Вы находитесь на странице: 1из 101

МИНИСТЕРСТВО ОБРАЗОВАНИЯ И НАУКИ

РОССИЙСКОЙ ФЕДЕРАЦИИ
ВОЛГОГРАДСКИЙ ГОСУДАРСТВЕННЫЙ УНИВЕРСИТЕТ

В.П. СВИРИДОНОВА

ПОСОБИЕ ДЛЯ ПРАКТИЧЕСКИХ ЗАНЯТИЙ


ПО ЛЕКСИКОЛОГИИ ФРАНЦУЗСКОГО ЯЗЫКА

Волгоград 2006
ББК 81.471.1я73
С24

Рецензенты:
д-р филол. наук, проф. Л.Г. Фомиченко (ВолГУ);
канд. филол. наук, доц. Н.Н. Остринская (ВГПУ)

Свиридонова, В. П.
С24 Пособие для практических занятий по лексикологии французского
языка [Текст] / В. П. Свиридонова ; ВолГУ. – Волгоград : Изд-во ВолГУ,
2006. – 100 с.
ISBN 5-9669-0234-8
Данное пособие предназначено для практических занятий по лексикологии
французского языка. Содержит практические задания для активизации
теоретического материала, справочный материал по курсу лексикологии.
Для студентов старших курсов факультетов иностранных языков.

ББК 81.471.1я73

ISBN 5-9669-0234-8

© В.П. Свиридонова, 2006


© Оформление. Издательство
Волгоградского государственного
университета, 2006
ПРЕДИСЛОВИЕ
2
Данное пособие предназначено для практических занятий по
лексикологии французского языка. Содержит 5 глав, каждая из которых
посвящена одной из основных проблем французской лексикологии.
Тематически книга ориентирована на учебник «Лексикология современного
французского языка» Н.Н. Лопатниковой и Н.А. Мовшович, но предполагается
также использование дополнительных теоретических источников, в том числе
французских авторов, и справочных изданий.
Целью пособия является активизация теоретических положений,
изложенных в лекциях, а также обогащение лексического запаса студентов в
ходе выполнения упражнений по каждой теме.
Структура работы соответствует поставленной цели. Каждая глава
содержит перечень основных вопросов, которые должны быть раскрыты на
занятии до выполнения практических заданий. При подготовке студенты
обязаны не только повторить лекции, но и ознакомиться с материалом
источников, указанных в списках, которые завершают каждую тему.
Теоретический материал и его практическое применение расположены в
следующем порядке.
Первая глава посвящена изучению лексического значения слова как
единицы языка, рассматривается формальный и семантический состав слова,
слово в системе языка и в речи , соотношение слова и понятия, референт,
денотация и коннотация. Проводится компонентный (семный) анализ,
выявляются архисемы и архилексемы. Отдельно изучается мотивированность
слова, типы мотивации, демотивированность слов исконного фонда,
этимология слова, понятие внутренней формы слова, народная этимология.
Во второй главе изучаются изменения в словарном составе как результат
развития значений слов: метафора, метонимия, синекдоха, полисемия и
моносемия, прямые и переносные значения. Рассматривается словообразование
в синхроническом и диахроническом планах, исконная и заимствованная
лексика, морфологические способы пополнения лексики: аффиксальная
деривация и словосложение, конверсия, сокращения, этимологические дублеты.
Французская фразеология рассматривается в историческом плане: первые
опыты изучения и классификации ФЕ в работах Балли, углубление и развитие
взглядов Балли на материале русского языка, современное изучение
фразеологии.
В третьей главе рассматривается функциональная стратификация
французского словаря. Характеризуется исконный фонд французского языка и
заимствования: кельтская лексика, вульгарно-латинская и греческая лексика.
Исследуется история формирования французского языка и его диалектов,
причины и источники заимствований, адаптация заимствований в системе
французского языка. При изучении территориальной дифференциации
учитываются особенности французского национального языка, диалектов и
говоров, а также варианты французского языка за пределами Франции. В
разделе социальной дифференциации французского языка рассматриваются

3
литературный язык, городское просторечие, арго и жаргоны. Отдельный раздел
посвящен изучению неологизмов и архаической лексики.
В четвертой главе рассматриваются системные связи между значениями
слова, а именно изучаются гиперонимы, гипонимы, антонимы, синонимы,
соотношение часть/целое, омонимы и паронимы.
Пятая глава посвящена знакомству с французской лексикографией в
историческом плане: тезаурусами, словарем Французской Академии и др.
Дается подробная характеристика всех типов современных словарей,
рассматриваются многие проблемы, связанные со структурой словаря.
Пособие содержит словарь основных терминов, используемых в курсе
лексикологии: каждый термин на французском языке имеет свой русский
эквивалент и дефиницию на русском языке.

4
CHAPITRE I
LE MOT

LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. Le mot – unité sémantico-structurelle fondamentale de la langue.


2. Le mot et la notion.
3. La théorie du signe de F. De Saussure : le mot est un signe arbitraire.
4. Le signifiant et le signifié.
5. Les fonctions du mot.
6. La signification en tant que structure.
7. Le sens étymologique des vocables. Les vocables motivés et immotivés.
L’étymologie populaire.
8. Caractéristiques phonétiques et grammaticales du mot en français moderne.
9. Les analyses du sens lexical. L’analyse sémique ou componentielle.

ACTIVITÉS :

1. 1. L’analyse sémique
Exercice 1. Appliquez l’analyse sémique aux mots de la série suivante. Quel est
l’archisémème de cet ensemble ?

S1 S2 S3 S4 S5
humain adulte enfant mâle femelle

homme
femme
garçon
fille

Exercice 2. Appliquez l’analyse sémique aux mots de la série suivante :

Allocation – causerie – communication – conférence – déclaration – exposé –


harangue – sermon

a) Quel est l’archisémème de cet ensemble ? Y a-t-il un archilexème


correspondant ?
b) Opposez par leurs sèmes pertinents les différents mots de la série en présentant
l’analyse sous la forme d’un tableau :

5
S1 S2 S3 S4 S5 S6 S7 S8 S9 S1 S1 S1 S1 S14
Pa Pro- Par En Du- Cara Vise vi- 0 1 2 3 Pub-
- non un posi- rée - à sée vi- Su- Su- Su- lic
ro- cées locu tion brèv Ton ctère pro- di- sée jet Jet jet de
les en - de e fam offi- vo- dac in- re- Cul po- spé-
pub- teur supé i ciel quer - for- ligi - li- cia-
liqu - lier un ti- ma- eux Tu- ti- lis-
e riori- chan que tive rel que tes
té -
par ge-
rap- ment
port chez
à son l’au-
audi- di-
toire toire

allocution
causerie
communicati
on
conférence
déclaration
exposé
harangue
sermon

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 13–16.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 21–25.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 233–234.
4. Маслов Ю.С. Введение в языкознание. М.: Высшая школа, 1997. Р. 85–
102.
5. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 159–170.

1.2. L’étymologie populaire


Exercice 1. En vous servant des dictionnaires rétablissez la forme originaire des
locutions ci-dessous :

1. Dormir la grasse matinée


2. parler français comme une vache espagnole
3. plein comme une bourrique

6
4. contredanse
5. lait d’ânon
6. mou comme une chique
7. à la bonne flanquette
8. prendre à brasse-corps
9. tomber dans le lac
10. au diable vert
11. faubourg
12. calfeutrer
13. escarboucle
14. joli à croquer
15. clouer le bec
16. mettre les pieds dans le plat
17. danser devant le buffet
18. baisser pavillon
19. croquer le marmot

Exercice 2. Rétablissez la forme originaire des mots et expressions ci-


dessous modifiés par la transformation paronymique :

1. Valoir son pesant d’or


2. tomber dans les pommes
3. courtepointe
4. choucroute
5. sénatorium (pop.)
6. rebiffade (pop.)
7. Un rapide coup d’oeil à l’annuaire de la main gauche.
8. 5100 demandes de mise à la retraite on été agrégées.

Exercice 3. Rétablissez la forme originaire des mots et expressions ci-


dessous modifiés par la transformation homonymique :

1. Tomber dans le lacs


2. Ne rêver que plaie et bosse
3. bouffer des briques
4. faire chou blanc
5. noir comme geai
6. sens dessus dessous
7. s’en mettre plein la lampe
8. chamoine

7
Exercice 4. Rétablissez la forme originaire des mots et expressions ci-
dessous modifiés par la transformation polysémique de leurs composants:

1. les jours ouvrables


2. fauteur de troubles
3. plantureux

Exercice 5. Rétablissez la forme originaire des mots et expressions ci-


dessous modifiés par la transformation de leur forme interne :

Des (le) patron-minet


Être en nage
Se mettre sur son trente-et-un

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 35–40.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 101–102.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 596–597.
5. Маслов Ю.С. Введение в языкознание. М.: Высшая школа, 1997. Р. 111–
116.

8
CHAPITRE II
LES SOURCES D’ENRICHISSEMENT DU
VOCABULAIRE FRANÇAIS

2.1. L’évolution sémantique des unités lexicales


LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. La langue en tant que phénomène social.


2. Le rôle de l’évolution sémantique dans l’enrichissement du vocabulaire.
3. La polysémie et la monosémie des mots.
4. Les types de l’évolution sémantique du point de vue logico-
psychologique.

La métaphore et la métonymie

1. La ressemblance entre les signifiés – la base de métaphore .


2. Les relations métaphoriques : du concret au concret, du concret à
l’abstrait.
3. Les sources des métaphores.
4. Les figures satellites de la métaphore.
5. La base de processus métonymique.
6. Les types variés de métonymie.
7. La synecdoque comme genre de métonymies.

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Identifiez les expressions figées et les métaphores lexicalisées


qu’utilise Ionesco dans ce texte :

Personnages : Marie-Jeanne, Le docteur.

Marie-Jeanne: Bonjour, docteur.


Le docteur: Bonjour, mademoiselle. De quoi vous plaignez-vous ?
Marie-Jeanne : De rien. Moi, je suis optimiste ; je suis aussi journaliste. Je viens
faire une enquête. Mon journal me prie de vous demander quelles sont les maladies
les plus fréquentes que vous soignez. C’est pour une statistique.
Le docteur: C’est très varié. Parmi tant de malades qui viennent me voir, il y en a qui
ont le coeur gros, d’autres qui ont le ventre creux, d’autres leurs jambes à leur cou.
D’autres éclatent ou explosent. D’autres se tordent. Il y en a qui sont pliés en quatre .

9
Il y en a d’autres à qui on a cassé les pieds. D’autres ont la rate dilatée. Certains n’ont
plus de coeur ; ils sont écoeurés. D’autres ont le sang qui ne fait plus qu’un tour ; de
la moutarde qui leur est montée au nez ; à d’autres, on leur a tourné la tête. Plusieurs
voient rouge, ou tout en noir. Les uns ont les nerfs en boule ou à fleur de peau ;
nombreux sont ceux qui ont la gueule de bois... ou mal aux cheveux ; il faut les leur
couper en quatre. Il y a les maniaques qui tirent tout par les cheveux. Beaucoup sont
sur les genoux quand ils n’ont pas le coeur brisé. D’autres encore sont pourris et
corrompus. Je ne peux rien faire pour ceux qui sont crevés. Il y a les gonflés sans
compter les intouchables. Il y a ceux qui se lèvent du pied gauche, celles qui ont un
pied anglais, les pieds dans le plat, les pieds de nez ; tous ceux-là doivent retomber
sur leurs pieds pour repartir du bon pied. J’ai des patients qui ont du nez ; d’autres qui
n’en ont pas. Je soigne des personnes qui ont un poil dans la main, ou qui ont leur
idée derrière la tête, ou qui la perdent, qui n’ont pas les yeux en face des trous. J’ai
des malades mentaux qui ont le fou rire, des vicieux qui lèchent les bottes, qui
boivent la tasse, ou qui se font du mauvais sang, quand ils ne cassent pas leur pipe. Il
y a ceux qui ont froid aux yeux et ceux qui sont tout feu tout flamme, sans compter
les têtes brûlées, ceux qui sont consumés par la passion, je reçois aussi les monstres,
les faux frères, les personnes qui versent des larmes de crocodile, ou qui ont la tête de
bois, un coeur de glace, un coeur de pierre, les yeux plus gros que le ventre, le coeur
sur la main, une langue de vipère...
Marie-Jeanne : Êtes-vous aussi vétérinaire ?
Le docteur: Très peu. On ne peut guérir les ânes et les chameaux. Cependant, je
soigne les petits rats de l’Opéra et les oies blanches.
Marie-Jeanne : Soignez-vous les goutteux ?
Le docteur: C’est leur faute : ils boivent la goutte tous les matins. Je leur donne des
gouttes.
Marie-Jeanne: Et ceux qui n’y voient goutte?
Le docteur: Je leur fais des transfusions car ils n’ont pas une goutte de sang dans les
veines; je leur donne du sang froid, du sang chaud, c’est selon.
Marie-Jeanne: Et s’il n’y a pas de donneurs de sang?
Le docteur: On leur donne du sang de navet.
Marie-Jeanne: Est-ce que les transfusions reviennent cher à vos patients?
Le docteur: Ça ne leur coûte que les yeux de la tête.

Eugène Ionesco, “Exercices de conversation


et de diction française pour étudiants américains”.
in Théâtre, 5, Gallimard, 1974.

Exercice 2. Traduisez en russe.


(Les mots suivis d’un astérisque sont des termes d’argot qui désignent l’argent.)

Le Fric

Un jour, il inventa l’argent

10
Ce démon très intelligent
Qui sut comprendre le premier
La valeur d’un bout de papier.
Ce démon était un banquier,
Et depuis, dans le monde entier,
L’argent circule et fait des bulles.
Gardez votre monnaie, la quête est terminée
Car d’un commun accord, c’est demain l’âge d’or.

Le fric (pom pom pom) magique ... l’artiche* ...


fortiche ... la banque ...
la planque ... la paye ... l’oseille*...
Pognon* (pom pom pom) million ... le blé* ... gonflé ...
les louis*... inouis...
les briques ... pratiques...
Affure* (pom pom pom) carbure*... le pèze* ...
la braise ... le jonc ...
les ronds* ... ferraille ... mitraille ...
Bénèf (pom pom pom) bézef ... pourliche ... bakchich ... les rentes ...
ma tante ... des sous* ... des clous ...
Liquide ... solide ... osier* ... rotin* ... papiers ... talbins ...
galette* ... pépettes* ...
Fortune ... deux thunes ... ressources ... la Bourse ... le nerf ...
de guerre ...
Finances ... balance ...
Le fric (pom pom pom) magique ... l’artiche ... fortiche ... la banque ...
la planque ... la paye ...

Exercice 3. Expliquez les emplois métaphoriques suivants:

1. Sa vie est un étrange et douloureux divorce... (Aragon)


2. Une sorte de rage sourde s’empara de lui. (Vilar)
3. Il n’empêche que je nourissais une rancune presque haineuse contre ma mère qui
mettait en doute mon bonheur.
4. La mer sommeillait après cette tempête inattendue.
5. Ainsi vont les enfants nourris au lait de télévision.

Exercice 4. Sur quoi sont basées les relations métonymiques dans les phrases ci-
dessous:

1. boire une bonne bouteille ;


2. Il est premier violon à l’opéra;
3. Il est tombé en panne d’essence;

11
4. Entamer un camembert;
5. Enfiler une petite laine;
6. Un dos noir bouquinait à l’étalage du revendeur ambulant.
7. Le Rambo de service ne nous laissa pas entrer.
8. L’hôte de la Maison Blanche (pour le président des Etats-Unis);
9. La Planète Rouge (pour Mars)
10. (Dans une notice nécrologique) Décédé après une longue et pénible maladie
(pour le cancer);
11. Porter du coton;
12. Avoir trois bouches à nourrir.

Exercice 5. Dans les phrases suivantes extraites d’articles, précisez si les termes en
soulignés sont des métaphores ou des métonymies. Appréciez leur degré de
lexicalisation (figure tout à fait lexicalisée (catachrèse), en voie de lexicalisation ou
tout à fait originale):

1. La seconde mi-temps ne fut qu’une longue bataille de tranchées entre la défense


belge et l’attaque espagnole (Le Soir, 11/5/1998).
2. La forte fièvre dont a été victime la salle du Flanders Expo pendant deux jours
n’est pas encore retombée (La Dernière Heure - Les sports, 30/4/1998).
3. D’autant que Brogno tient à ajouter une perle supplémentaire à son collier de jolis
buts en lobant Klak à la parade (Le soir, 30/5/1998).
4. Événement rare, un jeune musicien belge remporte un concours international! Du
haut de ses dix-huit printemps Guillaume Pirard vient en effet d’empocher les 750
livres... (Le soir, 8/5/1998).
5. Cannes reste une compétition, une sélection, pas une exposition (Première, juin
1998).
6. Les pianos-bars et les plages de la Riviera fran çaise se souviennent encore de ce
timbre de cristal (Hélène Ségara) (Ciné-Télé-Revue, avril 1998).

Exercice 6. Même exercice. Les figures de style ne sont plus repérées d’avance:

1. (À propos de la mondialisation de l’économie et du travail) La planète devra


répondre à cette question brûlante en juin (Le soir, 2/5/1998).
2. Huit heures du matin sonnent sur les marches du Palais du Festival de Cannes
débutant (Le soir, 13/5/1998).
3. À l’issue de dix mois de négociations, Paris et la Commission Européenne ont
conclu un accord de principe (Le soir, 15/5/1998).
4. Perché non loin de Jérusalem, [...] le Khan Théâtre s’éveille tous les jours avec
l’image de la vieille ville à ses pieds... (Le soir, 29/5/1998).
5. L’Amérique entière pleure Frank Sinatra (La Libre Belgique, 18/5/1998).

