.5 MHz f = 2454 + k MHZ k = 0,...,22
Espagne 2445 - 2475 MHz f = 2449 + k MHZ k = 0,...,22
18 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Principes de communication
Type de modulation utilisée:
 La porteuse est modulée en fréquence par le signal binaire filtré par un filtre passe-bas
gaussien, ce qui donne une modulation GFSK(Gaussian Frequency Shift Keying).
 La fréquence de la porteuse change régulièrement en fonction d’une séquence pseudo
aléatoire pn.
 La modulation GFSK utilisée avec 1 bit par Hertz pour un débit brut de 1 Mbit/s. Ce
qui signifie qu’un élément binaire de valeur 1 se traduit par une déviation de fréquence
positive tandis qu’un élément binaire de valeur 0 se traduit par une déviation négative.

Modulation GFSK

f0 Change en fonction de pn.


19 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Principes de communication
 L’étalement de spectre pour une liaison radio consiste à utiliser une bande de fréquence
beaucoup plus large que celle qui est nécessaire, en utilisant l’étalement par saut de
fréquence FHSS (Frequency Hopping Spread spectrum), qui consiste à sauter
périodiquement d’un canal à l’autre et qui conduit donc à une utilisation de la totalité des
canaux.
 FHSS permet de rendre une liaison beaucoup moins sensible aux perturbations, fonctionne
de la façon suivante
 L'information pour lesur
est transmise Bluetooth :
une fréquence pendant un
time-slot de 625 μs, puis l'émetteur passe sur la fréquence
suivante,
 les sauts en fréquence (1/625μs = 1600 sauts/s ou 1600
niveau/s ) ont une amplitude de 6 MHz au minimum et
sont déterminés par calcul à partir de l’adresse du maître et
de l’horloge,
 ils sont donc connus par le récepteur qui change de
fréquence de manière synchrone avec l'émetteur pour
récupérer le signal transmis
 chaque réseau piconet utilise une succession de fréquences
différentes, et la probabilité pour que 2 piconets se
retrouvent sur la même fréquence reste faible (collision)
20 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Principes de communication
La méthode d’accès:
 Le canal est divisé en intervalles de temps appelés slots de durée de 625 μs.
 Un terminal Bluetooth utilise une fréquence sur un slot, puis, par un saut de
fréquence,
 1 Slot = temps de transmission élémentaire de transmission d’un paquet
 1 paquet : 1, 3 ou 5 slots
 On utilise la technique de duplexage par division dans le temps TDD (Time
Division Duplex). C’est-à-dire que les unités maître et esclave transmettent
alternativement.

21 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Le timing des échanges maître-esclave.
Principes de communication
Formats des paquets bluetooth :
 Pour la transmission, les données sont regroupées en paquets et associées à des
informations d’adresse et de description du paquet:

 Les 72 premiers bits servent à la synchronisation entre les composants Bluetooth.


 Les 54 bits suivants constituent l’en-tête du paquet (Addr, Type,….
 Le corps du message, contenant jusqu'à 2745 bits, sert lui à stocker les données à
transporter.

22 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Principes de communication
Longueurs de paquets et débits :
 Bluetooth permet d'utiliser 3 types de tailles de paquets :
 Paquets sur slots unique : 240 bits max.
 Paquets sur 3 slots : 1480 bits max.
 Paquet sur 5 slots : 2745 bits max.

 On peut ainsi obtenir différents débits en fonction de la taille des paquets émis
et du type de lien.

23 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Principes de communication
Les types de liens :
Deux types de liens peuvent être établis entre un Maître et un Esclave :
Un lien synchrone ou SCO (Synchronous connection-oriented) :
lien point à point entre le maître et un unique esclave du piconet
slots réservés par le paramètre TSCO(intervalle entre deux slots)
Utilisé pour transmettre la voix (débit garanti)
le maître peut gérer jusqu’à 3 liens SCO
l’esclave répond dans le time-slot suivant le time-slot de réception
les services synchrones et symétriques (entre maitre et un seul esclave)
pas de renvoi en cas d’erreur de transmission

Une lien asynchrone ou ACL (Asynchronous connectionless) :


utilise les slots non réservés par un lien synchrone
un seul lien ACL possible entre maître et esclave
Utilisé pour transmettre les données
les paquets ACL reçus peuvent être renvoyés vers
l’expéditeur pour vérifier l’intégrité des donnée
l’esclave répond dans le time-slot suivant le time-slot
de réception
les paquets ACL «broadcast» seront lus par tous les
esclaves
renvoi en cas d’erreur de transmission 24 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Principes de communication

Les liens SCO

Un lien SCO est un lien full-duplex entre l’unité Maître et une unité Esclave
identifiée. C’est un lien synchrone avec des trames à intervalles réguliers.

