Вы находитесь на странице: 1из 19

PRI 6.

Congélation (-30°C) par procédé thermochimique à

partir d’une source solaire basse température (70°C)

Axe du programme : Maîtrise des vecteurs énergétiques

Thème 6 : Habitat

 Apport des EnR et Maîtrise des énergies

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 1
Equipes de recherche impliquées

• Institut de Science et Génie des Matériaux et Procédés (IMP)


UPR 8521 – Perpignan
 Equipe " Génie de la réaction solide-gaz appliquée
à des fins énergétiques"

• Laboratoire d'Etudes Thermiques (LET – ENSMA)


UMR 6608 – Poitier
 Equipe "Rayonnement"
 Equipe "Systèmes"

• Laboratoire d'Energétique (ex LESETH)


EA 810 – Toulouse
 Equipe "Convection et Environnement thermique"

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 2
Contexte

• Développement durable (diminution des GES, protection ozone)

• Augmentation prévue des besoins en froid

• Diminution des pics de puissance demandés pour la production


de froid en été

• Réduction de la consommation en énergie primaire

• Contexte favorable à l'utilisation de l'énergie solaire thermique


(adéquation entre la disponibilité énergétique et la demande en froid)

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 3
Etat de l’art de la production de froid solaire :
• Rafraîchissement/Climatisation solaire (5/15°C) (source chaude minimale requise 90°C) :
• production d’eau glacée 7°C par absorption H2O /LiBr
• production d’eau glacée 10/15°C par adsorption (zeolithe/eau, silicagel/eau)
• dessicant cooling (production d'air frais par deshumidification)

• Réfrigération solaire (-10/4°C) (source chaude requise 110/130°C):


• production de glace
• absorption (NH3 / H2O)
• adsorption (méthanol ou NH3 /charbon actif)
• réaction solide/gaz (SrCl2 / NH3, CaCl2 / NH3)

Inexistence de procédés de congélation solaire à –30°C.


• nécessité de disposer d'une source chaude minimale de 140/160°C
• technologie coûteuse des capteurs solaires (à concentration ou sous vide)
• ou nécessité de disposer d'un puits de chaleur à proche de 0°C

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 4
Objectifs du PRI :
• Démontrer la faisabilité du concept de de congélation solaire basé sur
l'utilisation d'un procédé thermochimique à fonctionnement cyclique
jour/nuit avec pour objectifs :
• simplicité technologique
• intégrabilité
• coût

• Conception et expérimentations d'un prototype de 200W de puissance


moyenne (sur 24h) frigorifique avec stockage
• analyse des performances (capacité et puissance de congélation, efficacité
énergétique,…)

• Identifier les verrous socio-économiques pour le développement du procédé


• analyse géographique de la disponibilité des ressources et de la demande
• environnement concurrentiel
• indicateurs seuils de rentabilité économique

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 5
Procédé thermochimique de base
• Couplage de deux processus physico-chimiques renversables (L/G + S/G)
• Gestion des effets thermiques
• Procédé discontinu alternant phase de production / phase de régénération

phase de régénération diurne


Ln (P)

G
C
D
10 bars

)
(SG
G→L (SG) →(S) + G

G+
phase de production nocturne

(S)
L
E
G 1 bar

S
-1/T

L→G (S) + G→(SG) -33 25 TS TD 70

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 6
Mise en œuvre pratique du procédé
LE JOUR LA NUIT
PHASE DE REGENERATION PHASE DE PRODUCTION ET DE STOCKAGE DE FROID

Capteur solaire Radiateur nocturne


ur
se
en

r
eu
nd

ns
Co

e
nd
Co
Réacteur Réacteur

Réservoir de Réservoir de
réfrigérant liquide réfrigérant liquide

Chambre froide à -22°C Chambre froide à -22°C

Evaporateur inséré Evaporateur inséré


dans un matériau de dans un matériau de
stockage de froid stockage de froid

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 7
CHOIX DES COUPLES REACTIFS