12
Exercice 7. Identifiez les figures en action dans les phrases suivantes. Il peut s’agir
de métaphores, de métonymies ou de leurs figures satellites :

1. [...] Et s’il entend très bien la langue de Léonard de Vinci, il ne sait que la
baragouiner (Le Soir, 18 / 5 / 1998).
2. Plus grands que Thor et Odin, les deux frères Laudrup partagent deux passions.
Avec eux, c’est ballon et business (L’Équipe, 18 / 5 / 1998).
3. Les judokas belges retournent à la normale après avoir carburé au super (Le Soir,
18 / 5 / 1998).
4. Le petit reporteur (sic) à la houppe est l’un des grands fonds de commerce de
l’éditeur tournaisien (Le Soir, 15 / 5 / 1998).
5. Mikka Hakkinen, lui, allait attendre le quarante-deuxième tour pour s’arrêter à son
stand, chausser des pneus neufs, faire le plein (La Libre Belgique, 14/4/1998).
6. Difficile aussi de ne pas se remémorer la formidable démonstration de notre
compatriote, lors de sa dernière visite rendue à l’île de beauté (Le Soir, 4 / 5 / 1998).
7. La Suisse qui se présente à Lisbonne [...] offrira aux regards une « sculpture
dynamique d’eau » [...]. Une manière de rappeler que le pays aux 1900 lacs a les plus
importantes réserves d’eau douce du continent européen (Le Soir, 16 / 5 / 1998).
8. Bo Hamburger et Franck Vandenbroeck côte à côte quelques kilomètres avant que
le Danois ne porte l’estocade (Le Soir, 16 / 4 / 1998).
9. À mesure que l’on grimpe, l’asphalte devient rare et l’hiver austral se fait sentir
(Voici, mai 1998).
10. Vous flânerez, le souffle coupé par l’ascension, le long du chemin de ronde qui
dévide ses créneaux gibelins sur le dos du rocher, muraille de Chine en miniature
(Femme actuelle, avril 1998).

Exercice 8. Dans les phrases suivantes précisez si les termes en italique sont des
métaphores, des métonymies ou des figures satellites de la métaphore:

1. Port principal de l’île, Pigadia, située au pied d’un vaste amphithéâtre, jouit d’une
vue impressionnante sur Ménétès et Othos... accrochés aux nuages.

2. À partir de Pigadia, [la côte orientale] n’offre que de rares criques vers lesquelles
se précipitent des pistes vertigineuses.

3. La route non asphaltée qui nous conduit à Olympos est taillée à flanc de montagne
et défie constamment le vide. En quelques endroits même, elle rejoint le sommet et
nous naviguons sur le fil du rasoir. La mer nous cerne, le vent nous gifle.

4. De part et d’autre de la piste, des arbres morts plaqués au sol comme des dragons
de Komodo semblent ramper vers les crêtes.

13
5. Puis, par un brusque virage en épingle à cheveux, elle (la piste) entame l’ascension
de la crête en une succession affolante de raidillons, de tournants et de pentes. Le
moindre repli de terrain doit être négocié avec la plus grande attention.

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 72–74.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 79–82.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 296–298.
4. Маслов Ю.С. Введение в языкознание. М.: Высшая школа, 1997. Р. 85–
102.
5.  Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 303–312.
6. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 181–190.

La polysémie

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Traduisez les phrases en russe, en précisant les différents sens que
revêtent les adjectifs en italique:

Vert
1. Aujourd’huit elle a mis sa robe verte.
2. Avec ce bois vert, la pièce est tout enfumée.
3. Les enfants aiment la saveur acide des fruits verts.
4. Ce vin est encore vert, il faut attendre pour le boire.
5. Autrefois, nos grand-mères achetaient du café vert et le grillaient elles-mêmes.
6. À le voir si vert, on ne lui donnerait pas son âge.
7. On vient de publier un roman en langue verte.
8. Tu peux t'attendre à une verte semonce.

Sauvage
1. Un peuple civilisé ne peut retourner à l'état sauvage.
2. Cet homme est d'une humeur sauvage.
3. "Ces bêtes qu'on appelle sauvages".
4. J'ai greffé ce prunier sauvage.

14
5. Je ne m'attendais pas à trouver, si proche de la ville, un coin aussi sauvage.
6. On peut s'attendre à une recrudescence des grèves sauvages.

Exercice 2. Des adjectifs polysémiques prennent dans certains contextes une


signification spéciale, chargée de valeur affective. Dans quels énoncés les adjectifs
employés dans ces phrases ont-ils un sens différent (voire contraire) de leur sens
habituel?

1. Attention, chien méchant!


2. En vente dans toutes les bonnes pharmacies.
3. J'ai acheté un petit bout de terrain.
4. Une petite deux-chevaux.
5. J'ai pris un bon bain en rentrant chez moi.
6. J'ai attrapé un gros rhume.
7. Nous avons fait une petite belote.
8. Il va son petit bonhomme de chemin.
9. Je préfère m'adresser à un petit artisan.
10.Il m'a fait une grosse bise.
11 .Mon frère a pris une bonne raclée.
12 Jl adore les petits plats.
13 J'ai besoin d'une bonne sieste après ce copieux repas.
14 Je vous recommande ce petit bistrot, on y boit d'excellent muscade.

Exercice 3. Simplement épithèse ou atribut? Dans les expressions suivantes, le


même adjectif apparaît sous différents emplois. Dans quels cas ne peut-on
l’employer comme atribut? Quelle valeur particulière a-t-il alors?

a) Un rude chasseur, une voix rude, un hiver rude, un rude gaillard, un homme rude
en affaires.
b) Un bon rhume, un bon garçon, une bonne affaire, un bon lit, un être bon.
c) Un sacré filou, de la musique sacrée, un devoir sacré, une sacrée tâche.
d) Un gros industriel, un gros mangeur, un gros paquet, une grosse femme.
e) Un fin joueur, une fine lame, des fines herbes, une pluie fine, de la lame fine.
f) Un fichu caractère, une année fichue, un fichu temps.

Exercice 4. Passer : un verbe passe-partout. Continuez aussi loin que possible


cette liste simplement amorcée des divers emplois du verbe passer.

15
Passer le café - passer son chemin - passer une commande - passer la balle à un
adversaire - passer à l'ennemi - passer de la cuisine au salon - passer pour mort
-paser inaperçu...

Exercice 5. Précisez le sens du verbe descendre dans chaque phrase :

1. Je suis descendu à la cave.


2. Ne descendez pas avant l’arrêt du train !
3. Les ouvriers en grève sont descendus dans la rue.
4. Nous sommes descendus à l’hôtel.
5. Notre équipe vient de descendre en 2e division.
6. Il prétend descendre de Saint Louis.
7. J’espère que vous ne descendrez pas si bas.
8. Le baromètre descend.
9. Le puits de mine descend à 2000 mètres.
10.Nous descendons la Seine jusqu’à l’estuaire.
11.Il a descendu son adversaire au 10e round.

Exercice 6. Précisez les différents sens que prennent, selon le cas, les adverbes
employés dans ces phrases :

a) 1. Nous avons été bien reçus.


2. Il est bien habillé. 
3. Il a bien revendu sa voiture.
4. Je ne me trompe pas, vous avez bien téléphoné hier ?
5. Je voudrais bien vous y voir, à ma place !
6. Vous avez bien tort de vous en faire.
7. Bien des jours se sont écoulés depuis.
8. Je vous souhaite bien du plaisir.
9. Oui, c’est bien vous.

b) Mon frère est maintenant sous les drapeaux. – Maintenant, quand il


reviendra, il appréciera mieux la cuisine familiale.
c) Personnellement, je n’y crois pas. – Je m’y rendrai personnellement.
d) Sans doute se sera-t-il égaré. - Sans doute est-il en forme, mais il ne
battra pas le record.
e) Il fallait répartir également les bénéfices entre les associés. – Vous
pouvez également passer par la Belgique pour aller dans les Ardennes.
f) Vous avez répondu pertinemment. – Vous savez pertinemment que vous
n’obtiendrez jamais les crédits nécessaires.

16
Exercice 7. Montrez que la préposition avec prend, selon le contexte, des sens
différents que vous expliciterez : 

1. Il est sorti avec ses parents.


2. Il est désagréable avec tout le monde.
3. Nous obtiendrons satisfaction puisque les responsables sont avec nous.
4. J’aime cette vieille ville avec ses remparts et ses rues étroites.
5. Avec les beaux jours, nous allons reprendre nos randonnées à bicyclette.
6. Nous avons fait du feu avec des planches qui traînaient.
7. Ils nous ont accueillis avec empressement.
8. Avec le temps, toutes les douleurs finissent par s’apaiser.

Exercice 8. Précisez les différents sens que revêtent les noms en italique. Indiquez
ce qui, dans le contexte, éclaire ce sens. 

Caoutchouc :
1. Pendant la guerre, on a fabriqué du caoutchouc synthétique.
2. Chez le fleuriste, mon père a acheté un caoutchouc pour la fête de ma mère.
3. J’ai besoin de caoutchoucs pour regrouper mes fiches.
4. Quelques passagers étaient vêtus de caoutchoucs informes.

Fer :
1. C’est en Lorraine qu’on extrait la plus grande partie du minerai de fer français.
2. Pour fabriquer cette barrière, j’utiliserai des fers plats et des fers en T.
3. Dans cette quincaillerie, tu trouveras des fers de toutes sortes : à repasser, à cheval,
à friser, à gaufrer...
4. Sous Louis XIII, les nobles étaient prompts à croiser le fer.
5. Autrefois, les galériens étaient mis aux fers.
6. Tu as rayé mon parquet avec les fers de tes chaussures.
7. Le bon temps que ce siècle de fer.
8. Une volonté de fer ;
9. Une santé de fer ;
10. Une discipline de fer ;
11. Une main de fer dans un gant de velours.

Chameau :
1. Le chameau est le moyen de transport idéal des nomades sahariens.
2. Quand une femme, même jolie, est un petit chameau ou une dinde, je vous
assure que ça se voit.

Buffet :
1. Un buffet Henri II ne convient guère dans cet appartement moderne.
2. J’ai très bien déjeuné au buffet de la gare.
3. De nos jours, un buffet froid tend à remplacer les plantureux repas de noces
d’autrefois.

17
4. Le buffet d’orgues est l’oeuvre d’un ébéniste de village.
5. Il a pris un fameux coup dans le buffet.

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 57–62.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège: NATHAN, 2002. Р. 65–68.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 382.
4. Маслов Ю.С. Введение в языкознание. М.: Высшая школа, 1997. Р. 102–
105.
5. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 197–198.

2.2. La formation des mots

LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. Les causes de la formation des mots nouveaux.


2. Les périodes différentes dans l’enrichissement du vocabulaire français.
3. Les procédés morphologiques de formation des mots : les dérivations affixale
(suffixation et préfixation), parasynthétique, régressive, impropre ; la
composition.
4. Les procédés phonético-morphologiques de formation des mots : le téléscopage
et l’abréviation.
5. Le procédé phonétique de formation des mots : l’onomatopée.
6. Le redoublement.
7. Le mot composé : marques graphiques, morphosyntaxiques, l’absence de
marque.
8. La dérivation affixale
8.1. Les affixes et les désinences.
8.2. Les paradigmes dérivationnels et les paradigmes flexionnels.
8.3. Le radical et la base.
8.4. Les radicaux liés. Les radicaux allomorphes et les radicaux supplétifs.
8.5. La délimitation du radical et de l’affixe.
9. Le système dérivationnel : les modèles productifs ; le système et la norme.

18
La préfixation

ACTIVITÉS :

Exercice 1. En vous aidant des préfixes d’origine latine, formez des verbes sur la
base des termes suivants (le chiffre placé entre parenthèses indique le nombre
maximal de verbes possibles):

1. proche (3) 11. sur (2)


2. côte (1) 12. maigre (1)
3. battre (4) 13. ténu (1)
4. ferme (5) 14. table (1)
5. commode (2) 15. serf (1)
6. noble (2) 16. mou (2)
7. fade (1) 17. mince (2)
8. plat (1) 18. dos (2)
9. souple (1) 19. doux (2)
10. vil (2) 20. troupe (1)

Exercice 2. Donnez les substantifs ou les adjectifs ayant servi de radicaux à


chacun des verbes suivants:

1. subordonner 11. empailler


2. embarquer 12. expatrier
3. emmagasiner 13. désorganiser
4. déjeuner 14. ressasser
5. affranchir 15. engourdir
6. prolonger 16. incorporer
7. exproprier 17. accrocher
8. déshonorer 18. rafraîchir
9. arriver 19. sursauter
10. immatriculer 20. apaiser

Exercice 3. En vous servant des préfixes grecs, formez des noms, adjectifs ou
verbes sur la base des mots suivants:

1. évêque (supérieur) 6. phrase (autour)


2. mètre (à travers) 7. syllabe (une, deux, dix)
3. physique (après) 8. sphère (demi)
4. derme (sur) 9. marché (excès)
5. bloc (un) 10. capitaliste (opposition)

19
Exercice 4. Expliquez à l’aide du dictionnaire les mots suivants en précisant le
sens du préfixe:

1. périscope 6. anonyme
2. diptère 7. prologue
3. apode 8. antithèse
4. hémicycle 9. antinomie
5. épiglotte 10. paraphrase

Exercice 5. Classez les verbes suivants en trois catégories:

a) ceux qui n’ont pas de préfixe (type défendre);


b) ceux dont le préfixe oppose le composé en dé- à un composé en en- (type
débarquer/embarquer);
c) ceux dont le préfixe oppose le composé à une forme simple et éventuellement à
une forme en re- (type déboutonner/boutonner).

débâcher déballer débiter déboîter desceller


décréter déménager décanter décapsuler décharger
décaisser déchiqueter déchaîner décider décloisonner
déchiffrer déchristianiser décoincer déclarer débrayer

Exercice 6. Formez avec les préfixes demi-, mi-, hémi-, semi- les mots qui
correspondent aux bases suivantes:

1. cercle 9. temps
2. jambe 10. livre
3. nomade 11. brigade
4. cycle 12. soupir
5. dieu 13. automatique
6. public 14. mesure
7. sphère 15. remorque
8. course 16. voix

Exercice 7. Dans les expressions suivantes, remplacez l’adverbe qui précède


l’adjectif par celui des préfixes intensifs qui convient:

1. Un théâtre tout à fait comble.


2. Une voyante absolument lucide.
3. De l’huile très fluide.
4. Une jupe extrêmement courte.
5. Un cri particulièrement aigu.
20
6. Un décor extrêmement moderne.
7. Un gouvernement extrêmement conservateur.
8. Une végétation très abondante.
9. Des appareils exceptionnellement légers.
10. Des sentiers complètement battus.
11. Un poudrier extrêmement plat.
12. Une personne particulièrement nerveuse.

Exercice 8. Expliquez les mots soulignés en mettant en évidence le sens du


préfixe:

1) des organismes paramilitaires;


2) des parachutes;
3) l’hydrogène et le parahydrogène;
4) des organismes officiels et para-officiels;
5) des dispositifs paravalanches;
6) un parafoudre;
7) un parasol;
8) la parafiscalité de la Sécurité sociale;
9) un canon paragrêle.

Exercice 9. Trouvez un mot commençant par chacun de ces préfixes :

Ante– Macro-
Après- Méta-
Arrière- Mi-
Avant- Micro-
Bi- Outre-
Epi- Post-
Ex- Pré-
Hémi- Proto-
Intra- Sub-
Intro- Trans-

Exercice 10. Trouvez un mot commençant par chacun des préfixes suivants:

Bi- Archi-
Demi- Extra-
Quasi- Hyper-
Semi- Super-
Tri- Sur-
Hémi- Ultra-

21
Exercice 11. Trouvez le maximum de verbes ou de noms en ajoutant des
préfixes aux mots suivants:

Dire Poser
Faire Prendre
Mettre Une structure
Placer Une thèse
Porter

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 85–89, 101–106.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 115, 119.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р.396, 26, 58.
4. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 29–36.

La suffixation

ACTIVITÉS :
Exercice 1. De nombreux radicaux latins et grecs ont pris en français la valeur de
suffixes. Répartissez les radicaux ci-dessous en ceux latins et en ceux grecs :

1. Ambule : funambule 16. Anime : mignanime


2. Algie : névralgie 17. Gène : électrogène
3. Morphe : anthropomorphe 18. Phobe : claustrophobe
4. Céphale(ie) : hydrocéphale 19. Gnosie : agnosie
5. Cide : matricide 20. Cole : horticole
6. Fère : somnifère 21. Fique : soporifique
7. Gramme : télégramme 22. Graphe(ie) : sténographie
8. Phone(ie) : magnétophone 23. Phage : anthropophage
9. Forme : uniforme 24. Fuge : centrifuge
10. Mane : bibliomane 25. Ptère : hélicoptère
11.Grade : plantigrade 26. Pare : ovipare
12. Pède : quadrupède 27. Vore : carnivore
13. Crate : démocrate 28. Logie(gue) : psychologie
14. Mètre(ie) : dynamomètre 29. Scope : périscope
15. Phile : cinéphile 30. Praxie : chiropraxie

22
Exercice 2. Formez des adjectifs à partir des noms communs à l’aide des
suffixes :

1. un travail de titan 7. des yeux de chat


2. une valeur de proverbe 8. un aspect de cadavre
3. un esprit de province 9. une allure de campagne
4. le cours du fleuve 10. un chalet de montagne
5. des douleurs à l’estomac 11. une ville au bord de la mer
6. l’hygiène du corps

Exercice 3. Formez des adjectifs à partir des noms propres:

1. Toulouse - 10. Voltaire - 19. Stockholm -


2. Nantes - 11. De Gaulle - 20. Londres -
3. l’Auvergne - 12. Bruxelles - 21. Berlin -
4. Andorre - 13. Madrid - 22. Luxembourg -
5. la Méditerranée - 14. Rome - 23. Athènes -
6. la Norvège - 15. Copenhague - 24. Helsinki -
7. Budapest - 16. Amsterdam - 25. Vienne -
8. Cévennes - 17. Paris -
9. Châteaubriand - 18. Lisbonne -

Exercice 4. Complétez en adjectivant les noms propres entre parenthèses:

1. l’imparfait...(Flaubert) 7. une verve...(Rabelais)


2. le génie...(Balzac) 8. une sensibilité...(Stendhal)
3. un héros...(Corneil) 9. une analyse...(Proust)
4. une exaltation...(Châteaubriand) 10. les visions...(Rimbaud)
5. un thème...(Cartre) 11. une finesse...(Giraudoux)
6. l’ironie...(Voltaire)

Exercice 5. Trouvez la périphrase correspondant aux formes adjectivées:

1. un propriétaire terrain 6. le climat méridional


2. une pierre lunaire 7. un comportement charlatanesque
3. une visite mensuelle 8. une forteresse moyenâgeuse
4. le monde littéraire 9. le feuilleton hebdomadaire
5. l’industrie cinématographique 10. le pain quotidien

Exercice 6. Remplacez les groupes prépositionnels des expressions suivantes par


l’adjectif correspondant:

23
1. un conseil des ministres 7. un reportage par photographies
2. l’ordre de la chronologie 8. la conduite à la main
3. les chaînes des Balkans 9. une maladie des poumons
4. les services de la commune 10. la coupe entre les syllabes
5. une pierre d’angle 11. la production de l’industrie
6. un canal à côté d’un fleuve 12. la musique produite par des instruments

Exercice 7. Remplacez les subordonnées relatives suivantes par les adjectifs


dérivés qui conviennent:

1. une publication qui paraît à périodes fixes;


2. un changement qui étonne autant qu’un phénomène;
3. des prix qui peuvent supporter la compétition internationale;
4. un bonheur qui rappelle l’Eden;
5. un raisonnement qui se fait par déduction;
6. un bruit qu’on entend continûment;
7. une méthode qui est fondée sur l’expérience;
8. un terrain qui a six côtés;
9. un acte qui montre beaucoup d’audace;
10. une attitude qui est conforme à la nature.