Les intervalles entre deux trames consécutives sont de deux, quatre ou six slots ce
qui correspond respectivement à un lien SCO full-rate, un lien SCO half-rate et un
lien SCO third-rate.

Un lien SCO fournit une connexion en mode circuit entre un Maître et un Esclave
et de ce fait il est adapté aux communications temps réel ; c’est le cas de la voix.

25 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Principes de communication

Les liens ACL


Un lien ACL est un lien sans connexion entre le Maître et n’importe quelle
unité Esclave faisant partie du piconet.

Un paquet ACL peut être transmis dans n’importe quelle trame exceptée celles
réservées aux liens SCO. Suivant le nombre de trames SCO, les paquets ACL
peuvent être full-rate, half-rate, third rate ou encore no capacity. La sous
adresse de la partie Header d’un paquet (voir plus loin) définit l’unité Esclave
destinataire de ce paquet. Si la sous adresse n’est constituée que de 0, alors
toutes les unités Esclaves sont destinataires ; c’est un paquet de type broadcast.

26 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Principes de communication
Types de paquets:
Trois grands types de paquets sont définis dans Bluetooth :
Paquets de contrôle (gérer la connexion des terminaux).
paquets SCO (communications synchrones).
- Paquets DV (Data Voice) qui portent à la fois données et de la parole
- Paquets HVy (High quality Voice) sans correction, la valeur y indique le type de
contrôle d’erreur dans le paquet
paquets ACL (transfert de données asynchrones).
- Paquets DMx (Data Medium) avec un encodage permettant la correction des
erreurs. La valeur x, qui vaut 1, 3 ou 5, indique la longueur du paquet en nombre de
slots.
- Paquets DHx (Data High) sans correction permettant ainsi un débit effectif plus
élevé 27 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Les débits de Bluetooth

28 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Illustration des liaisons SCO et ACL
Le maître échange des données avec 2 esclaves du piconet:
 avec l’esclave 1 un lien synchrone SCO pour une communication vocale
et un lien asynchrone ACL pour des données;
 avec l’esclave 2 un lien asynchrone ACL pour des données
Dans le cadre du lien synchrone, le maître envoie les données tous les 6 time-
slots, le paramètre vaut donc TSCO = 6,

29 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth
Pour effectuer la liaison physique entre 2 appareils, un dispositif Bluetooth possède
un certain nombre d'états. Les deux états principaux d'un dispositifs sont « standby ou
veille » et « connecté ». Cependant il existe 7 états intermédiaires pour passer de l'un
à l'autre. Ces états sont : Inquiry, Inquiry scan, Inquiry response, Page, Page scan,
Master response et Slave response. Enfin, une fois dans l'état connecté un dispositif
Bluetooth peut encore prendre trois états différents : Actif, suspendu (Hold), parqué
(Park) ou reniflement (Sniff).

30 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth

31 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth

Dans un état de marche normal :


 Le terminal maitre doit être dans l’état Inquiry et l’esclave
dans l’état Inquiry Scan.
 Le maitre émet une signalisation pour initialiser la
communication. Dans ce cas, si l’esclave reçoit les messages :
• Il passe dans un état Inquiry Response, qui lui permet d’envoyer
un message au maitre lui précisant son adresse et l’état de son
horloge.
• Il passe ensuite dans un nouvel état, Page Scan, dans lequel il
attend de recevoir un paquet contenant son adresse sur l’une des
fréquences disponibles.