BaCl2 (8/0) / NH3


Couples réactifs sélectionnés
NaBr (5/0) / NH3

10

20°C 60/70°C

-5°C

-25°C
1
-40 -30 -20 -10 0 10 20 30 40 50 60 70

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 8
Contribution de l' IMP

Caracteriser les couples réactifs sélectionnés


• équilibre réactionnel : enthalpie et entropie de réaction
• cinétique et renversabilité de la réaction

Réaliser la conception, l'experimentation du procédé sur une


base de 200 W de production frigorifique moyenne (24h)

Analyser les performances du procédé

Identifier les verrous du procédé


Proposer des solutions économiquement acceptables

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 9
Caractérisation du capteur-réacteur
objectif « jour »
gaz

re
la i
so
ux
Fl

r
seu
en
nd
co
Phase de désorption
Energie absorbée :
10 à 12 kWh
70 – 75 °C ammoniac

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 10
Caractérisation du capteur-réacteur
objectif « nuit »
gaz
ciel
ciel

Phase d’absorption
Énergie évacuée : Production de froid
10 à 12 kWh par evaporation

évaporateur
0 –5 °C ammoniac

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 11
Propriétés idéales des vitres de capteur
atmosphère
flux solaire <8 m vitrage
0.3-3 m vitrage >13 m transparent
opaque > 3 m 8 - 13 m

absorbeur absorbeur
(70°75C) (05°C)
5–50 m (8.3m) 6–60 m (10.6m)
jour : effet de serre nuit : effet de serre inverse

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 12
Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan
PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 13
Solutions possibles
spectre idéal de transmission
1

absorbeur

position jour
0
0 2 4 6 8 10 12 14 m

SiO2

absorbeur

dépôts (Al, Ag,…) position nuit

Contrôle passif Contrôle actif


sélectivité du vitrage • vitrage amovible ou
• utilisation de caloduc activé la nuit

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 14
Contribution du LET

Évaluer les possibilités du système dans des conditions de


captation et de refroidissement idéales (faisabilité)
faisabilité
Analyser théoriquement plusieurs conceptions de vitrage
(systèmes multicouches)
multicouches ayant des propriétés de
transmission idéale (séquence et épaisseur des couches)
Évaluer les performances des systèmes passifs et actifs
Proposer des solutions concrètes et économiquement
acceptables

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 15
CONTRIBUTION DU LESETH

ETUDE DU COMPORTEMENT DYNAMIQUE DE L'ENCEINTE

Production intermittente Assurer une température


de froid quasi-constante dans l'enceinte

T= -23°C • Inertie thermique de l'enceinte

• Stockage / destockage par


matériau à changement de
phase

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 16
Problématiques scientifiques générales
Couplage dynamique de tous les composants du procédé
à fonctionnement cyclique avec leur environnement

Couplage Couplage
Capteur solaire dynamique dynamique

Radiateur nocturne Procédé Enceinte

• Caractérisation des systèmes • Transferts couplés


• Double fonction à priori antagoniste réactionnels convection /
d'absorbeur solaire/radiateur nocturne • équilibres thermodynamiques rayonnement
• cinétiques réactionnelles
• Transferts couplés • renversabilité des réactions • Inertie thermique
rayonnement/convection /conduction • matériaux composites réactifs • Etude dynamique de
l'enveloppe
• Sélectivité des surfaces et choix des • Transferts couplés de chaleur/masse • Comportement
matériaux avec réaction dans les milieux poreux dynamique du
stockage

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 17
Méthodologie
Durée du projet : 3 ans

• année 1 : étude, modélisation, conception et dimensionnement du procédé


• année 2 : construction du prototype, modélisation couplage et liaisons
• année 3 : expérimentations, analyse des résultats et conclusions

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 18
Moyens humains impliqués

Colloque Energie 11-13/12/2002 - Perpignan


PRI 6.1 – CONGELATION SOLAIRE / 19