Exercice 8. Quelle différence faites-vous entre les mots suivants:

1. visionneuse / visionnaire 6. saboteur / sabotier


2. travailliste / travailleur 7. batteur / battoir / batteuse
3. casseur / cassis 8. essayeur / essayiste
4. compteur / comptable 9. fumeur / fumiste
5. traîneur / traînard 10. journalier / journaliste

Exercice 9. a) Parmi les termes suivants, déterminez ceux qui sont des noms de
lieux et ceux qui sont des instruments;
b) Dites de quel radical chacun d’eux dérive.

1. pondoir 6. écumoire
2. crachoir 7. parloir
3. rasoir 8. peupleraie
4. hachoir 9. réservoir
5. nichoir 10. isoloir

24
Exercice 10. Comment désigne-t-on celui qui habite:

1. Le Maroc 6. Le Pérou 11. Metz


2. La Bosnie 7. L’Algérie 12. Charleroi
3. Le Brésil 8. La Catalogne 13. Reims
4. Le Condroz 9. La Hesbaye 14. Tours
5. La Gascogne 10. La Sardaigne 15. Monaco

Exercice 11. Formez les diminutifs des termes proposés en utilisant les suffixes
suivants:
-on, -ette, -et, -eau, -otte, -in, -ole, -ule, -ille, -ine.

1. âne 6. rue 11. mouche


2. poutre 7. souris 12. renard
3. garçon 8. goutte 13. bande
4. lapin 9. coffre 14. jambon
5. jardin 10. main 15. loup

16. puce 21. globe 26. bête


17. tonneau 22. figure 27. flotte
18. veste 23. homme 28. oiseau
19. arbre 24. fort 29. ceinture
20. lion 25. animal 30. note

Exercice 12. Trouvez des noms de qualités ou de défauts dérivés des termes
suivants:

1. magnifique 6. étourdi 11. allègre 16. cher


2. pédant 7. gentil 12. plein 17. noir
3. doux 8. gourmand 13. âcre 18. fainéant
4. franc 9. tendre 14. avare 19. apte
5. las 10. juste 15. bref 20. patient

Exercice 13. Formez, à partir des verbes suivants, des substantifs désignant
l’action ou son résultat en ajoutant un des suffixes indiqués :

-ade, -age, -ment, -tion, -ure, -ance, -ant, -ce, -ence, -ette, -eur, -ière, -oire, -rie,
-son, -u, -aille, -aison, -ateur, -ation, -ée, -euse, -ition, -oure, -té

abolir congeler bavarder


accepter consentir couper
blesser aborder galoper

25
tanner glisser mordre
accroître ingérer munir
allier nourrir percer
badiner pourrir raisonner
concilier ergoter résonner
déployer incliner saler
flétrir braver tondre 

Exercice 14. Formez, à l’aide des noms suivants, des termes désignant l’agent :

ambassade graine vacances


août hautbois plage
art lampe ping-pong
brocante mécanique droguerie
chapeau office visage
copie papier publicité
crème roman nutrition
forge savate bandage
geôle vigne planche à voile
harpe voyage canoë

Exercice 15. Formez, à l’aide des termes suivants, des noms collectifs en y
ajoutant un des suffixes suivants :
-ade, -age, -aille, - ée, -rie, -ure, -ition

roue outil
carton dent
colonne cheveu
couver fer
roc tuyau

Exercice 16. Formez, à l’aide des termes suivants, des noms désignant le
réceptacle ou le contenu en vous servant s’un des suffixes suivants :

-ée, -ier, -ière

sel tourbe gibier


riz café herbe
glace sucre chambre
bonbon bouche fruit
poudre huile charrette
moutarde pain cuve

26
pelle pot grain
vaisselle pépin cartouche
sauce cuiller hotte
four vol bras

Exercice 17. Formez, à l’aide des termes suivants,des noms désignant


l’instrument :

-ail, -ateur, -ière, -oire

nager mâcher
baigner souris
museau chaud
gouverner ventiler
jarrer condenser

Exercice 18. Trouvez des noms de lieu dérivés des termes suivants :

aune / aulne châtaignier


saule abattre
consul dormir
secrétaire laver
refaire orphelin

Exercice 19. Donnez la signification des mots suivants en mettant en évidence le


sens du suffixe :

Un richard Une paperasse


Un écrivaillon Une starlette
Un garçonnet Un groupuscule
Un porcelet La vinasse
Un jardinet Un moinillon
Un chauffard Un livret
Une affichette Un négrillon
Une menotte Un castelet
Une tonnelle La marmaille
Une tourelle La populace

Exercice 20. Trouvez un exemple pour chacun des suffixes diminutifs suivants :

- elle - et / - ette

27
- let / - lette - cule
- ille - ine
- illon - ton

Exercice 21. Trouvez un exemple pour chacun des suffixes péjoratifs suivants :

des noms - ard


- ard - asse
- aillon - âtre
- asse - aud
- aille des verbes
- ace - ailler
- eron - asser
des adjectifs - nicher

Exercice 22. Comment exprimer l’action :

1. de reproduire en miniature
2. de mettre un objet sur orbite pour en faire un satellite
3. de mettre une dépense au budget de l’État
4. de faire vivre comme si on était Américain
5. de rendre divers
6. de convertir au christianisme
7. de faire un code d’un ensemble de prescriptions
8. de transformer en momie

Exercice 23. Trouvez les verbes à partir desquels on peut former un nom
d’action en ajoutant les suffixes suivants :

-ade, -age, - ée, -erie, -ure, -tion, - ance, - at, - ence, - ment, -sion, -son, - xion, -té

Exercice 24. Trouvez les verbes à partir desquels on peut former un nom d’agent
ou d’instrument en ajoutant les suffixes suivants :

- ant / - ante, - eur / -trice, -ier / ière, - iste, -ail, -eur / -euse, - oir

Exercice 25. Trouvez les nominalisations multiples des verbes suivants en faisant
apparaître la différence de sens :

incliner déchiffrer

28
passer essayer
casser raffiner
abattre peser
détacher reculer
laver régler
perdre éclater
finir

Exercice 26. Trouvez les adjectifs à partir desquels on peut former un nom en
ajoutant les suffixes suivants :

- ance, - at, - ence, -té, - bilité, - esse, - ie, -ise, - isme, - iste , - ité, - rie, - eur, - até

Exercice 27. Trouvez la


nominalisation dles adjectifs suivants :

Cruel Chauve
Plastique Certain
Monstrueux Héroïque
Réciproque Hardi
Semblable Anonyme
Sourd Aigre
Précaire
muet

Ouvrages de référence :
1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного
французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 85–101.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 118.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 499, 26, 558.
4. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 270–277.
5. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 36–48.

29
La réduction des mots

ACTIVITÉS :

Exercice 1. A partir des abréviations suivantes, reconstituez les termes évoqués:

1. accu 11. psycho 21. resto


2. rédac 12. trauma 22. tram
3. dico 13. géo 23. amphi
4. anar 14. apéro 24. bio
5. fana 15. transfo 25. métro
6. univ 16. stylo 26. scope
7. télé 17. bac 27. info
8. ado 18. alu 28. rab
9. neuro 19. fax 29. radio
10. foot 20. pro 30. déca

Exercice 2. Retrouvez les locutions compètes des sigles suivants:

1. ONU 10. U.E. 19. A.D.N.


2. SIDA 11. A.V.C. 20. J.V.G.
3.S.N.C.F. 12. R.A.M. 21. CD
4.O.P.E.P. 13. T.N.T. 22. VO
5. T.T.C. 14. S.A.R.L. 23. SA
6. F.M.I. 15. D.C.A. 24. BD
7. T.G.V. 16. V.D.Q.S. 25. FM
8. A.O.C. 17. I.S.F. 26. NB
9. O.M.S. 18. O.P.A.

Exercice 3.
Trouvez les prototypes des abréviations et sigles ci-dessous. Relevez les relations
sémantiques et stylistiques qui existent entre les abréviations (sigles) et leurs
prototypes :

ado afro allu anar


ap’ appart’ aristo аspiro
BD bac biblio BNP
BT C.A. calva CD
CEP champ (2 знач.) pro provo ( 2 знач)
Choc coco convalo der

30
directo doc (2 знач.) docu écolo
fach gym métro perco
haute imper Indo intello
IPSOS K.-O. labo mémo
pitaine prépa

Exercice 4. Traduisez en français les mots et les expressions suivants et donnez des
sigles ои acronymes qui leur correspondent :

1. До Рождества Христова.
2. Государственное агентство по трудоустройству.
3. Комикс.
4. Таможенный союз Бельгии, Голландии и Люксембурга.
5. Свидетельство о профессиональном образовании.
6. Национальный парижский банк.
7. Почтовое обслуживание предприятий.
8. Свидетельство о высшем образовании.
9. Региональный центр университетской и школьной деятельности.
10. Краткая биография, послужной список.
11. Пункт автоматической выдачи денег.
12. Диплом об углубленном университетском образовании.
13. Диплом о высшем образовании.
14. Диплом о специальном высшем образовании.
15. Диплом о техническом высшем образовании.
16. Диплом об университетском образовании.
17. Дом с умеренной квартирной платой.
18. Президент – генеральный директор компании.
19. Судебная полиция.
20. Автономное управление парижского городского транспорта.
21. Сеть скоростного метрополитена в Париже.
22. Пособие, выплачиваемое на семью, когда ее доход ниже установленного
минимального семейного дохода.
23. Французское радиовещание и телевидение.
24. Служба скорой медицинской помощи.
25. Национальное общество железных дорог Франции.
26. Скоростной поезд.
27. Очень важное лицо.
28. Зона приоритетного воспитания.

31
Exercice 5. Il est à noter que parfois on ajoute un suffixe à un mot déjà apocopé:
clochard > clodo, valise> valoche, etc. On peut remarquer ce procédé dans les
appellations populaires des quartiers, des rues à Paris. Retrouvez des mots et des
locutions complètes des abréviations suivantes :

Le Sébasto Le Topol
Les Champs Laribo
La Bastaga, La Bastoche La Popinque
Le Troca La Cliche
Ménilmuche Le Boul’ Mich’
La Maub La Mutu
Le Lucal, le Luco Saint-Ger
Les Invalos, les Invaloches Montparno
La Santaga, la Santoche

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 113–116.
2. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред В.Н. Ярцевой. М.,
1990. Р. 9.
3. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 292–295.
4. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 48–50.

La composition

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Déterminez quelle source de base (le français, le grec ou le latin) a été
utilisée pour former les mots composés suivants :

carnivore chaise longue


omnivore autoroute
ludothèque pur-sang
anthropologie aigre-doux
biologie mot clé
xénophobe orthodoxe

32
Exercice 2. Pour chacun des exemples suivants, déterminez s’il s’agit d’un
composé ou d’une suite d’unités autonomes :

lampe à l’huile nouveau-né ceinture de Pierre


tasse à café chaise de cuisine
tasse de café table de Jean

Exercice 3. Traduisez les mots composés ci-dessous et déterminez le modèle de


formation :

cure-dent m allume-feu m
coup-chiasse m allume-gaz m
colin-tampon m allumette-bougie f
claque-merde m bébé-éprouvette m
chou-chou f boui-boui m
chien-chien m coup-chou m
chiendent m court-circuit m
Charlemagne bonhomme m
bacchantes f pl belle-mère f
agace-machin m beau-dab m
fric-frac m bas-duc m
garde-magot m acide-partie f
fla-fla m demi-portion m, f
lèche-cul m saint-frusquin m
marie-gercée f belle-doche f
peigne-cul m aigue-morine f
pince-fesse m audiodrame m
porte-coton m belle-famille f
amuse-gueule m belle-maman f
abaisse-langue m brûle-gueule m
allume-cigare m arrière-saison f

Exercice 4. Même devoir :

cul-de-poule m pousse-au-crime m
boit-sans-soif m, f tire-au-flanc m
baise-en-ville m acquit-à-caution m
pied-de-biche m bout-à-bout

33
arc-en-ciel m casse-pipe m
barre-à-mine f casse-pattes m
avale-tout m casse-cou m
cul-terreux m casse-bonbon m
brise-tout m casse-pieds m, f
blanc-bleu m béni-oui-oui m
demi-molle adj badaboum m
chie-dans-l’eau m deux-pattes f
décrochez-moi-ça m double-six m
jean-foutre m avale-tout-cru m
coup-cigare m peine-à-jouir m
coup-douilles m plus-value f
casse-croûte m crève-la-faim m
abat-vent chassé-croisé m
abat-voix

Exercice 5. Même devoir :

cucul-la-praline adj modem


pot-au-feu m Bénélux
poil-de-carotte adj et n publipostage m
aigre-doux adj se carapater v
audio-visuel adj cloporte m, f
fute-fute adj beauf m
court-circuiter v sous-off m
arc-bouter v basoff m
bus m baby-sitting m
cipal adj boogie-woogie m
alcoomètre m
gravicélération f

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 109–113.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 114–115.

34
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 469.
4. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 279–292.

Le téléscopage

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Trouvez les mots-valises dans les phrases suivantes et expliquez leur
formation :

1. « Salammbô [...] joue la carte du grand opéra romantique à thème historique.


Salammbôvary ? (La Libre Belgique, 26, 3/4/1998).
2. À partir d’un roman noir [...], Tarantino [...] use sans jamais abuser de ses
références cinéphiliques (ici la blaxploitation) [...] (Studio Magazine, avril
1998).
3. Ça fait dix ans que ce festival de l’horrovision sévit (Le Soir, 20/4/1998).
4. Si on peut reprocher au film son rythme nonchalou qui rime un peu avec mou
[...] (Première, mai 1998)

Exercice 2. Déterminez les mots composants des mots-valises donnés ci-dessous


et expliquez le sens du nouveau lexème :

Célibattant m La politique de l’autruiche 


L’altipute f Boulangélique m
Camembour m Milichien m
Aigrivain m Apostrosser
Escargros m Armoure
Titinéraire m Complimensonge m
Terrorisette f Voutoyer
Progiciel m Tapuscrit m
Bidingue m Cafardeux

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 113.

35
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 168–169.
3. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 303–312.
4. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 291–292.
5. Delbecque N. (Éd.) Linguistique cognitive. Comprendre comment fonctionne le
langage. Champs linguistiques. De Boeck. Duculot, 2002. Р. 93.
6. Finkielkraut A. Ralentir : mots-valises ! Ed.  du Seuil. Paris, 1979.

2.3. La formation des locutions phraséologiques


LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. La différenciation des locutions phraséologiques par le degré de leur stabilité


et de leur cohésion.
2. Les locutions soudées.
3. Les ensembles.
4. Les variantes phraséologiques.

ACTIVITÉS :

Exercice 1 : Expliquez la provenance des locutions suivantes :

1. La boîte de Pandore 9. S’en laver les mains


2. La pomme de discorde 10. Côte d’Adam
3. Les noeuds de l’hyménée 11. Porter sa croix
4. Les travaux d’Hercule 12. Le talon d’Achille
5. La victoire à la Pyrrhus 13. Veni, vidi, vici
6. Riche comme Crésus 14. O tempora o mores !
7. Brûler ses vaisseaux 15. La toile de Pénélope
8. Jeter les perles devant les 16. Cheval de Troie
pourceaux

Exercice 2 : Parmi les locutions ci-dessous, relevez celles propres au langage
familier, populaire, argotiques, soutenu :

1. L’oiseau de Jupiter 6. Avoir les yeux plus grands que le


2. La plaine céleste ventre
3. La nuit éternelle 7. Boire comme un trou
4. Fourrer son nez à ... 8. Porter qn dans son coeur
5. Casser la croûte 9. Mourir dans la fleur de l’âge

36
10. Attendez-moi sous l’orme ! 13. Faire le pied de grue
11. Se prendre de bec avec qn 14. Jeter de l’huile sur le feu
12. C’est la cinquième roue d’un 15. Se casser la tête
char 16. Foutre le camp

Exercice 3: Donnez les équivalents russes aux locutions proverbiales suivantes :

1. Noblesse oblige
2. Les chiens aboient, la caravane passe
3. À bon chat, bon rat
4. Après nous le déluge !
5. Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois
6. Avoir de la peine à joindre les deux bouts
7. Porter qn aux nues
8. Attendez-moi sous l’orme !
9. Faire la pluie et le beau temps
10.Payer en monnaie de singe
11.Pleurer comme une Madeleine
12.Tirer les marrons du feu
13.Cela lui va comme une bague à un chat
14.Au royaume des aveugles les borgnes sont rois
15.Une hirondelle ne fait pas le printemps
16.À chaque oiseau son nid est beau
17.Quand les poules auront les dents
18.Les loups ne se mangent pas entre eux

Exercice 4: Trouvez la seconde partie des expressions suivantes :

1. Qui dort ...


2. Qui sème le vent ...
3. Qui se ressemble ...
4. Qui veut voyager loin ...
5. Quiconque se sert de l’épée ...
6. Il n’y a pire eau...
7. Il ne faut pas dire : fontaine, ...
8. Entre l’arbre et l’écorce, il ne faut pas mettre...
9. Comme on fait ..., on se couche.
10.Toute peine mérite...