32 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth

33 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth

34 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth
 A réception du message, le maitre passe a l’état page, dans lequel
il met a jour ses tables de connexion puis envoie un message vers
l’esclave.
 Lorsque l’esclave détecte ce message, il se place dans l’état slave
reponse puis répond au maitre en indiquant son code d’accès.
 Le maitre se met alors dans l’état master reponse et envoie un
paquet Frequency Hopping Synchronization, qui permet a
l’esclave de se synchroniser sur l’horloge du maitre, puis passe a
l’état connected .
 De même, lorsque l’esclave reçoit ce message, il passe a l’état
connected .
 Le maitre n’a plus qu’a effectuer une interrogation, ou polling,
vers l’esclave pour vérifier qu’il y a bien eu connexion.
35 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
États des terminaux Bluetooth

36 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth

37 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth

Connected

38 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


États des terminaux Bluetooth
Après l'échange de données, le module peut retourner en mode d'attente ou
adopter l'un des trois états à faible consommation:
 Park:
 Le terminal ne peut ni recevoir ni émettre
 Il peut seulement se réveiller de temps en temps pour consulter les
messages émis par le maitre.
 Hold : L’état suspendu
 Le terminal ne peut que recevoir des communications SCO.
 Le terminal se met en veille entre les instants synchrones de réception
des paquets.
 Sniff : L’état de repos actif
 Permet au terminal de décider des slots pendant lesquels il travaille et
de ceux pendant lesquels il se met a l’état de repos.
39 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
La portée d’une liaison Bluetooth
 ⇒ de la puissance émise : possibilité de mettre en
œuvre un contrôle de la puissance pour réduire le
taux d’erreurs à un niveau acceptable, avec une
consommation minimale
 ⇒ du gain des antennes : une antenne de bonne
qualité permet d’augmenter la portée, mais est
difficile à installer à l’intérieur d’un téléphone ou
d’un PC portables
 ⇒ de l’environnement : l’onde radio doit
contourner ou traverser plusieurs obstacles
( corps humain, cloisons … ) qui absorberont une
partie de l’énergie émise.

40 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


La portée d’une liaison Bluetooth
 Le standard Bluetooth définit en effet 3 classes d'émetteurs
proposant des portées différentes en fonction de leur
puissance d'émission.

41 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Conclusion
Bluetooth est une technologie de communication sans fil entre appareils.
Avantages :
 Facile à utiliser.
 intégrés dans un nombre d'équipements (téléphones mobiles, portables
…)
 Faible coût et faible consommation électrique.
 Taille réduite.
 Disponible dans le monde entier (bande ISM).
 Bonne résistance aux interférences.
Limites :
 Problèmes de compatibilité entre les puces provenant de divers
industriels.
 Débit faible.
 Nombre de périphériques en réseau limité (collusions) et la sécurité faible
 Technique de partage de l’interface radio peu apte à passer à des vitesses
plus élevées. 42 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Réseau UWB

43 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Introduction

UWB (Ultra Wide Band) ou


Ultra Large Bande (ULB)

 Technique de modulation radio basée sur la


transmission d’impulsion de très courte durée
 Technologie des communications sans fils à haute
débit (480 MB/s ) à courte distance
 Constitue un excellent candidat à bas coût et à basse
consommation pour les réseaux domestiques sans fil.
 Capables d’offrir des accès sans fil à des services
multimédias haut débit.
 1er système UWB : MARCONI (1849 – 1896)

44 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Définition de l’UWB
UWB
UWB :: UltraWide-Bande
UltraWide-Bande c.-à-d.
c.-à-d. (Ultra-large
(Ultra-large Bande,
Bande, en
en Français)
Français)

Agrée
Agrée en
en 2002
2002 par
par la
la FCC
FCC (Federal
(Federal Communication
Communication Commission)
Commission) organisme
organisme de
de
régulation
régulation aux
aux USA
USA pour
pour les
les applications
applications sans
sans fil
fil

Définition
Définition de
de la
la FCC
FCC

Si la largeur de Bande Absolue > 500 MHz


Un
Un système
système UWB
UWB
Bf ,10dB  fH  fL  500MHz

Si la largeur de Bande Fractionnaire > 20%

fH  fL
Bf ,10dB  2  20%
fH  f L

45 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Réglementation

En
En 1414 février
février 2002
2002 :: lala FCC
FCC (Federal
(Federal Communication
Communication
Commission)
Commission) aux
aux Etats-Unis
Etats-Unis décide
décide l’autorisation
l’autorisation des
des émissions
émissions
des
des signaux
signaux UWB
UWB sans
sans licence
licence