Exercice 5: Expliquez les expressions suivantes :

1. avoir bon dos

37
2. se mettre tout le monde à dos
3. être livré au bras séculier
4. couper les cheveux en quatre
5. tiré par les cheveux
6. passer la main
7. les bras m’en tombent
8. avoir le compas dans l’oeil
9. être tout oreilles
10.mener quelqu’un par le bout du nez
11.un doigt de vin
12.être à deux doigts de la réussite
13.avoir de l’esprit jusqu’au bout des doigts
14.être obéi au doigt et à l’oeil
15.s’en mordre les doigts
16.se croiser les bras
17.avoir quelqu’un (ou quelque chose) sur les bras
18.se jeter sur quelqu’un à bras raccourcis
19.à tour de bras
20.une partie de bras de fer
21.prêter le flanc à
22.être sur le flanc
23.tirer au flanc
24.faire quelque chose en un tournemain (ou tour de main)
25.laver la tête à quelqu’un
26.je m’en bats l’oeil
27.rogner les griffes à quelqu’un
28.rendre gorge
29.faire des gorges chaudes
30.il s’en est fallu d’un cheveu

Exercice 6: Rendez à chaque verbe son complément direct :

1. prendre a) un pays à feu et à sang


2. faire b) du sang dans les veines
3. faire c) une chose à coeur
4. avoir d) contre mauvaise fortune
5. mettre bon coeur
6. se faire e) la bouche en coeur
7. suer f) sang et eau
g) du mauvais sang

38
Exercice 7: Complétez les phrases par l’une des expressions ci-dessous :

Avoir la langue bien pendue


Avoir le mot sur le bout de la langue
Se mordre la langue
Avoir un boeuf sur la langue
Avoir une langue de vipère
Avoir un cheveu sur la langue
Prendre langue
Tourner sa langue sept fois dans sa bouche
La langue lui a fourché
Délier la langue à quelqu’un

1. Dans cette affaire, il vaut mieux mesurer chacune de ses paroles, ...
2. Il voulait garder le silence ; je l’ai amené à parler, je ...
3. Je connaissais ce mot, mais sur le moment il m’échappait ; je ...
4. Elle aime calomnier, elle...
5. Il a dit un mot pour un autre : ...
6. Nous avons pris contact, nous ...
7. Il parle aisément et abondamment ; il ...
8. Quelque chose l’empêche de parler, il ...
9. Il a un défaut de prononciation, il ...
10.Il regrette vivement d’avoir dit cela, il ...

Exercice 8: Même exercice :

avoir (garder) une dent contre quelqu’un


avoir la dent creuse
avoir les dents agacées
avoir les dents longues
avoir toutes ses dents
croquer à belles dents
être sur les dents
manger du bout des dents
mentir comme un arracheur de dents
mettre sur les dents (ou sur les genoux)
montrer les dents
prendre la lune entre les dents
prendre le mors aux dents
rire du bout des dents
se casser les dents
se faire les dents
serrer les dents
tomber sur la dent de quelqu’un

39
1. Mentir effrontément, c’est ...
2. ..., c’est s’efforcer de rire, rire à contrecoeur.
3. ..., c’est conserver contre lui une vieille rancune.
4. Être avide de réussite, d’honneur, être ambitieux, c’est....
5. Subir les conséquences d’un acte inconsidéré, c’est ... .
6. ..., c’est subir de sa part des propos injurieux ou de mauvais traitements.
7. Tenter une entreprise impossible, c’est vouloir ... .
8. S’emporter brusquement ou se livrer tout à coup au travail avec ardeur, c’est ...
9. Être fébrile, sous tension, c’est ...
10.Profiter pleinement de la vie, c’est la ...
11.Menacer, se montrer agressif, c’est...
12.Être affamé, c’est ...
13.S’exercer à la critique, c’est...
14.Avoir atteint l’âge de raison, c’est...
15.Manger à contrecoeur, c’est...
16.Supporter la souffrance sans broncher, c’est...
17.Exténuer quelqu’un de fatigue, c’est...
18.Échouer dans un projet, c’est...

Exercice 9: Trouvez le complément direct qui convient aux verbes de la première


colonne :

1. lâcher a) une bavette


2. jeter b) de la brioche
3. tailler c) son parapluie
4. se faire sauter d) les joues
5. attraper e) le bébé avec l’eau du bain
6. rouler f) le caisson
7. se rincer g) les baskets
8. se caler h) le bocal
9. faire i) sa bosse
10.avoir avalé j) la fine bouche

Exercice 10: Complétez les phrases par l’une des expressions suivantes illustrant
le conflit :

Avaler un crapaud (ou des couleuvres)


Avoir plus besoin de bride que d’éperons
Brûler ses vaisseaux
Clouer le bec
Dorer la pilule
Franchir le Rubicon
Jeter de l’huile sur le feu

40
Lever un lièvre
Mettre à l’index
Mettre le feu aux poudres
Mettre sur la sellette
Payer en monnaie de singe
Prendre la mouche
Réduire à quia
Renvoyer d’Hérode à Pilate
Rogner les ailes à quelqu’un
Rompre une lance avec quelqu’un
S’en laver les mains
Se faire l’avocat du diable
Tailler des croupières

1. S’acquitter d’une dette par des moqueries, des plaisanteries, c’est ...
2. Se mettre volontairement dans l’impossibilité de reculer (dans un projet, par
exemple), c’est...
3. Il ne manque jamais une occasion de nous susciter des embarras, de ...
4. J’ai déjà soutenu une discussion avec lui sur ce sujet, j’ai ...
5. On nous renvoie d’un bureau à l’autre, on ...
6. Il a été soumis à un interrogatoire serré, il ...
7. Pendant la conférence de presse, un journaliste a abordé cette question
embarrassante, il ...
8. Il a fait accepter par des paroles aimables cette décision vexatoire, il...
9. Il faut le freiner plutôt que le stimuler, il...
10.Il a mis son interlocuteur hors d’état de lui répondre, il...
11.Son directeur l’empêche d’agir de son propre chef, il ...
12.Il excite les querelles, il les favorise, il ...
13.Il subit des affronts sans protester, il...
14.Il déclenche la polémique, il suscite la crise, il...
15.Il défend une cause généralement considérée comme mauvaise, il ...
16.Il prend une décision très grave, il ...
17.« Tirer son épingle du jeu » signifie la même chose que ...
18.Il a condamné ce livre, il l’a exclu de la liste, il ...
19.Il se vexe facilement, pour un rien il ...
20.Il a fait taire son adversaire, il...

Exercice 11: Complétez les phrases par l’une des expressions suivantes :

Parler raison
Parler de la pluie et du beau temps Parler à un sourd
Parler à bâtons rompus Boire les paroles de quelqu’un
Trouver à qui parler N’avoir qu’une parole
Se payer de paroles (ou de mots)

41
1. Converser à propos de tout et de rien, c’est...
2. Chercher à convaincre quelqu’un avec des arguments sérieux, c’est...
3. Écouter religieusement quelqu’un parler, ne rater aucune de ses paroles, c’est...
4. Rencontrer un adversaire à sa hauteur, qui ne se laisse pas faire, c’est...
5. Parler à un mur revient au même que ..., c’est parler sans être entendu.
6. Se contenter de promettre, de proférer des assurances purement verbales,
c’est...
7. Promettre et tenir sa promesse, c’est ...
8. Discuter librement d’un sujet, c’est...

Exercice 12: Complétez les phrases par l’une des expressions proposées ci-
dessous:

Graisser la patte Prendre le taureau par les cornes


Avoir pignon sur rue Avoir l’air de revenir de Pontoise
Jeter le manche après la cognée Rester sur son quant-à-soi
Vouer quelqu’un aux gémonies Sentir le fagot
Avoir de l’étoffe Être en froid

1. Il possède de très solides capacités, il ...


2. Il prend un air fier et réservé, il ...
3. Il inspire de la méfiance, il ...
4. Il corrompt ses collaborateurs avec des pots-de-vin, il ...
5. Il ne parle plus avec ses voisins, il ... avec eux. 
6. Il a toujours l’air ahuri, confus, troublé, il ...
7. Il jouit d’une certaine reconnaissance publique, il ...
8. Il attaque de front la difficulté, il ...
9. Il abandonne son projet par découragement , il ...
10.Il couvre publiquement d’opprobre son adversaire, il le ...

Exercice 13: Expliquez les expressions suivantes relatives à la boisson et à la


nourriture :

1. C’est un sac à vin 6. manger son pain blanc avant son


2. boire le calice jusqu’à la lie pain noir
3. se noyer dans un verre d’eau 7. manger de la vache enragée
4. mettre de l’eau dans son vin 8. danser devant le buffet
5. rester en carafe 9. faire bouillir la marmite
10.entre la poire et le fromage 

Exercice 14: Complétez les phrases à l’aide des expressions suivantes,


composées à partir d’objets quotidiens :

42
Faire danser l’anse du panier Avoir la tête près du bonnet
Jeter de la poudre aux yeux Abattre toutes ses cartes
S’y entendre comme à ramer des choux Travailler du chapeau
Opiner du bonnet Jeter son bonnet par-dessus les
Reprendre ses billes moulins
Tenir la dragée haute (à qn)

1. Se mettre facilement en colère, c’est ...


2. Perdre toute retenue, agir très librement sans souci de l’opinion, c’est ...
3. Le grand drame de cet orateur tient à ce qu’il révèle trop tôt tous ses
arguments, qu’il ...
4. Il ne s’y entend pas du tout, il ...
5. Il éblouit artificieusement par ses paroles, ses manières, il ...
6. Il fait sentir tout son pouvoir et fait payer cher celui qui le sollicite, il ...
7. Leur cuisinière faisait payer plus cher ses denrées, elle ...
8. Il n’a pas toute sa raison, il ...
9. Il se retire de l’affaire de son oncle, il ...
10.À chaque proposition, il acquiesce, il ...

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 123–136.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 36, 175.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 559.
4. Маслов Ю.С. Введение в языкознание. М.: Высшая школа, 1997. Р. 116–
120.
5. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 63, 73, 153, 228.
7. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 170–181.

43
CHAPITRE III
STRATIFICATION FONCTIONNELLE DU
VOCABULAIRE DU FRANÇAIS MODERNE

3.1. La caractéristique du fonds usuel du vocabulaire du


français moderne

1. LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. Les caractères du fonds lexical usuel.


2. L’enrichissement graduel du fonds usuel.
3. Les conditions contribuant à l’élargissement du fonds usuel du
vocabulaire français.
4. Les doublets étymologiques.
5. Les emprunts
5.1. Les sources des emprunts.
5.2. Le lien entre le processus d’emprunt et l’histoire du peuple.
5.3. Les emprunts aux langues romanes.
5.4. Les emprunts aux langues orientales.
5.5. Les emprunts aux langues germaniques.
5.6. Les emprunts aux autres langues.
5.7. L’adaptation des vocables empruntés au système de la langue
française.
5.7.1. Les xénismes.
5.7.2. Les emprunts naturalisés français.
5.7.3. L’adaptation au système phonétique français.
5.7.4. L’adaptation au système sémantique français.
5.7.5. L’adaptation au système grammatical français.

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Avec le dictionnaire, dites si les termes suivants sont de formation


savante ou populaire:

1. tige 6. frisson
2. module 7. moule
3. friction 8. fusion
4. aspérité 9. capital
5. tibia 10.organe

44
Exercice 2. Rapprochez les doublets:

sanglier cherté communiquer


ouvrer aigre impliquer
employer opérer parabole
parole tremper âcre
ministère métier tempérer
chevalier bagne cavalier
bain capital frêle
opéra oeuvre charité
cheptel organe fragile
communier orgue singulier

Exercice 3. Précisez la valeur des éléments d’origine latine entrant dans les mots
français:

1. adjoint 8. expatrier 15. projeter


2. antédiluvien 9. ex-député 16. quasi-contrat
3. collaborateur 10. extra-dry 17. subalterne
4. concitoyen 11. extraordinaire 18. transpercer
5. correspondance 12. infiltrer 19. ultra-son
6. contradictoire 13. illettré 20. vice-consul
7. disjoindre 14. juxtaposé

Exercice 4. Précisez la valeur des éléments d’origine grecque entrant dans les
mots français:

1. analphabète 11. antichar 21. dissyllabe


2. anormal 12. apogée 22. diaphragme
3. amphibie 13. archevêque 23. diagonal
4. anaphore 14. archibondé 24. dyspepsie
5. anachronisme 15. cathode 25. encyclopédie
6. endocrine 16. hypersensible 26. paradoxe
7.épiderme 17. hypocentre 27. parallèle
8. euphorie 18. hypotension 28. périphérie
9. hémicycle 19. métaphysique 29. proaméricain
10. hypersonique 20. métathèse 30. syllabe

31. symbiose
32. synchronie

45
Exercice 5. A l’aide du dictionnaire, précisez à quelle langue ou dialecte les
mots suivants sont empruntés:

1. alerte 16. beffroi


2. steppe 17. cantate
3. apôtre 18. colza
4. auberge 19. échoppe
5. avanie 20. escadre
6. accaparer 21. café
7. alarme 22. confort
8. aquarelle 23. disparate
9. badaud 24. houblon
10.beurre 25. mosaїque
11.bambou 26. escale
12.bière 27. évangile
13.budget 28. improviser
14.église 29. pyjama
15.robot 30. thé

Exercice 6. a) Trouvez les équivalents russes pour les mots ci-dessous.


b) Déterminez quelle adoptation sémantique et phonétique ont eu
lieu pendant que ces mots avaient été empruntés par la langue
française.
c) Déterminez le registre d’emploi de chaque terme dans le français.

1. looké 20. pratiquer le surf


2. look 21. le gotha
3. relooker 22. des articles duty free
4. le tycoon 23. duty free shops
5. brunch 24. squatter
6. jet-set 25. scoop
7. jogging 26. le break
8. loft 27. travailler “speed”
9. star 28. “baba cool” façon années 70
10. boy-friend, 29. strict
11. glamour 30. cool
12. le score 31. le job
13. clean 32. V.I.P.(very important person)
14. la top 33. cocktail
15. showbiz 34. staff
16. le cocooning 35. interviewer
17 by night 36. le week-end
18. shopping 37. speed
19. surfer 38. stress

46
39. design 57. un whisky
40. les clips 58. fast-food
41. girl 59.O.K.
42. jean 60. un pique-nique
43. sweat 61. le golf
44. pull-over 62. le tennis
45. pull 63. le foot
46. baskets 64. un penalty
47. tee-shirt 65. camping
48. square 66. un hall
49. pub 67. stressé
50. un walkman 68. le business
51. le “must” 69. woman
52. le coca 70. le come-back
53. baby sitting 71. le zapping
54. body-building 72.le zappeur
55. aérobic 73. zapper
56. stretching 74 le tag

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 160–166.
2. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 16–29, 57–59.
3. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 239, 245, 295–300.
4. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 158.

3.2. Différenciation territoriale et sociale du lexique du


français moderne

Différenciation sociale

LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. Les jargons sociaux.


2. Le français familier.
3. Le français populaire.
4. L’argot

47
4.1. Les procédés de formation du lexique argotique.
4.2. Les codes de l’argot.
4.3. L’influence de l’argot sur le français national.
5. Les argots professionnels.

Exercice 1. Pour chaque mot du français littéraire (ou standard) trouvez les
synonymes en français parlé (familier, populaire ou argotique) :

A. LES VERBES :

s’en aller parler


battre s’enivrer
rire importuner
payer tuer
manger voler
dormir avoir peur
mourir arrêter
travailler

agrafer claquer picoler


allonger cogner pincer
alpaguer coincer piocher
arnaquer crever pioncer
assommer décarrer piquer
avoir la trouille dérouiller plomber
avoir les jetons écluser poivrer (se)
barboter embêter potasser
bidonner (se) emmerder raquer
bosser faire (se) l’adja raser
bouffer faire dodo rigoler
calter faucher roupiller
casquer flinguer carrer (se)
casser (se) goinfrer sauver (se)
casser la croûte humecter (s’) serrer
casser la gueule jacasser suriner
castagner les mettre tabasser
cavaler (se) marrer (se) tirer (se)
chaparder matraquer tordre (se)
choper pérorer turbiner

48
B. LES SUBSTANTIFS :

tête f lit m
ventre m automobile f
yeux pl bicyclette f
appartement m nez m
argent m bouche f
vêtements pl langue f
chemise f cheveux pl
pantalon m travail m
chaussures pl moustaches pl
nourriture f

artiche m cigare m mirettes pl


bacchantes pl citron m nippes pl
bagnole f crâne m oseille f
bec m croûte f paddock m
bécane f cuistance f piaule f
bedon m falzar m pif m
berdouille f fric m plumard m
bidon m fringues pl poils pl
bobine f froc m pompes pl
bouffe f frusques pl sapes pl
bouille f futal m sorbonne f
boulot m godasses pl tapette f
boustifaille f goulot m tarin m
braise f grisbi m tatanes pl
buffet m gueule f taule f
cabèche f guimbarde f tifs pl
caisse f job m tire f
carrée f limace f trognon m
charmeuses pl liquette f turbin m
chasses pl menteuse f turne f

C. LES SUBSTANTIFS DÉSIGNANT UNE PERSONNE:

femme f policier m
homme m voleur m
enfant m, f drogué, e m, f
imbécile m (sot m) tricheur m
ivrogne m juge m d’instruction
clochard m dénonciateur m

49
accro m condé m môme m,f
allumeur m curieux m mouchard m
andouille f donzelle f nigaud m
arnaqueur m draupère m piqueur m
arsouille m flic m pochard m
balanceur m gars m poupée f
bascule f gonzesse f rat m d’hôtel
biberon m gosse m rombière f
bourre m junky m soûlard m
caroubleur m keuf m tourte f
charclo m marloupin m toxico m
clodo m marmot m traîne-lattes m, f
cogne m mec m type m
con m mioche m zig (zigue) m

Exercice 2. Classez les mots ci-dessous suivant qu’ils ont un sens péjoratif, neutre
ou mélioratif :

hardes affublement
accoutrement atours
défroque falbala
toilette livrée
oripeaux affets

Exercice 3. Avec le dictionnaire, éclairez le sens précis et le contexte d’utilisation


des mots suivants :

malfrat âme damnée


loubard sbire
frappe bras droit
rufian second couteau
gredin éminence grise

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 174–182.
2. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 151, 43.
4. Roland P. SKIDIZ. Paris, Hachette, 1990.

50
5. Chamberlain A., Steele R. Guide pratique de la communication. Paris, Didier,
1999.

Différenciation territoriale

LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. La formation de la langue nationale française et de ses dialectes locaux.


2. L’état actuel de la langue nationale française.
3. Les caractères du français régional de France. 
4. L’interdépendance du français national et des parlers locaux.
5. Les français régionaux en dehors de France.

Exercice 1. Avec le dictionnaire, traduisez en russe les phrases ci-dessous


écrites en français canadien. Comparez le sens des mots mis en relief avec le sens
qu’ils ont dans le français de France :

1. S’il s’agit de votre chum (ou de votre blonde), il y a de fortes chances


que vous soyez maintenant célibataire.
2. J’ai un croc malade.
3. Je ne suis pas vraiment preppie mais j’ai envie d’être bien habillé. C’est
pour ça que je travaille tous les jours... L’année passée, je n’arrêtais pas
de « foxer » mes cours.
4. En lien avec cette célébration de Noël qui s’est tenue à San Juan, [...]
aménager les aires de marches, effectuer le balisage final et fabriquer les
panneaux de signalisation.
5. Devant les décombres, le maire devisait avec quelques membres du
conseil. – On va proposer une corvée pour leur reconstruire une maison.
6. D’ici là, les anglos, on fait un deal : vous arrêtez de nous traiter de
chauffards, et on arrête de vous traiter de mangeux de steak haché.
7. La Ville a aussi aboli trois postes de brigadiers scolaires. Ce service ne
sera plus offert sur l’heure du dîner.
8. Je pourrais la prendre dans mes bras pour la réchauffer ! J’arrivai
finalement au village (Elle n’avait pas demandé à débarquer encore !
Elle continuait de shaker...).
9. On choisit d’abord un confesseur et un participant qui doit occuper la
chaise honteuse le premier.
10.D’habitude, après quelques années, si le colon avait suffisamment de
terre nouvelle de faite, il organisait un « bee » pour construire sa grange.
11.Vieille coutume européenne signalée en France dès le 11 e siècle, le
charivari est un vacarme nocturne organisé devant la maison de ceux
dont on juge le mariage scandaleux.

51
12.Les femmes et les enfants travaillent en saison, à la cueillette des bleuets,
vendus à des intermédiaires et expédiés ensuite sur les marchés de
consommation.
13.Malvina serra son châle autour de ses épaules. – Enlève ta bougrine et
viens te réchauffer, dit Mathieu en rajoutant une bûche dans la poêle.
14.– Pourquoi donc que votre belle-mère ne vous laissait pas le grand sofa.
Il me semble que c’est plus logique. Tobi : - C’était plus d’adon aussi ;
mais voyez-vous, Madame Latrouille voulait de la place, pour r’priser le
butin de la famille.

Exercice 2. Quel mot emprunté au français de Belgique correspond à chaque


expression ou mot suivants :

1. périphérique 6. serviette (de bain)


2. maillot de corps 7. serpillière
3. fermeture à glissière 8. plâtrier
4. endive 9. abribus
5. étudiant accomplissant un travail
occasionnel

Exercice 3. Dans le texte suivant, repérez les mots et les expressions empruntés
au français de Belgique :

Une fois le minerval payé, le futur romaniste, s’il n’est pas navetteur, cherche
un kot à louer. Avec un baes compréhensif et des cokoteurs amicaux, la vie du bleu
promet d’être belle. En prestant quelques heures au restaurant universitaire, le jobiste
pourra en outre arrondir ses fins de mois.
C’est dans le bâtiment facultaire principal qu’a alors lieu la rentrée
académique. L’auditoire le plus vaste reçoit les invités.
Durant l’année, les tempéraments et les comportements s’affirment. Il y a les
manches-à-balles (ceux qui frottent la manche aux professeurs), les guindailleurs
(dont certains brossent les cours, se souciant peu d’être de futurs busés) et ceux qui
préparent déjà des copions inspirés des passages névralgiques des syllabus.
En mai se situe la bloque, et en juin les examens. S’il obtient un grade, s’il
n’est pas pété – et même s’il l’est et qu’il doit bisser - , l’étudiant va fêter dignement
la fin de l’année par une guindaille mémorable au terme de laquelle il reviendra bitu
mais content.
Certains devront se réorienter l’année suivante, vers un graduat ou un
régendat, par exemple. Les diplômés, quant à eux, chercheront un emploi, si possible
full time, mais beaucoup devront se contenter au début d’assurer des intérims.

52
Exercice 4. Trouvez un équivalent aux mots de la vie quotidienne (au français de
Belgique)  suivants :

1. ramassette 6. bonbonne (de gaz)


2. crolle 7. archelle
3. avant-midi 8. brosse
4. escabelle 9. tute
5. potale 10.kicker

Exercice 5. Quel mot du français de la France correspond à chaque mot ci-


dessous emprunté au français de l’Afrique ?

À plus interj. Badaud m


À titre exemplatif Bal-poussière f
À toute interj. Balayeur m
Absenter (s’) Bancs m pl
Accident m Cabinard m
Accuser Cadine f
Admettre Cadonner
Adversaire f Cagne f
Agence postale f Caillasse f
Agent de l’enseignement m Dormir
Agent de santé m Flous (flouze) m
Aligner (s’) Frère m
Aller au bord Gros-français m
Aller aux oranges Gros légume m
Amasseur des palabres m Javer
Antiquaire m Je-le-connais m
Apatam m Laisser tomber
Appeler Langue blanche f
Asseoir Léger m
Assimilé Légumier m
Atours m pl Mahboul (maboul) adj

Exercice 6. Quel mot du français de la France correspond à chaque mot ci-


dessous emprunté au français de la Suisse ?

abader (s’) ajouton m


aboyée f allée f
accéléré m alper
achotter (s’) amours pl
action f apponse f
aiguer approchant adv

53
assommée f daube f
attrapon m débrouille adj
aula f éclaffée f
bâfrée f école enfantine f
banque f écoué adj
barater fion m
barjaquer fredon m
boillon m jinguer
café-nature m jouer
camber légitimer (se)
dadou m
dans la règle

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 166–174.
2. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 57–64.
3. Клоков В.Т. Словарь французского языка в Канаде. Квебек и Акадия.
Саратов: Изд-во Саратовского университета, 2004.
4. Клоков В.Т. Словарь французского языка в Африке.
Лингвострановедческие особенности. Саратов: Изд-во Саратовского
университета, 1996.
5. Клоков В.Т. Словарь французского языка за пределами Франции.
Саратов: Изд-во Саратовского университета, 2000.

3.3. Les éléments nouveaux et archaïques dans le


vocabulaire du français moderne
Les néologismes

LES THЦMES À DЙVELOPPER :

1. La néologie face à l’histoire.


2. La néologie et les néologismes.
3. La néologie formelle et la néologie sémantique.
4. L’activité néologique contemporaine.
5. Le problème de la nouveauté du néologisme.
6. Le point de vue lexicographique.

54
ACTIVITÉS :

Exercice 1. Indiquez les procédés de formation des néologismes ci-dessous :

informatique logiciel
abracadabrantesque VTT
alunir cédérom m
e-commerce m

Exercice 2. La création des mots-valises est un des procédés de former les


néologismes. Expliquez la formation des mots ci-dessous :

motel
progiciel
tapuscrit
voutoyer
complimensonge
milichien

Exercice 3. Les mots ci-dessous ont déjà une entrée dans le dictionnaire, il s’agit
donc d’un sens nouveau ou d’une locution nouvelle. Tâchez de trouver leurs
équvalents russes :

Agora f Icône f fig fam


Avoir la tête dans le sac loc fam Inoxydable adj fam
Bandeau inform m (syn.bannière f) Jus m fig fam
Bleu, e m,f fam Kaki m
Boulevard m fig fam Lynchage médiatique loc
Bulle f fig Malin adv fam
Butiner vi inform Monstres m pl fam
Cathodique adj fig fam Ne vouloir voir qu’une seule tête loc
Chaud devant loc fam fam
Cheval de Troie loc inform Noisette f fam
Cloner vt fam Planter vt fam
Conditionnable adj Plaque f fam
Corbeille f inform Plier vt fig fam
Coursier m fam Prise de tête loc fam
En rajouter (en remettre) une couche Propre adj fam
loc fam Rapatrier vt fig fam
Encombrants m pl Redorer vt fig fam
55
Être à la peine loc fam Répondant m
Être mal loc fam Se frictionner fam
Fièvre acheteuse loc fam Tangentielle f transp
Filet m fig fam Tir groupé loc fig fam
Frappeur m sport Tourner vi fam
Gommes f pl fam Traiter vt très fam
Gourou m fam Tribu f fig
Gris, ise adj Triper vi fam
Gueule de bois loc fig Valise f fam
Héliotropisme m fig fam Ver m inform

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 184–191.
2. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 251–331.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 331.

Les archaïsmes

LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. Les types des archaïsmes.


2. Les archaïsmes dans le vocabulaire du français moderne.
3. Les archaïsmes dans les français régionaux en dehors de France.

ACTIVITÉS :

Exercice 1. a) Précisez le sens des verbes suivants:

ardre (arder), béer, bailler, bruire, buer, ceindre, celer, chaloir, choir, choyer, clore,
conster, conter, courre, se douloir, duire, faillir, férir, fuir, gésir, haïr, hogner, issir,
leurrer, luire, oindre, ouïr, ouvrer, partir, ourdir, poindre, quérir, seoir, sourdre, voyer.

b) Citez des locutions dont ils font partie;

c) Citez les dérivés, s’il y en a.

56
Exercice 2. Relevez les archaïsmes dans les locutions qui suivent. Traduisez ces
locutions en russe:

1. porter son bât 26. le havre du salut


2. bouche bée 27. pauvre hère
3. prendre un biais 28. heurs et malheurs
4. du pain bis 29. à huis clos
5. constater le bris 30. l’ire de Dieu
6. de pied en cap 31. tomber dans le lacs
7. un fin et caut renard 32. laps de temps
8. cens électoral 33. à la queue-leu-leu
9. faire bonne (maigre) chère 34. entrer en lice
10. mou comme une chiffe 35. faire chère lie
11. clair de lune 36. en liesse
12. clin d’oeil 37. à maintes reprises
13. se tenir coi 38. par monts et par vaux
14. à son plus grand dam 39. avoir moult argent
15. la dive bouteille 40. chercher noise
16. à grand erre; à belle erre 41. vieux oing
17. aller sur les erres de qn 42. Je n’ai vu oncques si méchant homme
18. plier sous le faix 43. d’ores et déjà
19. fonts baptismaux 44. faire oeuvre pie
20. dans son for intérieur 45. ne rêver que plaies et bosses
21. au fur et à mesure 46. de prime abord
22. une gente demoiselle 47. ni peu ni prou
23. au gré de 48. maître queux
24. à sa guise, en guise de 49. une âme quiète
25. sous peine de la hart 50. Charles-Quint

Exercice 3. Même exercice :

les rais du soleil hareng saur


prendre qn dans ses rets sous seing privé
rez-de-chaussée us et coutumes
les jeux et les ris vis-à-vis
sain et sauf voyons voire

Exercice 4. Relevez les archaïsmes dans les phrases tirées du roman d’A.
Dumas « La reine Margot ». Traduisez les phrases en russe en choisissant les
équivalents de ces mots vieillis :

1. - Non, mille tonnerres d’enfer – hurla Charles en jetant son arquebuse par la
chambre.

57
2. Le duc alors revêtit sa jaquette ... puis il passa par-dessus son jaque des
chausses et un pourpoint gris et argent ...
3. En effet, Marguerite était pâle et tremblante comme si elle allait se laisser choir
sur le tapis.
4. – Cette lettre, où est-elle ? – Là voici, dit le duc de Guise en la tirant de sa
poitrine.
5. Le duc ... se coiffa d’un toquet de velours noir sans plume ni pierreries...

Exercice 5. Choisissez les équivalents russes pour les archaïsmes d’une valeur
historique qui ont la référence

aux armes et aux armures :

1. cotte f de mailles 7. arquebuse f


2. jaquette f 8. arquebusade f
3. mousqueton m 9. arquebuser
4. mousqueterie f 10.salade f
5. hallebarde f 11.pertuisane f
6. hallebardier m

à l’habit : à l’argent :

1. jaque m 1. noble m
2. pourpoint m 2. écu m
3. vertugadin m 3. obole f
4. justaucorps m

aux mots mis en apostrophe :

1. seigneur m 4. princesse f
2. seigneurie f 5. infante f
3. prince m 6. sire m

aux locaux :

1.hôtel m
2.oubliette f

aux guerriers : 3.lansquenet m

1.chevau-léger m aux fonctions :


2.reître m

58
1. compagnon m 3. ex- prévôt des marchands
2. prévôt m

à la réligion ou au parti
aux serments:
1. huguenot m
2. parpaillot m 1. ventre-saint-gris!
3. guisard m 2. mort de ma vie !

Exercice 6. Trouvez les équivalents du français contemporain pour les


archaïsmes lexicaux :

ne voir goutte pipeur m


toquet m demeurer coi
tirer de la poitrine bourgeois m
coeur m civil
choir civilité f
oeuvre m de nonnain cents
poste f barre f de la fenêtre
noise f incontinent
mordi ! incessamment
compère m trousses pl
piper huissier m
piperie f simulacre m

Exercice 7. Traduisez en russe les phrases suivantes ; faites attention aux


archaïsmes orthographiques, expliquez, quelles formes possèdent-ils dans le français
d’aujourd’hui:

1. Pour maintenir la foy,


Je suis belle et fidèle ;
Aux ennemis du roy
Je suis belle et cruelle.
2. – Sang-diou ! je crois bien, reprit le Bearnais.

Exercice 8. Traduisez en russe les phrases suivantes ; faites attention aux


archaïsmes sémantiques, expliquez, quelles sens possèdent-ils dans le français
d’aujourd’hui:

1. En effet, le prie-Dieu sur lequel elle était agenouillée, était de bois de chêne
merveilleusement sculpté, couvert de velours à crépines d’or...
2. La nourrice s’approcha avec cette familiarité qui pouvait venir de cette
tendresse maternelle que la femme conçoit pour l’enfant qu’elle a allaité...

59
3. ... à peine si j’ai cent écus d’or dans ma valise...

Exercice 9. Donnez les équivalents russes des locutions phraséologiques et


proverbes français ci-dessous qui contiennent les historismes suivants:

Compagnon m
1. compagnon d’armes
2. compagnon par le coeur
3. compagnon par la dignité
4. compagnon d’études
5. compagnon d’infortune
6. compagnon de Saint Antoine
7. fameux (mauvais) compagnon
8. hardi compagnon
9. mère des compagnons
10.à dépêche compagnon
11.être compère et compagnon
12.compagnon avec tout le monde
13.c’est un dangereux compagnon
14.compagnon du croc et de la pince
15.compagnon de boulet
16.petit compagnon
17.de pair à compagnon
18.faire le compagnon
19.bon compagnon de voyage fait les lieues courtes
20.de compagnon à compagnon il n’y a que la main
21.il faut être compagnon de sa femme et maître de son cheval
22.qui a compagnon, a maître

écu m
1. amasser (empiler) des écus
2. avoir des écus – il a des écus
3. faire danser les écus
4. père aux écus
5. n’avoir pas un écu vaillant
6. ne pas avoir un quart d’écu
7. brasser des écus
8. mettre écu sur écu
9. ramasser (remuer) les écus à la pelle
10.ah, voici le restant (le reste) de nos écus (ирон.)
11.il ne donnerait pas un teston pour un quart d’écu
12.écu change, écu mange
13.cela ne lui fait non plus de peur qu’un écu à un avocat
14.vieux amis, vieux écus

60
hallebarde f
1. donner la hallebarde à qn
2. cela est vrai comme les Suisses portent la hallebarde par-dessus l’épaule
3. rimer comme hallebarde et miséricorde : cela rime hallebarde et miséricorde
4. il pleut (il tombe) des hallebardes
5. quand il pleuvrait (tomberait) des hallebardes

hôtel m
1. hôtel borgne
2. hôtel de la modestie
3. à l’hôtel de la belle étoile
4. hôtel dégarni
5. souris d’hôtel
6. hôtel des haricots
7. rat d’hôtel
8. être brouillé avec l’Hôtel des Monnaies

lieue f
1. bottes de 7 lieues
2. avancer avec des bottes de 7 lieues
3. chausser ses bottes de 7 lieues
4. être à mille lieues de
5. faire en quatorze jours quinze lieues
6. sentir son fripon d’une lieue : il sent son fripon d’une lieue

mousquet m
1. crever comme un mousquet
2. mettre à qn le mousquet sur l’épaule
3. porter le mousquet

noble m
1. un noble à la rose
2. un noble, s’il n’est pas à la rose, vaut parfois bien peu de chose

obole f
1. apporter son obole
2. ne pas valoir une obole
3. je n’en donnerais pas une obole
4. point de pigeon pour une obole

oubliette f
1. jeter (mettre) aux oubliettes
2. passer par les oubliettes
3. enfermer dans l’armoire aux oubliettes

61
pourpoint m
1. mettre qn en pourpoint
2. l’eau est entrée dans ses souliers par le collet de son pourpoint
3. conserver le moule du pourpoint
4. la chemise est plus proche que le pourpoint

prince m
1. bon prince
2. prince du sang
3. ce sont jeux de prince (qui ne plaisent qu’à ce qui les font)
4. le prince des apôtres
5. les princes des apôtres
6. les princes de l’Église
7. prince des ténèbres
8. le fait du prince
9. morceau de prince
10.mener un train de prince
11.vivre en prince
12.dormir comme un prince

salade f
1. panier à salade
2. encaisser des salades
3. faire sa salade à qn
4. mettre en salade
5. salade russe
6. en salade
7. faire une salade de diverses choses
8. fatiguer la salade
9. passer (donner) une salade à
10.vendre sa salade

seigneur m
1. le Grand Seigneur
2. de grand seigneur, grande rivière et grand chemin, fuis, si tu peut d’être voisin
3. tant vaut le seigneur, tant vaut sa terre
4. seigneur terrien
5. seigneur et maître
6. seigneur du moment
7. grand seigneur
8. grand seigneur à bon marché
9. se donner des airs de grand seigneur
10.vivre en grand seigneur
11.vêtu comme un grand seigneur
12.il n’est pas grand seigneur

62
13.le gros seigneur
14.arche du seigneur
15.les épouses du Seigneur
16.jour du Seigneur
17.vigne du Seigneur
18.être dans les vignes du Seigneur
19.mettre le pied dans la vigne du Seigneur
20.crier au Seigneur
21.faire le seigneur
22.s’endormir au Seigneur
23.c’est un petit seigneur

sire m
1. un maître sire
2. pauvre (triste) sire

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 191–192.
2. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 217, 219, 226, 234.
3. Клоков В.Т. Словарь французского языка в Канаде. Квебек и Акадия.
Саратов: Изд-во Саратовского университета, 2004.
4. Клоков В.Т. Словарь французского языка в Африке.
Лингвострановедческие особенности. Саратов: Изд-во Саратовского
университета, 1996.
5. Клоков В.Т. Словарь французского языка за пределами Франции.
Саратов: Изд-во Саратовского университета, 2000.
6. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 47.

63
CHAPITRE IV 
STRUCTURATION SЙMANTIQUE ET FORMELLE DU
VOCABULAIRE DU FRANÇAIS MODERNE

4.1. Les synonymes

LES THЦMES À DЙVELOPPER :

1. Synonymie et dictionnaires.
2. Les critères de la synonymie.
3. La différenciation des synonymes.
4. Les différences syntaxiques entre les synonymes.
5. Les différences sémantiques entre les synonymes.
6. Les différences pragmatiques entre les synonymes.