Masque
Masque d’émission
d’émission imposé
imposé
UWB Emission Limit generated by FCC (released in 2002)
La
La FCC
FCC définit
définit et
et autorise
autorise l’émission
l’émission -30

de
de signaux
signaux UWBUWB en
en 2002
2002 -35

-40

UWB EIRP Emession level [dBm/MHz]


-45

-50

Bande
Bande 3.1
3.1 –– 10.6
10.6 GHz
GHz -55

-60

DSP
DSP limitée
limitée àà -41.3
-41.3 dBm/MHz
dBm/MHz -65

-70

une
une puissance
puissance totale
totale de
de 0,
0, 6mW
6mW -75
FCC Indoor Mask Limit
FCC Outdoor Mask Limit
Part 15 Limit
-80
0 2 4 6 8 10 12
Frequency [GHz]

46 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Caractéristiques générales
 Portée : quelques dizaines de mètres mais possiblement plus
 Débit : de 100 Mb/s à 480 Mb/s
 Band de fréquence : 3.1-10.6 GHz (7.5 GHz)
 DSP maximale en sortie de -41.3 dBm/MHz
 Masques différents en fonction du pays et de l’application
 Pas de schéma de modulation imposée
 Encombrement standard et consommation faible
 Sécurité de communication
 Robustesse des communications
 Devrait être moins cher que les autres technologies WPAN mais
pas encore commercialisé (vocation à remplacer le WiFi ou le
Bluetooth)

47 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Avantage

Avantage

Equation
Equation de
de Shannon-
Shannon- Hartly
Hartly :: C
C == B*log2
B*log2 (( 11 ++ SNR
SNR ))

La
La possibilité
possibilité d’avoir
d’avoir des
des liaisons
liaisons sans
sans fil
fil àà des
des débits
débits très
très élevés
élevés

DSP
DSP très
très faible
faible == possibilité
possibilité de
de réutilisation
réutilisation de
de fréquences
fréquences déjà
déjà allouées
allouées

Résolution
Résolution très
très fine
fine == Possibilité
Possibilité de
de localisation
localisation avec
avec une
une précision
précision élevée
élevée
48

Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Applications de l’UWB
Les radars de pénétration Réseaux
Réseaux personnels
personnels (WPAN)
(WPAN) Réseaux
Réseaux corporels
corporels (WBAN)
(WBAN)
de sol

Applications
Les radar véhiculaire
de l’UWB

Réseaux de capteurs

Les systèmes de vision


Systèmes d’imagerie médicale à travers les murs

49 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Normalisation de l’UWB
Deux
Deux standards
standards IEEE
IEEE pour
pour les
les WPAN
WPAN

IEEE
IEEE 802.15.4a
802.15.4a (2004)
(2004) IEEE 802.15.3a (2003)

Norme
Norme crée
crée en
en 2004
2004 Communications
Communications très
très haut
haut débit
débit
(>
(> 100
100 Mbit/s)
Mbit/s)
Communications
Communications bas
bas
débit
débit (<(< 250
250 kbit/s)
kbit/s) etet
faible
faible coût
coût Faible
Faible consommation
consommation
(applications
(applications nomades),
nomades), bas
bas coûts
coûts
Réseaux
Réseaux de
de capteurs
capteurs et
et de
de
réseaux
réseaux ad-hoc
ad-hoc
Fonctionnement
Fonctionnement intra-bâtiment,
intra-bâtiment, courte
courte
Norme
Norme approuvée
approuvée en
en 2007
2007 portée
portée (jusqu’à
(jusqu’à 10m)
10m)

50 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Classes de Systèmes UWB
Deux
Deux Classes
Classes de
de Systèmes
Systèmes UWB
UWB

Mono-Bande
Mono-Bande (IR)
(IR) Multi-Band

Système
Système TH-UWB
TH-UWB Système
Système MB-OFDM
MB-OFDM
Système
Système DS-UWB
DS-UWB
La
La bande
bande UWB
UWB est
est divisée
divisée en
en 14
14 sous-bandes
sous-bandes
Système
Système TR-UWB
TR-UWB chacune
chacune de
de 528
528 MHz
MHz

Chaque sous-bande est utilisée pour la


transmission d’un symbole

Toute
Toute la
la bande
bande UWB
UWB (3.1(3.1 -- 10.6GHz)
10.6GHz) 3.1GHz 10.6GHz
est
est utilisée
utilisée pour
pour la
la transmission
transmission de de
chaque
chaque symbole.
symbole.