ACTIVITЙS :

Exercice 1 Remplacez le terme en italique par le verbe entre parenthèses. Opérez


les changements de construction nécessaires:

1. Vous a-t-il annoncé son prochain mariage? (faire part)


2. Avez-vous déjà utilisé son couteau électrique? (servir)
3. Vos parents vous ont-ils autorisé à aller au bal? (permettre)
4. Le maître-nageur a-t-il initié ses élèves au crawl? (apprendre)
5. Le député a-t-il rendu compte à ses électeurs de son intervention à l'Assemblée?
(faire connaître)
6. A qui peut-on confier cette mission délicate? (charger)
7. Te sentais-tu capable de t'opposer à ses arguments? (contester)
8. Notre équipe l’emportera-t-elle sur ses adversaires? (triompher)

Exercice 2. Même exercice portant cette fois sur des adjectifs:


1. Est-il capable de résoudre cette difficulté? (qualifié, apte)
2. Etes-vous favorable à ce projet? (partisan)
3. S'est -il révélé vraiment incapable de faire régner le calme? (impuissant)
4. Se montre-t-il attentif à sa réputation? (soucieux)
5. S'est-il toujours montré fidèle à ses engagements? (respectueux)

64
6. Etait-il encore enfoui sous ses dossiers quand vous l'avez vu? (submergé)

Exercice 3. Le même synonyme ne convient pas à tous les emplois. Dans les
couples de phrases suivants, l'adjectif commun ne peut être remplacé qu'une seule
fois par l'adjectif synonyme donné en tête. Faites la substitution qui convient et
trouvez une solution pour l'autre phrase:

1. (indifférent) a) II est insensible aux éloges.


b) La différence est vraiment insensible.

2. (content) a) Le dénouement est heureux pour tous.


b) Je suis heureux de ce résultat.

3. (persévérant) a) II faut être patient aux heures de pointe.


b) Seule une enquête patiente permettra d'aboutir.

4. (blanc) a) Cet écrivain n'est qu'un pâle imitateur.


b) Le conducteur était encore tout pâle de la peur qu'il avait eue.

5. (grand) a) Cette veste est beaucoup trop large.


b) Le père de mon camarade est très large d'idées.

6. (imprudent) a) Nous avons pris un repas très léger.


b) II a été bien léger de lui confier sa voiture.

7. (docile) a) Cette somme est soumise à l'impôt.


b) C'est un enfant calme et soumis.

Exercice 4. Même exercice avec des verbes cette fois :

1. (prodiguer) a) On nous a dispensé des paroles d’encouragement.


b) On nous a dispensé des épreuves orales.

2. (divertir) a) Il ne veut pas se laisser distraire de son travail.


b) Dans les stations thermales, on s’efforce de distraire les curistes.

3. (supprimer) a) J’ai fait dissoudre du sucre.


b) Le gouvernement a dissous les organisations subversives.

65
4. (favoriser) a) Il me souriait pour m’encourager.
b) La fortune vient enfin de lui sourire.

5. (supporter) a) De gros piliers soutiennent la voûte.


b) Il soutient qu’il a raison.

6. (éprouver) a) Nous avons dû subir ce raseur toute la soirée.


b) L’ennemi a subi de lourdes pertes.

7. (subvenir) a) Un rien suffit pour le mettre en rage.


b) Il ne peut suffire seul à ses besoins.

8. (interrompre) a) La séance a été suspendue pendant une heure.


b) Il a été suspendu de ses fonctions.

Exercice 5. Complétez les phrases en choisissant le terme approprié :

Si on parlait d’argent
Des étrennes – le minimum vital – une indemnité – des dividendes – un salaire – la
paye – une solde – un pourboire – des gages – un traitement – des honoraires – des
émoluments – une pension – un loyer – un mois – des dommages – intérêts – des
arrhes – une prime – des appointements – un prêt – un cachet – une quittance – une
bourse – un rappel – une rémunération – une rétribution.

1. Il demande une juste .............................................................de son travail.


2. Le S.M.I.C. est le ..............................minimum obligatoire payé à tout
travailleur.
3. La ..................d’un officier est plus élevée que celle d’un simple soldat.
4. Le service est compris, tu n’es pas obligé de donner un............................ ..
5. Autrefois, le samedi était pour les ouvriers le jour de ............................... .
6. Les avocats et les médecins perçoivent des ......................................... .
7. Chaque actionnaire recevra des ..................................................... .
8. J’ai commandé plusieurs livres chez mon libraire et je lui ai versé
des ..................
9. C’est un acteur très célèbre, il touche des .............................. fabuleux.

66
10.Grâce à sa .........................., elle a pu continuer ses études.
11.Les fonctionnaires perçoivent un .................................... .
12.Les policiers reçoivent une ........................... de risque.
13.J’ai pu acheter mon appartement grâce à un ........................ bancaire.
14.J’ai oublié de régler une facture ; on m’a envoyé une lettre de ................ .
15.Ce mois-ci, je dois payer mes impôts, le .................. de mon appartement,
la ........... du gaz, de l’électricité et du téléphone, je n’en sortirai jamais !
16.S’ils divorcent, il sera obligé de verser une ...........................alimentaire
importante à sa femme car ils ont trois enfants.
17.On dit que « toute peine mérite..................... ».
18.Ses ..............................sont nettement insuffisants.
19.Jadis, les domestiques recevaient des .......................... .
20.Les militaires de carrière perçoivent une .....................de l’État lorsqu’ils
atteignent l’âge de la retraite.
21.Ses modestes .............................ne lui permettront jamais de faire des
économies.
22.Certains salariés touchent un treizième ............................ .
23.Les instituteurs ont parfois droit à une .................. pour leurs frais de
déplacement.
24.L’assurance adverse lui a versé des ......................... après son accident.
25.Beaucoup de gens n’ont même pas le ........................ .
26.N’oublie pas de donner les ......................... au concierge.

Exercice 6. Faites correspondre les mots de la première colonne avec leur


synonyme :

1. capiteux a) doux
2. clairet b) corsé
3. frelaté c) frais
4. frappé d) ivre
5. coupé e) léger et peu coloré
6. aviné f) additionné d’eau
7. moelleux g) enivrant
8. généreux h) falsifié

67
Exercice 7. Rendez ces habitations à leurs régions ou pays respectifs :

1. datcha 6. ashram
2. wigwam 7. tipi
3. isba 8. hacienda
4. estancia 9. cottage
5. mas 10.yourte

Exercice 8. Faites correspondre les mots de la première colonne avec leur


synonyme :

1. anachorète a) injure
2. ouailles b) diffuseur
3. métempsycose c) ange
4. prosélyte d) abjuration
5. apostasie e) omniprésence
6. sacerdoce f) ermite
7. ubiquité g) fidèles
8. blasphème h) récit de la vie de saints
9. hagiographie i) réincarnation
10.séraphin j) vocation

Exercice 9. Appariez chaque terme avec son synonyme :

1. collusion a) connivence 6. amender a) condamner


b) accident b) modifier
c) allusion c) soumettre
2. illicite a) censuré 7. inculpé (nom) a) coupable
b) permis b) prévenu
c) interdit c) détenu
3. récuser a) avouer 8. révoquer a) assurer
b) délaisser b) proposer
c) contester c) congédier

68
4. sujétion a) proposition 9. réactionnaire a) progressiste
b) soumission b) rétrograde
c) interpellation c) extrémiste
5. présomption a) hypothèse 10. séparatiste a) indépendantiste
b) preuve b) fédéraliste
c) accusation c) totalitariste

Exercice 10. Remplacez les points de suspension par un des mots proposés ci-
dessous :
Périple – équipée – odyssée – exode – pérégrination – croisière – tournée – trip –
campagne – transhumance

1. À l’origine, le mot ... désignait l’état hallucinatoire qui suivait l’absorption de


drogues.
2. Le voyage qu’accomplit un commerçant pour affaires, un conférencier ou une
troupe théâtrale est ... .
3. Une opération militaire effectuée selon un plan d’attaque est ... .
4. Une fuite en masse est ... .
5. Un voyage de découverte par voie maritime autour du globe ou d’une mer
est ... .
6. Un voyage gorgé d’aventures comme fut celui d’Ulysse est ... .
7. Une escapade, une aventure dans laquelle on se lance, souvent à la légère,
est ... .
8. Le déplacement saisonnier d’un troupeau vers des zones où il pourra se nourrir
est ... .
9. Employé surtout au pluriel, le mot ... désigne une série d’allées et venues
incessantes.
10.Un grand voyage en mer, dans un but de repos ou de délassement, s’appelle ... .

Exercice 11. Synonymie et niveau de langue.


A. Dans les phrases suivantes, tous les mots employés sont-ils en
accord avec le registre choisi ? Si vous remarquez des dissonances, remplacez le
terme litigieux par un synonyme approprié :

69
1. a) Mes chaussures neuves me font terriblement souffrir.
b) Ces nouvelles pompes me font vachement mal.
c) Il a l’air de souffrir le martyre dans ses nouvelles godasses.

2. a) Dès qu’il en a eu marre de son bouquin, il me l’a refilé.


b) C’est une attention délicate de nous avoir dédicacé votre dernier bouquin.
c) Pour piger un bouquin comme ça, il faut être rompu à toutes les finesses de
la langue.

3. a) Nous rendîmes mille fois grâce à notre aimable hôtesse pour le succulent
gueuleton qu’elle nous avait servi.
b) Quand on crevait de faim dans les camps, la boustifaille a bien souvent
hanté nos rêves.
c) On n’avait qu’une chose de commun dans la famille, c’était l’angoisse de la
croûte.

4. a) Mes parents se décarcassèrent pour me donner une éducation soignée et


m’initier au beau langage.
b) Encore que je prisse la parole pour la première fois en public, je me suis
drôlement bien débrouillé.

B. Quels seraient, dans un registre soutenu, les équivalents synonymiques des


termes en soulignés dans ces phrases de Céline ?

1. Il faisait un raffut horrible, tous les voisins se bidonnaient.


2. Je les ai en horreur, les boulots.
3. Vois-tu, Auguste, qu’il aille nous faire une méningite ? Ce serait bien notre
veine !
4. À la barrière, mon oncle et papa entraient au bistrot se jeter une.
5. Les mômes, ils l’ont sentie la sollicitude des familles. Il a fallu qu’ils se la
tapent, l’huile de foie de morue !
6. C’était si petit, notre piaule qu’on butait partout.
7.  Devant l’église, il me fout une baffe, un coup de pompe tout à fait rageur pour
que je traverse au galop.
8. Grand-mère, elle n’arrêtait pas d’aller piquer du rossignol à la salle des
ventes.
70
Exercice 12. Dans les séries suivantes, indiquez les termes qui vous paraissent
avoir une valeur a) dépréciative ; b) laudative ; c) neutre :

1. tenace, persévérant, entêté, acharné, buté, constant, têtu.


2. poli, gracieux, empressé, courtois, cérémonieux, obséquieux, avenant, raffiné.
3. docilité, souplesse, humilité, soumission, servilité, obéissance, complaisance,
douceur.
4. habile, capable, futé, ingénieux, industrieux, malin, débrouillard, rusé, roué.
5. confiant, naïf, ingénu, crédule, simple ;
6. montrer, exposer, exhiber, étaler, arborer, afficher, présenter, déballer.
7. regarder, observer, contempler, guigner, considérer, épier, examiner, lorgner,
dévisager, toiser.
8. svelte, maigre, mince, frêle, élancé, étique, fluet, filiforme.

Exercice 13. Dites par quels termes plus familiers désigne-t-on :

Un porc L’automobile
Un cheval La nourriture
Un chien Le bruit
Un pantalon La tête
Une chemise Les yeux
Un élève-travailleur Les oreilles
Un paresseux La bouche
Un flatteur Le nez
Un vaniteux
Un élégant Travailler
La chance Boire
La malchance Dormir
Des chaussures Protester
La maison Réprimander
La concierge Habiter
L’appartement Manger

71
Parler Rire
Exercice 14. Dites par quels termes familiers et argotiques désigne-t-on les
activités  « irrégulières» et ceux qui pratiquent ces activités :

Le milieu « délinquant », en Se battre


général Tuer
Les truands Tuer avec une arme à feu
Le vol Un fusil
Vol avec tromperie Un pistolet
Vol de petites choses Un couteau
Vol avec violence, menaces, Une mitraillette
effraction
Une balle
Un cambriolage
Tuer à coups d’arme à feu
Battre violemment
Forcer une porte

Exercice 15. Dites par quels termes familiers et argotiques désigne-t-on les
policiers et leurs activités :

Un gendarme Brigade criminelle


Un agent cycliste Dénoncer
Les agents motocyclistes Perquisition
La police des moeurs Commissariat de police
Les menottes Interrogatoire
La dénomination collective des emprisonner
policiers La prison
La voiture cellulaire La fouille
L’arrestation générale
Les indicateurs
Le juge d’instruction
Le Tribunal
L’avocat
Les enquêteurs
Matraque

72
Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 195–207.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 54–58.
3. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 176–182.
4. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред В.Н. Ярцевой. М.,
1990. Р. 146–147.
5. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 165–169.

4.2. Les antonymes


LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. L’antonymie comme phénomène psycholinguistique.


2. Antonymes contradictoires ou complémentaires.
3. Antonymes contraires ou « gradables ».
4. Antonymes converses ou réciproques.
5. Antonymie et morphologie.

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Quel est l'antonyme "habituel" des adjectifs employés dans ces
expressions? Pensez-vouz qu'il puisse apparaître dans ces contextes?

1. Attention, chien méchant !


2. En vente dans toutes les bonnes pharmacies.
3. Je viens d'acheter un petit bout de terrain.
4. J'ai pris un bon bain en rentrant chez moi.
5. Nous avons fait une petite belote.
6. Il va son petit bonhomme de chemin.
7. Je préfère m'adresser à un petit artisan.
8. Il s'est fait une méchante blessure.
9. Mon frère a pris une bonne douche.
10.Il affectionne les petits plats et les petits fours.
11. Il me faut une bonne sieste pour me remettre d'aplomb.
12.Son pauvre manteau ne le protégeait guère du froid.
13.Avec ses maigres économies, il a bien du mal à joindre les deux bouts.

Exercice 2. Trouvez, parmi la série de substantifs ci-dessous, les antonymes


correspondants:

1 ) indifférence a) auxiliaire
2) titulaire b) cession
3) crédulité c) radiation
4) acquisition d) intérêt
5) amélioration e) hostilité
6) bienveillance f) refus
7) adresse g) scepticisme
8) assiduité h) négligence
9) inscription i) aggravation
10.acquiescement j) gaucherie

Exercice 3. Trouvez, parmi la série d’ adjectifs ci-dessous, les antonymes


correspondants:

1) barbu a) hétérogène
2) homogène b) subjectif
3) malléable c) motivé
d) glabre
4) laconique
e) énergique
5) objectif
f) fougueux
6) patient g) changeant
7) décidé
h) hésitant
8) amorphe
9) stable i) prolixe
10) arbitraire j) rigide

Exercice 4. Remplacez les termes en italique par un antonyme correspondant :

1. La cire se liquéfie à la chaleur.


2. On éprouve de l'aversion face à des propos hostiles.
3. Il a réclamé l'original de sa lettre de licenciement.
4. Il a fait preuve d'aménité envers le titulaire du cours.
5. Dans la société, l'alcoolisme est lié à divers types de prohibition.
6. Dans son exorde, l'orateur a exalté le travail de son prédécesseur.
7. Le géant montrait une certaine circonspection dans son attitude.
8. Il manifesta de l'agressivité dès son emprisonnement.
9. Son air décidé renforçait la clairvoyance de son discours.
10. L'aggravation de sa maladie l'a rendu faible.

Exercice 5. Recherchez un ou des antonymes des mots écrits en italiques:

1 négliger son travail


2. reconnaître ses torts
3. ouvrir un compte
4. confirmer un rendez-vous
5. occuper un territoire
6. maigrir de. trois kilos
7. améliorer une traduction
8. un enfant taciturne
9. un son continu
10. un mets savoureux
11. un accord écrit
12. la population rurale
13. opérer avec souplesse
14. connaître la prospérité
15. se trouver dans l'abondance
16. diriger avec fermeté

Exercice 6. Il arrive que le contexte ou la situation crée une opposition antonymique


que les mots ne comportaient pas. À qui ou à quoi s’opposent ?

- Les blancs : 1. Sous la Chouannerie ? – 2. Au moment de la révolution russe ?


– 3. En Afrique du Sud ? – 4. Dans un jeu de dames ?
- Le blanc dans les expressions suivantes : arme blanche – tir à blanc – viande
blanche – pain blanc – mariage blanc – nuit blanche ?
- Le bleu dans : le ciel est bleu – du sang bleu – zone bleue – pour un bleu, il ne
se débrouille pas mal ?

Exercice 7. Dites si les oppositions habituellement faites : paternel / maternel,


paternité / maternité, père /mère peuvent jouer à propos des expressions suivantes :
- La langue maternelle – l’école maternelle – un oncle maternel – un ton
paternel.
- Il revendique la paternité de cette invention. – Mon petit frère est venu au
monde à la maternité. – L’étude des groupes sanguins est un indice dans la
recherche de la paternité.
- L’oisiveté est la mère de tous les vices. – Le colonel est le père du régiment. –
Le Père éternel – les Pères de l’Eglise – la Mère abbesse – la Reine mère –
Louis XII était appelé le Père du peuple – la Mère patrie.

Le Nord est-il nécessairement le contraire du Sud ? Pourquoi est-il ressenti comme


tel dans les expressions suivantes ?

L’Amérique du Nord – le pôle Nord – l’hémisphère Nord - 30° de latitude Nord – Le


Nord finit par l’emporter dans la guerre de Sécession.
« Noble Flandre où le Nord se réchauffe engourdi
Au soleil de Castille et s’accouple au Midi. » (V.Hugo)

En va-t-il de même dans :

Le vent du nord – la gare du Nord – le réseau Nord de la SNCF – le département du


Nord – l’autoroute du Nord – une maison exposée au nord ?

Exercice 8. Parmi les exemples suivants, quels sont ceux pour lesquels l’adjectif
beau peut être opposé à son antonyme : laid ? L’antonymie est-elle toujours possible
dans tous les autres cas ? Quand elle l’est, proposez l’antonyme convenable.

Un beau voyage – un beau visage – de beaux yeux – une belle prestance – un beau
livre – un bel après–midi – la mer était belle – un beau résultat – de beaux sentiments
– une belle âme – un bel héritage – un bel appétit – la Belle Époque – se démener
comme un beau diable – de belles paroles – être dans de beaux draps.

Exercice 9. Antonymie de quelques verbes polysémiques. Trouvez l’antonyme


correspondant à chaque emploi des verbes utilisés. Il peut y avoir plusieurs
antonymes.

a) 1. défendre des buts (football)


2. défendre une cause
3. défendre un pays
4. défendre sa porte
b) 1. connaître une nouvelle
2. ne plus se connaître (colère)

c) 1. fortifier les muscles


2. fortifier quelqu’un dans sa résolution
3. fortifier une position (guerre)

d) 1. altérer une denrée


2. être altéré (soif)

Exercice 10. Montrez que, dans les phrases suivantes, le mot en italique peut avoir
deux sens comlètement opposés :

1. a) Ayant obtenu son changement pour le Midi, mon oncle voulait toutefois
conserver sa maison. Il l’a louée à un collègue.
b) Arrivé là-bas, il a lui-même loué un appartement à une cousine qui venait
d’en hériter.
2. a) La femme de notre hôte était une remarquable cuisinière. Nous avons été
magnifiquement traités.
b) Nos hôtes ne se plaindront sans doute pas de la façon dont nous les avons
reçus.
3. a) Si vous voulez que je vous rapporte des perdreaux, il faut bien que je les
chasse.
b) J’en avais assez de voir ce chat dans la maison. Je l’en ai chassé.

Exercice 11. Ajoutez à chacun de ces mots le préfixe qui convient pour faire
apparaître un mot de sens contraire :

- tacher, mobiliser, qualifier, estimer, brancher, centraliser, joindre, conseiller ;


- succès, politesse, union, cléricalisme, indication, réalité, proportion, vente,
aventure (heureuse) ;
- adroit, civil, courtois, content, continu, raciste, constitutionnel, intéressé,
normal.

Exercice 12. Faites apparaître le mot de sens opposé en substituant au préfixe des
mots suivants un autre préfixe approprié :
Exemple : emménager – déménager

- embarquer, empaqueter, décrocher, enterrer, déboiter, déraciner, surestimer ;


- bienveillant, concordant, émigrant, surpeuplé ;
- apparition, bénédiction, sympathie, destruction, persuasion, débarcadère,
accélération, sous-vêtements.

Exercice 13. Recherchez un ou des antonymes des substantifs écrits en italiques:

faire preuve de sobriété traduire avec précision


prôner l’économie observer la régression
vivre dans l’anxiété entrer en apprentissage
agir dans la duplicité constater l’étiolement

Exercice 14. Recherchez un ou des antonymes des adverbes suivants :

Manuellement Énergiquement Singulièrement

posément Simultanément Subrepticement

isolément progressivement Précautionneusement

précédemment bravement conjointement

Exercice 15. Appariez chaque chiffre à la lettre correspondante afin de réaliser des
couples d’antonymes :

1. persévérance a) conclusion
2. descendance b) muflerie
3. préambule c) lâcheté
4. euphorie d) ascendance
5. panégyrique e) tristesse
6. galanterie f) cavité
7. héroïsme g) calomnie
8. protubérance h) versatilité

Exercice 16. Même exercice :

1. régulier a) articuler
2. embaucher b) noble
3. fignoler c) hypocritement
4. prosaïque d) entièrement
5. magistral e) bâcler
6. inculte f) désordonné
7. immanent g) transcendant
8. bredouiller h) nettement
9. vaguement i) sporadique
10.partiellement j) savant
11.méthodique k) ordinaire
12.franchement l) licencier

Exercice 17. Dites si les mots préfixés en in contenus dans les énoncés ci-dessous
ont pour antonyme, dans ce contexte, le mot amputé de son préfixe :

Un spectacle inouï Un discours interminable


Un élève impertinent Un regard impénétrable
Un temps incertain Un créancier intraitable
Une sottise insondable Un caractère impossible
Un champion invincible Un pneu increvable
Un événement insolite Un appétit insatiable
Des progrès inexistants Des conséquences inéluctables
Des preuves indubitables Un employé indélicat
Un esprit indépendant Un secret inviolable
Un garçon indécrottable Une nature insouciante
Un juge intransigeant Une volonté inexorable
Une envie irrésistible Une émotion indicible
Un vêtement impeccable Un hôte indésirable

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 208–211.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 58–61.
3. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 183–187.
4. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 36.
4. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 163–165.
4.3. Les paronymes

ACTIVITЙS :

Exercice I. Complétez les phrases suivantes en tenant compte de la liste des


paronymes ci-dessous:

dénoter, détonner; matériel, matériau; collision, collusion; compréhensif,


compréhensible; cohésion, cohérence

1. Son attitude ... un grand embarras.


2. Il portait un costume dont les couleurs ... dans la foule.
3. La brique est le principal ... des maisons.
4. L'armée en campagne teste son ... de guerre.
5. Ce professeur est très clair, il explique de manière ...
6. C'est un homme ... , il vous excusera, certainement.
7. Ce récit dans lequel les idées s'accordent bien entre elles, témoigne d’une
parfaite ...
8. Au football, la ... de l'équipe est vitale pour prétendre à la victoire.
9. La ceinture protège particulièrement les passagers en cas de ... frontale.
10.Le syndicat dénonce la ... entre le gouvernement et le patronat.

Exercice 2. Même exercice:


grabat, gravais; égailler, égayer; accoster, accoter; imminent, éminent; denté,
dentelé

1. Cet ... chercheur s'est consacré à l'étude des abeilles.


2. Le ciel s'assombrit, les premiers éclairs apparaissent, l'orage est ...
3. Légèrement éméché, l'homme était... au comptoir.
4. Quand le navire ..., les marins fixent les amarres au quai.
5. L'hôpital militaire ne disposait que de minables ... pour recevoir les blessés.
6. Après la destruction du mur, l’ouvrier emporte les ...
7. Dès que la cloche retentit, les enfants s'... dans la cour.
8. Les quelques frésias disposés dans ce vase ... la pièce.
9. Une horloge mécanique contient beaucoup de roues ...
10.Certaines feuilles comme celles du châtaignier, taillées en dents de scie, sont
dites...
Exercice 3. Sachant que les phrases sont disposées par paires, retrouvez les
paronymes adéquats:

1. Le bronze résulte de l’... du cuivre et de l’étain.


2. L'... est le symbole du mariage.
3. Le ... est l'action de rendre le linge blanc.
4. Ce compte anodin avait servi au ... des narcodollars.
5. La ... du thermomètre est établie jusqu'à 42º centigrades.
6. En musique, on parle de la ... des notes de la gamme.
7. Au cours de sa visite, il n'a fait aucune ... à notre dispute.
8. C'est un garçon rêveur qui se berce facilement de douces ...

Exercice 4. A l'aide du dictionnaire, indiquez la différence de sens qui existe entre:

1. égaliser et égaler
2. amnistie et armistice
3. préposition et proposition
4. affleurer et effleurer
5. enfantin et infantile
6. exode et exorde
7. désintérêt et désintéressement
8. amoral et immoral
9. perpétrer et perpétuer
10. infraction et effraction
11. conjoncture et conjecture
12. rabattre et rebattre
13. acception et acceptation
14. abattage et abattement
15. ingestion et injection
16. déchirure et déchirement
17. venimeux et vénéneux
18. inculper et inculquer
19. inclinaison et inclination
20. renonciation et renoncement

Exercice 5. Modifiez la partie soulignée des mots suivants en produisant leurs


paronymes :
Collision Éruption
Avènement Anoblir
Illusion Exception
Inculquer Dénuement
Allocation Désaffection
Justice diviser

Exercice 6. Dans les mots suivants, une lettre a été omise. Retrouvez-la de façon à
produire, dans chaque cas, deux mots voisins mais différents :

Exemple : alloc▪tion allocation


allocution

loc▪tion infe▪ter
▪nduire r▪ture
adju▪ant cr▪quer
abl▪tion dis▪uter
▪ierge vi▪icole

Exercice 7. En supprimant une lettre, produisez un autre mot :

fracture blocage
friction bronze
stuc brosse
flou classe
froc clause
blond clocher

Exercice 8. A l'aide du dictionnaire, indiquez la différence de sens qui existe entre:

1. abjurer / adjuger / conjurer / adjurer


2. abrègement / abréviation / abrogation
3. acceptation / acception
4. adhérence / adhésion
5. affecter / infecter / infester
6. affleurer / effleurer
7. allocation / allocution
8. alternance / alternative
9. amener / emmener
10. aménager / emménager
11. amoral / immoral
12. anoblir / ennoblir
13. attentionné / mal (bien) intentionné
14. avènement / événement
15. aventureux (adj.) / aventurier (n.) / aventuré (adj.)
16. bribes / bride
17. capiteux / captieux
18. cessation / cession / scission
19. circoncire / circonscrire
20. civil / civique
21. coasser / croasser
22. cohérence / cohésion
23. compréhensible / compréhensif
24. conjecture / conjoncture
25. contacter / contracter
26. décade / décennie
27. dédicacer / dédier
28. dénouement / dénuement
29. désintérêt / désintéressement
30. dessein / dessin

Exercice 9. Même exercice :

1. dissension / dissentiment
2. effraction / infraction
3. égocentrisme / égoïsme / égotisme
4. élucider / éluder
5. émerger / immerger
6. émigrer / immigrer
7. éminent / imminent
8. empreint / emprunt
9. enfantin / infantile
10.enfouir / s’enfuir
11.entrer / rentrer
12.épigramme / épigraphe / épitaphe
13.éruption / irruption
14.éthique / étique
15.évoquer / invoquer
16.exalter / exhaler / exulter
17.exaucer / exhausser
18.exode / exorde
19.importun / opportun
20.inclinaison / inclination
21.légal / légitime
22.léser / lésiner
23.oiseux / oisif
24.originaire / original / originel
25.partial / partiel
26.perpétrer / perpétuer
27.prodige / prodigue
28.vénéneux / venimeux

Exercice 10. Retrouvez les paronymes adéquats dans chaque triades :

1. La surface du terrain est déterminée par l’emplacement des....


2. En signe de deuil, les drapeaux étaient en ... .
3. Les voies de certaines grands-routes sont séparées par une ... (bel) centrale.

1. Sur les pierres tombales, les ... commencent souvent par ces mots : « Ci-
gît ... ».
2. L’... est un petit poème satirique qui attaque violemment un personnage.
3. L’... est une courte citation en tête d’un livre pour en indiquer l’esprit.

1. Ces muguets ... une odeur agréable.


2. Après sa victoire, cet athlète ... de joie.
3. Les contes de fées ... facilement l’imagination des enfants.  

1. La fondue est ... de Suisse.


2. Ce feuillet a été écrit par V. Hugo lui-même ; c’est donc un ... .
3. Le sens ... d’un mot est celui qui date de sa création.

1. Le blessé ne cessait de réclamer l’... de ses souffrances.


2. Dans le langage estudiantin on procède souvent à l’... des mots fréquents.
3. Le parlement a voté l’... d’une loi, c’est-à-dire son annulation.

1. L’union ... qui est conforme au droit, s’oppose à l’union libre.


2. Des dispositions qui ont valeur de loi sont appelées dispositions ... .
3. Ce qui est ... est permis par la loi mais n’est pas forcément juste.

1. Vous prononcez des affirmations risquées, hasardeuses, autrement dit... .


2. Celui qui vit d’intrigues, de malhonnêteté est un ... .
3. Celui qui aime l’aventure a l’esprit ... .

1. On parle de l’... de Montaigne qui parlait de lui et qui faisait des analyses
détaillées de sa personnalité physique et morale.
2. Le fait de rapporter tout à soi-même au mépris d’autrui, c’est de l’... .
3. Être centré sur soi-même et ne considérer le monde extérieur qu’en fonction de
l’intérêt que l’on se porte, c’est de l’... .
Ouvrages de référence :

1. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et


morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 67.
2. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 176–182.
3. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 368.
4. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 165–169.

4.4. Les homonymes

1.LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. Les principaux types d’homonymes


1.1. homonymie absolue
1.2. homonymie partielle
1.3. les homonymes lexicaux
1.4. les homonymes grammaticaux
1.5. homonymes, homophones, homographes
2. L’origine de l’homonymie.
3. Homonymie / polysémie : le critère étymologique.

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Parmi les mots ci-dessous, retrouvez les homonymes adéquats pour
chaque phrase:

acquis, palet, vice, desseller, golfe, palais, golf, vis, descellées, acquit

En principe, l’anticyclone centré sur le ... de Gascogne nous envoie des courants
chauds.
Le ... est un sport de plus en plus prisé à l’heure actuelle.
La conférence aura lieu au ... de Congrès.
Le ... est poussé par le joueur de hockey sur glace.
La procédure judiciaire fut annulée pour .. de forme.
Le clou et la ... servent à assembler la plupart des pièces de construction.
Après avoir chevauché plusieurs heures, il convient de ... le cheval et de le
bouchonner avant de le rentrer à l’écurie.
Dans ce vieux mur, plusieurs pierres sont ...
Au bas d’une facture payée, on trouve cette formule: “pour ...”.
A l’âge de trois ans, l’enfant a déjà ... les bases du langage oral.

Exercice 2. Même exercice.


Flamands, corps, repaire, exhaussé, cor, flamants, différent, exaucé, repères,
différend

L’habitat des grands carnivores tels que l’ours est dénommé ...
Lors du tour de la reconnaissance, le copilote prit ses ... afin de mieux orienter son
partenaire.
Faites un voeu en regardant une étoile filante et il sera ...!
On a ... le seuil de cette fenêtre de vingt centimètres.
L’employé et le patron n’étaient pas d’accord, un ... les opposait.
Les villages ont un aspect ... des villes.
La Belgique se compose en majorité de Wallons et de ...
Parmi les échassiers, les ... roses sont particulièrement élégants.
L’oeil-de-perdrix est le terme qui désigne le ... au pied.
Un vin corsé est un vin qui a du ...

Exercice 3. Même exercice.


pause, censés, chant, vent, voie, desseins, haleine, sensées, van, pose, champ, voix,
dessins, alenes

À l’heure du repas, les ouvriers s’octroient une ... d’une heure.


La ... du carrelage demande une certaine dextérité.
Le menuisier a posé ces planches sur ... afin de leur permettre de mieux sécher.
Les moissonneurs terminerent ce ... de blé en une journée.
Les logopèdes sont ... rééduquer les troubles du langage.
Dans son allocution le ministre a, contre toute attente, prononcé des paroles...
Le ... d’ouest amène souvent la pluie dans nos régions.
Pour le transport des chevaux, le ... est tout indiqué.
Plusieurs espèces animales sont en ... d’extinction.
Après son récital, ce chanteur était sans ...
Ces hommes sans scrupules nourrissaient de noirs ...
Les premiers ... d’enfants sont de simples gribouillages.
Les mets aillés donnent une ... particulièrement forte.
Parmi son attirail, le cordonnier dispose d’... pour coudre les chaussures.

Exercice 4. Sachant que les phrases sont disposées par triades, retrouvez les
homonymes adéquats (choisissez parmi les mots donnés ci-dessous):

heure,heur, heurts; comptes, comte, conte; coques, coke, coq; fret, frais, frai; fonds,
fond, fonts; renes, renne, reine; pennes, pene, peine; sorts, sore, saur

Quelque 2000 chênes étaient nécessaires pour réaliser les ... des trois-mâts du XVII-e
siecle.
Le ... est le symbole de la Wallonie.
Le ... est un combustible.
Le transport de ... est devenu un métier à risques.
Le baptême des enfants a lieu dans les ... baptismaux.
On découvrait, en toile de ..., un paysage pittoresque.
Le ... est le légendaire animal associé au Père Noël.
La ... Élisabeth de Belgique était une mélomane avertie.
C’est avec des ... que l’on dirige un attelage de chevaux.
Cendrillon est un titre d’un ... populaire.
Le ... est un titre de noblesse supérieur au baron.
Pour établir un budget, il est important de faire ses ...
Une transaction bancaire occasionne toujours des...
Le chargement d’un avion ou d’un bateau constitue son ...
L’époque du ... est le temps de la reproduction chez les poissons.
Suite au décès de son mari, elle eut beaucoup de ...
Le ... est une partie essentielle de la serrure.
Les plumes des ailes et de la queue des oiseaux sont appelées ...
Le hareng séché et fumé est dit hareng ...
Les sorcières jettent souvent de mauvais ...
Le ... est le nom d’un groupe de sporanges chez les fougères.
22.En principe, le train arrive toujours à l’...
23.Il y eut des ... entre la police et les manifestants.
24.Il n’eut pas l’... de lui plaire.

Exercice 5. Sachant que les phrases sont groupées par quatre, retrouvez les
homonymes adéquats (choisissez parmi les mots donnés ci-dessous):
pers, père, paire, pair; poids, pois, pouah, poix; thym, teint, tin, tain; sot, seaux, saut,
sceaux; courre, cour, cours, court; Lys, lisse, lice, lys (lis)

Athéna est aussi appelée la déesse aux yeux ...


Il s’est acheté une nouvelle ... de chaussures.
On peut dire que Freud est le ... de la psychanalyse.
Cette jeune fille travaille au ...
Le ... s’applique derrière une glace pour qu’elle puisse réfléchir la lumière.
Le ... est une sorte de béquille en bois qui soutient un navire en construction.
Le ... est une plante appréciée pour son arôme prononcé dans la cuisson de certains
légumes.
Cet enfant a le ... hâlé par le soleil.
Cette résine appelée ... sert à fabriquer des torches.
Aux championnats de ... et haltères, les concurrents soulèvent des charges étonnantes.
“...” est une interjection qui marque le dégoût.
Le petits ... se cultivent dans la plupart de nos régions.
Parmi les attractions modernes, le ... à l’élastique est de plus en plus prisé.
En France, le garde des ... est l’équivalent du ministre de la Justice.
En cas d’orage violent, on dit qu’il pleut à ...
Il faut être ... pour tenir de tels paris insensés.
Le ... ou ... fut longtemps l’emblème des rois de France.
Entrer en ..., c’est s’engager dans une compétition.
Une surface qui n’offre aucune aspérité est une surface ...
La ... est une rivière de France et de Belgique.
La chasse à ... fut surtout pratiquée au moyen âge.
À l’université, les étudiants suivent les ... dans les amphithéâtres.
Au tennis, les adversaires s’opposent sur un ... en terre battue.
Au son de la cloche, les écoliers s’égaillent dans la ... de récréation.

Exercice 6. Voici les mots qui changent de sens selon qu’ils sont au masculin ou au
féminin. Mettez cette distinction en évidenc :.