3.1GHz 10.6GHz

51 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Le Système Radio impulsionnelle UWB (IR-UWB)

Schéma de l’émetteur et de récepteur d’un système IR-UWB


52
Le Système Radio impulsionnelle UWB (IR-UWB
Système
Système de
de Communication
Communication IR-UWB
IR-UWB

Le
Le Système
Système IR-UWB
IR-UWB basé basé sur
sur l’émission
l’émission d’impulsions
d’impulsions de
de très
très courte
courte durée,
durée, de
de l’ordre
l’ordre de
de
la
la nanoseconde
nanoseconde (ns),
(ns), ces
ces impulsions
impulsions peuvent
peuvent être
être modulés
modulés en
en amplitude
amplitude ou
ou en
en position
position

La
La forme
forme des
des impulsions
impulsions retenue
retenue pour
pour les
les communications
communications UWB
UWB est
est gaussienne
gaussienne
(la
(la gaussienne
gaussienne et
et ses
ses dérivées)
dérivées)

53 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Techniques de Modulation pour IR-UWB

PAM : Pulse Amplitude Modulation


 BER dans multi trajets

OOK : On-Off Keying


 Simple
 BER est grand

54 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Techniques de Modulation pour IR-UWB
PPM : Pulse Position Modulation
 BER est grand
 Sensible au interférence
 Récepteur non cohérent

BPSK : BiPhase Modulation


 BER est petit
 PSD est lisse

55 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Techniques d’accès multiple

Objective :: Pour
Objective Pour assurer
assurer la
la gestion
gestion de
de l’accès
l’accès au
au canal
canal par
par des
des utilisateurs
utilisateurs
multiples,
multiples, deux
deux techniques
techniques d’accès
d’accès multiple
multiple sont
sont proposées)
proposées)
Méthodes
Méthodes d’accès
d’accès multiple
multiple ::
Technique
Technique d’accès
d’accès àà saut
saut temporel
temporel (TH-UWB)
(TH-UWB)

• Impulsions courtes
• Utilisation de TDMA
• Transmission
discontinue (faible
rapport cyclique)

Technique
Technique d’accès
d’accès àà séquence
séquence directe
directe (DS-UWB)
(DS-UWB)
• Impulsions courtes
• Utilisation de CDMA
• Transmission continue
(rapport cyclique
élevé)
Le rapport cyclique est défini comme
étant le rapport entre la durée d’une
impulsion et sa période de répétition. 56 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Signal émis : Représentations temporelles des signaux UWB
8

Signal UWB à saut

A m p litu d e [V ]
6

temporal TH-PPM avec : 4

Nf = 2 2
Nc =3
Tc = 1 ns 0

Tf = 2 ns. -2

0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2


Time [s] x 10
-8

4
Amplitude [V]

Signal UWB à Séquence 2


directe DS-PAM
0
Nc = 3
Ts = 2 ns -2

Tc =2 ns -4

Tf =2 ns -6

0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2


Time [s] x10
-8

57 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Le Système Multi-bande OFDM (MB-OFDM)

58 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Avantages & inconvénients
Avantages :

• Faible consommation d’énergie


• Faible détection
• Haute immunité aux effets multiples à la décoloration
• Débit important
• Disponibilité des informations de localisation précises
Inconvénients :

• Difficile pour gérer les imputions extrêmement courtes


• Maximum d’acquisition (1ms)
• Interférences extérieures provenant d’autres systèmes