1. pendule 7. livre 13.somme 19. mode


2. manche 8. moule 14. tour 20.manoeuvre
3. voile 9. mousse 15. garde 21. crêpe
4. vase 10. page 16. mémoire 22. parallèle
5. enseigne 11. platine 17. cartouche 23. physique
6. carpe 12. poêle 18. greffe 24. trompette
Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 212–218.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002. Р. 66–69.
3. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 173–176.
4. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990. Р. 345.
5. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002. Р. 158–163.
CHAPITRE V
LA LEXICOGRAPHIE FRANÇAISE
LES THÈMES À DÉVELOPPER :

1. Présentation historique.
1.1. La lexicographie empirique.
1.2. Naissance de la lexicographie moderne. Le dictionnaire de l’Académie
française. De 1728 à 1772 : l’ère des encyclopédies.
1.3. Le siècle de Larousse et Littré.
1.4. La lexicographie contemporaine.
2. Le dictionnaire d’aujourd’hui.
2.1. Éléments de typologie.
2.2. Organisation de la microstructure : le bloc-entrée ; l’article proprement dit ;
les renvois lexicaux.
2.3. L’analyse sémantique dans les articles.
2.4. Les définitions.

ACTIVITÉS :

Exercice 1. Définissez à quel type appartient chacun des dictionnaires ci-dessous :

1. Le dictionnaire de M.Littré A. Les dictionnaires aide-


2. « QUID » mémoire
3. Le dictionnaire de A.Dozat B. Les dictionnaires linguo-
4. Le dictionnaire de G.Esnault encyclopédiques
5. Le dictionnaire de P. Boissière C. Les dictionnaires de langue
6. Le Petit Robert D. Les dictionnaires
7. Le dictionnaire de R.Bailly analogiques
8. Le dictionnaire de G.Gougenheim E. Les dictionnaires de
synonymes
9. Le Grand Robert
F. Les dictionnaires
10.Le Grand Le Dictionnaire
phraséologiques
Universel du XIX s. de P.Larousse 
G. Les dictionnaires d’argot
11.Le dictionnaire de A.Greimas
H. Les dictionnaires des
12.Le dictionnaire de F.Caradec
néologismes
13.Lexis
I. Les dictionnaires de
14.Le dictionnaire de R.A.Ganchina fréquence
15.Le dictionnaire de P.Gilbert J. Les dictionnaires historiques
16.Le dictionnaire Quillet  K. Les dictionnaires bilingues
17.Le dictionnaire de de L.-P.Colin et
J.-P.Mével
18.Le dictionnaire de A.Rey et
S.Chantreau

Exercice 2. Précisez le temps de l’apparition (le siècle) de chacun des dictionnaires


ci-dessous :

1. Le Thesaurus
2. Le Petit Robert
3. Le dictionnaire de la langue française de M.Littré
4. Le Dictionarium Latino-Gallicum
5. Le dictionnaire universel d’Antoine Furetière
6. Le Dictionnaire françois-latin
7. Nicot
8. Le dictionnaire de l’Académie française
9. Le dictionnaire français de Pierre Richelet
10.Dictionnaire alphabétique et analogique de la la langue française (Le Grand
Robert)

Ouvrages de référence :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001. Р. 219–246.
2. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000. Р. 15–158.
3. Маслов Ю.С. Введение в языкознание. М.: Высшая школа, 1997.
4. Сaradec F. Dictionnaire argotique et populaire. P., Larousse, 2001. Р. 87, 132,
137.
Les notions lexicologiques
Acronyme m Акроним – слово, образованное начальными
элементами других слов
Affixe m Аффикс – служебная морфема, минимальный
строительный элемент языка, присоединяемый к
корню слова в процессах морфологической
деривации и служащий преобразованию корня в
грамматических или словообразовательных целях.
Afixe m dérivationnel Деривационная, т.е. словообразовательная морфема
Afixe m flexionnel Флективная морфема
Allégorie f Аллегория – изображение отвлеченной идеи
(понятия) посредством образа
Alomorphes Алломорфы – (варианты морфемы), различные
морфы, репрезентирующие одну морфему
Atonomasie f Антономасия – вид метонимии, троп, который
состоит в употреблении имени собственного
литературного героя или исторического лица вместо
обозначения черты характера или внешности,
которые это лицо воплощают
Antonymes m pl Антонимы – слова одной части речи, имеющие
противоположные значения
Aphérèse f Афереза, аферезис – усечение речевой единицы
спереди
Apocope f Апокопа – усечение конечного звука, буквы, слога
Arbitraire (immotivé) Произвольный (немотивированный)
Archilexème m Архилексема – лексема с обобщенным значением –
выражение общего (интегрального) семантического
признака, объединяющего все единицы
семантического поля
Archisémème m Архисема – интегрирующее родовое значение,
дифференцирующее видовое в иерархически
организованной совокупности сем
Base f Основа – ядерная часть слова, с которой связано его
вещественное лексическое значение и которая
остается за вычетом из него словоизменительных
морфем (окончаний)
Calembour m Каламбур – фигура, основанная на смысловом
объединении в одном контексте либо разных значений
одного слова, либо разных слов (словосочетаний),
которые звучат одинаково или приблизительно сходны
по звучанию
Composition f Словосложение – один из способов
словообразования, состоящий в морфологическом
соединении двух или более корней (основ)
Connotation f Коннотация – добавочный элемент значения в
семантической структуре слова, эмоциональная
окрашенность
Dénotatif Денотативный – имеющий отношение к основной,
логической части содержания слова
(противоположное к коннотативный)
Dérivation f Деривация – образование новых слов с помощью
морфологических средств, например, приставок,
суффиксов
Dérivation f impropre Конверсия в словообразовании – способ
словообразования без использования специальных
словообразовательных аффиксов
Désinence f Окончание, флексия
Diachronie f Диахрония – историческое развитие языковой
системы как предмет лингвистического
исследования; исследование языка во времени, в
процессе его развития на временной оси
Dialecte m Диалект – территориальная или социальная
разновидность общенародного языка, например,
местный говор или групповой жаргон
Diminutif m Диминутив – слово, имеющее в своем составе
суффикс, придающий целому диминутивное
значение: уменьшительное с окраской
ласкательности или пренебрежения
Emprunt m Заимствование – элемент чужого языка (слово,
морфема, синтаксическая конструкция и т.п.),
перенесенный из одного языка в другой в результате
языковых контактов, а также сам процесс перехода
элементов одного языка в другой
Étymologie f populaire Народная этимология - преобразование слов в
сторону их сближения с другими словами, которые
представляются (в силу сходства значений, или
формы, или различных ассоциаций) родственными
Étymon m Этимон – первоначальное значение и форма слова
Euphémisme m Эвфемизм – замена грубого или непристойного
обозначения непрямым смягчающим вариантом.
Flexion f Флексия – словоизменительный аффикс, формант,
формант, форматив, т.е. часть словоформы,
выражающая 1) грамматическое значение
(грамматич. категории) и / или 2) реляционное
значение, т.е. синтаксическое отношение данного
слова к другим словам в предложении или к
предложению в целом. В этом значении
употребляется также термин «окончание»
Homographes m pl Омографы – слова, имеющие одинаковое написание,
но различное ударение или вообще произношение
Homonymie f Омонимия – звуковое совпадение двух или более
разных по значению слов
Homophones m pl Омофоны – слова, которые произносятся одинаково,
но различаются в написании
Hyperbole f Гипербола – троп, который состоит в сильно
преувеличенном выражении чувства, мысли или
факта.
Hyponymie f Гипонимия – одно из основных парадигматических
отношений в семантическом поле – иерархическая
организация его элементов, основанная на родо-
видовых отношениях. Базируется на отношении
несовместимости – свойстве семантически однородных
языковых единиц, соотносящихся с понятиями, объемы
которых не пересекаются. Гипонимия как родо-видовое
отношение представляет собой включение
семантически однородных единиц в соответствующий
класс наименований. Слова, соответствующие видовым
понятиям, выступают как гипонимы по отношению к
слову, соотносящемуся с родовым понятием –
гиперониму
Immanent, -e Имманентный – внутренне присущий какому-либо
явлению, проистекающий из его природы.
Invective f Инвектива – бранное слово или выражение
Lexème m Лексема – слово, рассматриваемое как единица
словарного состава языка в совокупности его
конкретных грамматических форм и выражающих их
флексий, а также возможных конкретных смысловых
вариантов; абстрактная двусторонняя единица
словаря
Lexicalisation f Лексикализация – превращение элемента языка
(морфемы, словоформы) или сочетания элементов
(словосочетания) в отдельное знаменательное слово
или в другую эквивалентную ему словарную единицу
(напр., во фразеологизм)
Litote f Литота – троп, который состоит в сильном
преуменьшении изображаемого предмета или
явления
Locution f Речение, выражение, оборот речи
Métaphore Метафора – троп, который состоит в замене слова
другим, связанным с ним на основе
подразумеваемого сравнения
Métonymie f Метонимия – троп, который состоит в том, что
понятие называется словом, обозначающим другое
понятие, связанное с первым какой-то ассоциативной
связью (причина вместо следствия, вместилище
вместо содержимого, признак вместо предмета и т.п.)
Mot m fléchi Словоформа – слово (лексема) в некоторой
грамматической форме
Nomination f Номинация – наименование, обозначение понятия
словом
Occasionnel, -le Случайный, окказиональный – индивидуальный,
обусловленный контекстом или ситуацией, не
соответствующий общепринятому употреблению.
Occurence f Встречаемость, употребление слова
Onomasiologie f Ономасиология – теория номинации; один из двух
разделов семантики, противопоставленный
семасиологии по направлению исследования от вещи
или явления к мысли об этой вещи, явлении и к их
обозначению языковыми средствами
Onomatopée f Ономатопея – звукоподражательное слово или
словосочетание, которое воспроизводит какой-
нибудь реальный звук или шум.
Paradigme m Парадигма – совокупность слов, языковых форм или
значений, составляющая упорядоченное множество,
систему
Paronomase f Парономазия – прием, который состоит в
смысловом сближении слов, имеющих
приблизительное звуковое сходство
Paronymie f Паронимия – явление частичного звукового
сходства слов (паронимов) при их семантическом
различии (полном или частичном)
Péjoratif, -ve Пейоративный – уничижительный или
неодобрительный. О слове или значении,
обладающем отрицательной эмоционально-
оценочной коннотацией
Personnification f Олицетворение – троп, который изображает
неодушевленный предмет, животное или абстрактное
понятие как мыслящее существо, наделяет его
чувствами и даром речи
Phraséologisme f Фразеологизм – устойчивый оборот речи: идиома,
поговорка, пословица, крылатое выражение и др.
Polysémie f Полисемия – многозначность, наличие у слова или
другой единицы нескольких связанных между собой
значений
Préfixe m Префикс - приставка
Racine f Корень – носитель вещественного, лексического
значения слова, центральная его часть, остающаяся
неизменной в процессах морфологической деривации
Radical m Основа
Réduplication f Редупликация – удвоение (буквы, слога)

Référent m Референт – объект внеязыковой действительности,


который имеет в виду говорящий, произнося данный
речевой отрезок; предмет референции
Sémantème m Семантема – неактуализированный знак,
выражающий одно лексическое понятие
Sémantique f Семантика – языковое содержание, значение слова
или другой единицы языка
Sémasiologie f Семасиология – раздел языкознания, занимающийся
лексической семантикой, т.е. значениями слов и
словосочетаний, которые используются для
называния, номинации отдельных предметов и
явлений действительности
Sème m Сема - минимальная, предельная единица плана
содержания
Sémème m Семема – элементарное значение слова, его
конкретный лексико-семантический вариант,
представляющий собой совокупность отдельных
элементов (сем) целостного содержания
Sémique (analyse) Компонентный анализ – метод исследования
содержательной стороны значимых единиц языка,
имеющий целью разложение значения на
минимальные семантические составляющие
Sigle m Аббревиатура, буквенное сокращение
Signe m Знак (языковой) – материально-идеальное
образование (двусторонняя единица языка),
репрезентирующее предмет, свойство, отношение
действительности; в своей совокупности знаки языка
образуют особого рода знаковую систему – язык
Signifiant m Означающее – формальная сторона языкового знака,
находящаяся в неразрывной связи с другой его
стороной - означаемым
Signification f Значение, смысл
Signifié m Означаемое – содержательная сторона языкового
знака, представляющая собой по Ф.де Соссюру,
комбинацию понятия (означаемого) с акустическим
образом - означающим
Synchronie f Синхрония – 1) состояние языка в определенный
момент его развития как системы одновременно
существующих взаимосвязанных и
взаимообусловленных элементов; 2) изучение языка
в указанном состоянии, т.е. как системы
определенных отношений, рассматриваемой в
предельном отвлечении от фактора времени и / или
языковых изменений

Synecdoque f Синекдоха – разновидность метонимии, которая как-то


связана с количеством : часть берется вместо целого,
единственное число вместо множественного и наоборот
Synonymie f Синонимия – тип семантических отношений
языковых единиц, заключающийся в полном или
частичном совпадении их значений
Tabou m Табу – ограничение словоупотребления, вызванное
внелингвистическими факторами, традиционными
или цензурными запретами
Thésaurus m Тезаурус – полный, исчерпывающий словарь,
представляющий лексику данного языка или какую-
то специальную область знания во всем ее объеме
Variation f Изменение лексики в диахронии
diachronique
Variation f diastratique Социально-стилистическая дифференциация лексики
Variation f diatopique Территориальная дифференциация лексики
Verbal, -e Вербальный – словесный, выраженный словом
Xénismes m Ксенизмы – обозначения чужих реалий
BIBLIOGRAPHIE :

1. Лопатникова Н.Н., Мовшович Н.А. Лексикология современного


французского языка. М.: Высшая школа, 2001.
2. Lehmann A., Martin-Berthet F. Introduction à la lexicologie. Sémantique et
morphologie. Liège : NATHAN, 2002.
3. Thiry P., J.-J. Didier, Moreau Ph., Seron M. Vocabulaire français. Bruxelles,
Duculot, 2002.
4. Delbecque N. (Éd.) Linguistique cognitive. Comprendre comment fonctionne
le langage. Champs linguistiques. De Boeck. Duculot, 2002.
5. Gaudin F., Guespin L. Initiation à la lexicologie française. De la néologie aux
dictionnaires. Champs linguistiques. Duculot, 2000.
6. Клоков В.Т. Словарь французского языка в Канаде. Квебек и Акадия.
Саратов: Изд-во Саратовского университета, 2004.
7. Клоков В.Т. Словарь французского языка в Африке.
Лингвострановедческие особенности. Саратов: Изд-во Саратовского
университета, 1996.
8. Клоков В.Т. Словарь французского языка за пределами Франции.
Саратов: Изд-во Саратовского университета, 2000.
9. Лингвистический энциклопедический словарь / Под ред. В.Н. Ярцевой.
М., 1990.
10. Маслов Ю.С. Введение в языкознание. М.: Высшая школа, 1997.
11. Сaradec F. Dictionnaire argotique et populaire. P., Larousse, 2001. 
12. Roland P. SKIDIZ. Paris, Hachette, 1990.
13. Chamberlain A., Steele R. Guide pratique de la communication. Paris, Didier,
1999.
14. Finkielkraut A. Ralentir : mots-valises ! Ed ; du Seuil, Paris, 1979.
Sommaire
ПРЕДИСЛОВИЕ…………………………………………………………………………….
3

CHAPITRE I. LE MOT....................................................................................
…………….5
1.1. L’ANALYSE SÉMIQUE...........................................................…………….………5
1.2.L’ÉTYMOLOGIE POPULAIRE................................................
……………………..6

CHAPITRE II. LES SOURCES D’ENRICHISSEMENT


DU VOCABULAIRE FRANÇAIS............................…….........
…………………………...9
2.1.L’ÉVOLUTION SÉMANTIQUE DES UNITÉS LEXICALES................….……….9
La métaphore et la métonymie................................................................…………………….9
La polysémie...........................................................................................……………………
14
2.2.LA FORMATION DES MOTS....................................................
…………………..18
La péfixation.................................................................................……......…………………
19
La suffixation...............................................................................……….
…………………..22
La réduction des mots.......................................................................
………………………..30
La composition.....................................................................................…...………………...32
Le téléscopage.....................................................................................……………..……….35
2.3.LA FORMATION DES LOCUTIONS PHRASÉOLOGIQUES...............…………36

CHAPITRE III. STRATIFICATION FONCTIONNELLE


DU VOCABULAIRE DU FRANÇAIS MODERNE ........................................…...…….44
3.1.LA CARACTÉRISTIQUE DU FONDS USUEL DU VOCABULAIRE DU
FRANÇAIS MODERNE ...........................................................……………………......44
3.2. DIFFÉRENCIATION TERRITORIALE ET SOCIALE DU LEXIQUE
DU FRANÇAIS MODERNE.........................................................................…….
……...47
Différenciation sociale.................................................................……....………………..47
Différenciation territoriale.........................................................………..
………………...51
3.3.LES ÉLÉMENTS NOUVEAUX ET ARCHAÏQUES DANS
LE VOCABULAIRE DU FRANÇAIS MODERNE............................................….……54
Les néologismes................................................................……………………………….54
Les archaïsmes........................................................................…………………………...56

CHAPITRE IV . STRUCTURATION SÉMANTIQUE


ET FORMELLE DU VOCABULAIRE DU FRANÇAIS MODERNE......……..
……...64
4.1.Les synonymes.................................................................................................
……...64
4.2.Les antonymes...................................................................…………………..
……....73
4.3.Les paronymes.................................................................…………………….……..80
4.4.Les homonymes.........................................................................……………...……..85

CHAPITRE V. LA LEXICOGRAPHIE FRANÇAISE...........................


……………….90

LES NOTIONS LEXICOLOGIQUES................................................…………….


………..92

BIBLIOGRAPHIE ……………………………………………………………….…………
98

Учебное издание

СВИРИДОНОВА ВАЛЕНТИНА ПРОКОФЬЕВНА


ПОСОБИЕ ДЛЯ ПРАКТИЧЕСКИХ ЗАНЯТИЙ
ПО ЛЕКСИКОЛОГИИ ФРАНЦУЗСКОГО ЯЗЫКА

Печатается в авторской редакции с готового оригинал-макета.

Главный редактор А.В. Шестакова


Оформление обложки Н.Н. Захаровой

Подписано в печать 25.09 2006 г. Формат 6084/16.


Бумага офсетная. Гарнитура Таймс. Усл. печ. л. 5,8.
Уч.-изд. л. 6,3. Тираж 200 экз. (1-й завод 75 экз.).
Заказ . «С» 104.

Издательство Волгоградского государственного университета.


400062, г. Волгоград, просп. Университетский, 100.