59 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Réseau Zig-Bee

60 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Introduction
 ZigBee : est un standard de communication sans fil à bas coût pour
échanger des données issues d’équipements sans fil simples et
faible consommation dans le milieu industriel.
 ZigBee s’appuie sur la norme IEEE 802.15.4. pour les réseaux à
dimension personnelle (Wireless Personal Area Networks :
WPANs).
 Cette technologie a été créé en 2004 par ZigBee Alliance
 Technologie pour réseaux de capteurs
 Cette technologie a pour but la communication à courtes distances.
 Étant moins chère et plus simple que la technologie Bluetooth.
61 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Caractéristiques principales
 Débits compris entre 20 et 250 kbits/s.
 Portée passée d’une dizaine de mètres à 100 mètres
aujourd’hui.
 3 Bandes de Fréquences libres de ISM.
 Signal robuste et résistant aux interférences.
 Support de différentes topologies réseau (star, tree, mesh).
 Cycles d'émissions/réceptions et connexions au réseau très
rapides ce qui permet une faible consommation d'énergie.

62 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Caractéristiques principales
Le protocole 802.15.4 utilisé par ZigBee définit 3 bandes de fréquence de
fonctionnement (ISM : Industrielle, Scientifique, Médicale) : 868 MHz
(1 canal), 915 MHz (10 canaux) et 2,4 GHz (16 canaux).
Débit de 20 kb/s, 40 kb/s et 250 kb/s suivant la fréquence.

63 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Les types d'équipement ZigBee

Le coordinateur ZigBee (ZC) :


 Un et un seul
 Tiers de confiance
 Racine du réseau et passerelle vers les autres réseaux
 Alimentation permanente
Le routeur ZigBee (ZR) :
 Équipement intermédiaire
 Qui route les paquets au sein du réseau
 Alimentation permanente
L'équipement terminal Zigbee (ZED)
 Ne communique qu'avec un routeur ou le coordinateur
 Endormi la plupart du temps
64 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Architecture Zigbee
Topologies
• Un réseau maillé (Mesh) : tous les
composants peuvent parler directement
entre eux (c’est ici le cas pour les
routeurs, dont fait partie le
coordinateur)
• Un réseau en étoile(star):
les composants doivent passer par un
élément central, c’est le cas pour les
end-devices vis-à-vis des routeurs ou
du coordinateur.
65 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Architecture Zigbee
Exemple d’un réseau maillé
Remarque : au cas de plusieurs
éléments défectueux, le réseau se
régénère tout seul et automatiquement
afin de garantir de nouvelles routes pour
le transport des informations.

Le choix de la meilleure route entre


deux points est déterminé le plus
fréquemment à l’aide de l'algorithme de
routage AODV (Ad hoc On Demand
Vector).
66 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Les domaines d’application
ZigBee est aujourd’hui utilisé dans de nombreux équipements, qui sont très
faible consommation, et se suffisent d’un très faible débit de données et une
portée de quelques dizaines de mètres (jusqu’à 100m). Ces équipements peuvent
être opérationnels dans une maison ou dans l’industrie.
On retrouve aussi ZigBee dans :
Les applications médicales,
Domotique
 Alarme, Éclairage
 Chauffage et climatisation
 Les détecteurs de fumée
Multimédia
 Manette de jeux, souris/clavier
 Déport audio
 Télécommande
Industrielle
 Détecteur (température, lumière) et commandes
 Programmation de machines-outils
 Les contrôles industriels,
67 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles
Exemple

68 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Conclusion
 Zigbee est une technologie sans fils gérée par la Zigbee alliance et
développée sur une norme globale et ouverte afin de cibler les besoins
de bas prix et faible consommation d'énergie des réseaux de capteurs
sans fils.

 Zigbee tire tous les avantages de la norme IEE 802.15.4 et opère dans la
bandes de fréquences mondiales non réservées (donc libres de licences).

 Zigbee est conçu pour transporter des données de manière fiable et


sécurisée à travers l'environnement bruité des Radios Fréquences.

69 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Conclusion : les limites des WPAN
Malgré leur consommation faible en énergie, les réseaux PAN
présentent certaines limites liées principalement à :
 la portée
 Le débit
 la vitesse du transfert des données (plusieurs périphériques
fonctionnent sur la longueur d'onde de 2,4 GHz, ceci à pour
conséquence de ralentir les transferts de données)
 Le nombre de périphériques connectés (7 périphériques
pour le Bluetooth)

70 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Comparaisons des standards IEEE

71 Réseaux sans fils et Réseaux mobiles


Merci Pour votre attentions

LOGO
www.themegallery.com